32 episodes

Les Chronique de Motor City est le podcast qui parle de l'Histoire des Detroit Pistons, cette grande franchise NBA qui existe depuis 1948.
Petites histoires et grandes performances se côtoient dans un podcast où tous les sujets sont abordés.

Fan de la franchise de la Motor City depuis plus de 15 ans, je vous raconte la fureur des Bad Boys, le destin de Ben Wallace et tout ce que vous ignorez encore sur le Detroit Basketball !

Chroniques de Motor City - l'Histoire des Detroit Pistons PistonsFR

    • Basketball
    • 5.0, 76 Ratings

Les Chronique de Motor City est le podcast qui parle de l'Histoire des Detroit Pistons, cette grande franchise NBA qui existe depuis 1948.
Petites histoires et grandes performances se côtoient dans un podcast où tous les sujets sont abordés.

Fan de la franchise de la Motor City depuis plus de 15 ans, je vous raconte la fureur des Bad Boys, le destin de Ben Wallace et tout ce que vous ignorez encore sur le Detroit Basketball !

    Draft All-Time Detroit Pistons | Hors-série

    Draft All-Time Detroit Pistons | Hors-série

    Pour cet épisode spécial des Chroniques de Motor City, j'ai invité 3 personnalités du basket en France, fan des Pistons et de ce que la franchise représente. Accompagné de Val du compte Pistons France, de Ilyas du podcast Dunkhebdo et d'Alex de Trashtalk et The Ball Never Lies, nous vous proposons aujourd'hui une draft All-Time special Detroit Pistons. Chacun notre tour comme dans une draft NBA classique, nous allons choisir 5 joueurs pour bâtir un 5 Majeur, leur ajouter un remplaçant et terminer par le choix d'un coach pour mettre le tout en musique.

    La seule règle de ce petit jeu sera de ne choisir que des joueurs passés par la Motor City.  Et bien évidemment la version des joueurs que nous prenons en compte est celle de leur Prime sous le maillot des Pistons. Par exemple si l’un de nous voudrait prendre Allen Iverson, c’est celui de 2008-2009 qu’on doit considérer et non pas le MVP des Sixers. Au contraire, pour un joueur comme Grant Hill, c’est la version 95-2000 donc avant blessure qu’on doit prendre en compte.

    Notre objectif : imaginer la meilleure équipe possible 100% Detroit Pistons, qui pourrait battre toutes les autres avec les règles NBA d'aujourd’hui et les connaissances du jeu que nous avons.



    Mes invités pour ce Podcast :

    - Ilyas de Dunkhebdo

    - Val de Pistons France

    - Alex de The Ball Never Lies



    "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @PistonsFR

     

    • 1 hr 27 min
    4 Pistons font la loi au All-Star Game 2006 | Episode 30

    4 Pistons font la loi au All-Star Game 2006 | Episode 30

    En 2006, pour le All-Star Game de Houston, les Pistons ont été le temps d'un soir les plus brillantes des étoiles de la NBA. Pour cet événement incontournable, ce sont 4 joueurs des Detroit Pistons qui ont été sélectionnés par les coachs,  un fait rarissime. Mais ces seules selections n'auraient pas suffit à rendre ce moment si important.  Non, c'est bien par la teneur de la rencontre que ce All-Star Game restera dans les mémoires : accompagné du jeune LeBron James, les 4 Pistons sélectionnés, à savoir Ben Wallace, Rasheed Wallace, Rip Hamilton et Chauncey Billups ont dicté leur loi dans ce match des étoiles et l'ont remporté à eux tous seuls !

    Sortant d'un titre NBA en 2004 et d'une Finale en 2005, les Pistons ont pourtant été largement snobés du All-Star Game ces années-là. Pas de Billups, pourtant MVP des Finales en 2004 par exemple. Mais en 2006 les choses changent dans la Motor City. Larry Brown, le rigoureux coach quitte la franchise et le GM Joe Dumars le remplace par Flip Saunders. A partir de la, c'est la revolution : Saunders met en place un jeu bien plus attrayant que celui de Brown, avec plus de rythme, où les talents offensifs de Billups ou d'Hamilton sont bien mieux exploités.

    Cette évolution offensive du jeu des Pistons permet à Detroit de réaliser le meilleur début de saison de son histoire et de propulser l'équipe en tête de la Conférence est. Lors du All-Star Break en février 2006, les Pistons sont à la tête d’un bilan de 42 victoires pour seulement 9 défaites.

    Flip Saunders est donc nommé coach de l'équipe de l’Est pour le All-Star Game, mais ce n'est que la premiere étape. Lorsque les titulaires sont nommés par les fans, aucun joueur de la Motor City n'est appelé. Et c'est logique, tellement il est impossible d'isoler une individualité de ce collectif de cols bleus de Detroit difficilement compatibles avec l’ambiance du All-Star Game.  Et pourtant quand vient le choix des coachs, la surprise est entiere : 4 joueurs des Detroit Pistons sont appelés. Ben Wallace revient une nouvelle fois, Rasheed Wallace fete son premier All-Star Game sous le maillot de Detroit alors que Rip Hamilton et Chauncey Billups deviennent All-Star pour la premiere fois.

    Dans ce Podcast, je vous raconte le déroulé du match. D'abord remplaçants et peu habitués au show du All-Star Game, les Pistons vont attendre que l'Est soit menés de 21 points pour montrer tout leur talent.  Après la mi-temps, le match va complètement changer d'ambiance et les joueurs de Detront vont enchaîner les stops en défense et forcer les pertes de balles de l'Ouest. Flip Saunders utilisera ses 4 joueurs ensemble sur le terrain pendant de longues séquences, au point même de réutiliser certains systèmes qu'on voit habituellement au Palace d'Auburn Hills !



    Pour aller plus loin :

    - Histoire de la NBA : Le All-Star Game 2006, moment de gloire pour les Detroit Pistons

    - All Star Game 2006 : la consécration des Pistons

    - Le All-Star Game 2006 en intégralité



    "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise.

    Podcast humblement piloté par @PistonsFR

    • 27 min
    Rétrospective de la saison 2004 des Detroit Pistons, partie 2 | Episode 29

    Rétrospective de la saison 2004 des Detroit Pistons, partie 2 | Episode 29

    Suite et fin de notre rétrospective sur la saison 2004 des Detroit Pistons. Après la saison régulière il y a 15 jours lors de la dernière Chronique de Motor City, place maintenant au gris morceau : les playoffs.

    Tour après tout, nous allons revenir sur le parcours de cette équipe de cols bleus, au départ outsider qui a fini par devenir Champions NBA. Au fil des matchs, les grandes tendances vont se dessiner : Rip Hamilton la principale menace offensive, Tayshaun Prince le meilleur défenseur extérieur de l'équipe, Ben Wallace l'homme de l'ombre qui empile les rebonds, Rasheed Wallace qui donne une confiance absolue à chacun et Chauncey Billups, présent dans les moments chauds, lui le futur MVP des Finales 2004.

    Le premier tour des Pistons se jouera contre les Milwaukee Bucks de Michael Redd, l'une des meilleures attaques de la NBA en 2004. Cette série sera l'occasion de voir en action la défense d'élite des Pistons.

    Au second tour, Detroit retrouve New Jersey, des Nets qui avaient sweepé les Pistons en 2003. Face à Jason Kidd, ce sera les ajustements de Larry Brown qui feront la différence. Mais la série sera très serrée.

    En Finale de Conférence, les Indiana Pacers, meilleure équipe de l'Est cette année là fera face aux Pistons. Ce duel entre deux énormes défenses sera pourtant le terrain de jeu idéal pour Rip Hamilton, qui en profitera pour barre un record de franchise.

    Enfin en Finales NBA, les Pistons vont déjouer tous les pronostics en battant les Lakers, cette équipe composée de 4 Hall of Famers, puisque Payton et Malone avaient rejoint Shaquille O'Neal et Kobe Bryant l'été précédent. Detroit n'était censé faire que de la figuration en Finales mais a surpris tout le monde en gagnant ce titre NBA 2004.

    Dans ce podcast, nous reviendrons en détail sur chacun des matchs de playoffs des Pistons. En moins d'une heure, je vous propose une Chronique longue de 23 matchs !



    Pour aller plus loin :

    - Top Moments: Pistons shock NBA world, win championship in 2004

    - Retro Rewind: Pistons dominate Lakers in 2004 Finals Game 5

    - Why the 2004 NBA champion Detroit Pistons are still so important



    "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise.

    Podcast humblement piloté par @PistonsFR

    • 52 min
    Rétrospective de la saison 2004 des Detroit Pistons, partie 1 | Episode 28

    Rétrospective de la saison 2004 des Detroit Pistons, partie 1 | Episode 28

    Un podcast très spécial aujourd'hui que ce soit dans son sujet ou dans son format. Commençons par le sujet : pour la première fois dans les Chroniques de Motor City, nous allons faire une rétrospective d'une saison des Pistons et quelle saison, puisqu'il s'agit de la saison 2004 lors de laquelle les Pistons ont gagné le titre NBA, le 3eme de l'Histoire de la franchise. 

    Mais comme cette saison est l'une des plus riches de l'Histoire récente des Pistons, le format sera aussi ajusté puisque le podcast sera partagé pour la première fois en 2 parties : aujourd'hui nous traiterons uniquement de l'intersaison et de la saison régulière 2003-2004, quand nous nous concentrerons sur les playoffs dans 15 jours.

    Il y a beaucoup à dire sur la saison 2003-2004 victorieuse des Detroit Pistons. Après un bref retour sur le sweep infligé par les Nets lors des playoffs 2003, nous revenons sur l'acte fondateur de cette équipe : le remplacement de Rick Carlisle par le coach Larry Brown. Avec Brown, les Pistons de Ben Wallace, Chauncey Billups, Rip Hamilton et Tayshaun Prince deviendront l'une des meilleures défenses NBA en tenant leurs adversaires à 83 points de moyenne en 2004. Les débuts seront difficiles mais les Pistons trouveront leur voie en gagnant 13 victoires de suite entre décembre 2003 et janvier 2004, tout simplement un record de franchise, mieux que les Bad Boys de 1990.

    Mais quelques défaites face aux cadors de la Ligue feront dire au GM Joe Dumars que Detroit a besoin de plus, d'un facteur X pour débloquer certaines situations. Et c'est ainsi que les Pistons feront l'acquisition de Rasheed Wallace en Mars 2004. Avec le Sheed, Detroit trouvera la confiance nécessaire pour finir sa saison en boulet de canon. Avec en prime un autre record NBA, une série de 5 matchs consécutifs où l'adversaire ne dépasse pas les 70 points marqués...

    Dans cette nouvelle Chronique de Motor City, nous reviendrons en détail sur tous ces événements en faisant un focus particulier sur le groupe en place. 



    Pour aller plus loin :

    - Remembering the 2004 Detroit Pistons, The Game Haus

    - Joe D’s Final Countdown: The Going to Work Pistons, a Retrospective

    - Les Pistons à travers l’Histoire #7 : Goin’ to Work Era

    - The Goin’ to Work Pistons: the most unique champions the NBA has ever crowned



    "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise.

    Podcast humblement piloté par @PistonsFR

    • 30 min
    Isiah Thomas, vu par sa carrière au All-Star Game | Episode 27

    Isiah Thomas, vu par sa carrière au All-Star Game | Episode 27

    Petite parenthèse détente dans les Chroniques de Motor City aujourd'hui. Pour ce numéro 27 de notre podcast, nous allons parler All-Star Game ! Et qui d'autre qu'Isiah Thomas pouvait aussi bien représenté les Detroit Pistons au Match des Etoiles de la NBA ? Zeke était fait pour briller au All-Star Game avec son jeu flashy et son esprit offensif.

    Starter dès sa saison rookie, Isiah Thomas participera à 11 All-Star Games, en étant titulaire dans 10 d'entres eux. Et comme j'ai toujours pensé qu'un grand joueur se sert de cet événement pour bâtir sa carrière, je vous propose de reprendre un par un tous les All-Star Game de Thomas. De 1982 à 1993, le joueur des Pistons va briller, va décrocher des trophées et des victoires et va se servir de l’événement (parfois involontairement) pour faire évoluer sa relation avec les autres joueurs de son époque.

    De ses trophées de MVP du All-Star Game en 1984 et 1986 à ses occasions ratées, jusqu'au All-Star Game 92 où il jouera un rôle important dans la présence de Magic Johnson, son vieil ami, Isiah Thomas passera par de nombreux états lors de ces week-end des étoiles. A chaque fois, son rôle dans ces matchs sera en cohérence avec sa stature en NBA.

    On passera parfois seulement quelques minutes sur une edition mais pour d'autres, il faudra prendre le temps de raconter le contexte (notamment pour le prétendu Freeze-Out Game de 1985). Mais au final, en un plus plus de 30 minutes de podcast, nous ferons le tour de tous les All-Star Game auxquels Isiah Thomas a participé

    Extrait musical : The Last Dance - Hot Shots 2



    Pour aller plus loin :

    - NBA All-Star Game 1986

    - 1985 ALL-STAR GAME: JORDAN FREEZEOUT ?

    - The Only NBA Game Ever Called on Account of Hugs



    "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise.

    Podcast humblement piloté par @PistonsFR

    • 36 min
    "Bad News" et cocaïne : la descente aux enfers de Marvin Barnes | Episode 26

    "Bad News" et cocaïne : la descente aux enfers de Marvin Barnes | Episode 26

    Dans la Chronique de Motor City du jour, retour en arrière direction les années 70 pour parler de Marvin Barnes, basketteur talentueux mais fantasque qui a finit par voir sa carrière gâchée par la cocaïne et par un mode de vie plus proche des gangster de l'époque que d'un joueur NBA. Pourtant l'histoire n'a rien de surprenante, Marvin Barnes se faisant appeler Bad News depuis la fac.

    Dés le début de sa carrière, Marvin Barnes a toujours marché sur un fil. D'un coté, le succès avec Providence (premier Final Four de l'histoire de la fac), de l'autre un comportement inadapté (tabassage de son coéquipier à coup de démonte-pneu). Cette ambivalence poursuivra Marvin Barnes toute sa vie mais ne l’empêchera pas de se faire drafter en NBA.

    Et pourtant Barnes ne mettra pas tout de suite les pieds dans la Ligue, préférant signer en ABA, la ligue concurrente, réputée plus cool, plus flashy et aussi plus permissive... En ABA dans les années 70, la drogue circule facilement et nombre de joueurs tombent dans la cocaïne, ce qui arrivera à Marvin Barnes. Pour autant, les premières saisons avec les Spirits of Saint-Louis, Barnes fait illusion et se montre même plus fort que son idole Julius Erving, alors MVP de l'ABA. Parler de l'histoire de Marvin "Bad News" Barnes nous permettra aussi de parler de cette ABA tellement intéressante.

    C'est lors de la dissolution de l'ABA en 1976 et sa fusion avec la NBA que l'histoire de Marvin Barnes rencontre celle des Detroit Pistons. Lors de la draft de dispersion, les Pistons hésitent entre Marvin Barnes et Moses Malone : ils feront malheureusement le mauvais choix et hériteront de Marvin Barnes, qui n'a plus rien du joueur qu'il était auparavant. A partir du moment où Bad News mettra les pieds à Detroit, ça sera la fin pour lui.

    Dans cette Chronique, vous découvrirez donc la longue descente aux enfers qu'a ensuite connu Marvin Barnes. La drogue est devenu omniprésente dans sa vie au fil des années, jusqu'à faire de lui un sans-abri, passant de peine de prison à cures de désintoxication. Marvin Barnes aurait pu devenir l'un des meilleurs joueurs de la NBA mais a finit par devenir un nom oublié quasiment de tous.



    Pour aller plus loin :

    - ORIGINAL OLD SCHOOL: THE YEAR OF LIVING DANGEROUSLY, SLAM

    - "Bad News": The Turbulent Life of Marvin Barnes, Pro Basketball's Original Renegade, Amazon

    - Marvin Barnes, Enigmatic Basketball Player, Dies at 62

    - Marvin Barnes, une ancienne star ABA nous a quitté



    "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise.



    Podcast humblement piloté par @PistonsFR

    • 40 min

Customer Reviews

5.0 out of 5
76 Ratings

76 Ratings

Lyyyysa ,

Bravo pour ce concept 💪

Épisode au top, j’ai hâte d’écouter la suite 💪💪
Aïna (Bioinspi)

Benoittou ,

Étonnant !

Je ne connaissais pas cette franchise mais ces chroniques bien racontées s’avèrent particulièrement passionnantes ! Bravo !

Barthelemy Fendt ,

Génial !

Un super podcast sur une équipe mythique !
A écouter pour tous les fans de basket 🏀 Barth du podcast Extraterrien 👌

Top Podcasts In Basketball


Listeners Also Subscribed To