31 episodes

Le podcast des femmes qui changent le monde à travers nos assiettes.
Et si chaque coup de fourchette pouvait transformer la société ?
Et si nos assiettes étaient l’épicentre du changement ?
Depuis l’aube de l’humanité, les femmes nourrissent le monde, produisant la plupart des aliments et cuisinant l’immense majorité des repas. Aujourd’hui, elles sont nombreuses à s’engager vers de nouvelles voies, plus saines, plus équilibrées, plus durables, mais toujours savoureuses. 
Cheffes, agricultrices, chercheuses, entrepreneuses… Dans chaque épisode de « Elles s’attablent », une femme, connue ou méconnue dans l’univers de la food, passe à table pour raconter comment elle agit sur le monde présent pour préparer un avenir meilleur. 
Un podcast du magazine ELLE à Table
© 2020 - CMI France : Danièle Gerkens / Olivier Vignot

Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

Elles s'attablent ELLE

    • Arts
    • 5.0 • 2 Ratings

Le podcast des femmes qui changent le monde à travers nos assiettes.
Et si chaque coup de fourchette pouvait transformer la société ?
Et si nos assiettes étaient l’épicentre du changement ?
Depuis l’aube de l’humanité, les femmes nourrissent le monde, produisant la plupart des aliments et cuisinant l’immense majorité des repas. Aujourd’hui, elles sont nombreuses à s’engager vers de nouvelles voies, plus saines, plus équilibrées, plus durables, mais toujours savoureuses. 
Cheffes, agricultrices, chercheuses, entrepreneuses… Dans chaque épisode de « Elles s’attablent », une femme, connue ou méconnue dans l’univers de la food, passe à table pour raconter comment elle agit sur le monde présent pour préparer un avenir meilleur. 
Un podcast du magazine ELLE à Table
© 2020 - CMI France : Danièle Gerkens / Olivier Vignot

Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    Alessandra Montagne, l’humaniste résiliente

    Alessandra Montagne, l’humaniste résiliente

    Abonnez-vous 👉 https://linktr.ee/elleatable
    Faire de la limonade des citrons de la vie semble être la devise d’Alessandra Montagne, la cheffe solaire du restaurant Nosso (Paris-13e) car, sous le sourire XXL, l’énergie débordante et l’attention chaleureuse qu’elle accorde à ceux qu’elle croise, Alessandra cache des blessures. Celle d’une enfance difficile, d’une vie de femme bousculée, de l’exil loin de son Brésil natal, de la réinvention en France où, après des études de français et un travail dans le secteur médical, elle devient cheffe…
     
    Pour cela, il aura fallu un optimisme rare, un courage absolu et une capacité de travail hors normes portés par une conviction chevillée au corps : il faut mettre l’humain au cœur de tout projet. « Tout ce qu’on crée, on le fait en équipe, à plusieurs. Impossible donc de se dire que cela appartient à une seule personne ! », clame Alessandra, prenant l’exemple de sa nouvelle table, Nosso. Vaisseau de verre ouvert sur le 13e, Nosso est une famille où on se reconstruit, où on grandit, où certains participent au capital afin « de ne pas partir sans rien au bout de quelques années », explique la cheffe qui a même pris un boulot supplémentaire durant la crise sanitaire pour garantir le paiement des salaires de son équipe.
     
    Parmi les obsessions d’Alessandra, il y a aussi les déchets qu’elle veut réduire au minimum. Chez Nosso, la poubelle a la taille d’une corbeille à papier. Et cela suffit. Le secret ? Tout recycler, tout réinventer, tout sublimer d’un service à l’autre. Alessandra imagine, modifie, repense non-stop ses circuits et ses recettes pour gâcher le moins possible. Alessandra donne aussi de son temps et de son énergie via les associations. Un dîner pour aide les femmes afghanes ? Une soupe populaire ? Elle répond présente, désireuse « de rendre à tous ce que la vie m’a donné ».
     
    Entre une description de son enfance pieds nus au Minas Geiras et une ode au cochon, Alessandra nous a parlé d’amour, de vidéo, de tisane, de vélo, de saisons et de ses projets. À venir ? Un livre, un café, une épicerie, de la feijoada et de la salsa pour, une fois encore, rassembler, réconforter et donner du plaisir !

    Production :
    © Janvier 2022 - CMI France : Danièle Gerkens / Olivier Vignot
    Invitée :
    Alessandra Montagne
    Remerciements :
    Danièle Gerkens, Claire Fimes et Jean-Philippe Siourd

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 32 min
    Anne-Sophie Pic, la supercheffe autodidacte

    Anne-Sophie Pic, la supercheffe autodidacte

    Abonnez-vous 👉 https://linktr.ee/elleatable
    Est-il beaucoup de grandes femmes aussi modestes qu’Anne-Sophie Pic ? Non et pourtant, il a fallu un peu de temps pour enregistrer cet épisode tant son agenda est plein. Normal pour une cheffe qui cumule 8 étoiles au travers du monde ! Supercheffe, Anne-Sophie Pic est sans doute aujourd’hui la plus grande cuisinière française et le « role model » de toute une génération d’amoureux et amoureuses de la cuisine. Il faut dire que son parcours, fait de hasard, de pugnacité et de créativité est unique...
     
    Née dans une dynastie de cuisiniers lancée par son arrière-grand-mère, Sophie Pic qui créa une auberge pour cuisiner ce que lui rapportait son chasseur de mari, la petite Anne-Sophie a grandi entre le bruit des casseroles et les échos de la salle de restaurant. Pourtant, Anne-Sophie s’éloigne d’abord, décidant de rompre avec la tradition, faisant une école de commerce avant de revenir à Valence dans le restaurant étoilé familial. Un retour qui coïncide avec un drame, le décès de son père, Jacques Pic. Autodidacte, Anne-Sophie Pic surmontera tout : la solitude, les doutes, l’absence de formation… Elle en tirera même une force folle, persuadée que l’audace et la confiance en soi déplacent les montagnes.
     
    Dans la salle feutrée située au sous-sol de la Dame de Pic, sa table parisienne, elle nous a parlé de destinée, du poivre sancho, de voyages et d’Asie, de l’alchimie, de la complexité aromatique (son dada), de ses précieux carnets de notes, de couture, de rêves, de l’intuition et des chemins parfois tortueux de la créativité. Entre la dégustation d’un cocktail glacé au genmaicha et d’un dessert matcha-yuzu, Anne-Sophie Pic nous a aussi dit sa conviction de la symbiose homme-femme, sa joie de vieillir et sa certitude du rôle politique et sociétal que joue la cuisine. Entre émotions et révélations, le portrait sans concessions d’une femme de goûts à l’élégante humilité !
    Production :
    © Février 2022 - CMI France : Danièle Gerkens / Olivier Vignot
    Invitée :
    Anne-Sophie Pic
    Remerciements :
    Danièle Gerkens, Claire Fimes et Jean-Philippe Siourd

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 29 min
    Ilhana Chikh, l’activiste antigaspi

    Ilhana Chikh, l’activiste antigaspi

    Abonnez-vous 👉 https://linktr.ee/elleatable
    Une fois n’est pas coutume, il sera, dans cet épisode, moins question de saveurs que de générosité, de recettes complexes que d’attention aux plus défavorisés. Et pour cela, nous sommes allés à la rencontre d’une jeune femme à l’énergie et à l’optimisme infinis : Ilhana Chikh. À 25 ans, elle anime au quotidien l’association Hop Hop Food et est chargée de son développement. Son objectif ? Miser sur les nouvelles technologies pour lutter contre la précarité et le gaspillage alimentaire.
     
    Et cette mission a, malheureusement, de l’avenir quand on sait qu’en France, 10 millions de tonnes de nourriture consommable sont gaspillées chaque année, soit l’équivalent de 150 kg par habitant. Après deux ans de pandémie et à l’heure où les prix s’envolent, toujours plus nombreux sont ceux qui ont du mal à s’alimenter convenablement. Étudiants, parents solo, salariés à temps partiel ou au salaire minimum sont parfois contraints de zapper certains produits, tels les fruits et légumes frais, voire des repas tout entiers. Et c’est là qu’Hop Hop Food intervient, mettant en lien ceux qui ont des produits à donner, particuliers mais aussi commerçants, et ceux qui en ont besoin grâce à une application qui garantit l’anonymat et la dignité de tous les participants. Avec plus d’un million d’équivalents repas distribués depuis 2018, l’association a un impact réel sur la société !
     
    Au fil de cet épisode, il sera évidemment question d’engagement, de travail associatif, de dignité, de solutions pratiques, de partage et d’idéaux. Mais aussi de la manière dont une histoire personnelle vous conduit sur un chemin engagé, de l’identité via les recettes familiales, de garde-mangers solidaires, du rôle essentiel des bénévoles et de la manière dont l’alimentation change le monde, à chaque coup de fourchette. Discrètement mais avec ténacité, Ilhana Chikh et Hop Hop Food agissent en tout cas déjà en améliorant le contenu des assiettes de tous…
     

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 27 min
    Céline Chung, l’ambassadrice de la cuisine chinoise

    Céline Chung, l’ambassadrice de la cuisine chinoise

    Abonnez-vous 👉 https://linktr.ee/elleatable
    Comment réconcilier ses racines et ses aspirations ? Par l’assiette. Et c’est encore mieux quand on crée des emplois, qu’on donne un nouveau souffle à la cuisine venue de l’Empire du milieu, qu’on célèbre une France multiculturelle et qu’on déguste de véritables xialongbao (petites bouchées vapeur au porc et au bouillon) !
     
    Céline Chung, jeune trentenaire, est une parfaite représentante de la France d’aujourd’hui, riche d’un métissage incroyable. Franco-chinoise, elle grandit entre deux cultures. À la maison, l’atmosphère est celle d’une bulle chinoise où la vie telle qu’on la connaît à Wenzhou (au nord de Shanghai) se perpétue. Son exotisme à elle ? Les coquillettes qu’elle déguste parfois à la cantine ! En fille aînée consciente de ses devoirs, elle enchaîne réussite scolaire, bonnes études, cabinet de conseil… Reste que Céline s’y ennuie et que ce qui l’anime, c’est la Chine où des vacances, puis des stages et son désir d’entreprendre.
    Pour concilier aspirations et héritage, Céline va se lancer dans un projet un peu fou : ouvrir un restaurant chinois comme là-bas, en hommage à ses parents pour lesquels les preuves d’amour passaient par la table. Ce sera Petit Bao, ouvert en janvier 2019. Le succès est immédiat tant le lieu coloré, les recettes efficaces de « chinese streetfood » et l’esprit cool plaisent. En juillet 2020, Gros Bao, d’un rouge éclatant, s’installe sur le Canal Saint-Martin. Puis au printemps 2022 Bleu Bao dans le 9e arrondissement de Paris ! Tous partagent un décor très abouti, une carte ultra alléchante, des produits de qualité parfaitement sourcés, une carte d’une fraîcheur absolue et une direction artistique qui ne laisse rien au hasard. « Si le véritable chemin pour toucher le cœur passe par l’estomac », comme le dit Céline, on est tenté d’ajouter que celui du succès passe par le talent.
     
    Au fil de cet épisode, il sera question de famille, de banque, de travaux, de porc fermier, de tiraillements entre devoir et envies, d’esprit d’équipe, de famine, d’énergie, de rêves, d’un livre de cuisine, d’ail et de baos… De la vie donc !

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 26 min
    Marine Mandrila, l’âme du Refugee Food Festival

    Marine Mandrila, l’âme du Refugee Food Festival

    Abonnez-vous 👉 https://linktr.ee/elleatable
    La cuisine peut-elle aider à renouer avec un destin, à s’intégrer dans une société inconnue, voire à retrouver sa dignité ? C’est la conviction profonde de Marine Mandrila, co-fondatrice, avec son compagnon Louis, du projet Refugee Food. Depuis 2015, ils œuvrent, entourés de volontaires, à sensibiliser et informer pour lutter contre les préjugés sur les réfugiés, permettre leur accès à l’emploi dans le secteur de la restauration et rassembler autour de la table.
     
    Une fois n’est pas coutume, cet épisode a été enregistré en live lors du Podcast Show Acast au Ground Control à Paris le 26 janvier 2022. Une fois n’est pas coutume, Marine n’est pas la seule à s’exprimer dans cet épisode. Avec elle, il y a Magda Gegenova, une ex-dentiste géorgienne, devenue cheffe grâce au Refugee Food.
     
    Après des études brillantes, Marine et Louis ont commencé par sillonner la planète, du Pérou à la Jordanie, réalisant une série de documentaires intitulés « Very Food Trip ». Leur truc ? Se glisser dans les cuisines et à la table des habitants pour partager leur cuisine quotidienne. De retour en France, ils accueillent un réfugié dans une des chambres de leur appartement en 2015, avant de lancer un premier « Refugee Food Festival » en juin 2016. Le principe ? Des chefs ouvrent leurs cuisines à des réfugiés et concoctent avec eux un menu qui sera proposé aux convives. Le succès est immédiat et des demandes affluent vite du monde entier. Un kit méthodologique plus tard, des Refugee Food Festival ont lieu à San Francisco, Capetown ou Bruxelles...
     
    Persuadée que cuisine rime avec confiance, ouverture, acceptation de l’autre et souvenirs, Marine poursuit l’aventure. Aujourd’hui, Refugee Food comprend un restaurant d’insertion et un service traiteur à Paris, des formations professionnelles, de la sensibilisation dans les collèges, des ateliers de cuisine et un programme d’aide alimentaire !
     
    Du 7 au 26 juin 2022, onze villes de France et de Suisse vont accueillir la nouvelle édition du Refugee Food Festival*. Autant de rencontres gourmandes aux accents syriens, afghans, tibétains, mauritaniens, éthiopiens et ukrainiens, évidemment, tant l’actualité récente nous prouve qu’être réfugié est, malheureusement, universel.
     
    Tout le programme du Refugee Food Festival est à retrouver sur www.refugee-food.org

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 28 min
    Clotilde Jacoulot, la primeur des primeurs

    Clotilde Jacoulot, la primeur des primeurs

    Abonnez-vous 👉 https://linktr.ee/elleatable
    On parle souvent des chefs lorsqu’on évoque la cuisine et la gastronomie, oubliant que sans produits, le meilleur des cuisiniers n’est rien. Si ces produits viennent évidemment des agriculteurs, il n’empêche qu’il est un maillon essentiel et souvent zappé : ceux qui font le lien entre la terre et nos assiettes. Du côté du règne végétal, c’est le cas des primeurs, spécialistes des fruits et légumes aux boutiques dédiées. Loin d’être de simples revendeurs, ce sont des passionnés qui combinent savoir encyclopédique, capacités pédagogiques, sens du commerce et de l’entreprise, gourmandise, etc…
     
    Clotilde Jacoulot est l’une de leurs plus formidables ambassadeurs.
     
    C’est à Morteau, petite ville du Haut-Doubs, patrie de la célèbre saucisse fumée et de l’industrie horlogère, que Clotilde est aux manettes de Jacoulot Primeurs, une institution locale fondée en 1961. Pour cette licenciée en mathématiques qui a préféré l’entreprise familiale à l’Éducation nationale, rien n’était écrit. Vingt ans plus tard, elle emploie vingt personnes, a gagné haut la main un titre de Meilleur Ouvrier de France Primeur en 2011 (une compétition qui dure deux ans, nécessite des années de préparation et combine épreuves théoriques et pratiques !), ne cesse d’innover en proposant de nouveaux produits et services, traque les meilleures variétés, tout en travaillant main dans la main avec les producteurs régionaux…
     
    Boule d’énergie et d’esprit, Clotilde Jacoulot nous a raconté son histoire et son quotidien devant l’étal de légumes et de fruits d’un de ses confrères à Paris, juste avant de foncer à France Inter pour célébrer ses légumes chéris à la radio. Dans cet épisode, il est question de confiance en soi, d’abricots, de destinée, d’une vie de labeur et de joies, d’envies futures, du manque de diversité dans les végétaux que nous mangeons, de fraises, d’adaptabilité et de saucisse de Morteau, évidemment ! Un programme évident pour cette femme inspirante qui se dit « née dans une cagette » et promeut aujourd’hui les fruits et légumes de l’Hexagone des plateaux de France 5 jusqu’à Dubaï.

    Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

    • 28 min

Customer Reviews

5.0 out of 5
2 Ratings

2 Ratings

Top Podcasts In Arts

NPR
Avery Trufelman
The Moth
Blind Nil Audio and Pod People
Roman Mars
LeVar Burton and Stitcher

You Might Also Like

France Inter
Nouvelles Écoutes
Europe 1
Le Monde
Madame Figaro
Anne Ghesquière

More by Les podcasts ELLE

ELLE
ELLE
ELLE
ELLE
ELLE
ELLE