1 hr 33 min

Espérer dans un monde en feu 3/3 : Sans fin du monde, point de salut ‪?‬ Les conférences du Dorothy

    • Society & Culture

De l’apparition du concept de collapsologie à l’émergence de “biens immobiliers apocalyptiques”, destinés à mettre à l’abri les milliardaires globalisés en cas d’urgence imminente, les signes suggérant la possibilité d’une fin prochaine du monde (ou a minima d’un monde) ne manquent pas de se multiplier depuis une dizaine d’années, là même où l’ordre libéral dominant vaticinait au tournant des années 1990 une “fin de l’histoire” et une extension pérenne de la démocratie libérale et de l’économie de marché au monde entier.

Nourris des conclusions catastrophistes des résultats de recherche en sciences de la Terre, émergent çà et là des discours effondristes prédisant l’effondrement imminent de la civilisation thermo-industrielle. Ces discours, à la charge affective particulièrement lourde, semblent pouvoir bouleverser le cours de l’existence de certains individus et dessinent progressivement des communautés de pensée et même de vie. Peuplées d’individus initialement mus par une rationalité implacable, hostiles aux religions instituées et souvent issus de formations scientifiques, ces communautés semblent avoir basculé dans le mythologique voire le théologique, délaissant l’optimisation pour la prophétisation, sans renier pourtant leur attachement à la science.

Comment comprendre ces trajectoires biographiques apparemment paradoxales ? Qui sont ces effondristes et comment se recrutent-ils ? Dans quelle mesure leurs discours font-ils écho aux récits eschatologiques qui émaillent les différentes traditions spirituelles, et notamment le christianisme ? Quelles pourraient être enfin les implications poltiques de la diffusion de ces discours et croyances dans un monde en feu ?
Vendredi 2 février à 20h, avec Joseph Gotte, chercheur en communication politique et Cyprien Tasset, sociologue.

De l’apparition du concept de collapsologie à l’émergence de “biens immobiliers apocalyptiques”, destinés à mettre à l’abri les milliardaires globalisés en cas d’urgence imminente, les signes suggérant la possibilité d’une fin prochaine du monde (ou a minima d’un monde) ne manquent pas de se multiplier depuis une dizaine d’années, là même où l’ordre libéral dominant vaticinait au tournant des années 1990 une “fin de l’histoire” et une extension pérenne de la démocratie libérale et de l’économie de marché au monde entier.

Nourris des conclusions catastrophistes des résultats de recherche en sciences de la Terre, émergent çà et là des discours effondristes prédisant l’effondrement imminent de la civilisation thermo-industrielle. Ces discours, à la charge affective particulièrement lourde, semblent pouvoir bouleverser le cours de l’existence de certains individus et dessinent progressivement des communautés de pensée et même de vie. Peuplées d’individus initialement mus par une rationalité implacable, hostiles aux religions instituées et souvent issus de formations scientifiques, ces communautés semblent avoir basculé dans le mythologique voire le théologique, délaissant l’optimisation pour la prophétisation, sans renier pourtant leur attachement à la science.

Comment comprendre ces trajectoires biographiques apparemment paradoxales ? Qui sont ces effondristes et comment se recrutent-ils ? Dans quelle mesure leurs discours font-ils écho aux récits eschatologiques qui émaillent les différentes traditions spirituelles, et notamment le christianisme ? Quelles pourraient être enfin les implications poltiques de la diffusion de ces discours et croyances dans un monde en feu ?
Vendredi 2 février à 20h, avec Joseph Gotte, chercheur en communication politique et Cyprien Tasset, sociologue.

1 hr 33 min

Top Podcasts In Society & Culture

Doireann and Friends
Doireann Garrihy
The Stand with Eamon Dunphy
The Stand
Miss Me?
BBC Sounds
Inconceivable Truth
Wavland
Desert Island Discs
BBC Radio 4
The Louis Theroux Podcast
Spotify Studios