129 episodes

Les Chronique de Motor City est le podcast qui parle de l'Histoire des Detroit Pistons, cette grande franchise NBA qui existe depuis 1948.
Petites histoires et grandes performances se côtoient dans un podcast où tous les sujets sont abordés.

Fan de la franchise de la Motor City depuis plus de 15 ans, je vous raconte la fureur des Bad Boys, le destin de Ben Wallace et tout ce que vous ignorez encore sur le Detroit Basketball !

Chroniques de Motor City - l'Histoire des Detroit Pistons Chroniques de Motor City

    • Sports
    • 5.0 • 117 Ratings

Les Chronique de Motor City est le podcast qui parle de l'Histoire des Detroit Pistons, cette grande franchise NBA qui existe depuis 1948.
Petites histoires et grandes performances se côtoient dans un podcast où tous les sujets sont abordés.

Fan de la franchise de la Motor City depuis plus de 15 ans, je vous raconte la fureur des Bad Boys, le destin de Ben Wallace et tout ce que vous ignorez encore sur le Detroit Basketball !

    1970-1980 : Rétrospective des Pistons façon 70's | Episode 70

    1970-1980 : Rétrospective des Pistons façon 70's | Episode 70

    Pour l'épisode 70 des Chroniques de Motor City, nous continuons nos grandes rétrospective de décennie, après l'épisode 60 !

    Dans cette épisode, je débriefe l'essentiel des saisons des Detroit Pistons, de la saison 1970-71 à la saison 1979-80. Marquée par la draft et l'émergence de Bob Lanier, cette décennie connaitra plus de bons moments que la précédente mais encore pas mal de bas.

    Qu'il s'agisse des résultats, avec malheureusement que peu de bilans positifs ou de participations en playoffs, mais aussi de la mentalité et du professionnalisme affiché, les Pistons des années 70 ont beaucoup ressemblé aux Pistons des années 60, peut-être avec comme seule différence qu’ils avaient cette fois-ci un franchise player de top niveau .



    📺 Les Chroniques de Motor City sont aussi disponibles sur YouTube : ABONNEZ-VOUS !

    ⭐⭐⭐⭐⭐ Noter le podcast, c'est ici :


    5 étoiles sur Apple Podcast
    5 étoiles sur Spotify



    Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod

    • 30 min
    L'étrange première cérémonie de retrait de maillot de Bill Russell | Escale à Bean Town

    L'étrange première cérémonie de retrait de maillot de Bill Russell | Escale à Bean Town

    Nouvelle Escale aujourd'hui avec un arrêt à Bean Town pour parler de Bill Russell, la plus grande légende de l'histoire des Celtics. Cette saison dans les Chroniques de Motor City, je vous propose de faire des Escales aux 4 coins des Etats-Unis pour raconter des histoires qui dépassent le cadre des Pistons.

    Quelques semaines après le décès de Bill Russell le 31 juillet 2022, la NBA a décidé que plus aucun joueur dans n’importe quelle franchise ne porterait plus jamais le numéro 6 de Bill Russell.

    Cette décision de la NBA a motivé notre podcast du jour, puisqu'elle questionne sur la vision que pouvait avoir Bill Russell avec les hommages et les honneurs. Et nous avons eu un début de réponse lors de la cérémonie de retrait de son maillot par les Boston Celtics, une cérémonie qui avait eu lieu en 1972, 3 as après la retraite de Russell comme joueur.

    Sauf que cette cérémonie ne s'est absolument pas passé comme les grands pontes des Celtics l'avaient imaginé. Bill Russell, grande figure des droits civiques américains et impliqué dans de nombreux combats de l'époque, n'entendait pas se laisser dicter sa ligne de conduite et au moment de retirer son maillot, Russell a voulu le faire à sa façon. 

    Cette Escale à Bean Town nous permettra donc de remettre en perspective les relations de Bill Russell avec les supporters de l'équipe, lui qui était un joueur des Celtics mais pas forcément un grand fan de Boston et de ses occupants...



    Pour aller plus loin :


    Bill Russell, 'genius' on the basketball court and civil rights activist, dies
    Bill Russell et le racisme à Boston, c’était très violent
    Why was Boston Garden nearly empty when Bill Russell’s number was retired in 1972?



    📺 Les Chroniques de Motor City sont aussi disponibles sur YouTube : ABONNEZ-VOUS !



    ⭐⭐⭐⭐⭐ Noter le podcast, c'est ici :


    5 étoiles sur Apple Podcast
    5 étoiles sur Spotify



    Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod

    • 20 min
    Les Pistons de 2016 auraient-ils pu faire mieux ? | Episode 69

    Les Pistons de 2016 auraient-ils pu faire mieux ? | Episode 69

    La saison 2016-2017 est peut-être la seule éclaircie de la décennie pour Detroit. Ce dont nous pouvons être sur, c'est qu'il s'agit du seul bilan positif de la franchise lors des années 2010 et la première participation en playoffs après 6 années de résultats catastrophiques.

    Cette équipe de 2016, coaché par Stan Van Gundy, était amené par un groupe jeune, dont les leaders Andre Drummond et Reggie Jackson étaient entouré de role-player très intéressants comme Marcus Morris, Tobias Harris ou Kentavious Caldwell Pope.

    Evidemment ces Pistons de 2016 n'ont pas été une excellente équipe : seulement 44 victoires, une pénible 8eme place à l’Est et un sweep au premier tour contre les Cavs. Mais justement, la finalité de cette saison NBA 2016, ce sera le sujet qui nous intéressera pour ce podcast. 

    A-t-on raté quelque chose avec ces Pistons-là ? Est-ce qu’ils auraient pu faire mieux et surtout pourquoi cette saison 2016 n’a pas lancé quelque chose de plus grand par la suite ?

    Ensemble nous allons essayé de répondre à ces questions pendant ce podcast. En regardant en détail les choses qui ont marché pendant cette saison 2015-2016 et les limites de cette équipe, nous chercherons à savoir pourquoi ce début de réussite ne s’est jamais transformé en vrai succés.



    Pour aller plus loin :


    Where are the Pistons’ 2016 playoff starters today?
    Les Detroit Pistons, l’avenir leur appartient
    Cavs complete sweep of Pistons, but Detroit isn't going anywhere





    📺 Les Chroniques de Motor City sont aussi disponibles sur YouTube : ABONNEZ-VOUS !



    ⭐⭐⭐⭐⭐ Noter le podcast, c'est ici :


    5 étoiles sur Apple Podcast
    5 étoiles sur Spotify



    Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod

    • 26 min
    Manute Bol, l'histoire d'un Grand Homme | Escale à D.C.

    Manute Bol, l'histoire d'un Grand Homme | Escale à D.C.

    Nouvelle saison et nouveau format pour les Chroniques de Motor City ! Cette saison, je vous propose de faire des Escales aux 4 coins des Etats-Unis pour raconter des histoires qui dépassent le cadre des Pistons.

    Notre première escale se fera à Washington D.C. avec l'incroyable Histoire de Manute Bol, drafté en 1985 par Washington, joueur Sud-Soudanais de 2m31, trop souvent présenté simplement comme le plus grand joueur en taille de l’histoire de la ligue et toujours entouré des clichés que les américains aiment bien coller aux joueurs africains. 

    Pourtant Manute Bol est rapidement devenu un personnage en NBA d'abord pour ses qualités défensives, sa taille lui permettant de contrer des tirs que personne n'avait jamais imaginé contrer. Mais avec lui, Manute Bol a aussi ramené l'histoire de son pays, le Soudan, un pays constamment en guerre depuis son indépendance en 1956.

    Au détriment de sa carrière de basketteur NBA et plus tard de sa santé, Manute Bol s'est impliqué dans le conflit, jouant rapidement un rôle d'émissaire et quasiment de diplomate. Par son aura, il mettra la lumière sur les horreurs se passant au Soudan et ira jusqu'à être un acteur de la paix une fois les sneakers raccrochés.

    Dans cette Escale à D.C., vous découvrirez un joueur atypique, différent des basketteurs de l’époque, plein de contradictions et l'un des rares hommes engagés pour la bonne cause.



    Pour aller plus loin :


    Remembering Manute Bol: NBA Gentle Giant and Humanitarian
    Manute Bol a-t-il vraiment joué en NBA à plus de 50 ans ?
    Le jour où Manute Bol, 2m31, marqua 6 tirs à trois points en une mi-temps



    📺 Les Chroniques de Motor City sont aussi disponibles sur YouTube : ABONNEZ-VOUS !

    ⭐⭐⭐⭐⭐ Noter le podcast, c'est ici :


    5 étoiles sur Apple Podcast
    5 étoiles sur Spotify



    Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod

    • 28 min
    Quand Bob Lanier gagnait le premier tournoi NBA de un contre un | Episode 68

    Quand Bob Lanier gagnait le premier tournoi NBA de un contre un | Episode 68

    Aujourd’hui nous allons parler de l'histoire méconnue de l’organisation d’un tournoi de 1 contre 1 mis en place par la NBA au début des années 70. Un tournoi 1 contre 1, voila un marronnier qui revient chaque année, notamment au moment du All-Star Game, avec le fantasme de voir s'affronter les meilleurs basketteurs du monde.

    En 1972, la NBA avait réussi à mettre en place un tournoi qui opposait 32 joueurs dans des matchs en un contre un, soutenu par le sponsor Vitalis. Et nous en parlons aujourd'hui puisque que le premier gagnant de ce tournoi a été un joueur des Pistons ! 

    Bob Lanier, sophomore des Pistons cette saison-là et future tête d’affiche de la franchise pendant une décennie, a remporté ce premier tournoi de un contre un. Pour autant cette victoire ne signifiera pas que Lanier était à ce moment-là le meilleur joueur de la ligue, ou même le meilleur joueur de un contre un. Au contraire, elle démontrera surtout les limites d’un concours comme celui-là...

    D'ailleurs vous verrez dans ce podcast que le tournoi de un contre un n’a pas eu un énorme succès et après la victoire de Bob Lanier, il y a eu qu'une seule autre édition en 1973. C’est donc un vrai morceaux d’histoire que nous abordons dans les Chroniques de Motor City aujourd’hui.





    Pour aller plus loin :


    Finale Bob Lanier vs Jo Jo White
    The Bob Lanier Method: How to Win at One-on-One, 1973
    Revisiting the NBA’s 1972 one-on-one tournament, and wondering if we could do it again





    📺 Les Chroniques de Motor City sont aussi disponibles sur YouTube : ABONNEZ-VOUS !

    ⭐⭐⭐⭐⭐ Noter le podcast, c'est ici :


    5 étoiles sur Apple Podcast
    5 étoiles sur Spotify

    Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod

    • 21 min
    George Yardley, témoin du passage des Pistons de Fort Wayne à Detroit | Episode 67

    George Yardley, témoin du passage des Pistons de Fort Wayne à Detroit | Episode 67

    Aujourd'hui dans les Chroniques de Motor City, on s'intéresse à George Yardley, indiscutablement la première star des Pistons. En seulement 7 saisons en NBA, Yardley a été élu 2 fois dans la All-nba Team, 6 fois All-Star tout en finissant meilleur scoreur en 1958.

    En 1958, pour la première saison des Pistons à Detroit, Yardley ne fait pas que finir meilleur marqueur de la Ligue. En marquant 2001 points cette saison-là, il bat le précédent record de point en une seule saison, un record que George Mikan avait porté à 1932 points.

    Et en battant ce record, Yardley devenait pour l'occasion le premier joueur de l’histoire à marquer 2000 points dans une seule saison NBA et il laissera sa marque dans l’histoire de la ligue avec cet exploit. 

    Si depuis ce chiffre a explosé, la performance de Yardley, entré au Hall of Fame en 1996, reste quand même un exploit. D'abord parce que le jeu offensif n’avait pas explosé à cause de l'horloge des 24 secondes, ensuite parce il n’y avait pas de lignes à 3-points et surtout parce que Yardley et les Pistons ne jouaient à l'époque que 72 matchs !

    Dans ce podcast, nous parlerons de cette saison 1958 en détail mais il y a énormément de choses à dire sur George Yardley, la première superstar des Pistons.



    Pour aller plus loin :


    George Yardley, deux mille et une façons de marquer (l’histoire), QI Basket
    George Yardley, L’auteur De La Préface Des Pistons, Daily Motown
    George Yardley, la machine à scorer des Pistons, Basket Retro
    Top 50 : George Yardley



    📺 Les Chroniques de Motor City sont aussi disponibles sur YouTube : ABONNEZ-VOUS !



    ⭐⭐⭐⭐⭐ Noter le podcast, c'est ici :


    5 étoiles sur Apple Podcast
    5 étoiles sur Spotify



    Les Chroniques de Motor City, c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise. Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod

    • 22 min

Customer Reviews

5.0 out of 5
117 Ratings

117 Ratings

Jean.bort ,

Très grand fan

Joueur de basket et fan de la NBA dès la fin 1980, en particulier des Pistons « Bad boys » , jusqu’à début 2000 où je me suis éloigné du basket. Depuis septembre, je me suis remis à jouer et à m’intéresser à nouveau à la NBA et des Pistons bien sûr. Je découvre votre podcasts que je trouve vraiment super, vous parlez basket mais pas que et j’aime beaucoup. Les Escales sont une super idée pour remettre certain joueur/homme dans le contest de l’époque. J’ai beaucoup appris sur Manute Bol. Merci pour le travail que vous faites. Jean

Podcastics Community ,

Le haut du panier

N'étant ni fan des Pistons ni même de NBA, j'aurais pu ne jamais lancer un épisode des Chroniques. Et ça aurait été fort dommage puisque comme d'autres auditeurs l'ont souligné ici, il ne s'agit pas d'un simple podcast sur le basket mais bien d'une odyssée à travers l'histoire des Etats-Unis et de la ville de Detroit. Et en la matière, il faut reconnaître que le travail de documentation est impressionnant. Tentez votre chance si vous passez par ici : vous ne serez pas déçu !

Lodger7934 ,

Fabuleux

Très documenté, et animé de façon très agréable par Winston. Un podcast sur les Pistons qui parle aussi de beaucoup de choses, de la ville de Detroit, de la société américaine, de l’évolution du jeu et de la Ligue. Passionnant et très bon format pour écouter dans les transports ou en voiture. Big up ;)

Top Podcasts In Sports

RMC
Sunday Night Productions
RMC
RMC
Mathieu Blanchard
RMC

You Might Also Like

RMC
Eurosport
Kyan Khojandi & Navo
We Love Cinema
France Inter
Le Parisien