50 episodes

Learn French listening to French podcasts made by French teacher Pierre. You can often have the podcast transcripts in the BLOG http://francaisavecpierre.com . Whenever there is a transcript available, I will put the blog post URL in the podcast episode description, please check it out. You can learn and improve your French listening to the podcasts with lots of interesting topics, French lessons and a lot more. Learn French the fun and easy way!



Aprender francés es muy fácil con los podcasts en francés de Pierre. Muchos de ellos vienen con la trasncripción, así que busca la url del post del blog http://francaisavecpierre.com en la descripción del podcast cuando esté disponible. Aprende y mejora tu francés con estas clases de francés de la mano de Pierre, profesor de francés en las Escuelas Oficiales de Idiomas de Madrid.



Apprendre le français c’est facile avec Pierre. Ecoute ces podcasts en français et regarde la transcription quand c’est disponible (je mettrai la url dans la description de l’épisode). Tu trouveras des petits cours ou des podcasts sur des sujets divers.

Learn French with French Podcasts - Français avec Pierre Pierre - Français avec Pierre

    • Education
    • 4.7 • 140 Ratings

Learn French listening to French podcasts made by French teacher Pierre. You can often have the podcast transcripts in the BLOG http://francaisavecpierre.com . Whenever there is a transcript available, I will put the blog post URL in the podcast episode description, please check it out. You can learn and improve your French listening to the podcasts with lots of interesting topics, French lessons and a lot more. Learn French the fun and easy way!



Aprender francés es muy fácil con los podcasts en francés de Pierre. Muchos de ellos vienen con la trasncripción, así que busca la url del post del blog http://francaisavecpierre.com en la descripción del podcast cuando esté disponible. Aprende y mejora tu francés con estas clases de francés de la mano de Pierre, profesor de francés en las Escuelas Oficiales de Idiomas de Madrid.



Apprendre le français c’est facile avec Pierre. Ecoute ces podcasts en français et regarde la transcription quand c’est disponible (je mettrai la url dans la description de l’épisode). Tu trouveras des petits cours ou des podcasts sur des sujets divers.

    Après que + subjonctif ou indicatif? - Français avec Pierre

    Après que + subjonctif ou indicatif? - Français avec Pierre

    “Après qu’il soit arrivé” ou “après qu’il est arrivé”? Quel mode faut-il utiliser avec “après que”? Subjonctif ou indicatif? La réponse n’est pas si simple, comme nous allons le voir ensemble dans cette vidéo et cet article!

    

    SOMMAIRE



    * APRÈS QUE + indicatif

    * APRÈS QUE + subjonctif?

    * APRÈS + infinitif passé





    1. APRÈS QUE + indicatif

    Normalement, la locution conjonctive APRÈS QUE est suivie de l’indicatif.



    * Dans les manuels de grammaire, il est précisé que le verbe d’une proposition introduite par APRÈS QUE doit être à l’indicatif.



    Nous avons commencé de déjeuner après que Paul est arrivé.

    Ou encore:

    Après que Paul est arrivé, nous avons commencé de déjeuner.

    Comme le rappellent les grammairiens, APRÈS QUE introduit un fait certain, qui s’est véritablement produit ou qui va se produire. Il est donc logique qu’il soit suivi du mode indicatif.



    * En général, APRÈS QUE est suivi d’un temps composé, le plus souvent le passé composé:



    Après que je me suis douché, j’ai regardé un film à la télé.

    On peut aussi employer le futur antérieur, même si cette construction se rencontre plus rarement:

    Après que tu auras fini tes devoirs, tu rangeras ta chambre.

    Dans ce cas, le verbe de la proposition principale est au futur simple (“tu rangeras”).

    Et dans des textes littéraires, on trouvera APRÈS QUE avec le passé antérieur quand la proposition principale est au passé simple.

    Après qu’elle eut mangé son sandwich, elle monta dans le train.

    Comme le montrent tous ces exemples, c’est bel et bien avec le mode indicatif que se construit une proposition introduite par APRÈS QUE. Pourtant, comme on va le voir maintenant, les choses ne sont pas si simples…



    2. APRÈS QUE + subjonctif?

    La plupart des Français utilisent le subjonctif après APRÈS QUE.



    * Si les grammairiens expliquent que la locution APRÈS QUE doit être suivi de l’indicatif, les Français, eux, utilisent très souvent le subjonctif, comme dans cet exemple:



    Nous avons commencé de déjeuner après que Paul soit arrivé.



    * Pourquoi les Français commettent-ils cette erreur? Tout simplement parce qu’ils confondent APRÈS QUE et AVANT QUE. En effet, après la locution AVANT QUE, il faut utiliser le subjonctif:



    Nous devons partir avant qu’il fasse nuit.

    Ainsi, comme l’utilisation de AVANT QUE est plus fréquente que celle de APRÈS QUE, on a fini par employer le subjonctif après APRÈS QUE.

    Le problème, c’est que cette erreur est très répandue. On la retrouve partout, même dans des journaux sérieux comme Le Monde, comme en témoigne cet extrait d’un article sur Nelson Mandela:

    Winnie et lui ont divorcé en 1996, deux ans après qu’il soit devenu le premier président noir d’Afrique du Sud.

    Cette erreur est donc si fréquente qu’il est presque devenu bizarre, pour un Français, d’utiliser l’indicatif avec APRÈS QUE, surtout à l’oral. Même les personnes qui connaissent la règle vont avoir tendance, spontanément, à faire suivre APRÈS QUE du mode subjonctif.

    C’est étrange mais c’est comme ça! La langue française évolue et certaines choses qui étaient considérées comme des fautes il y a 100 ans sont aujourd’hui considérées comme correctes. Peut-être que dans 20 ou 30 ans, les manuels de grammaire diront aussi, pour se conformer à l’usage, que APRÈS QUE doit être suivi du subjonctif.



    * Alors concrètement, pour toi, étudiant de FLE, quel mode utiliser avec APRÈS QUE?

    • 6 min
    100 Expressions Françaises - Compilation - Français avec Pierre

    100 Expressions Françaises - Compilation - Français avec Pierre

    Voici une sélection d’expressions françaises à connaitre absolument! Les expressions sont classées par thème (animaux, parties du corps, langage des jeunes, vie quotidienne…) et te permettront d’enrichir ton vocabulaire de façon simple et amusante! Chaque expression est accompagnée d’une explication claire et d’un exemple concret.

    

    SOMMAIRE



    * Expressions françaises avec les animaux

    * Expressions françaises avec des parties du corps

    * Expressions françaises avec les couleurs

    * Expressions françaises avec des fruits et légumes

    * Expressions françaises sur la santé et la maladie

    * Expressions françaises de politesse

    * Expressions françaises utilisées au quotidien

    * Expressions françaises utilisées par les jeunes

    * Expressions françaises avec “ça”

    * Expressions françaises avec “faire”

    * Expressions françaises avec “mettre”

    * Expressions françaises très françaises!

    * Expressions françaises de Belgique

    * Expressions françaises complètement folles

    * Expressions françaises à dire avec des gestes





    1. Expressions françaises avec les animaux

    Nos amies les bêtes occupent une place privilégiée parmi les plus belles expressions françaises.

    Poser un lapin

    Cette expression idiomatique familière signifie: ne pas aller à un rendez-vous.



    Magali m’a posé un lapin… Je l’ai attendue pendant une demi-heure mais elle n’est jamais venue…

    Quand les poules auront des dents

    Cette expression populaire veut tout simplement dire: jamais.

    – Quand est-ce que tu me prêteras ta Ferrari?

    – Quand les poules auront des dents!

    “Se jeter dans la gueule du loup“, “s’entendre comme chien et chat“, “prendre le taureau par les cornes“… Retrouve plein d’autres expressions avec les animaux ici.



    2. Expressions françaises avec des parties du corps

    Mains, yeux, nez, tête, oreilles… Les expressions françaises avec les parties du corps sont nombreuses!

    Avoir la main verte

    Cette expression veut dire: être doué pour le jardinage.

    Mon voisin a des plantes magnifiques dans sa maison. Il a la main verte.



    Si tu aimes ce genre d’expressions illustrées, sache que nous en publions régulièrement sur notre page Instagram!

    Avoir les yeux plus gros que le ventre

    Cette expression idiomatique très populaire s’emploie pour se moquer (gentiment) des gourmands qui pensent pouvoir manger plus que ce que leur estomac peut recevoir.

    Tu as pris trop de frites! Tu as les yeux plus grands que le ventre!

    On peut aussi utiliser cette expression dans un sens figuré, pour dire que quelqu’un surestime ses forces, sa capacité à faire quelque chose.

    – Cette année, je vais faire beaucoup de sport. Je me suis inscrit au foot, au basket, au tennis et au karaté. Et au rugby!

    – Eh bien! Tu as les yeux plus gros que le ventre… Tu n’arriveras jamais à tout faire!

    Simples et pratiques, ces a href="https://www.francaisavecpierre.

    • 1 hr 8 min
    Je veux, je voudrais, puis-je… Demander quelque chose poliment en français - Français avec Pierre

    Je veux, je voudrais, puis-je… Demander quelque chose poliment en français - Français avec Pierre

    Je veux, je voudrais, puis-je… Pas toujours facile de savoir quelle formulation utiliser pour passer une commande ou obtenir un renseignement en France. Voici quelques conseils qui te permettront de demander quelque chose poliment dans un café, un restaurant, un magasin…

    

    SOMMAIRE



    * “Je veux” ou “je voudrais”?

    * Expressions similaires à “je voudrais”





    1. “Je veux” ou “je voudrais”?

    Quand on demande poliment quelque chose, il vaut mieux utiliser “je voudrais”.

    À première vue, la phrase suivante est parfaitement correcte:

    Je veux un café.

    En effet, grammaticalement, il n’y a rien à redire: le verbe “vouloir” est parfaitement conjugué à la 1re personne du présent de l’indicatif.

    Le problème est ailleurs: il ne concerne pas la grammaire mais la politesse.

    En effet, si tu commandes un café dans un bar ou un restaurant en France, il vaut mieux dire:

    Je voudrais un café s’il vous plait.

    Pourquoi? Parce que le conditionnel présent rend la demande moins directe, plus “douce”. En bref: plus polie!

    Et les Français, comme tu le sais sûrement, sont très attachés à certaines formes de politesse. Ils aiment entendre et dire “bonjour”, “s’il vous plait”, “merci”, etc. Ces mots magiques sont très importants pour eux!

    C’est pourquoi, si tu vas acheter un billet de train à la gare par exemple, il faudra dire:

    Je voudrais un billet pour Bordeaux s’il vous plait.

    Bien sûr, si tu dis “Je veux un billet pour Bordeaux”, l’employé te vendra ton billet. Mais il est possible qu’il te regarde de travers (regarder de travers = regarder bizarrement, avec hostilité) car “je veux” sonne un peu comme un ordre, surtout s’il n’y a pas de “s’il vous plait” après.

    Donc pour résumer: quand tu demandes un renseignement ou quand tu commandes quelque chose en France, n’oublie pas d’utiliser “je voudrais” plutôt que “je veux”.

    Bien sûr, la formulation “je veux” n’est pas à bannir totalement. Mais elle a un côté plus “impératif”, elle exprime un désir très fort, comme dans la célèbre chanson de Zaz. On peut l’utiliser entre amis ou pour parler de projets qui nous tiennent à cœur, mais pas dans un magasin, un café, un restaurant, etc.



    2. Expressions similaires à “je voudrais”



    À côté de “je voudrais”, il existe d’autres formulations polies que tu peux utiliser en France pour demander quelque chose.



    * Voici une formule très courante pour passer commande en France:



    J’aimerais une mousse au chocolat s’il vous plait.

    Il s’agit du verbe “aimer” conjugué au conditionnel présent. Là aussi, il ne faut pas se tromper car si tu dis “J’aime la mousse au chocolat”, cela n’a pas le même sens. :-)



    * On peut aussi employer le verbe “pouvoir” pour faire une demande polie en français.



    Je peux avoir l’addition s’il vous plait?

    Cette fois, le présent de l’indicatif n’est pas impoli. Mais on préférera quand même employer le conditionnel présent:

    Je pourrais avoir l’addition s’il vous plait?

    Et si on veut adopter un registre de langue soutenu, on peut utiliser une question avec inversion sujet-verbe:

    Puis-je avoir l’addition s’il vous plait?

    Pourrais-je avoir l’addition s’il vous plait?

    Dans la seconde phrase,

    • 5 min
    Molière: sa vie, son œuvre en 10 points! - Français avec Pierre

    Molière: sa vie, son œuvre en 10 points! - Français avec Pierre

    Qui était vraiment Molière? Pourquoi le français est appelé “la langue de Molière”? Comment cet auteur, 400 ans après sa naissance, continue de nous fasciner? C’est à ces questions et à d’autres que nous allons répondre dans cette vidéo et cet article!

    



    * La langue de Molière

    * Un homme de théâtre passionné

    * Un génie comique

    * Molière, critique de la société de son temps

    * Un artiste protégé par le roi

    * Molière ou le triomphe de l’amour

    * Un regard moderne et universel

    * Une fin légendaire et tragique

    * Molière, un classique de la littérature française

    * Un créateur toujours vivant





    1. La langue de Molière

    Le français est couramment désigné comme la langue de Molière.

    L’usage de cette expression remonte au XVIIIe siècle, à une époque où les élites européennes étaient francophiles et francophones, où l’on jouait des pièces de théâtre en français dans toutes les cours princières.

    Mais pourquoi Molière et pas un autre? Parce que Molière symbolise peut-être le mieux la richesse de la langue française. Dans la bouche de ses personnages, il utilise des registres de langue très variés: on y entend le peuple, la bourgeoisie, la noblesse, chacun s’exprimant dans son propre langage, avec ses expressions et ses tournures de phrases caractéristiques.



    2. Molière, un homme de théâtre passionné

    À la fois auteur, metteur en scène et acteur, Molière a eu toute sa vie la passion du théâtre.

    Qui était Molière? Un grand écrivain du XVIIe siècle, un homme de lettres, auteur d’une trentaine de pièces encore très populaires aujourd’hui? Oui, mais pas seulement!

    Molière était un homme de théâtre total: il mettait en scène ses pièces, dirigeait les acteurs et jouait lui-même le rôle principal. Ses contemporains le considéraient d’ailleurs comme l’un des plus grands acteurs de son temps.

    Cette passion du théâtre lui était venue très tôt: dès l’âge de 21  ans, Molière, de son vrai nom Jean-Baptiste Poquelin, avait fondé l’Illustre Théâtre, une compagnie de comédiens avec laquelle il joua des pièces en province pendant près de 10 ans, avant de revenir connaitre le succès à Paris.



    3. Un génie comique

    Comique verbal, comique gestuel, comique de répétition… Molière maitrisait toutes les formes du rire, pour le plus grand plaisir des spectateurs de ses pièces.

    Jusqu’au XVIIe siècle, la tragédie est considérée comme le seul genre théâtral digne de ce nom. C’est Molière qui donne à la comédie ses lettres de noblesse, grâce aux succès que ses pièces remportent à Versailles, à la cour de Louis XIV.

    Ironie, satire, parodie, jeux de mots, malentendus… Molière sait varier les effets pour provoquer les rires de son public. Il est capable de passer d’un rire subtil à un rire gras, d’un comique élaboré à un comique plus simple et efficace, comme ce calembour dans Les Femmes savantes:

    – Veux-tu toute ta vie offenser la grammaire?

    – Qui parle d’offenser grand-mère ni grand-père?



    4. Molière, critique de la société de son temps

    En tournant en ridicule ses contemporains, Molière se livre à une véritable critique sociale.

    Chez Molière, le rire est aussi un moyen de critiquer la société de son époque. Dans Le Bourgeois gentilhomme par exemple, il se moque d’un riche bourgeois qui tente d’imiter le comportement des nobles. Dans Le Tartuffe, il crée la polémique en dénonçant les faux dévots, ces personnes qui se disent très religieuses mais sont en fait très hypocrite...

    • 10 min
    Baiser, embrasser ou faire la bise? Faites attention! - Français avec Pierre

    Baiser, embrasser ou faire la bise? Faites attention! - Français avec Pierre

    Baiser, embrasser, faire la bise… Mieux vaut ne pas se tromper quand on utilise ces mots! Je t’explique pourquoi dans cette vidéo et cet article.

    

    SOMMAIRE



    * “Baiser”: significations et utilisations

    * Que dire à la place de “baiser”?

    * Embrasser quelqu’un par écrit



    1. “Baiser”: significations et utilisations

    Le mot “baiser” est à utiliser avec prudence car il comporte souvent une connotation sexuelle.

    Le verbe “baiser”



    * À l’origine, le verbe “baiser” signifie “mettre sa bouche sur le visage, les lèvres ou une partie du corps d’une personne.” On retrouve par exemple ce sens dans ces vers de Paul Verlaine:



    Viens çà, chère, que je te baise,

    Que je t’embrasse long et fort,

    On retrouve aussi ce sens dans le mot composé “baisemain” (ou “baise-main”), qui désigne le fait de donner un baiser sur la main d’une femme, en signe de politesse ou de respect.



    * Mais aujourd’hui, le verbe “baiser” s’emploie surtout pour dire, de façon vulgaire, “avoir des relations sexuelles avec quelqu’un”.



    On a baisé toute la nuit.

    Ce qui signifie:

    On a fait l’amour toute la nuit.

    “Baiser” et “faire l’amour” sont donc synonymes: la différence, c’est que la seconde expression est bien plus romantique que la première!

    “Baiser” est plutôt l’équivalent du verbe anglais “to f**k”. C’est pourquoi il faut vraiment éviter d’utiliser ce verbe pour dire qu’on embrasse quelqu’un, qu’on lui fait des bisous, car cela provoquera forcément un malentendu.

    De même, quand on l’utilise dans le sens de “coucher avec quelqu’un“, il faut bien avoir à l’esprit qu’il peut choquer certaines personnes. Si c’est un verbe du registre familier, il n’en est pas moins vulgaire et peut même servir d’insulte!



    * Notons également que le verbe “baiser” peut avoir un autre sens: il s’agit d’une façon vulgaire de dire “arnaquer”, “tromper”.



    Ma nouvelle voiture est déjà en panne. Je me suis fait baiser en l’achetant!

    “Se faire baiser” signifie donc dans ce contexte “se faire arnaquer”. Bien sûr, n’utilise pas cette expression dans un examen!

    Un baiser, le baiser



    * Quand il est utilisé comme nom commun, le mot “baiser” n’a pas de connotation sexuelle. Il désigne tout simplement un contact de la bouche sur les lèvres, le visage ou une autre partie du corps de quelqu’un.



    Elle lui a donné un baiser sur le front.



    * Si le nom “baiser” n’a pas de connotation sexuelle, il s’emploie fréquemment dans le domaine des relations amoureuses, comme on peut le voir dans ce poème de Victor Hugo.



    Ta bouche, c’est le ciel même.

    Mon âme veut s’y poser.

    Puisse mon souffle suprême

    S’en aller dans un baiser!



    * Attention, il ne faut pas confondre “un baiser” et “une baise”! Si en Belgique, les deux mots ont le même sens, ce n’est pas du tout le cas en France, où “une baise” est une façon vulgaire de désigner l’acte sexuel.



    2. Que dire à la place de “baiser”?

    Pour éviter toute ambigüité, on peut utiliser le verbe “embrasser” ou l’expression “faire la bise”.

    Embrasser

    Dans son sens premier, le verbe “embrasser” signifie “entourer quelqu’un avec ses bras, le serrer dans ses bras”. Mais aujourd’hui, on l’utilise surtout dans le sens de “donner un ou des baisers à quelqu’un”.

    • 7 min
    Part ou partie: quelle est la différence? - Français avec Pierre

    Part ou partie: quelle est la différence? - Français avec Pierre

    Part ou partie? Parti ou partie? Quelles sont les différences entre ces petits mots très utiles que les étudiants confondent souvent? Toutes les explications dans cette vidéo et cet article, avec à la fin un exercice pour vérifier que tu as tout bien compris!

    

    SOMMAIRE



    * Partie

    * Part

    * Parti





    1. Partie

    Définition et exemples

    Une PARTIE est une portion d’un tout, le morceau d’un ensemble.



    * Quand on utilise le mot PARTIE, on se réfère donc toujours à un ensemble plus grand.



    – Tu as fini de préparer ton exposé?

    – Non, j’en suis à la deuxième partie.

    Note bien que PARTIE est un nom féminin. Il faut le prononcer [parti], sans prononcer le E final.



    * Ce mot est souvent suivi de la préposition DE:



    J’ai passé une partie de la journée dans le train.

    Bien entendu, il ne faut pas oublier d’utiliser les articles contractés au besoin:

    Une partie du public a sifflé Messi pendant le match.

    Une partie des étudiants ne comprennent pas la différence entre “part” et “partie”.

    Comme on le voit avec ces exemples, UNE PARTIE DE signifie “un certain nombre de, une certaine quantité de”.



    * Quand on utilise la locution UNE PARTIE DE, on peut faire l’accord au singulier (avec PARTIE) ou au pluriel (avec le nom qui suit PARTIE):



    Une partie des étudiants s’est trompée.

    Une partie des étudiants se sont trompés.

    Les deux sont possibles, tout dépend de ce sur quoi tu veux insister.



    * Bien sûr, on peut aussi utiliser le mot au pluriel quand on désigne les éléments d’un ensemble.



    – Tu connais des expressions avec les parties du corps?



    * Enfin, on retrouve le mot PARTIE avec un sens différent dans le domaine du jeu, du sport, du divertissement:



    Tu veux faire une partie de billard avec moi?

    Ou encore:

    Nous avons fait une bonne partie de pêche à la campagne.



    Expressions utiles avec “partie”

    Faire partie de

    -> Appartenir.

    Toi aussi, tu fais partie de l’Académie Français avec Pierre?

    Une partie de plaisir

    -> Quelque chose d’agréable.

    Apprendre le français, c’est une partie de plaisir!

    Ce n’est que partie remise

    -> Cette expression s’emploie quand une chose est différée mais se fera quand même.

    Finalement, je ne pourrai pas venir te voir à Paris ce weekend… Mais ce n’est que partie remise!



    2. Part

    Définition et exemple

    Une PART est une portion de quelque chose qui se divise entre plusieurs personnes.



    * Quand on parle du mot PART, le premier exemple qui vient à l’esprit est le suivant:



    – Tu veux une part de gâteau?

    – Oui, volontiers, merci.

    Il y a donc dans PART l’idée d’un partage, d’une répartition: le gâteau va être coupé en plusieurs parts, et chaque personne en recevra une.



    * PART est un nom féminin. Au niveau de la prononciation, il faut bien faire attention à ne pas prononcer le T final: [par]. C’est une erreur que font très souvent les étudiants, sous l’influence de l’anglais. Essaie de l’éviter!





    * Dans un sens très proche, PART désigne aussi quelque chose que l’on apporte à une action commune.





    Au restaurant, chacun paie sa part.

    • 4 min

Customer Reviews

4.7 out of 5
140 Ratings

140 Ratings

Roby1492 ,

Love this as a podcast

I have struggled to find a way to give a like or thumbs up on my iPhone. So I am part of the guilty 30 percent. After several steps I arrived at this review page. Not a criticism of your excellent podcast, just a heads up and a criticism of Apple.

Phyllisita ,

Sound quality needs improvement

Good topics

Pug Rescue ,

On rigole en apprenant!

Un grand Merci à Pierre et à Noemi. Les sujets sont intéressants et votre style de faire les podcasts nous fait rigoler en apprenant. Vous capturez notre attention par la façon dont vous vous interagissez. Encore merci et Bonne continuation!

Top Podcasts In Education

TED and PRX
Dr. Jordan B. Peterson
iHeartPodcasts
Daily Stoic
Lauryn Evarts & Michael Bosstick / Dear Media
Motiversity

You Might Also Like

Johan Tekfak
Fabien Sausset
Madame à Paname
innerFrench
Speak Like a native
Choses à Savoir