83 episodes

Les Chronique de Motor City est le podcast qui parle de l'Histoire des Detroit Pistons, cette grande franchise NBA qui existe depuis 1948.
Petites histoires et grandes performances se côtoient dans un podcast où tous les sujets sont abordés.

Fan de la franchise de la Motor City depuis plus de 15 ans, je vous raconte la fureur des Bad Boys, le destin de Ben Wallace et tout ce que vous ignorez encore sur le Detroit Basketball !

Chroniques de Motor City - l'Histoire des Detroit Pistons Chroniques de Motor City

    • Sports
    • 5.0 • 99 Ratings

Les Chronique de Motor City est le podcast qui parle de l'Histoire des Detroit Pistons, cette grande franchise NBA qui existe depuis 1948.
Petites histoires et grandes performances se côtoient dans un podcast où tous les sujets sont abordés.

Fan de la franchise de la Motor City depuis plus de 15 ans, je vous raconte la fureur des Bad Boys, le destin de Ben Wallace et tout ce que vous ignorez encore sur le Detroit Basketball !

    Game 6 des Finals 1988 : une performance héroïque gâchée par une faute fantôme

    Game 6 des Finals 1988 : une performance héroïque gâchée par une faute fantôme

    Le Game 6 des Finals NBA 1988 aurait du offrir aux Pistons leur premier titre. Moment incontournable de l’histoire des Bad Boys, ce match reste encore aujourd'hui la défaite la plus difficile à digérer pour tout fan des Pistons. Et cela pour deux raisons : d'abord parce que les Bad Boys ont été privés de ce titre 1988, non pas par leur adversaire les Lakers époque Showtime (avec Magic Johnson et Pat Riley), mais par les arbitres qui ont sifflé une faute qui n’existait pas à Bill Laimbeer dans les dernières secondes du match. Depuis ce jour, cette faute est appelé la faute fantôme ou Phantom Foul, reconnue comme tel même par les fans des Lakers.

    Mais cette injustice, en plus de priver les Pistons d'un titre (le premier d'un potentiel three-peat), intervient à la toute fin d'un match signature d'Isiah Thomas. Ce soir-là, le leader des Bad Boys a pris le match en main dans le 3eme quart-temps en marquant 14 points consécutivement mais en se blessant sérieusement à la cheville en retombant sur Michael Cooper. Cette entorse de la cheville aurait du mettre fin au match de Thomas mais Zeke n'avait pas fini son show et reviendra quelques secondes plus tard, le temps de marquer encore 11 points, en boitant et en tirant sur une jambe. 

    Ces 25 points dans un seul quart-temps reste encore aujourd'hui un record NBA. Avec 43 points au total, Isiah Thomas signera là un match d’anthologie dans des conditions terribles. Si cet exploit avait mené au premier titre des Bad Boys, la légende de Thomas aurait sans doute été encore plus importante.

    Ce match 6 constituera le cœur de notre épisode mais nous prendrons le temps de revenir sur le déroulé de ces Finales 1988, les premières des Pistons à Detroit, des Finales de prestiges contre les Lakers champions en titre à la recherche du back-to-back



    Pour aller plus loin :


    Devin Booker’s big night takes Hall of Famer Isiah Thomas down memory lane
    Riley admits to phantom foul that cost Pistons championship in 1988
    Top NBA Finals moments: Isiah Thomas scores 25 in quarter on injured ankle
    Flashback: Isiah Thomas injured ankle performance his iconic moment



    "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise.

    Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod

    • 25 min
    St-Cecilia, la Mecque du basket à Detroit | Episode 50

    St-Cecilia, la Mecque du basket à Detroit | Episode 50

    Le centre névralgique du basket à Detroit, ce n'est pas la salle de basket des Detroit Pistons mais un vieux gymnase situé dans l’Ouest de Detroit nommé St-Cécilia. Surnommé The Saint par les locaux, ce gymnase est l'endroit où bat le cœur du basket de la Motor City, l’équivalent du Ruckers Park en beaucoup moins connu. A St-Cecilia, les meilleurs joueurs de la ville, puis ensuite de tout l’état du Michigan et même au delà s'affrontent tous les étés depuis plus de 30 ans pour savoir qui est le meilleur.

    L'aventure de St-Cecilia a commencé dans les années 70 avec la superstar des Pistons Dave Bing. Depuis tous le gratin du basket s'y est rendu et les gens de Detroit ont pu assister chaque été à des affrontements entre des joueurs des Pistons comme Bob Lanier, Dave Debusschere, Jimmy Walker ou Isiah Thomas et des locaux qui sont né ou qui ont joué en universitaire à Detroit comme George Gearvin, Magic Johnson, Chris Webber, Jalen Rose, Kevin Willis, Derrick Coleman.

    L'histoire de The Saint est aussi liée aux émeutes de 1967 puisque le gymnase a servi à souder la communauté, Saint Cecilia devenant un lieu très important du quartier. En plus d'accueillir tout un tas de futurs Hall-of-Famers, le gymnase organisait plusieurs tournois pendant l’été, comme on les connait sur le circuit AAU aujourd'hui. Mais avec la particularité de jouer au basket en intérieur alors qu’il faisait parfois plus de 40° dans la salle !

    Malgré le déclin de la ville, un homme a tenu St-Cecilia pendant 30 ans : Samuel Washington, directeur de l'école paroissiale et grand fan de basket. L'homme a rendu l’endroit sûr et jamais il n'y a eu de vol ou de bagarre à St Cecilia. Vous verrez aussi que sa mort en 1988 des suite d’ un accident vasculaire cérébral à seulement 54 ans a entraîné la lente fin de cette Mecque du basket.



    Pour aller plus loin :


    Isiah. Magic. Gervin. How a Detroit church gym became the birthplace of legends
    The Once and Future Saint
    How one Detroit basketball court became a sanctuary for many
    Ceciliaville



    "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise.

    Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod

    • 25 min
    On décrypte la draft de Cade Cunningham avec Allan Guillou (Envergure / Dunkhebdo)

    On décrypte la draft de Cade Cunningham avec Allan Guillou (Envergure / Dunkhebdo)

    Chronique de Motor City un peu spéciale aujourd'hui suite à la draft de Cade Cunningham par les Pistons avec le first pick. Pour l'occasion, j'ai invité Allan Guillou, spécialiste draft chez Envergure et intervenant régulier dans le podcast Dunkhebdo.

    Avec Allan, nous discutons de qui est Cade Cunningham, ses forces, ses faiblesses, tout en essayant de se projeter dans le futur des Pistons avec lui en tête d'affiche. Dans la deuxième partie du podcast, nous parlons des joueurs choisis au second tour par les Pistons à savoir Isaiah Livers, Luka Garza et Balsa Koprivica, en plus de Chris Smith, non drafté mais titulaire désormais d'un 2-way contract.



    A propos d'Allan :


    Twitter
    Envergure
    Dunkhebdo



    Les scoutings reports d'Envergure :


    Cade Cunningham
    Isaiah Livers
    Luka Garza
    Balsa Koprivica
    Chris Smith

    • 40 min
    Les Pistons et la Draft, quelle histoire ! | Episode 49

    Les Pistons et la Draft, quelle histoire ! | Episode 49

    La draft NBA aura lieu le 29 Juillet 2021 et cette fois-ci, ce sont les Pistons qui ont le premier choix. Gagner ce premier choix à la loterie et regarder en arrière vers les drafts précédentes des Pistons, nous donne l'occasion dans ce podcast de parler des Pistons et de l’exercice de la draft. Ce sujet, abordé indirectement  à de nombreuses reprises dans le podcast (l'échec Darko Milicic, Dave Bing gagné à pile ou face perdu, la construction des Bad Boys notamment par la draft...) sera cette fois-ci le cœur du dernier podcast de la saison.

    Dans l’optique de la sélection de Cade Cunningham, on regardera l'historique des Pistons depuis qu’ils sont à Detroit dans leur choix du Top 5 pour voir ce que sont devenus les joueurs choisis très haut. Ensuite, nous verrons qu'avec ce premier choix 2021, Detroit met fin à sa traditionnelle sélection entre 7 et 10 qui était devenue la norme dans les années 20210 : ainsi nous allons nous plonger dans l’histoire récente des drafts des Pistons pour comprendre la différence qui existe entre un pick tout en haut et ceux dans la deuxième partie de la loterie.

    Et pour finir la saison sur une bonne note, on évoquera les steals de la draft. Detroit a eu l’habitude de se tromper sur ces haut choix de draft mais a récemment réussit de bons coups sur des joueurs sortis de nul part.



    "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise.

    Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod

    • 29 min
    Kobe Bryant a-t-il failli être tradé à Detroit en 2007 ? | Episode 48

    Kobe Bryant a-t-il failli être tradé à Detroit en 2007 ? | Episode 48

    En 2007, Kobe Bryant, insatisfait des résultats des Lakers, a demandé un transfert. A l'époque déjà l’un des tout meilleurs joueurs du monde et probablement l’attaquant ultime, Kobe Bryant a bien été tout proche de devenir un joueur des Detroit Pistons. Cet été 2007, de vraies discussions ont eu lieu entre Mitch Kupchak, le GM des Lakers et Joe Dumars, celui des Pistons pour monter un trade autour du Black Mamba, jusqu'à un accord entre les deux parties.

    Evidement, ce transfert ne s'est pas fait au final mais si on en parle aujourd’hui, c’est bien parce que le trade était quasiment officiel, bien loin des rumeurs inventées pour faire pression lors de négociations. Cette histoire a d'ailleurs était rendue publique en 2013 lors des funérailles de Jerry Buss, le propriétaire des Lakers, par Kobe Bryant lui-même, confirmée ensuite par Mitch Kupchak.

    Dans ce podcast, nous ne rentrerons pas dans le basket fiction, notre rôle ne sera pas d'imaginer ce qu’auraient fait les Pistons si Kobe les avait rejoint en 2007. Le cœur de notre podcast sera plutôt autour des discussions en coulisses qui ont failli amener Kobe dans la Motor City en 2007 en expliquant les raisons qui ont conduit à la non-réalisation de ce transfert.

    Et si vous écoutez jusqu'au bout, nous évoquons également un autre transfert autour de Kobe et des Pistons qui aurait bien pu se réaliser des années plus tôt !!



    Pour aller plus loin :


    The last, great Kobe Bryant mystery: How he almost became a Piston
    Kobe Bryant was almost a Detroit Piston. Here's what happened
    Amateur Video Is Latest in Bryant Drama
    Les WHAT IF de QI Basket



    "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise.

    Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod

    • 25 min
    Les années 70 à Detroit, années Bob Lanier | Episode 47

    Les années 70 à Detroit, années Bob Lanier | Episode 47

    Aujourd’hui, on parle d’un monstre dans les Chroniques de Motor City ! Après 4 épisodes du podcast, on rend hommage à Bob Lanier, première vraie star des Pistons et premier joueur de Detroit à véritablement faire partie du gratin de la NBA moderne. Même s'il n'a pas un palmarès à la hauteur de son talent, puisqu'il a joué dans la Motor City pendant toutes les années 70, des années affreuses pour les Pistons.

    Malgré des coéquipiers talentueux comme Dave Bing, Bob Lanier ne jouera que 4 fois les playoffs et ne passera un tour qu’à une seule reprise. Mais pouvait-il faire plus dans cette équipe dysfonctionnelle et instable ? Pendant ses neuf saisons et demie pour les Detroit Pistons, Lanier a tourné à 22,7 points de moyenne, le meilleur chiffre dans l’Histoire de la Motor City ! Le tout dans une NBA où les pivots étaient rois et où la concurrence s’appelait Kareem Abdul-Jabbar, Wilt Chamberlain, Wes Unseld ou Bill Walton ! 

    Ce podcast nous permettra aussi de continuer notre plongée dans la NBA des années 70 après le podcast sur Ray Scott. Pour comprendre le personnage Bob Lanier sur le terrain mais aussi en dehors, nous ne parlerons pas que de sa carrière chez les Pistons, mais aussi de son passage en NCAA et cette fois-ci on débordera un peu après puisque une fois retiré des parquets, Lanier restera en NBA avec un rôle crucial dans les institutions !



    Pour aller plus loin :


    Hall of Famer Bob Lanier was more than just two big feet
    What Happened to Former No. 1 Overall Pick and Pistons Great Bob Lanier?
    Too Big Too Fast
    Le match rétro de la semaine – NBA Playoffs 1976, Game 6, Golden State Warriors – Detroit Pistons, Basket Retro



    "Les Chroniques de Motor City", c'est votre podcast dédié à l'Histoire et à la Culture des Detroit Pistons. Ensemble, nous voyageons dans le temps pour découvrir ou re-découvrir les moments qui ont compté dans la vie de la Franchise.

    Podcast humblement piloté par @Motor_City_Pod

    • 25 min

Customer Reviews

5.0 out of 5
99 Ratings

99 Ratings

DindieWestWood ,

Un podcast de passionné passionnant

Un must pour tout fan de basket francophone qui se respecte. Winston fait un boulot incroyable ! Même si vous n’êtes pas fan des Pistons jetez une oreille ou les deux vous ne serez pas déçu !

pas sa ger ,

Blake

Pour ma part j’étais pas spécialement fan du joueur...mais à son arrivé à détroit il m’a toute suite conquis. Par son professionnalisme, sa mentalité...il restera un de ces joueurs passer par détroit qui restera dans le cœur des fans malgré le peu de match qu’il a fait finalement et puis...sa saison 2019 wow...c’était juste incroyable ce qu’il faisait.

Il y a deux choses qui est pour moi un fait marquant pour dire qu’il était quand même bien à détroit malgré les résultats...c’est d’avoir lâcher des millions en partant et la vidéo qui circule sur twitter ou il y a une belle action de détroit et il est sur le banc des nets il commence à ce lever et applaudir et se ravise aussitôt parce qu’il viens de pensé qu’il n’était plus dans cette équipe. Hahaha puis aller checker Sékou alors qu’ils ont fait une demi saison ensemble finalement, aller voir les rookies...non franchement gros coup de cœur pour Blake...

J’aurais aimé qu’il soit mieux entourer et en meilleur santé sa aurait vraiment pu être phénoménal après la saison 2019 qu’il nous sort.

France Rockies ,

La passion

Comme d'habitude, du tres bon,je ne suis pas specialement fan des Pistons mais la passion de Winston pour son equipe est vraiment remarquable, j'ecoute les aventures de cette franchise avec grand plaisir a chaque episode, un grand bravo

Top Podcasts In Sports

Listeners Also Subscribed To