21 episodes

EMF radio - Une sélection de conférences programmées à l'Espace Mendès France - Poitiers, centre de culture scientifique, technique et industrielle en Nouvelle-Aquitaine.

https://emf.fr
Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

Conférences & débats Espace Mendès France, Poitiers

    • Science

EMF radio - Une sélection de conférences programmées à l'Espace Mendès France - Poitiers, centre de culture scientifique, technique et industrielle en Nouvelle-Aquitaine.

https://emf.fr
Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    Gilbert Garcin. Tout peut arriver. Photographies et humour.

    Gilbert Garcin. Tout peut arriver. Photographies et humour.

    Conférence de Dominique Moncond’huy, professeur de littérature française à l’Université de Poitiers, membre du laboratoire  Forellis, intervenant dans le Master Littératures et culture de l’image et amateur de photographies.



    L’œuvre de Gilbert Garcin est une comédie aux cent actes divers, comme disait La Fontaine de ses fables, mais sans un accompagnement de morale. Les images dans lesquelles il se met en scène ne sont ni des autoportraits, ni les chapitres d’une biographie imaginaire gratifiante. Bien au contraire, chaque photographie est autonome, figure une action parfaitement claire dans son déroulement et son but, et fait sourire des mésaventures de son protagoniste. C’est dire que toutes ces images sont marquées d’humour. Celui-ci est d’autant plus efficace que le climat de ces images se situe toujours dans un entre-deux, entre drôlerie et pathétique, entre amusement et angoisse, entre étrange et absurde. Cette ambivalence multiple fait que les photographies de Gilbert Garcin touchent toujours intimement leurs spectateurs car ils y trouvent  toujours de quelque façon un écho à leurs préoccupations…



    En partenariat avec le festival photo de Saint-Benoît, qui se déroule du 13 au 15 octobre et dans le cadre de Inventions esthétiques de la photographie, en partenariat avec le master littératures et culture de l’image (LCI), université de Poitiers. Sous la direction scientifique de Anne-Cécile Guilbard, maître de conférences HDR en littérature française et esthétique, université de Poitiers.


    Crédit photo : Gilbert Garcin 

    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    • 1 hr 29 min
    Un siècle d’ingérence russe

    Un siècle d’ingérence russe

    Dialogue entre Cécile Vaissié, professeure en études russes, soviétiques et postsoviétiques, université Rennes 2 ; Charlotte Krauss, professeure de littérature comparée, université de Poitiers, directrice du laboratoire Forellis et Guillaume Bourgeois, professeur d’histoire politique et sociale du XXe siècle, université de Poitiers.



    Le 8 juin 2023, la Commission d’enquête de l’Assemblée nationale chargée d’étudier les ingérences étrangères a rendu son rapport, rédigé après presque cinq mois de travaux et 87 heures d’auditions. Ce rapport considère que la Russie est actuellement la « principale menace » en matière d’ingérence, et il analyse les procédés que ce pays emploie, depuis plusieurs années, à l’égard de la France et d’autres pays de l’Union européenne.
    Or plusieurs de ces procédés étaient déjà utilisés par l’URSS, voire par la Russie impériale. Il est donc intéressant de replacer ces pratiques russes dans une histoire plus longue, afin de mieux repérer et cerner ce qu’est la culture russe, celle d’aujourd’hui et celle d’hier, en matière d’ingérence et d’influence, en quoi ces pratiques représentent un danger pour les démocraties, et comment ce danger peut être combattu.



    Dans le cadre des Amphis des lettres au présent, organisés en partenariat avec l’UFR Lettres et langues de l’université de Poitiers, sous la direction scientifique de Stéphane Bikialo, professeur en langue et littérature françaises, université de Poitiers ; Raphaëlle Guidée, maîtresse de conférences en littérature comparée, université de Poitiers et Anne-Cécile Guilbard, maître de conférences en littérature française et esthétique, université de Poitiers.



    Drapeau de la Russie sur la délégation de Russie auprès de l’UNESCO. Photo Pymouss.

    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    • 1 hr 10 min
    Une brève histoire du continu, du discret et de l’infini. De la conceptualisation mathématique d’Euclide à l’ordinateur. En 60 minutes

    Une brève histoire du continu, du discret et de l’infini. De la conceptualisation mathématique d’Euclide à l’ordinateur. En 60 minutes

    Conférence de Giuseppe Longo, CNRS, département  Informatique – ENS et CREA, Polytechnique, Paris et Centre d’étude des  systèmes complexes et de la cognition (CENECC).
    Le 11 janvier 2011 à l'Espace Mendès France , Poitiers, dans le cadre du cyle Jalons pour une histoire des sciences de l’homme.



    Naissance de la monnaie frappée (Crésus, VIe siècle), de la philosophie, des mathématiques… économie, société et dialogue sur l’agora, qui en Grèce, démarrent une nouvelle pensée, un nouvel univers  symbolique. Des rotations et des translations de lignes continues sans  épaisseur, des gestes humains parfaits, dialogues avec les dieux,  organisent la pensée géométrique et philosophique. Mais le nombre, itéré potentiellement à l’infini, n’atteint pas l’horizon, cette limite
    actuelle du discret qui demandera une métaphysique différente. C’est dans la peinture italienne du 400 que l’on osera mettre, en premier, « l’infini dans le tableau » (la prospective, avec son point de fuite),  dans les annonciations où un Dieu infini rencontre la Madonna, femme
    d’un monde fini (Masaccio, Piero della Francesca, Beato Angelico…). Et,  ensuite, Desargues en fera une science, Newton et Leibniz comprendront  le mouvement au fini par des passages à la limite infinie (le calcul  infinitésimal), dans un continu et un infini actuel que Cantor nous
    enseignera à maîtriser par une arithmétique de l’infini (des nombres  infinis, ordinaux et cardinaux).



    La crise (le « délire ») des géométries non-euclidiennes, espaces  courbes où temps et espace s’intègrent, réévalueront le rôle du nombre  entier, concept sûr, « absolu » (Frege), lieu du calcul certain car « potentiellement mécanisable » (Hilbert). Et voila la Machine Logique à  Calculer (Turing), machine numérique à état discret, qui est en train de changer le monde. Mises en réseau, ces machines permettent la circulation presque instantanée d’une nouvelle monnaie, notation électronique de la valeur, un nouvel univers symbolique. Et les divergences vers l’infini, sur l’écran, de sommes virtuelles, dues à des interactions non-linéaires d’agents formels, modifient l’économie du monde, enrichissent sans limites ceux qui gèrent ce nouveau discret
    symbolique, monnaie non-frappée ni imprimée, sans friction avec le monde, instrument d’un prétendu équilibre de marchés parfaits. L’arnaque du siècle : la dette privée qui devient publique quand elle a trop  enrichi les riches et casse la socialité démocratique de l’agora.



    https://www.di.ens.fr/users/longo/


    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    • 1 hr 10 min
    La COP27 à Poitiers, focus sur la Grande Muraille verte - 15 novembre 2022

    La COP27 à Poitiers, focus sur la Grande Muraille verte - 15 novembre 2022

    Extrait de la soirée-débat du 15 novembre 2022 animée par Didier Moreau, directeur de l'Espace Mendès France, avec Aliou Guissé, professeur d’écologie végétale à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar – Sénégal, spécialiste de la Grande Muraille verte.



    En savoir + sur la Grande Muraille verte et les sciences. 

    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    • 40 min
    COP27 à Poitiers - 15 novembre 2022

    COP27 à Poitiers - 15 novembre 2022

    Soirée débat avec Alfredo Pena Vega, sociologue, directeur du Global Youth Climate Pact / GYCP, programme international de dialogue entre lycéen·ne·s et scientifiques ; Hugo Dubecq, élève-ingénieur à l’École nationale supérieure d’ingénieurs, université de Poitiers et Zoé, lycéenne au LP2i, établissement de la Vienne participant au GYPC.  

    Introduction de Pascal Chauchefoin, chercheur en sciences écnonomiques, université de Poitiers et directeur scientifique à l'Espace Mendès France.  

    Cette table-ronde animée par Didier Moreau, directeur de l'Espace Mendès France, est ponctuée d’extraits du film documentaire d’Adèle Faux et Alizée Chiappini : Désobéissant·e·s !, France, 2019. Elle a été enregistrée le 15 novembre 2022 à Poitiers.



    L’Espace Mendès France porte depuis sa création le Global Youth Climate Pact / GYCP, programme international de dialogue entre scientifiques et jeunes fondé en 2014, déployé dans 30 pays en 2022. 



    En savoir + sur le GYCP. 



    Crédit photo : Gilles Boëtsch 

    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    • 1 hr 30 min
    Amaury da Cunha - La photographie à double tranchant

    Amaury da Cunha - La photographie à double tranchant

    Podcast de la conférence de Amaury da Cunha qui a eu lieu le 22 septembre à l'Espace Mendès France. Amaury da Cunha est écrivain, critique littéraire au journal Le Monde et photographe. Parmi ses livres, Basse lumière, (éd. Filigranes, 2018), Histoire souterraine (éd. Le Rouergue, 2017) et Fond de l’œil (éd. Le Rouergue, 2015).



    La photographie, telle que je le pratique, n’a jamais cessé d’être pour moi une sidérante machine à contradictions. Elle provoque un arrêt du temps qui ne suscite pas de nostalgie, mais la sensation d’un présent qui s’étire au-delà de lui-même. (Le cinéaste et écrivain, Alain Robbe-Grillet, rappelait que, dans “l’image, les verbes sont toujours au présent.”)
    Je photographie comme si je commettais une effraction, mais j’ai, en même temps, le sentiment de recueillir quelque chose qui m’est offert par le hasard. Elle met en branle un désir qui ne peut s’accomplir qu’en mettant l’intention à distance.
    L’aubaine jouissive : photographier ce qu’on avait pas prévu de voir.
    L’image, toujours vers le dehors — c’est sa condition d’existence — poursuit aussi son voyage à l’intérieur de nous-mêmes pour retrouver son milieu d’origine : celui des idées et des rêves.
    Une photographie est une cachette, une peau morte, une surface sensible, une trouée, ou une impasse. Sa double postulation est fascinante. C’est ce que j’essaierai d’explorer à partir des photographies que j’ai prises et des textes écrits dans son mystérieux sillage.



    Dans le cadre du cycle de conférences Inventions esthétiques de la photographie au XXe siècle, en partenariat avec le master littératures et culture de l’image (LCI), université de Poitiers. Sous la direction scientifique de Anne-Cécile Guilbard, maître de conférences en littérature française et esthétique, université de Poitiers.



    Crédit photo : Amaury da Cunha, Wellington, janvier 2020, extrait de la série Pays perdu.

    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    • 1 hr 17 min

Top Podcasts In Science

Hidden Brain
Hidden Brain, Shankar Vedantam
Something You Should Know
Mike Carruthers | OmniCast Media | Cumulus Podcast Network
Radiolab
WNYC Studios
Ologies with Alie Ward
Alie Ward
Making Sense with Sam Harris
Sam Harris
StarTalk Radio
Neil deGrasse Tyson