48 episodes

L’UPop, créée en 2010, a pour mission de favoriser le développement de l’esprit critique en offrant à la population de Montréal et des environs un accès libre et gratuit au savoir par le biais d’activités d’éducation populaire implantées dans plusieurs quartiers de la ville.
Retrouvez dans ce podcast quelques uns de nos cours disponibles à la réécoute !
Pour + d'infos et pour connaitre notre programme d'activités, consultez notre site www.upopmontreal.com ou abonnez vous à notre page facebook !

Cours de l'UPop Montreal UPop Montréal

    • Education

L’UPop, créée en 2010, a pour mission de favoriser le développement de l’esprit critique en offrant à la population de Montréal et des environs un accès libre et gratuit au savoir par le biais d’activités d’éducation populaire implantées dans plusieurs quartiers de la ville.
Retrouvez dans ce podcast quelques uns de nos cours disponibles à la réécoute !
Pour + d'infos et pour connaitre notre programme d'activités, consultez notre site www.upopmontreal.com ou abonnez vous à notre page facebook !

    Prendre soin, partager et décider ensemble. Petit guide des communs. Séance 5 de 5

    Prendre soin, partager et décider ensemble. Petit guide des communs. Séance 5 de 5

    Les communs d’ici : table ronde et partage d’expériences d’initiatives locales

    Donnant la voix à des commoners d’ici, cette séance prendra la forme d’une table ronde et d’un échange collectif autour de communs de la grande région de Montréal. L’objectif est d’illustrer les théories et outils des séances précédentes grâce au partage d’expériences d’invité·e·s impliqué·e·s dans la création et la gestion quotidienne de communs.


    Séance donnée par :

    Fertiles: Christelle FournierLa Cafétéria: Gabrielle AnctilProjet collectif: Vincent ChapdelaineArborescence: Annie OuelletLes Bontés de la Vallée: Mélina Plante



    Le cours à été donné jeudi le 1er juin 2023 Au café Les Oubliettes

    • 2 hr 8 min
    Santé, capitalisme et colonialisme. Quelle universalité pour le système de santé ? 2 de 2

    Santé, capitalisme et colonialisme. Quelle universalité pour le système de santé ? 2 de 2

    Pour en finir avec le colonialisme médical

    Survol du racisme systémique anti-autochtone et du rôle de l’establishment médical dans le génocide colonial canadien.

    Présentation

    Ce cours aborde les liens entre santé, capitalisme, racisme et colonialisme. Il explique comment ces systèmes d’exploitation et d’oppression ont historiquement contribué à façonner le système public de santé canadien et québécois ainsi qu’à limiter le droit à la santé et l’accès universel aux soins. On y aborde entre autres l’histoire du système public de santé québécois à la lumière des luttes populaires ainsi que des concepts de colonialisme médical et d’apartheid mondial.

    Professeur-e(s)

    Samir Shaheen-Hussain est professeur agrégé à la Faculté de médecine de l’Université McGill et travaille comme pédiatre urgentiste à Tio’tia:ke (Montréal). Il s’implique également dans le collectif Soignons la justice sociale.

    Le cours à eu lieu le mercredi 10 mai Au comptoir-brouandrie La Brassée

    • 1 hr 56 min
    Prendre soin, partager et décider ensemble. Petit guide des communs. Séance 4 de 5

    Prendre soin, partager et décider ensemble. Petit guide des communs. Séance 4 de 5

    La communalisation comme moyen et fin d’une politique de décroissance

    Si le projet d’une décroissance soutenable consiste essentiellement à produire moins, partager plus et décider ensemble, le fait de tenter de bâtir des communs (la communalisation) constitue la meilleure manière de mettre en œuvre un tel projet. C’est ce que cette quatrième séance visera à montrer, tout en esquissant les grandes lignes de ce que pourrait être une société post-croissance et en situant la place qu’y occuperaient les communs.

    Présentation

    Les communs sont des institutions permettant la gestion collective de ressources partagées. Forêts, terrains, bâtiments, vélos, logiciels, presque tout peut être mis en commun, sans passer par la propriété privée ou la gestion étatique centralisée. Quels sont les outils et pratiques qui favorisent la gouvernance et la pérennité des communs? Ce cours vous permettra d’en apprendre plus sur les communs à l’aide d’exemples concrets, d’outils et d’initiatives d’ici et d’ailleurs.

    Professeur-e(s)

    Yves-Marie Abraham est professeur à HEC Montréal, où il enseigne la sociologie de l’économie et mène des recherches sur le thème de la décroissance. Après avoir co-dirigé la publication de Décroissance versus développement durable : débats pour la suite du monde (2011) et de Creuser jusqu’où? Extractivisme et limites à la croissance (2015), il a publié récemment chez Écosociété une synthèse personnelle sur la décroissance, intitulée Guérir du mal de l’infini. Il est par ailleurs responsable de la spécialisation en gestion de l’innovation sociale au sein de la Maîtrise à HEC Montréal, où il offre un cours sur la « décroissance soutenable » depuis 2013. Yves-Marie Abraham est également membre du collectif de recherche indépendant « Polémos décroissance ».



    Le cours à été donné jeudi le 25 mai 2023 Au café Les Oubliettes

    • 2 hr 1 min
    Prendre soin, partager et décider ensemble. Petit guide des communs. Séance 3 de 5

    Prendre soin, partager et décider ensemble. Petit guide des communs. Séance 3 de 5

    Dénouer les tensions internes : la gouvernance des communs en pratique

    Mettre sur pied, collaborer ou opérer un commun implique de recourir aux principes d’autogestion, de présomption d’égalité des intelligences et d’intelligence collective. Cette séance a pour but de démystifier ces principes et de jeter les bases pour y arriver. Suite à un bref survol théorique, nous explorerons quelques outils pour faciliter la prise de décision, le partage d’idées, la résolution de conflits et la création d’un cadre sécuritaire d’échanges pour faciliter une gestion viable et collective des communs.

    Présentation

    Les communs sont des institutions permettant la gestion collective de ressources partagées. Forêts, terrains, bâtiments, vélos, logiciels, presque tout peut être mis en commun, sans passer par la propriété privée ou la gestion étatique centralisée. Quels sont les outils et pratiques qui favorisent la gouvernance et la pérennité des communs? Ce cours vous permettra d’en apprendre plus sur les communs à l’aide d’exemples concrets, d’outils et d’initiatives d’ici et d’ailleurs.

    Professeur-e(s)

    Marie-Anne PerreaultMarie-Anne Perreault est étudiante au doctorat en innovation sociale à l'Université Saint-Paul. Détentrice d'un MBA et co-fondatrice de la coopérative Le Tiers Lieu à Laval.

    Le cours à été donné jeudi le 18 mai 2023 Au café Les Oubliettes

    • 1 hr 45 min
    Prendre soin, partager et décider ensemble. Petit guide des communs. Séance 2 de 5

    Prendre soin, partager et décider ensemble. Petit guide des communs. Séance 2 de 5

    Les pratiques de commoning au Québec : typologie, enjeux et leviers

    Dans cette séance, je dévoilerai (en primeur!) les résultats d’une étude empirique sur les communs et les pratiques de commoning qui émergent sur le territoire du Québec depuis la crise financière de 2007-2008. Ce sont 70 communs urbains et ruraux, couvrant près de 20 domaines d’activités que j’ai étudiés avec pour objectif de produire une typologie des pratiques de commoning. Cette présentation vise à proposer des outils heuristiques qui pourront être mobilisés par les commoners pour revendiquer, légitimer et rendre visible les formes d’organisation sociales propres aux communs.

    Présentation

    Les communs sont des institutions permettant la gestion collective de ressources partagées. Forêts, terrains, bâtiments, vélos, logiciels, presque tout peut être mis en commun, sans passer par la propriété privée ou la gestion étatique centralisée. Quels sont les outils et pratiques qui favorisent la gouvernance et la pérennité des communs? Ce cours vous permettra d’en apprendre plus sur les communs à l’aide d’exemples concrets, d’outils et d’initiatives d’ici et d’ailleurs.

    Professeur-e(s)

    Marie-Soleil L'Allier est étudiante au doctorat en sciences de l'environnement de l'UQAM. Ses travaux de recherche portent sur les pratiques de commoning émergentes au sein des néo-communs québécois et sur la transition socio-écologique. Elle a participé à plusieurs missions sur les communs en Europe et aux États-Unis. Elle contribue à plusieurs communautés de pratiques sur les communs (CRITIC, Cultiver les communs, Écosystème des communs) et est autrice du chapitre L'Économie des communs à Montréal de l'ouvrage Montréal en chantier: les défis d’une métropole pour le XXIe siècle (Écosociété, 2021), Cultiver les commun de l'Europe au Québec (À Bâbord, 2022) et co-autrice de Les communs urbains, regards croisés sur Montréal et Barcelone (C.I.T.I.E.S, 2019).



    Le cours à été donné jeudi le 11 mai 2023 Au café Les Oubliettes

    • 1 hr 31 min
    Le vivant : complexité, biodiversité, relations et expérience. Séance 4 de 4

    Le vivant : complexité, biodiversité, relations et expérience. Séance 4 de 4

    EXPÉRIENCE: Une relation intime et créatrice du vivant.

    Cette séance propose une plongée dans l’expérience intime, créatrice et relationnelle du vivant. Il s’agit de cette continuité identitaire avec notre milieu que nous transformons et qui nous transforme, et qui est la dynamique élémentaire du vivant. Une attention soutenue à ce processus expérientiel sensible permet d’en révéler les potentialités créatrices et émancipatrices, qui vont à contrecourant de la dévitalisation qu’est l’absence à soi et au monde qu’entraînent le plus souvent notre société et ses valeurs marchandes.

    Présentation

    Ce cours propose d’explorer différents aspects des êtres vivants. D’abord leur complexité, inhérente aux réseaux métaboliques dynamiques qui constituent la moindre cellule vivante. Ensuite le foisonnement hallucinant des formes vivantes où chacune interagit avec une partie du monde, ce qu’on appelle sa « niche écologique ». Et puis nous aborderons les relations qu’un être vivant singulier, l’humain, entretient avec tous les autres. On verra qu’en faisant de la « Nature » quelque chose d’extérieur à lui, il a mis la table à un dérèglement des écosystèmes et du climat qui menace maintenant sa propre survie. Et nous découvrirons finalement que des nouveaux courants comme l’agroécologie proposent un autre rapport au vivant susceptible de nous faire vivre une expérience intime  avec lui, expérience que la société marchande et son mode de vie nous a bien souvent confisqué.

    Professeure

    Isabelle Miron s'intéresse à l'expérience intime du vivant, qui est le sujet de son essai «L'état nomade» (publié dans le collectif L'état nomade, L'Instant même, 2021), expérience sur laquelle elle médite assidûment depuis une trentaine d'années. Elle a aussi fait paraître le recueil de poèmes L'estran (Possibles éditions,
    2022), accompagné de textes du musicien compositeur Sébastien Sauvageau et de l'éditeur Guillaume Martel LaSalle, qui a fait l'objet de spectacles, notamment à la Place-des-arts. Elle est mère d'une magnifique et coriace ado (tautologique?), qui l'aide tous les jours à devenir une meilleure humaine, et est professeure de création littéraire à l'UQAM.

    Le cours à eu lieu le mercredi 26 avril Au comptoir-brouandrie La Brassée

    • 1 hr 56 min

Top Podcasts In Education

Mel Robbins
HuffPost
Mark Manson
Dr. Jordan B. Peterson
Duolingo
Rich Roll