31 episodes

Le podcast de l'exit en musique.Vendre son entreprise, beaucoup y pensent, peu y sont réellement préparés.Pour des raisons autant professionnelles que personnelles, certains fondateurs décident à un moment de céder leurs entreprises, pas tous pour les mêmes raisons, ni dans les mêmes conditions.En se livrant sur les étapes clés de la cession de leurs entreprises, des premières négociations au jour où ils ne seront plus chez eux dans l’entreprise qu’ils ont créée, nos invités vous ouvrent les portes de cette étape cruciale et souvent taboue de la cession d’entreprise.Entre excitation et peur, clauses spécifiques, enjeux humains et financiers, plongez dans les coulisses de ces moments clés pour tout entrepreneur.Dans un échange rythmé par deux entrepreneurs qui côtoient depuis plus de quinze ans l’écosystème startups et M&A, les entrepreneurs révèleront leur vision, leur ressenti et leur point de vue et se livreront sur leur vie d’après.
Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

Cash Out - les coulisses des exits en musique FeuilleBlanche Studios

    • Business

Le podcast de l'exit en musique.Vendre son entreprise, beaucoup y pensent, peu y sont réellement préparés.Pour des raisons autant professionnelles que personnelles, certains fondateurs décident à un moment de céder leurs entreprises, pas tous pour les mêmes raisons, ni dans les mêmes conditions.En se livrant sur les étapes clés de la cession de leurs entreprises, des premières négociations au jour où ils ne seront plus chez eux dans l’entreprise qu’ils ont créée, nos invités vous ouvrent les portes de cette étape cruciale et souvent taboue de la cession d’entreprise.Entre excitation et peur, clauses spécifiques, enjeux humains et financiers, plongez dans les coulisses de ces moments clés pour tout entrepreneur.Dans un échange rythmé par deux entrepreneurs qui côtoient depuis plus de quinze ans l’écosystème startups et M&A, les entrepreneurs révèleront leur vision, leur ressenti et leur point de vue et se livreront sur leur vie d’après.
Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    :26 Fusionner sa boite et la revendre dans la foulée - Jean de la Porte - Kiute

    :26 Fusionner sa boite et la revendre dans la foulée - Jean de la Porte - Kiute

    Jean de la Porte est un mordu d'entrepreneuriat. “Quand on l’a fait une première fois, on a envie de recommencer une deuxième, une troisième fois”, estime le co-fondateur de la plateforme Le Ciseau, devenue Kiute puis revendue au groupe américain Booksy, pour un montant estimé entre 30 et 50 millions d’euros.
    Dans cet épisode, cet ancien consultant et investisseur revient sur ces deux années très intenses, entre 2019 et 2021. Il raconte en détail les conséquences d’une fusion en termes de choix stratégiques, de culture, de répartition des rôles. Et de rythme. Car comme si cette opération ne suffisait pas, il a fallu enchaîner avec une autre procédure consommatrice d'énergie et de temps : une cession.

    Est-on aligné sur une vente ?Dans quelles conditions ?Si oui, quelles sont les envies de chacun ?Comment maintenir l’activité alors que les équipes voient bien ces personnes extérieures à l’entreprise débarquer dans les bureaux ?
    La transaction sera finalisée à l’automne 2021. L'accompagnement sera court. Et ce n'est pas plus mal. Des décisions sont prises avec lesquelles il n'est pas d'accord. Mais il n' a plus son mot à dire. Il est temps de partir. Et de prendre le temps. De se poser. De lire. De marcher. D’être en famille. Et de réfléchir à l’après. Une conviction ? Le virus de l’entrepreneuriat n’a pas disparu.
    Création ou reprise ? Rien n’est décidé. Tout est ouvert. Comme les secteurs d'activité. Une chose est certaine : Jean de La Porte sera accompagné dans cette nouvelle aventure de son fidèle associé, Naël Hamameh. On ne change pas une équipe qui gagne.
    Pour ce flashback, Jean a choisi d'être accompagné par :
    C'est pas l'homme qui prend la mer C'est la mer qui prend l'homme - RenaudI am Still Standing - Elton JohnLose Yourself - EminenRoméo et Juliette, Op. 64, Acte I : Danse des chevaliers."The Girl from Ipanema" Astrud Gilberto, João Gilberto and Stan GetzK-Maro - Femme Like U (Donne-moi Ton Corps)
    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 59 min
    :25 "Céder et tout réinvestir dans ma nouvelle boite" Baptiste Hamain - Fizzer

    :25 "Céder et tout réinvestir dans ma nouvelle boite" Baptiste Hamain - Fizzer

    Baptiste Hamain est le co-fondateur de Fizzer, une application d'impression de cartes postales personnalisées, revendue en 2019 à Photoweb (Exacompta Clairefontaine). Plus qu’une cession, c’est une aventure entre copains d’enfance que l’entrepreneur raconte au micro de Cash Out.
     
    Le parcours de Baptiste Hamain rassemble tous les codes du parfait storytelling de l’entrepreneur à succès. Une startup montée avec un ami d’enfance, une idée qui jaillit à un moment impromptu, une gestion d’entreprise en full remote depuis l’étranger, une vente à plus de 15 millions d’euros avant un retour au bercail pour un nouveau projet, comme pour boucler la boucle. Et pourtant, tout est vrai ! 
    Dans cet épisode, Baptiste Hamain raconte que le jour de la signature tout s’est passé sans anicroche. Avec ses associés Vincent Porquet et Thibault Hagleront, ils avaient même fêté cette cession - 60% en cash et 40% en earn out - avant le jour J. Satisfaits de donner les moyens à la petite entreprise normando-parisienne de continuer à “donner des sourires aux gens” avec leurs millions de cartes postales personnalisées. 
    Mais la route du succès n’a pas été rectiligne. Les trois premières années ont été compliquées avant de décoller sur un marché où personne n’avait vraiment réussi à émerger. Et c’est au moment où ils pensent à lever des fonds que le groupe Exacompta Clairefontaine s’intéresse à l’entreprise. 9 mois de négociations avec le repreneur sur le montant, les bonus liés au earn out, mais aussi la liberté d’action, l’autonomie. Des frictions émergent, des discussions entre associés qui font apparaître des envies différentes sur la vente. La confiance, l’amitié, la résilience leur permettent de passer au-dessus pour ne pas bloquer le processus engagé. Alignés sur la vente, ils le seront jusqu’au jour du départ, deux ans après la signature de la vente.
    Après un séjour au ski pour remercier les salariés et une semaine de vacances entre amis, il est temps de passer à autre chose. “J'avais un besoin fort de chercher de la nouveauté, que les choses bougent”, indique Baptiste Hamain. Après les copains, c’est en famille qu’il conçoit sa nouvelle aventure entrepreneuriale depuis sa ville de Cabourg. Quelques mois avant son départ, il fonde, avec sa femme Karline, l’entreprise Juliette - du nom de leur fille aînée rejointe il y a quelques semaines par un petit Auguste. Il y a investi quasiment tout l’argent tiré de la cession de Fizzer. Engagé dans la transition écologique, le couple veut aider les gens à changer leurs habitudes de consommation en proposant des produits d’hygiène “sains et bons” (dentifrice, gel douche, etc.). Le projet tient tellement à cœur aux jeunes parents qu’ils ont aussi créé un magazine - “Les Mission Plancton” - pour sensibiliser les enfants à l’écologie. 
    Pour ce flashback, Baptiste a choisi d’être accompagné par :
    Introduction : Orelsan - Terre est rondeLe réveil (sonore invité) : Bella Ciao - La Casa de PapelFlash back : Survivor - Eye Of The TigerLes jours d’après : Pharrell Williams - HappyLa vie d’après : BO Prison Break - J’ai pas le tempsCélébration : BO Les Bronzés font du ski
    Dans ce podcast, on évoque : Exacompta Clairefontaine, Clipperton, Vincent Porquet, Thibault Hagleront, Cheerz, Pimpant, Patagonia, Yvon Chouinard
     
    A vos écouteurs 🎧

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 1 hr 5 min
    :24 "On a un boulevard devant nous avec Partoo" Arnaud de Rohden - Pulp

    :24 "On a un boulevard devant nous avec Partoo" Arnaud de Rohden - Pulp

    Une fois n’est pas coutume, Cash Out reçoit dans cet épisode un entrepreneur dont le scénario de la vente de sa startup est encore tout frais dans son esprit. Cet invité, c’est Arnaud de Rohden, co-fondateur de Pulp, une solution de click & collect à destination des restaurateurs, cédée en mars 2022 à Partoo, filiale de Webedia.
    Vendre son entreprise de 18 salariés après à peine quatre ans d’existence peut sembler étonnant à première vue. Ce n’était pas le plan originel des trois amis - Arnaud de Rohden, Antoine Pham et Olivier Arbez - copains de promo d’HEC et associés de Pulp. Mais les conditions exceptionnelles du marché ont dicté le tempo. Elles l’ont même accéléré, avec les spectaculaires levées de fonds successives (124 millions de dollars en 6 mois) d’une application concurrente, Sunday. Le marché s’est animé. Les marques d'intérêts aussi. Les sollicitations sur Linkedin pour un café informel ont vite tourné aux propositions réelles de rivaux ou d’entreprises dans le secteur de la restauration. “On était devenu une cible encore plus attractive” confie Arnaud de Rohden.
    De nombreux prétendants ont été éconduits. Rapidement, l’option Partoo est apparue comme une évidence pour trois dirigeants qui ne se voyaient pas arrêter du jour au lendemain. En écoutant Arnaud de Rohden, vous ne connaîtrez pas le montant de l’opération, confidentialité oblige. Mais vous découvrirez les raisons derrière cette cession à l’agence d’e-reputation des commerçants, et filiale du groupe de divertissement Webedia.
    Les trois fondateurs ne sont pas pieds et poings liés avec le repreneur mais leur rôle dans la croissance de l’entreprise va fortement affecter l’argent qu’ils vont toucher. “On a un boulevard devant nous”, est persuadé Arnaud de Rohden qui découvre pour la première fois de sa jeune vie, le statut de salarié. Il doit apprendre à trouver sa place et à laisser la décision finale à d’autres. Il découvre aussi un certain confort mental après des années à peu ou mal se payer. Après six mois dans ce nouveau costume, où il doit manager des managers, l’ancien CEO de Pulp se dit ravi. “J’apprends beaucoup en tant que salarié. Ça va me permettre d’être un meilleur entrepreneur”. Rendez-vous dans quelques années !
    Pour ce flashback, Arnaud a choisi d’être accompagné par :
    Midnight City, M83Sunday Morning, Velvet UndergroundPressure, Billy JoelJust the Two of Us, Grover Washington, Jr., Bill WithersAgitations Tropicales, L'ImpératriceSeptember, Earth Wind & FireDans ce podcast, on évoque :
    HEC, Swile, Alexandre Auriac, Josef Bovet, Dimitri Farber, Big Fernand, Sunday, Wilco…
    A vos écouteurs 🎧

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 1 hr 10 min
    :23 D'un projet post-bac à une cession à 8 chiffres ! - Alexandre Ducoeur - Studapart

    :23 D'un projet post-bac à une cession à 8 chiffres ! - Alexandre Ducoeur - Studapart

    Alexandre Ducoeur a 18 ans quand il crée, avec Amaury Roland, Studapart, la plateforme de réservation de logement étudiant en ligne. Proche du dépôt de bilan, une cession de plusieurs dizaines de millions d’euros après une vente avortée en pleine crise sanitaire, l’aventure de ces jeunes entrepreneurs aura été émaillée de nombreux rebondissements.

    Pas de diplômes. Pas de réseau. Pas de vie étudiante. Quand ils décident après le bac de lancer Studapart, une plateforme de réservation de logement étudiant en ligne, Amaury Roland et Alexandre Ducoeur n’ont pas idée dans quoi ils s’embarquent. Une insouciance qui attirera les projecteurs, qui leur donnera une envie folle de réussir mais qui mettra aussi en danger leur projet.

    Un changement de modèle et 25 000 euros trouvés auprès de l’emblématique trio Niel - Simoncini - Granjon leur permet de trouver leur voie. La croissance est au rendez-vous et les résultats financiers aussi. Les fonds d’investissement viennent désormais toquer à la porte des deux self made mens. ISAI trouvera une oreille attentive. Mais pas les autres.

    Huit ans ont passé, Amaury Roland et Alexandre Ducoeur détiennent la grande majorité du capital. Ils sont prêts à céder le contrôle pour un projet de développement de l’entreprise. Ils ne sentent pas partir à l’international seuls ni gérer une entreprise cinq fois plus grosse. En discussions avancées avec un groupe français à la fin de l’année 2019, la vente échoue en plein confinement. L’expérience est salvatrice.

    Quand un groupe néerlandais les approche quelques mois plus tard, avec une culture identique et des objectifs similaires, les fondateurs auront les idées claires pour négocier. Le deal sera conclu en janvier 2022 avec un dernier rebondissement le jour du closing. Anecdotes, conseils, confessions d’un jeune entrepreneur de 28 ans qui écoutait Cash Out lors de ses négociations, c’est ce que l’on vous propose d’écouter dans cet épisode.

    Pour ce flashback, Alexandre a choisi d’être accompagné par :
    In da club - 50 cent Scred Connexion - Partis de Rien Hippie Sabotage - Devil Eyes Usher - Yeah La quête - Orelsan Sexion d'assaut - Wati by nightA vos écouteurs 🎧

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 1 hr 21 min
    :22 Comment la papesse de la vente a-t-elle négocié sa sortie ? - Evelyne Platnic Cohen - Booster Academy

    :22 Comment la papesse de la vente a-t-elle négocié sa sortie ? - Evelyne Platnic Cohen - Booster Academy

    Evelyne Platnic Cohen est une entrepreneure qui passe son quotidien à rencontrer les plus prestigieux des artistes francophones avec The Artist Academy. Mais avant cette expérience, elle a passé 15 ans à la tête de Booster Academy revendue en 2021. Découvrez le parcours de cette femme ambitieuse, déterminée et persuasive.

    Pour celle qui a passé sa vie à négocier ou à dispenser des techniques de vente, une cession d’entreprise est un jeu. On s’amuse. On découvre l’autre. On se séduit. “Il y a deux personnes qui dansent ensemble et qui ont décidé d’une grande aventure”, explique-t-elle. Rien de plus normal alors de retrouver un Tango dans sa playlist pour raconter un exit.
    Dans son cas, aucun stress. Les deux associées sont d’accord sur la cession. Après 15 ans, il est temps de passer à autre chose. Accompagnée par des banquiers d’affaires en qui elle a toute confiance, Evelyne Platnic Cohen a vécu ces semaines d’échanges sereinement, avec la volonté de ne pas perdre de temps. Il y a une croissance à assurer. Trois candidats se détachent. Ils ont compris la marque qui a été construite depuis 15 ans et un modèle économique reposant sur trois piliers à développer : le conseil et la formation aux forces de vente au sein des grands groupes; l’école de formation externe pour les TPE et PME; et le réseau de franchises dans toute la France.
    L'entrepreneur Marc Adler, accompagné par le fonds Entrepreneurs Invest, est choisi. Il débourse plusieurs millions d’euros. Vendeur et acquéreur sont d’accord sur tout. Même l’absence d’earn out. La célébration sera mesurée. Quelques placements, l’achat d’une maison, et une petite folie personnelle feront office de plaisirs financiers. Si tout se déroule sans anicroche sur ces plans, la difficulté de l’opération réside dans l’annonce aux salariés et franchisés. “On a l’impression de les trahir", confie la dirigeante.
    La suite ? Pas de sentiment de manque. Ni de vide. L’étape d’après a été déjà préparée, inconsciemment. Depuis deux ans, en parallèle de Booster Academy, Evelyne Platnic Cohen, qui embrasse sans problème le costume de role model dans l'écosystème, dirige The Artist Academy. “Heureusement. Je ne pensais pas à quel point ça pouvait être très embêtant de ne pas avoir une autre boîte derrière”, avoue-t-elle avec franchise au micro de Cash Out. Cette plateforme propose des formations à distance dispensées par des artistes francophones tels que François Berléand, Bernard Minier, Eric-Emmanuel Schmitt… Ce dernier sera sa première signature d’une entrepreneuse audacieuse. Un message Facebook. Un appel de quelques minutes. Le romancier acceptera en quelques minutes. “Une vraie émotion”, se remémore-t-elle. “Avec The Artist Academy, on fait quelque chose d’exceptionnel”, dit Evelyne Platnic Cohen. Qui rêve de décrocher Céline Dion sous contrat. Vu son ambition, sa force de conviction, et son énergie, le rêve est permis.
    Pour ce flashback, Evelyne a choisi d’être accompagné par :
    Airport - The Motors La cumparsita - Solo Tango Orchestra Life on Mars - David Bowie Jerusalema - Master KG Felicitade live - Vinicius De Moraes  Partir un jour - 2 be 3 Cocktail chez mademoiselle - Laurent Voulzy Dans podcast, on évoque :
    Sophie de Parseval, Marjorie Leblanc Charpentier, The Artist Academy, Largillière Finance , Entrepeneur Invest, Marc Adler, Patrick Bruel, Douglas Kennedy, Michèle Laroque, Eric-Emmanuel Schmitt,, …
    A vos écouteurs 🎧 

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 1 hr 9 min
    :21 “J’ai passé mon congé pat à négocier le deal” Matthieu Luneau - Unkle

    :21 “J’ai passé mon congé pat à négocier le deal” Matthieu Luneau - Unkle

    (re)Devenir papa et céder son entreprise en l’espace de 3 mois, c’est un sacré chamboulement. Mais à écouter Matthieu Luneau, le CEO d’Unkle, la naissance de sa fille a été un merveilleux moyen de prendre du recul. Négocier le deal entre 2 biberons c’est presque la clé d’une cession expresse.

    Flash Back : Unkle est née de la volonté de Matthieu et de son associé Cédric Baulme de repenser les pré-requis à la location immobilière. En se portant garante des loyers impayés, la start up, fondée en 2018, se veut porteuse de simplicité, de transparence et de confiance sur le marché.

    En octobre 2021, Unkle lève 10 millions d’euros auprès de Mundy Venture, Eurazeo & Anaxago. Une série A qui a pour but de booster la croissance interne et externe d’Unkle.

    La levée est annoncée en janvier 2022 et elle n’échappe pas à Raphaël Vullierme, le CEO de Luko. Luko c’est un peu comme le grand frère spirituel d’Unkle. Alors, quand Raphaël fait part de son envie de racheter Unkle, les 2 associés n’ont besoin que de 2 minutes pour se décider. “C’était le set up parfait pour nous.”

    Mais que dire à un fonds qui vient à peine de nous rejoindre ? Matthieu renoue avec son passé d’avocat en M&A et fait en sorte que la cession aboutisse. “La complexité, c’est qu’il faut montrer aux actionnaires que c’est le monde des merveilles qui arrive.”
    Ce qu’il réussit avec brio. Alors qu’ils viennent de closer la levée, le board d’Unkle, qui croit beaucoup au projet, se montre réceptif à cette opportunité et convertit la totalité de ses actions dans l’aventure Luko.

    Avec Matthieu, on revient sur les détails du deal : la close de bad leaver, les 3 couches de structuration du deal, les options proposées par son board - Serie B ou cession mais aussi sur son passé d’avocat M&A.

    Pour ce flashback, Matthieu a choisi d’être accompagné par :
    Emmenez-moi - Charles Aznavour Music Sounds Better With You - Stardust Gasolina - Daddy Yankee Harder Better Faster Stronger - Daft Punk One More Time - Daft Punk Best Life - Naps & GimsDans cet épisode, on cite aussi :
    Cédric Baulme, son associé Raphaël Vullierme, le CEO de Luko Mundy Venture Eurazeo Anaxago Le Galion CoyaA vos écouteurs 🎧

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 1 hr 10 min

Top Podcasts In Business

Ramsey Network
NPR
Guy Raz | Wondery
Vox Media Podcast Network
Andy Frisella #100to0
Jocko DEFCOR Network

You Might Also Like

Matthieu Stefani | Orso Media
Alexandre Mars
Les Echos
Wondery
Choses à Savoir
France Télévisions