71 afleveringen

Le premier podcast sur les masculinités. Un jeudi sur deux, Victoire Tuaillon parle en profondeur d’un aspect des masculinités contemporaines avec un·e invité·e. Parce qu’on ne naît pas homme, on le devient. Les couilles sur la table est un podcast de Binge Audio.

Les couilles sur la table Binge Audio

    • Maatschappij & cultuur

Le premier podcast sur les masculinités. Un jeudi sur deux, Victoire Tuaillon parle en profondeur d’un aspect des masculinités contemporaines avec un·e invité·e. Parce qu’on ne naît pas homme, on le devient. Les couilles sur la table est un podcast de Binge Audio.

    Des ordis, des souris et des hommes

    Des ordis, des souris et des hommes

    Pourquoi les personnes qui aujourd’hui inventent, codent, designent, programment les logiciels, les algorithmes, les applications, et les machines que nous utilisons tous les jours sont-elles en très grande majorité des hommes ? Qu’y a-t-il de si masculin en informatique ? Comment, alors que l’informatique était un secteur mixte jusque dans les années 80, est-elle devenu un truc de mecs ?


    Quelles politiques efficaces mettre en place pour que que ce domaine devenu indispensable à nos vies devienne enfin mixte ?


    Entretien avec Isabelle Collet, informaticienne, enseignante-chercheuse à l’université de Genève, et autrice de « Les oubliées du numérique » (Le Passeur, 2019).


    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L'ÉMISSION
    Retrouvez toutes les références des chiffres, personnalités, rapports et recommandations citées dans l'épisode sur www.binge.audio


    CRÉDITS
    Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Cet entretien a été enregistré le 20 janvier 2020 dans le studio Surya Bonaly de Binge Audio (Paris 19e), l’introduction et la conclusion ont été enregistrés le 18 mars 2020. Prise de son, réalisation et mixage : Quentin Bresson. Générique : Théo Boulenger. Chargée d’édition : Camille Regache. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy

    • 46 min.
    Female gaze, ce que vivent les femmes (2/2)

    Female gaze, ce que vivent les femmes (2/2)

    Dans la suite de cet entretien, Iris Brey expose le coeur de sa thèse sur le regard féminin à l’écran : à quoi peut-on le reconnaître ? Qu’est-ce que cela change à notre expérience de spectateurice ? Pourquoi est-ce qu’il ne s’agit pas d’une censure, mais au contraire d’une chance pour l’art cinématographique ?  


    Le female gaze n’est pas l’inverse du male gaze, il peut être produit quel que soit le genre du réalisateur ou de la réalisatrice. Il ne s’agit pas d’objectifier les hommes comme on objectifie les femmes, mais bien de tout réinventer : la manière de filmer, de raconter des histoires, de les évaluer en terme critique… et d’enseigner le cinéma ! 


    LES OEUVRES DONT IL EST QUESTION DANS L’ÉPISODE
    « Titanic »de James Cameron (1997), « Portrait de la jeune fille en feu » de Céline Sciamma (2019), la série « La servante écarlate » par Bruce Miller (2017) pour Hulu, tirée du roman de Margaret Atwood, la série « I Love Dick » par Jill Soloway et Sarah Gubbins pour Amazon Video (2017), tirée d’un livre de Chris Kraus paru en 1997 et traduit en français en 2016 (éditions Flammarion), le film « Madame a des envies » d’Alice Guy (1906), qu’on peut visionner ici : https://www.youtube.com/watch?v=arIMC0qSyHw, « Cléo de 5 à 7 » d’Agnès Varda (1962), « Jeanne Dielman, 23, quai du Commerce, 1080 Bruxelles » de Chantal Akerman (1975), « A bout de souffle » de Jean-Luc Godard (1960)


    OEUVRES RECOMMANDÉES
    Iris Brey recommande « Wanda » de Barbara Loden (1970) et « Simone Barbès ou la Vertu » de Marie-Claude Treilhou (1980)
    Victoire Tuaillon recommande l’écoute du podcast Mansplaining, du journaliste Thomas Messias et la fréquentation du site Le Genre et l’écran, qui se propose de faire une critique féministe des productions audiovisuelles.


    OEUVRES DE L’INVITÉE
    « Sex and the series » 2016 (éd. L’Olivier)
    « Le regard féminin : une révolution à l’écran » 2020 (éd. L’Olivier)


    LE TEST DU FEMALE GAZE, selon Iris Brey
    1 / Il faut que le personnage principal s’identifie en tant que femme.
    2/ Que l’histoire soit racontée de son point de vue.
    3/ Que son histoire remette en question l’ordre patriarcal.
    4/ Que grâce à la mise en scène, le spectateur ou la spectatrice ressente l’expérience féminine.
    5/ Si les corps sont érotisés, le geste doit être conscientisé.
    6/ Le plaisir des spectateurs ne découle pas d’une pulsion scopique.


    CRÉDITS
    Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Cet entretien a été enregistré dans le studio Surya Bonaly de Binge Audio (Paris 19e). Prise de son et réalisation : Quentin Bresson. Réalisation : Quentin Bresson Générique : Théo Boulenger. Chargée d’édition : Camille Regache. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy

    • 51 min.
    Male gaze, ce que voient les hommes (1/2)

    Male gaze, ce que voient les hommes (1/2)

    Dans cet épisode, il est question de cinéma et de séries télévisées vues par le prisme du genre. Victoire Tuaillon s’entretient avec Iris Brey, spécialiste de la représentation du genre et des sexualités à l’écran, critique de séries et de cinéma, enseignante à l’université de Californie à Paris, et autrice de « Le regard féminin : une révolution à l’écran » (éditions de L’Olivier). 


    Dans cette première partie, elles discutent de ce qu’est le male gaze, c’est à dire le regard masculin : à quoi est-ce qu’il correspond concrètement, en terme d’esthétique, de choix de mise en scène et de cadrage ? Où en est-on de la parité dans l’industrie cinématographique et pourquoi aujourd’hui encore, la majorité des films produits sont financés et réalisés par des hommes ? 


    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉPISODE
    Retrouvez toutes les références sur www.binge.audio


    CRÉDITS
    Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Cet entretien a été enregistré dans le studio Surya Bonaly de Binge Audio (Paris 19e). Prise de son et réalisation : Quentin Bresson. Réalisation : Quentin Bresson Générique : Théo Boulenger. Chargée d’édition : Camille Regache. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy

    • 35 min.
    Maïa Mazaurette - Érotiser les hommes (2/2)

    Maïa Mazaurette - Érotiser les hommes (2/2)

    Suite de l’entretien avec l’autrice et artiste Maïa Mazaurette, journaliste spécialisée en sexualité, autour d’une idée qu’elle développe régulièrement dans ses chroniques et ses livres : pour faire exploser les rôles étroits dans la séduction et le désir hétérosexuels, il faudrait ré-érotiser les hommes.


    On commence par discuter de la charge esthétique : pourquoi est-elle si déséquilibrée ? Pourquoi les femmes passent-elles, en moyenne, tellement plus de temps, d’énergie, d’argent, à soigner leur apparence physique ? Quel lien entretient cette charge esthétique avec la répartition traditionnelle des rôles de séduction, où les hommes sont des sujets de désir (« les hommes n’ont pas de corps » écrivait Virginie Despentes dans King Kong Théorie), et les femmes des objets de désir ?


    Enfin, Maïa Mazaurette fait visiter sa première exposition : elle raconte comment elle fait poser ses modèles, ce qu’elle cherche à créer, comment elle trace les contours d’une nouvelle esthétique érotique hétérosexuelle. Et encourage toutes les femmes artistes à faire de même.


    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉPISODE
    Retrouvez toutes les références, lectures et recommandations citées dans cet épisode sur le site www.binge.audio


    CRÉDITS
    Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Cet entretien a été enregistré dans le studio Surya Bonaly de Binge Audio (Paris 19e) et chez Barbara Polla. Prise de son : Mathieu Thevenon et Victoire Tuaillon. Réalisation : Quentin Bresson Générique : Théo Boulenger. Chargée d’édition : Camille Regache. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy

    • 34 min.
    Maïa Mazaurette - Sortir la tête du trou (1/2)

    Maïa Mazaurette - Sortir la tête du trou (1/2)

    Depuis quinze ans, elle écrit des chroniques dans de nombreux journaux, comme le quotidien Le Monde et le magazine GQ. Maïa Mazaurette est autrice et journaliste spécialisée dans les questions de sexualité. Dans cet épisode, il est question de trois idées reçues très répandues concernant la sexualité hétérosexuelle : que le sexe féminin serait un « trou », que la douleur physique serait le seul remède à l’ennui sexuel, et que le principe d’un consentement explicite et enthousiaste « casserait l’ambiance ». 


    D’où viennent ces idées reçues ? En quoi sont-elles androcentrées, c’est à dire qu’elles prennent le masculin et le point de vue des hommes comme centre, comme référence neutre ? Comment en sortir et inventer de nouvelles normes sexuelles ?


    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉPISODE
    Retrouvez toutes les références citées sur www.binge.audio.


    CRÉDITS
    Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Cet entretien a été enregistré dans le studio Surya Bonaly de Binge Audio (Paris 19e). Prise de son : Mathieu Thevenon. Réalisation : Quentin Bresson. Générique : Théo Boulenger. Chargée d’édition : Camille Regache. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy

    • 29 min.
    Guide de survie aux fêtes de famille

    Guide de survie aux fêtes de famille

    Il y a la tante qui dit n’avoir jamais été victime de sexisme dans sa vie. Il y a la grand-mère qui est répète que les Noir·e·s courent plus vite que les Blanc·he·s et que bon, c’est la nature, hein. Il y a le frère qui n’aime pas trop le mot « féminisme » ou le cousin qui n’a rien contre les gays tant qu’ils ne se montrent pas trop… Alors que faire ? Faut-il répondre, et si oui, comment, aux propos sexistes, racistes et homophobes prononcés autour de la table de fête ?


    Pour vous aider à passer les fêtes de fin d’année et tout autre repas de famille en toute sérénité, Les Couilles sur la table s’associe à deux autres podcasts de Binge Audio, Camille et Kiffe ta race, dans un épisode spécial.


    Que répondre pour que les conversations soient les plus constructives possibles ? Comment éviter certaines impasses de raisonnement ? Quand et comment clore une discussion ?


    Victoire Tuaillon, Camille Regache, Grace Ly et Rokhaya Diallo ont identifié cinq cas récurrents et vous proposent leurs techniques et parades pour éviter que ces discussions s’enveniment.


    RECOMMANDATIONS ET COUPS DE CŒUR


    LA RECO DE GRACE : l’épisode « Thanksgiving » dans la première saison de Master of None, avec Aziz Ansari, Lena Waithe et Angela Bassett. 


    LA RECO DE ROKHAYA : les saisons 3 et 4 de la série « Skam France ». 


    LA RECO DE CAMILLE : le film « Carol » de Todd Haynes, et le compte Instagram Aggressively Trans. 


    LES RECOS DE VICTOIRE : l’épisode du podcast « Quoi de meuf » de Clémentine Gallot sur l’affaire Polanski, et le manuel de communication non violente ; « Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs) » de Marshall B. Rosenberg, « « On devrait se débarrasser du terme ‘féminisme’ », l’argumentaire du blog « Ca fait genre » d’Anne-Claire Husson publié sur cafaitgenre.org le 2 septembre 2013, « Le mythe du sexisme anti-hommes » publié sur feminazgulencolere.wordpress.com le 22 mars 2017, derailingfordummies.com : un site très complet qui recense toutes les techniques utilisées par vos interlocuteurices pour piéger la conversation


    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION
    « Les LGBT et le coming out : la fin du placard » enquête réalisée par l’Ifop publiée le 2 octobre 2018, Observatoire LGBT+, sondage Ifop réalisée avec la Fondation Jean Jaurès et la Dilcrah publié le 27 juin 2018, Rapport annuel d’activité 2017 du Défenseur des droits publié en avril 2018, Juive et française (Kiffe ta race, Binge Audio, 2019)


    CRÉDITS
    Les Couilles sur la table est un podcast Binge Audio animé par Victoire Tuaillon. Cet entretien a été enregistré en décembre 2019 dans le studio Virginie Despentes de Binge Audio (Paris 19e). Réalisation : Quentin Bresson. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production et d’édition : Diane Jean. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. For information regarding your data privacy, visit acast.com/privacy

    • 46 min.

Klantrecensies

mdebelder ,

Un titre surprenant à la hauteur de cette perle qu’est l’émission

Une seule chose à dire
ENCORE
ENCORE encore....

Laura Sauvage ,

Excellent podcast

De la vulgarisation et des sujets qui arrivent toujours à nous toucher même quand on se dit que "ok mais celui-ci, vraiment, il ne me concerne pas du tout". Merci Victoire de nous ouvrir au monde et aux autres !

mariegdfrd ,

Podcast 100% super !

Chaque épisode me permet de me remettre en question et d'appréhender la société sous un nouvel angle, mieux comprendre les autres (les hommes) et comprendre pourquoi, parfois, j'ai l'impression qu'ils ne comprennent rien à rien. Des invités géniaux et des explications percutantes !

Top-podcasts in Maatschappij & cultuur

Luisteraars hebben zich ook geabonneerd op

Meer van Binge Audio