309 episodes

Marco Bernard est un entrepreneur en série qui a démarré plus de 21 entreprises au cours de sa carrière. 
On traite dans l’Accélérateur de création de contenu, que ce soit à l'audio avec le podcasting, à la vidéo sous toutes ses formes ou encore à l'écrit. Le tout avec des invités qui viennent nous présenter leurs défis, leurs bons coups et leurs échecs, pour au final, t'aider à propulser tes résultats!
Marco a aussi lancé en 2018, la toute première école en ligne francophone sur le podcasting. Depuis, avec plusieurs centaines d’académiciens à son bord, L’Académie du podcast est fièrement la plus importante ressource francophone pour podcasters. 

L'Accélérateur - Histoires de créateurs de conten‪u‬ Podcasts de Marco Bernard

    • Marketing
    • 5.0 • 1 Rating

Marco Bernard est un entrepreneur en série qui a démarré plus de 21 entreprises au cours de sa carrière. 
On traite dans l’Accélérateur de création de contenu, que ce soit à l'audio avec le podcasting, à la vidéo sous toutes ses formes ou encore à l'écrit. Le tout avec des invités qui viennent nous présenter leurs défis, leurs bons coups et leurs échecs, pour au final, t'aider à propulser tes résultats!
Marco a aussi lancé en 2018, la toute première école en ligne francophone sur le podcasting. Depuis, avec plusieurs centaines d’académiciens à son bord, L’Académie du podcast est fièrement la plus importante ressource francophone pour podcasters. 

    Sortir de sa coquille par la création de contenu avec Christian Hamel | S2-312

    Sortir de sa coquille par la création de contenu avec Christian Hamel | S2-312

     Je suis heureux de vous présenter aujourd’hui la onzième émission de cette saison 2 de l’Accélérateur qui met en lumière les histoires de créateurs de contenu (blogue, podcast et vidéo) dans la francophonie. 

    Aujourd’hui, j’ai le plaisir de discuter avec Christian Hamel, le fondateur de Sook Media, qui permet de mettre en contact des créateurs de contenu et des entreprises.

    Il a également été question de la puissance de la création de contenu pour la confiance en soi.

    Sans plus attendre, je vous laisse à cet épisode sur sortir de sa coquille par la création de contenu avec Christian Hamel.

    Sortir de sa coquille par la création de contenu avec Christian Hamel

    Christian Hamel a fondé en juin 2017 Sook Média pour ainsi mettre de l’avant les créateurs de contenu ainsi que leur permettre de rentrer en contact avec des entreprises qui ont le même type de public cible. 

    Il s’agit un peu d’un « Tinder » de contenu puisque la mission de Sook Média est de trouver les meilleurs « matchs » entre créateurs de contenu et entrepreneurs.

    L’idée de Shook Média est arrivée lorsque Christian a lancé son podcast en investissant 1 000$ d’équipement et il souhaitait monétiser son projet. L’entrepreneur a donc suivi un cours de lancement d’entreprise en 2017 pour structure son idée. 

    La plateforme est en constante évolution et la compagnie s’adapte selon les commentaires de leurs 250 créateurs de contenu à l’heure actuelle. 

    Ses débuts dans la création de contenu

    Christian Hamel a commencé a créé des vidéos avant YouTube avec des amis. Ils faisaient cela pour le plaisir. Leurs capsules étaient humoristiques, dans l’absurde. 

    Il n’a aucun regret d’avoir fait cela, même qu’au contraire, cela lui a été très bénéfique puisque faire ces vidéos lui ont permis de connaître de nouvelles personnes et de sortir de sa coquille, car c’était une personne très gênée. 

    Sortir de sa coquille lui a entre autres permis de faire des présentations sur le marketing d’influence à quelques reprises à Montréal, dont une fois devant 200 personnes, toutes des entrepreneurs. 

    Il avoue qu’il n’aurait jamais pu faire cela s’il n’avait pas fait dans le passé de la création de contenu. Son meilleur conseil pour ceux qui se lancent dans le milieu est simplement de commencer. 

    La pire chose est de te limiter simplement parce que tu n’as pas le meilleur équipement. Tu vas apprendre en cours de route, car c’est une longue aventure. Fais-le pour toi et le succès va venir.

    Christian Hamel est revenu également au cours de l’entrevue sur le podcast qu’il avait lancé en 2016, Les Informenteurs et il aimerait bien reprendre son balado pour l’amener à 100 épisodes. 

    C’est son projet objectif de créateur de contenu dès que la deuxième version du site de Sook Média sera en ligne. 

    Pour rejoindre Christian Hamel:

    Le site internet Sook Media: https://sookmedia.com/fr

    Son profil LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/christianhamelpro/

    Page Facebook de Sook Media: https://www.facebook.com/sookmediacom

    Compte Instagram Sook Media: https://www.instagram.com/sookmediacom/

    Compte Twitter Sook Media: https://twitter.com/sook_media

    Sa chaîne YouTube: https://www.youtube.com/c/ChristianHamel/videos

    Son podcast Les Informenteurs: https://baladoquebec.ca/les-informenteurs/les-informenteurs-episode-30 

    Collaborations avec les Furieux Frangins: https://www.youtube.com/results?search_query=furieux+frangins+windows+95 

    J’implose: https://jimplose.com/ 

    Les liens pour me rejoindre:

    Impacter les gens à sa façon avec Sylvain Munsch | S2-311: marcobernard.ca/311 

    Ma boîte à outils: marcobernard.ca/outils 

    Mon podcast L’Académie du Podcast: http://www.academiepodcast.com 

    Pour vous abonner à L’Accélérateur sur iTunes: ht

    • 45 min
    Impacter les gens à sa façon avec Sylvain Munsch | S2-311

    Impacter les gens à sa façon avec Sylvain Munsch | S2-311

     

    Je suis heureux de vous présenter aujourd’hui le dixième épisode de cette saison 2 de l’Accélérateur qui met en lumière les histoires de créateurs de contenu (blogue, podcast et vidéo) dans la francophonie. 

    Aujourd’hui, j’ai le plaisir de discuter avec Sylvain Munsch, un entrepreneur et créateur de contenu qui a dû se réinventer au début de la pandémie en mars 2020. 

    Sans plus attendre, je vous laisse à cet épisode sur impacter les gens à sa façon avec Sylvain Munsch. 

    Impacter les gens à sa façon avec Sylvain Munsch

    L’entrepreneur et créateur de contenu Sylvain Munsch est un coach en prise de parole et photographe qui adore travailler dans la communication de ses clients. Le côté humain a été le fil conducteur tout au long de son parcours. 

    Il y a deux ans, il vivait un passage à vide dans son parcours entrepreneurial, même s’il venait de compléter son diplôme de la Neuro Business School (NBS). Il était arrivé à un point où il pensait tout arrêté. 

    Un événement qui a changé sa vie

    Avant de retourner au salariat, il a participé à un dernier grand événement comme entrepreneur. Sylvain Munsch était présent comme coach en prise de parole, mais aussi comme photographe. Cet événement l'a fait connaître et par la suite, les affaires sont arrivées.

    Il connectait avec certains entrepreneurs présents et il a donc commencé à créer pour eux du contenu en images. Cependant, la Covid est arrivée, l’empêchant de faire des conférences et de tenir des séances photo avec des entrepreneurs. 

    En raison de cette pause forcée, l’entrepreneur a plutôt décidé de travailler sur sa communication plutôt que celle de ses clients. C’est pourquoi il a lancé un groupe Facebook du nom de « les entrepreneurs embrasés », car il savait que d’autres personnes se retrouvaient dans la même situation que lui. L'Européen souhaitait donner une tribune à ces gens-là. 

    Par biais, il est devenu coach en visibilité et en développement d’audience. L’invité du jour n’aurait jamais pensé à faire cela avant la pandémie.

    L’impact de l'entrevue

    Sylvain Munsch a également lancé un nouveau projet, soit de réaliser des entrevues avec des gens inspirants, dont des infopreneurs. Au début de la pandémie, il en réalisait trois par semaines. 

    L’entrepreneur voulait parler des origines des personnes, aller chercher dans l’intime des gens, dans leurs souvenirs. Certains invités lui ont livré des secrets qu’ils n’avaient jamais mentionnés auparavant. 

    Il aime discuter avec les gens et les faire ouvrir pour qu'ils livrent des pépites. Cela lui a donné de la visibilité de faire des entrevues et les partager par la suite sur ses réseaux sociaux. 

    Les gens aiment aller à la rencontre des gens; découvrir l’humain et les valeurs derrière les produits ou services. C’est ce que permet de réaliser le format de l’entrevue.

    Comme mentionné plus haut, réaliser trois entrevues par semaine lors du confinement lui a fait du bien. Ça lui a permis d’agrandir son cercle de contacts avec des gens dont ils n’auraient pas pu contacter sans ses plateformes.

    Sylvain Munsch aime discuter et aller vers des gens moins connus, mais qui méritent de se faire découvrir également. En passant ces gens en entrevue, ils souhaitent aussi inspirer les auditeurs, leur donner des clés pour qu’ils se lancent dans l’aventure et qu’ils vivent; qu’ils soient heureux chaque minute. 

    L’infopreneuriat est pour lui un milieu incroyable, car tu peux toujours te réinventer, aller à la rencontre de qui tu es et réaliser les projets que tu aimes tout en ayant un impact positif sur les gens. 

    Pour rejoindre Sylvain Munsch:

    Son site internet Prise de Parole: http://prise-de-parole.com/

    Son profil LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/sylvain-mun

    • 1 hr 5 min
    L’égo et les défis des entrepreneurs avec Pascal Cadorette | S2-310

    L’égo et les défis des entrepreneurs avec Pascal Cadorette | S2-310

     Je suis heureux de vous présenter aujourd’hui le huitième épisode de cette saison 2 de l’Accélérateur qui met en lumière les histoires de créateurs de contenu (blogue, podcast et vidéo) dans la francophonie. 

    Aujourd’hui, j’ai le plaisir de discuter avec Pascal Cadorette, un entrepreneur qui est passé par toute la gamme des émotions depuis ses débuts en affaires.

    Il nous revient avec les défis qu’il a surmontés ainsi que son aventure dans le milieu de la création de contenu.

    Sans plus attendre, je vous laisse à cet épisode sur l’égo et les défis des entrepreneurs avec Pascal Cadorette. 

    L’égo et les défis des entrepreneurs avec Pascal Cadorette

    Pascal Cadorette a eu un parcours entrepreneurial parsemé d’erreurs et il n’a pas eu peur de mettre de l’avant les différents défis auxquels il a dû faire face depuis ses débuts lors de cette entrevue. 

    Si tu es un entrepreneur et que tu as l’impression d’être seul dans ton univers, cet entretien te fera changer d’avis. Pascal Cadorette a commencé assez jeune dans la création de contenu, créant un blogue en 2009 à l’âge de 14-15 ans. 

    Il en avait lancé un pour le plaisir dans le but d’aider les gens autour de lui. Il le faisait également pour en apprendre davantage sur le marketing et le SEO. Une de ses erreurs a été de ne pas monétiser ce projet et l’avoir abandonné. 

    Sa plus grosse erreur n’a toutefois pas été cela. En effet, lors de cette entrevue, l’entrepreneur explique qu’il a acheté dans le passé une liste de 50 000 courriels. Il pensait que c’était des entrepreneurs et des travailleurs autonomes, soit des gens de son public cible.

    Il a donc écrit au départ un courriel à ces gens-là pour leur proposer un webinaire gratuit et c’est par la suite rendu au restaurant avec ses parents et sa copine. Ce fut la catastrophe! Très rapidement, il a reçu beaucoup de courriels comme quoi c’était un « maudit fraudeur », « je vais te poursuivre » et qu’il n’avait pas le droit de leur écrire.

    Il capotait! Il avait chaud et était complètement déconnecté du moment présent, il n’attendait plus les conversations entre ses parents et sa blonde. 

    Pascal a finalement répondu à chacun des courriels en expliquant son erreur et qu’il n’allait plus jamais les recontacter. Tout s’est réglé par la suite.

    Se reprendre en main

    À sa fête il y a un an, Pascal Cadorette a réalisé que ça ne pouvait pas continuer comme ça, qu’il devait se reprendre en main. Il souhaitait bien faire les choses et c’est pourquoi l’invité du jour a donc pilé sur son égo pour finalement engager un coach. 

    Il a réalisé plusieurs choses depuis ce temps, dont qu’il ne pouvait pas être partout en même temps, que c’était une excellente façon de se brûler. Il avait à ce moment une chaîne YouTube, un blogue, une infolettre, des guides, une formation gratuite en plus d’être présent sur différents réseaux sociaux. 

    Le Québécois souhaitait devenir le « Gary Vaynerchuk » francophone, soit être partout en même temps pour être populaire et ainsi faire des ventes. C’est une autre erreur de parcours qu’il a maintenant corrigée pour se contrer maintenant sur son groupe Facebook (deux publications par jour) ainsi que son infolettre (trois courriels par semaine). 

    Les 10 dernières années ont été des années d’apprentissages. C’était vraiment une question d’égo, il pensait qu’il pouvait mieux faire que tout le monde. Il n’avait pas besoin de payer, il pouvait relier les points tout seul avec le contenu gratuit qu’il consommait. 

    Pour ses idées de contenu, il s’inspire de ses prospects et clients. Si un client lui pose une question, il y a de bonnes chances que d’autres clients aient cette même problématique. 

    Pascal Cadorette comprend m

    • 59 min
    L’importance de la passion avec le journaliste sportif Nicolas Arquin | S2-309

    L’importance de la passion avec le journaliste sportif Nicolas Arquin | S2-309

    Je suis heureux de vous présenter aujourd’hui la septième émission de cette saison 2 de l’Accélérateur qui met en lumière les histoires de créateurs de contenu (blogue, podcast et vidéo) dans la francophonie. 

    Aujourd’hui, j’ai le plaisir de discuter avec le journaliste sportif, associé et blogueur Nicolas Arquin. Il a bien sûr été question de la rédaction comme façon de créer du contenu, mais également de son parcours atypique et d’un secret qu’il nous a partagé.

    Sans plus attendre, je vous laisse à cet épisode sur l’importance de la passion avec le journaliste sportif Nicolas Arquin. 

    L’importance de la passion avec le journaliste sportif Nicolas Arquin

    Notre invité du jour ne se dirigeait pas vers le journalisme sportif plus jeune, se tournant plutôt vers le droit avec son frère jumeau. À sa dernière année, il se posait cependant des questions. Nicolas Arquin avait entendu parler du droit de sport où il s’est inscrit. 

    Son objectif était de devenir juriste en droit du sport et ainsi travailler pour des clubs sportifs. Il a donc envoyé plusieurs candidatures, sans toutefois avoir de réponse.

    C’est pourquoi il a fait un autre diplôme en management du sport à l’âge de 22 ans et c’est par la suite qu’il a eu son premier emploi en marketing pour un site de e-commerce dédié aux sports à la fin 2007. Nicolas voulait vraiment travailler dans le milieu sportif. 

    Le plaisir de la rédaction

    Nicolas Arquin a découvert les sports extrêmes à l’âge de 25 ans alors qu’il rédigeait des articles de blogue pour une entreprise. Réalisant des entrevues avec des sportifs, il a vraiment eu un coup de coeur pour la rédaction.

    En plus de faire du blogging et du journalisme, il a également participé à la rédaction d’un livre en 2017. Il s’agit d’une expérience qu’il compte bien reproduire dans le futur. Lors de ses études en journalisme, de 2013 à 2015, il a également fait de la radio ainsi que de la télévision. 

    Cependant, de son point de vue, il aime mieux se consacrer uniquement à l’écrit pour le moment, n’étant pas aussi à l’aise avec les autres formes de création de contenu.

    En plus de rédiger des textes pour son employeur, le journaliste a lancé son propre blogue il y a environ un an où il a déjà partagé une centaine d’articles, relatant principalement ses expériences dans le milieu. Il voit cela comme un portfolio où il y partage un texte tous les trois jours environ. 

    Ses craintes

    Lors de cette entrevue, Nicolas Arquin a ouvertement discuté pour une première fois de sa bipolarité, qui a été diagnostiquée en 2009. Il n’avait jamais voulu en parler, car il avait peur que cela lui nuise professionnellement. 

    Même si cela ne l’affecte pas beaucoup, il a encore des craintes et il hésite à se mettre trop de l’avant avec sa création de contenu. Il a aussi été question de sa plus grande qui est de ne pas poser les bonnes questions.

    Pour rejoindre Nicolas Arquin:

    Son site internet: nicolas-arquin.com

    Son profil LinkedIn: https://www.linkedin.com/in/nicolasarquin/

    Sa page Facebook: https://www.facebook.com/ArquinNicolas

    Son compte Instagram: https://www.instagram.com/nicolasarquin/

    Son compte Twitter: https://twitter.com/ArquinNicolas

    Pour rejoindre Guillaume ou écouter l’un de ses podcasts:

    Podcast Marketing Haute Fréquence: https://www.marketinghautefrequence.com/podcasts/ 

    Le Podcast Les Mémos de Guillaume: https://www.listennotes.com/fr/podcasts/m%C3%A9mos-de-guillaume-bareil-guillaume-bareil-mua0IxtvFE2/ 

    Son site web: https://www.gbareil.com/

    Les liens pour me rejoindre:

    Ma boîte à outils: marcobernard.ca/outils 

    Mon podcast L’Académie du Podcast: http://www.academiepodcast.com 

    Pour vous abonner à L’Accélérateur sur iTunes: http://marcobernard.ca/itunes

    Mon si

    • 54 min
    La synergie de Raphaël Homat avec sa création de contenu | S2-308

    La synergie de Raphaël Homat avec sa création de contenu | S2-308

    Je suis heureux de vous présenter aujourd’hui la septième émission de cette saison 2 de l’Accélérateur qui met en lumière les histoires de créateurs de contenu (blogue, podcast et vidéo) dans la francophonie. 

    Aujourd’hui, j’ai le plaisir de discuter avec le préparateur mental et entrepreneur Raphaël Homat. 

    Mon invité du jour a de l’expérience dans le milieu de la création de contenu, lui qui a débuté par un blogue en 2014, par la suite une chaîne YouTube et il vient de lancer son podcast. 

    Sans plus attendre, je vous laisse à cet épisode sur la synergie de Raphaël Homat avec sa création de contenu 

    La synergie de Raphaël Homat avec sa création de contenu

    Raphaël Homat est un préparateur mental qui entraîne principalement des sportifs de haut niveau qui a lancé un blogue en 2014, qui comprend aujourd’hui 70 articles. Il a également lancé il y a quelques années sa chaîne YouTube, qui a actuellement plus de 125 000 vues et 1 300 abonnés.

    Comme si ce n’était pas assez, l’entrepreneur s’est lancé dans l’aventure du podcasting il y a peu de temps. Il allait donc de soi qu’on allait discuter avec lui lors de cette entrevue de son parcours dans la création de contenu ainsi que des retombées. 

    Il faut savoir qu’au départ, l’invité du jour était enseignant et avait une microentreprise en préparation mentale. Il a créé son blogue pour livrer de l’information aux sportifs professionnels, particulièrement les joueurs de soccer. 

    Son blogue, combiné avec sa présence sur Twitter, lui a permis d’être contacté par plusieurs journalistes et ainsi accroître sa visibilité. Cela était pour lui une belle preuve sociale qui lui permettait un premier contact avec les sportifs. 

    Garder son côté joueur avec Raphaël Homat

    Lors de l’entrevue, l’entrepreneur explique que lorsqu’il était encore professeur en école d’ingénieur tout en étant préparateur mental, il démarchait des professionnels gratuitement pour se former. Par la suite, quand il a laissé son emploi de professeur, la stratégie a bien sûr changé. 

    Son côté joueur est cependant encore bien présent même s’il est 100% entrepreneur. « Je ne sais pas me vendre, je me laisse acheter », c’est ce qu’il dit à des préparateurs mentaux qui lui posent des questions sur les façons dont il réussit à obtenir des contrats.

    Le formateur explique que c’est un choix de maturité que de se lancer dans le podcasting. Il veut se démarquer et être vu comme un leader de son secteur. 

    Il y a quelques années, Raphaël Homat ne connaissait pas vraiment les podcasts, c’est pourquoi il avait lancé sa chaîne YouTube. Aujourd’hui, il comprend l’importance du podcasting.

    La chronique lors de cet épisode sur la synergie de Raphaël Homat avec sa création de contenu

    Lors du segment de la chronique pour cet épisode, j’ai eu le plaisir de discuter avec mon bon ami Dominic Sicotte sur la synergie de Raphaël Homat avec sa création de contenu.

    Si tu souhaites faire partie de la plus grande communauté de podcast en francophonie, je t’invite à rejoindre le groupe de l’Académie du Podcast. Nous sommes déjà plus de 2 000 membres. Au plaisir de t’y retrouver au marcobernard.ca/groupe! 

    Si tu as apprécié cette émission, n'hésite pas à la partager sur les médias sociaux en indiquant ce que tu as préféré dans l’épisode.

    Je te donne rendez-vous la semaine prochaine avec Nicolas Arquin, un journaliste sportif qui a eu tout un parcours avant de devenir une référence dans les sports extrêmes en France. Ne manque pas ça!

    Pour rejoindre Raphaël Homat:

    Son site internet: https://www.raphaelhomat.com/

    Ses formations: https://formations-raphaelhomat.com/ 

    Sa page Facebook: https://www.facebook.com/preparation.mentale.raphael.homat/

    Son profil LinkedIn

    • 53 min
    Les défis de percer sur YouTube au Québec avec Maxime Lemieux | S2-307

    Les défis de percer sur YouTube au Québec avec Maxime Lemieux | S2-307

     

    Je suis heureux de vous présenter aujourd’hui le sixième épisode de cette saison 2 de l’Accélérateur qui met en lumière les histoires de créateurs de contenu (blogue, podcast et vidéo) dans la francophonie. 

    Cette semaine, j’ai discuté avec le Youtubeur québécois Maxime Lemieux, de la chaîne Furieux Frangins.

    Nous avons bien sûr discuté de la création de contenu sous le format vidéo, mais également des difficultés de percer au Québec sur cette plateforme. 

    Sans plus attendre, je vous laisse à cet épisode sur les défis de percer sur YouTube au Québec avec Maxime Lemieux. 

    Les défis de percer sur YouTube au Québec avec Maxime Lemieux

    Au départ, les Furieux Frangins étaient composés de notre invité du jour, Maxime Lemieux, ainsi que de ses frères Guillaume et Félix. Il y a de cela quelques années, ils diffusaient leur contenu via des LIVE où ils jouaient à des jeux vidéos. 

    Les gars étaient de mauvais perdants, d’où le nom Furieux Frangins. À ce moment, vers 2015, les LIVE n’étaient pas très populaires, alors ils se sont tournés vers YouTube pour publier leurs vidéos.

    Leur cousin David s’était également emmené dans l’équipe. Les créateurs de contenu créaient des capsules et des sketchs sur les jeux vidéos, mais également le sport. Une de leurs vidéos parmi les plus écoutées est celle sur les règles du Cribbe.

    Au niveau du contenu, particulièrement depuis le début de la pandémie, chacun écrit leurs idées de leur côté, puis les partagent avec les autres membres du groupe via la plateforme Discord. Ils publient en moyenne une vidéo aux deux semaines.

    Leurs objectifs et grands défis

    Selon Maxime Lemieux, le but ultime avec leur chaîne YouTube est bien sûr d’avoir du plaisir, mais aussi de faire un peu d’argent. Dans un monde idéal, il pourrait travailler quatre jours plutôt que cinq à son travail et ainsi passer une journée à se concentrer à la chaîne YouTube. 

    Au niveau des défis, au départ, ce qui a été très difficile pour Maxime était d’apprendre à délaisser des petits éléments qui n’étaient pas parfaits, comme choisir exactement les bonnes images ou de ne pas avoir coupé un petit silence, etc.

    Guillaume et lui ont maintenant des enfants, alors il y a également une contrainte de temps. Depuis un an, les gars sont heureux de leur structure. 

    Cependant, ils n’arrivent pas à attendre autant de gens qu’ils souhaiteraient, leur persona étant les hommes de 20 à 29 ans du Québec aimant les jeux vidéos. 

    Pour Maxime Lemieux, une façon de rejoindre leur persona serait de créer une nouvelle chaîne YouTube, cette fois, en anglais, car leur format est bon, mais leur audience écoute beaucoup de vidéos anglaises. 

    Au départ, si une formation francophone avait existé sur comment populariser ses vidéos YouTube pour toucher un maximum de personnes, c’est certain que les gars auraient été intéressés.

    Ils ont plutôt appris d’eux-mêmes, de fil en aiguille. Le meilleur conseil de Maxime en lien avec YouTube est de faire partie de la communauté de Youtubeurs québécois.

    Pour rejoindre Maxime Lemieux:

    Chaîne Youtube Furieux Frangins: https://www.youtube.com/furieuxfrangins/

    Son site internet: https://furieuxfrangins.neocities.org/

    Compte Instagram des Furieux Frangins: https://www.facebook.com/furieuxfrangins/

    Compte Twitter des Furieux Frangins: https://twitter.com/FurieuxFrangins

    Page Facebook des Furieux Frangins: https://www.facebook.com/furieuxfrangins/

    Compte Tik Tok des Furieux Frangins: https://www.tiktok.com/@furieuxfrangins?lang=fr

    Compte Twitch des Furieux Frangins: https://www.twitch.tv/furieuxfrangins

     

    Les liens pour me rejoindre:

    Mon podcast L’Académie du Podcast: http://www.academiepodcast.com 

    Pour vous abonner à L’Accélérateur sur iTunes: http://mar

    • 51 min

Customer Reviews

5.0 out of 5
1 Rating

1 Rating

Abeyron ,

Le plein d'inspiration !

Merci Marco pour ce super podcast ! J'adore vraiment les conseils qui y sont distillés et les invités sont vraiment top ! Une émission à mettre à tout prix dans sa bibliothèque. Hâte de découvrir la suite !

Top Podcasts In Marketing

Listeners Also Subscribed To

More by Podcasts de Marco Bernard