139 épisodes

Une conversation générationnelle et intersectionnelle sur la pop culture. Aux commandes : Clémentine Gallot co-créatrice de la newsletter du même nom. Une discussion déjantée et sans tabou, où l’on prendra Beyoncé très au sérieux.

Quoi de Meu‪f‬ Nouvelles Écoutes

    • Culture et société
    • 4.7 • 1.2 k notes

Une conversation générationnelle et intersectionnelle sur la pop culture. Aux commandes : Clémentine Gallot co-créatrice de la newsletter du même nom. Une discussion déjantée et sans tabou, où l’on prendra Beyoncé très au sérieux.

    #123 - Faut-il faire la peau au maquillage ?

    #123 - Faut-il faire la peau au maquillage ?

    Spoiler : non ! 

    Le confinement a conduit beaucoup de personnes à arrêter de se maquiller. D’autres ont continué, par habitude, pour se créer un rituel ou pour faire des visios. Lorsqu’on s’intéresse au féminisme, on peut s’interroger sur la place du maquillage dans nos vies. Entre injonctions et empowerment, quels rapports existent entre genre, classe, race et maquillage ? Clémentine Gallot et Kaoutar Harchi en discutent dans ce nouvel épisode.

    Les références entendues dans l’épisode : 

    Florence Porcel, Pandorini, J-C Lattès (2021)

    Vincent Bresson, « Le port du masque aura-t-il raison du maquillage? », Slate (2020)

    Catherine Rollot, « « Je fais juste mes yeux »: le Covid-19 va-t-il démaquiller les femmes? », Le Monde (2021) 

    Elsa Gambin, « La Covid-19 n’aura pas la peau du maquillage », Marie Claire (2021) 

    « Emancipation et maquillage », Pas son genre, Giulia Foïs, France Inter (2020)

    Lille Lettré, « l’hygiène et le maquillage de l’Antiquité à nos jours », 2015

    Mona Chollet, Beauté Fatale, La Découverte (2012)

    Martine Court, « La construction du rapport à la beauté chez les filles pendant l’enfance: quand les pratiques entrent en contradiction avec les représentations du travail d’embellissement du corps » dans Sociétés et Représentations, Cairn Info (2007) 

    Amanda Mull, « The Best Skin-Care Trick Is Being Rich: Don’t rub the money directly on your face », The Atlantic (2019)

    Clément Arbrun « Peut-on porter du rouge à lèvres et être féministe? », Terra Femina (2020)

    Marion Braizaz, « Le « problème » de la beauté: quand la sociologie s’intéresse au travail esthétique de soi », Strathèse

    Beverly Skeggs, Marie-Pierre Pouly, Anne-Marie Devreux, Des femmes respectables: Classe et genre en milieu populaire, Agone (2015)

    Héloïse Famié-Galtier, « Le « blackfishing », le dernier phénomène inquiétant sur Instagram », Puretrend (2018)

    Véronique Barreau, javaispasvu.com 

    La Youtubeuse ElsaMakeup 

    « Maquillage pour homme: la beauté enfin pour tous? », Elle Belgique (2019)

    Sara Radin, « Five LGBT people on what makeup means to them », Dazed (2018)

    Quinn Rhodes, Edwige Sainte Marie, « Comment le rouge à lèvres m’a aidé-e à explorer mon identité de genre », Refinery29 (2020) 

    Riley R.L, « Beauty Brands Want to Sell Queer Expression, But It Shouldn’t Be for Sale », Teen Vogue (2019) 

    Catherine Monnot, Petites filles d’aujourd’hui, Autrement (2009)

    Esther Newman, « How make-up tutorials became gen z’s favorite form of TikTok activism », Daze digital (2021) 

    Elena Scappaticci, « Avec YouTube, « à 12 ans, elles sont déjà plus expertes que nous en maquillage », Slate (2018)

    The Office, de Greg Daniels, Paul Lieberstein et Ricky Gervais, NBC (2005-2013)

    Rachida Brahim, La race tue deux fois, Syllepse (2021) 

    Anna Wiener, L’étrange vallée, Globe (2021)

    Quoi de Meuf est une émission de Nouvelles Écoutes, cet épisode est conçue par Clémentine Gallot et présenté avec Kaoutar Harchi. Mixage Laurie Galligani. Prise de son par Adrien Beccaria à l’Arrière Boutique. Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu . Réalisation, Montage et coordination Ashley Tola.

    • 1h 5 min
    #122 - QDM de Poche - La série SKAM France

    #122 - QDM de Poche - La série SKAM France

    Skam est initialement une série norvégienne, créée en 2015, écrite par Julie Andem, diffusée sur la chaîne NKR. Elle suit la vie quotidienne d’adolescent-e-s à Oslo. Devenue l’un des programmes les plus vus de l’histoire de la NRK, la série Skam s’est étendue, et a été adaptée dans divers pays, notamment en France. Dans cet épisode court, Pauline Verduzier et Clémentine Gallot s’intéressent à sa septième saison, disponible en ligne sur Francetv Slash.

    Les références entendues dans l’épisode :

    Skam (France), de Nils Raout et David Hourrège (saison 1 à 7) puis de Deborah Hassoun et Shirley Montsarrat (saison 7) 

    Skam (Norvège) de Julie Andem, NKR (depuis 2015)

    Emilie Lemoine, L’adolescence made in USA: sexe, genre et conservatisme dans les séries pour ados, Hermann (2016) 

    Clémentin Gallot, « Skam »: du Bergman pour adolescents », Libération (2017)

    Bande de filles, de Céline Sciamma (2014) 

    « Le déni de grossesse: « un phénomène rare et mystérieux » », Libération (2009)

    Euphoria, de Sam Levinson, HBO (depuis 2019)

    Hartley, coeurs à vif, de Ben Gannon, Network 10 (1994-1999)

    Freaks and Geeks, de Paul Feig, NBC (1999-2000)

    Dawson’s Creek, de Kevin Williamson, WB (1998-2003)

    Sofia, de Meryem Benm’Barek (2018)

    La Brindille, d’Emmanuelle Millet (2011)

    Lol, de Lisa Azuelos (2009)

    Quoi de Meuf est une émission de Nouvelles Écoutes, cet épisode est conçu et présenté par Clémentine Gallot et présenté avec Pauline Verduzier Prise de son par Adrien Beccaria à l’Arrière Boutique. Mixage Laurie Galligani. Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Réalisation, montage et coordination Ashley Tola.

    • 25 min
    #121 - Validisme, l’angle mort du féminisme

    #121 - Validisme, l’angle mort du féminisme

    Les questions liées aux handicaps sont souvent oubliées lorsque l’on parle de race, de classe de genre…Dans ce nouvel épisode, Clémentine Gallot et Anne-Laure Pineau retracent l’histoire des luttes des personnes en situation de handicap et à leur représentation dans la pop culture. 

    Les références entendues dans l’épisode :

    Hélène Chevallier, « poussé par une pétition, le Sénat envisage de revoir l’attribution de l’allocation Adulte Handicapé », France Inter (2021)

    Derrick Bryson Taylor, « For the Deaf, Social Distancing Can Mean Social Isolation », New York Times (2020)

    Romane Pellen, « Les cours à distance, à double tranchant pour les étudiants handicapés », Le Monde (2020)

    Caroline Vinet, « Avec le coronavirus, la percée de la langue des signes à la télévision », Slate (2020)

    Charles Gardou (dir.), Handicap, une encyclopédie des savoirs: des obscurantismes à de Nouvelles Lumières, Eres (2014)

    Yann Lastennet, « Mobilité: les deux tiers des personnes handicapées ont des difficultés à se déplacer », France Bleu Maine (2020)

    Marina Carlos, Je vais m’arranger: comment le validisme impact la vie des personnes handicapées (2020)

    Lucy Webster, « The Politics of Being Me », BuzzFeed (2017)

    Le site Ecoute violence femmes handicapées

    Elsa Maudet, « Femmes handicapées: plus concernées par les violences et moins protégées », Libération (2020) 

    Charlotte Puiseux, « Handicap + Queer = Crip », Les Ourses à plumes (2018)

    Anne-Claire Orban, « Burn-out, handicap et racisme: témoignage », BePax (2019)

    La rubrique « Voyager en fauteuil roulant » sur le blog Roulettes & sac à dos d’Audrey Barbaud

    Handiplanet est un guide de voyage collaboratif et social pour les voyageur-euse-s à mobilité réduite. Il a été fondé par Mélina et Emmanuel Kouratoras. 

    Les disability advocates / militant.e.s handicap à suivre:

    Nakia Smith (@itscarmay sur Tik Tok) 

    BASL: Black American sign language

    La journaliste américaine Melissa Blake. Elle a été victime de harcèlement en ligne et a écrit un message aux parents qui utilisent son visage pour faire pleurer leurs enfants sur tiktok. 

    La Youtubeuse Elsa Make up

    L’actrice porno Marie Léa Kinka 

    La photographe japonaise Mari Katayama

    La chorégraphe et danse thérapeute Angelina Bruno 

    L’avocate Elisa Rojas, hôtesse du blog Aux marches du palais

    Le Youtubeur Alistair - H Paradoxae

    L’illustrateur Freaks 

    Arielle Zipporah (@coffeespoonie sur instagram) 

    Matthieu (@vivreavec_ sur Instagram et Twitter) 

    Alice Wong, la créatrice du disability visibility project (@disability_visibility sur instagram)

    Le collectif handiféministe Les Dévalideuses (@LesDevalideuses sur Twitter et Instagram)

    « Féminismes et handicaps: les corps indociles (19) », Un podcast à soi, Charlotte Bienaimé 

    Le collectif Irrécupérables, fondé en 2018 (@CIrrecuperables sur twitter) 

    Julie Dachez, Mademoiselle Caroline, La différence Invisible, Delcourt (2016)

    Le site « Zinzin zine: boîte à outils pour les luttes des personnes psychiatrisées » 

    La mannequin britannique Ellie Goldstein 

    Vincent Bresson, « Le « cripping up », ou le malaise des handicapés joués par des valides à l’écran », Slate (2020)

    Judith Chetrit, « Le cinéma, presque’intouchable pour les handicapés », Slate (2011) 

    Ramy, de Ari Katcher, Ramy Youssef et Ryan Welch, Hulp (depuis 2019)

    Deaf U, de Nyle DiMarco, Netflix (depuis 2020)

    Elisa Rojas, Mister T & moi, Marabout (2020)

    Goldie Goldbloom, Division avenue, traduction par Eric Chédaille, Christian Bourgois éditeur (2021)

    Marie Dubois, Un bébé si je peux, Florent Massot (2021)

    Quoi de Meuf est une émission de Nouvelles Ecoutes. Cet épisode est conçu par Clémentine Gallot et présenté avec Anne-Laure Pineau. Prise de son par Adrien Beccaria à

    • 59 min
    #120 - Le livre "La vengeance m'appartient" de Marie NDiaye

    #120 - Le livre "La vengeance m'appartient" de Marie NDiaye

    La vengeance m’appartient de Marie NDiaye est un thriller psychologique, inspiré de l’histoire de Fabienne Kabou, mère infanticide. Le roman dialogue avec des préoccupations actuelles : la mémoire traumatique, les soupçons d’inceste, la parole des victimes, les femmes en situation de précarité et l’emprise du mariage. Clémentine Gallot et Emeline Ametis en discutent dans ce nouvel épisode court. 

    Les références entendues dans l’épisode :

    Marie NDdiaye, La vengeance m’appartient, Gallimard (2021) 

    L’heure bleue, « Fureurs féminines avec Marie Ndiaye », France Inter (2021)

    Nedjma Bouakra, Marie-Laure Ciboulet, Une histoire particulière, un récit documentaire en deux parties, Série Fabienne Kabou, épisode 2 « Une femme sous influence », France Culture (2019)

    Saint-Omer, d’Alice Diop (prochainement) 

    Blandine Guettier, Sylvain Berdah, Annick Le Nestour, Introduction dans Enfances et Psy (2009)

    Elisabeth Philippe, « Marie Ndiaye: « ça ne me dérange pas d’avoir des intérêts malsains » », Nouvel Obs (2021)

    Marie NDiaye, Les grandes personnes, Gallimard (2011)

    Marie NDiaye, Rosie Carpe, Editions de Minuit (2001)

    Marie NDiaye, Trois femmes puissantes, Gallimard (2009)

    Andreea-Madalina Neamtu Voicu, « Regards prismatiques des personnages de Marie Ndiaye (Comédie classique et Ladivine) » Otsium

    Quoi de Meuf est une émission de Nouvelles Écoutes, cet épisode est conçu et présenté par Clémentine Gallot et Émeline Ametis. Prise de son par Adrien Beccaria à l’Arrière Boutique . Mixage Laurie Galligani. Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Réalisation, montage et coordination Ashley Tola.

    • 19 min
    #119 - L'alcool au prisme du genre et du féminisme

    #119 - L'alcool au prisme du genre et du féminisme

    Qu’il s’agisse de quelques verres pour l’apéro, d’ouvrir une bouteille pour les grandes occasions, ou encore de boire à outrance et le plus vite possible pour épater les autres, l’alcool a une place très importante dans notre société. Alors que certain·e·s pratiquent le « dry January » (un mois sans consommer de boisson alcoolisée), d’autres se servent peut-être un verre de vin à la fin d’une dure journée. Dans ce nouvel épisode, Clémentine et Pauline s’intéressent à la relation qu’entretiennent les femmes à l’alcool et sa représentation dans la pop culture. 

    Les références entendues dans l’épisode :

    Camille Kouchner, La familia grande, Seuil (2021)

    Chambre 2806: L’affaire DSK, de Jalil Lespert, Netflix (2020)

    La fille sur le canapé, un podcast d’Axelle Jah Njiké, Nouvelles Écoutes (2020)

    Stéphanie Braquehais, Jour Zéro, Iconoclaste (2021)

    Claire Touzard, Sans alcool, Flammarion (2021)

    Alix Strauss, « ‘Vodka in Your Coffee Cup’: When Pandemic Drinking Goes Too Far », New York Times (2020) 

    « Ninkasi : Déesse sumérienne de la bière et de l’alcool », Anguille sous roche (2019) 

    Sascha Cohen, « No Unescorted Ladies Will Be Served », Daily Jstor (2019) 

    Dans un café, dit aussi L’absinthe, d’Edgar Degas, huile sur toile peinte entre 1875 et 1876 

    Les œuvres du peintre Toulouse-Lautrec (1864-1901)

    Émile Zola, L’Assommoir, 1877 

    Ouvrage collectif de Delphine Dulong, Erik Neveu et Christine Guionnet, Boys don’t cry! Les coûts de la domination masculine, Presses universitaires de Rennes (2012) : Troisième partie « Injonctions et prix à payer pour des masculinités plurielles », chapitre intitulé « Privilèges et coûts de la masculinité en matière de consommation d’alcool »

    Camille Wernaers « Femmes et alcool : une longue histoire de stéréotypes », rtbf.be (2020) 

    Laurent Karila, L’alcoolisme au féminin : en finir avec les tabous. S’en sortir, Leduc. S Pratique (2020) 

    Clémentine Maligorne et AFP agence, « Alcool : chez les femmes, ce sont les cadres qui boivent le plus » , Le Figaro (2018) 

    Pauline Fréour, « L’instagrameuse mystère était… en campagne contre l’alcool », Le Figaro santé (2016) 

    Le site dryjanuary.fr

    Dr Muriel Salmona, « L’analyse de la mémoire traumatique et des autres symptômes psychotraumatiques : une technique thérapeutique et médico-légale au secours des droits des victimes de viol pour obtenir soins, justice et réparations », Mémoire traumatique (2020) 

    Jerry Carino, « Why are lesbians drinking so much? », Eu app 

    Skam, de Julie Andem, NRK (2015) 

    Renée Greusard, Enceinte tout est possible, J-C.Lattès (2016)

    Renée Greusard, « Zéro alcool pendant la grossesse. Arrêtez de prendre les femmes pour des imbéciles », Nouvel Obs, Rue 89 (2017)

    Renée Greusard, « Un peu d’alcool pendant la grossesse, c’est risqué ? Les études ne concordent pas », Nouvel Obs, Rue 89 (2017)

    @Payetonpinard sur Instagram

    Olivier Joyard, « Sexisme et agressions sexuelles dans le milieu du vin : trois victimes témoignent », Les Inrockuptibles (2017) 

    Julie Miller, « Olivia Pope’s Red-Wine Habit Scrutinized by The New York Times », Vanity Fair (2014)

    « 10 Celebrities Who are Sober Women », Avalon Recovery Society 

    Annick Cojean, « Virginie Despentes: ‘‘cette histoire de féminité, c’est de l’arnaque’’ », Le monde (2018)

    Desperate Housewives, de Bob Daily et Marc Cherry, ABC (2004-2012)

    The Real Housewives, émission de télé-réalité, produit par Scott Dunlop (depuis 2006) 

    Le journal de Bridget Jones, de Sharon Maguire (2001)

    Sex and the City, de Darren Star, HBO (1998-2004)

    Insecure, de Issa Rae et Larry Wilmore, HBO (depuis 2016) 

    The Bold Type, de Sarah Watson, Freeform (depuis 2017)

    Scandal, de Shonda Rhimes, ABC

    • 48 min
    #118 - QDM de Poche - La série "La Chronique des Bridgerton" de Chris Van Dusen

    #118 - QDM de Poche - La série "La Chronique des Bridgerton" de Chris Van Dusen

    À Londres, pendant la Régence, Daphne Bridgerton, fille aînée d'une puissante dynastie, est censée se trouver un mari, mais la concurrence est rude et ses envies sont ailleurs. Tel est le synopsis de “La Chronique des Bridgerton, nouvelle série de Chris Van Dursen, produite par Shonda Rhimes et disponible sur Netflix.

    Depuis le 25 décembre 2020, date de sa sortie, on estime que la série a été regardée par 63 millions de foyers abonnés pendant le premier mois de diffusion. Clémentine Gallot et Kaoutar Harchi ont pris le temps de regarder “La Chronique des Bridgerton” et reviennent pour nous sur cette série qui fait beaucoup parler d’elle. 

    Les références entendues dans l’épisode :

    La chronique de Bridgerton, de Chris Van Dusen et Shonda Rhimes, Netflix (depuis 2020)

    Julia Quinn, La chronique de Bridgerton, traduit par Cécile Desthuilliers et Edwige Hennebelle (J’ai lu, 2021)

    Black-ish, de Kenya Barris, Abc (depuis 2014)

    Grey’s Anatomy, de Shonda Rhimes, Abc (depuis 2005)

    Scandal, de Shoda Rhimes, Abc (2012-2018) 

    Hot Chocolate Nutcracker: Casse-noisette revisité, de Oliver Bokelberg, Netflix (2020)

    Tess Kornfeld, « Shonda Rhimes’s Shows on Netflix: Guide to Every Shondaland Project Streaming Service », Glamour (2021)

    Isabel Wilkerson, The warmth of other suns (2010)

    Virgin River, de Sue Tenney, Netflix (depuis 2019)

    Yasmine Modestine, Noires mes blanches, blanches mes noires: les figures féminines noires ou métisses au théâtre de Cléopâtre à Ourika, l’Harmattan (2020)

    Chloé Friedmann, « Regé-Jean Page, le duc d’Hastings qui fait chavirer « La Chronique des Bridgerton » », Madame Le Figaro (2020) 

    Amina Chagar, « La chronique des Bridgerton: la vraie reine Charlotte était-elle noire? », Madmoizelle (2020)

    McKenzie Jean-Philippe, « Bridgerton Doesn’t Need to Elaborate on Its Inclusion of Black Characters », The Oprah Magazine (2020)

    Outlander, de Ronald D. Moore, Netflix (2014)

    I May Destroy You, de Michaela Coel, HBO (depuis 2020)

    Pauline Weiss, Morgane Giuliani, « « La Chronique des Briddgerton »: la scène de viol conjugal qui pose problème », Marie Claire (2021)

    Audrey Fournier, « Pause séries: « La Chronique des Bridgerton », cachez ce viol que je ne saurais voir », Le Monde ‘2021)

    Jane Austen est une femmes de lettres anglaise. Elle est notamment l’autrice de Pride and Prejudice (1813), roman ensuite adapté sur grand écran depuis 1938. 

    Bridget Jones’s Diary, de Helen Fielding (1996)

    Hedy Phillipss, « 20 Steamy ‘Bridgerton’ Tweets About Simon the Duke That Explain Everyone’s Thirst », Hello Giggles (2021)

    Quoi de Meuf est une émission de Nouvelles Ecoutes. Cet épisode est conçu par Clémentine Gallot et présenté avec Kaoutar Harchi. Mixage Laurie Galligani. Générique réalisé par Aurore Meyer Mahieu. Réalisation, montage et coordination Ashley Tola.

    • 23 min

Avis d’utilisateurs

4.7 sur 5
1.2 k notes

1.2 k notes

zsofiavera ,

Un "must listen" intersectionnel

Belles réflexions qui ouvrent à une exploration sur un sujet précis (merci pour tout les liens dans les descriptifs), j'ai découvert ce podcast par hasard et je binge dessus depuis quelques jours en mode sans retenue!

Maria42 ,

Bravo ! Super podcast 🙌🏼

Excellent contenus, excellentes analyses...

Petite deception pour l'episode de la serie Bridgerton qui selon moi manquait d'analyse sur les scenes de sex, la condition des femmes est-elle suffisamment prise avec le recul post-metoo, scene de viols,.. On aurait aimé une analyse un peu plus approfondie sur ce sujet-ci, mais grea great content, continuez à fond !!!! 👌🏼👌🏼👌🏼

GVFrequence ,

2020 bravos et mercis

Un podcast essentiel réalisé avec profondeur et curiosité, sérieux et humour, appuyé sur des sources nombreuses, variées et solides. Merci à toutes pour votre travail de qualité qui ouvre les oreilles et les yeux. Que ferait-on sans notre dose régulière de QDM ?

Classement des podcasts dans Culture et société

D’autres se sont aussi abonnés à

Plus par Nouvelles Écoutes