72 episodes

Plaff, c’est un podcast pour faire entendre et combattre les discriminations dans l’emploi subies par les femmes de ± 50 ans. Dans le dernier tiers de leur vie professionnelle, elles sont confrontées à une double peine, à la fois victimes des préjugés attachés à tous les senior·e·s et vulnérabilisées par les inégalités femmes-hommes plus que jamais persistantes.
Je m’appelle Claire Flury et suis retraitée, bénévole accompagnatrice de chercheurs d’emploi à Solidarités nouvelles face au chômage.
Chaque mois, je choisis une thématique liée à l’emploi que je décline en 3 épisodes de 20 mn.
Le 8, je donne la parole à des femmes confrontées à une situation particulière sur le marché du travail.
Le 18, je mets à l’honneur des personnes salariées, entrepreneurs ou bénévoles engagées pour faciliter l’évolution ou le retour à l’activité des femmes en fin de carrière.
Le 28, j’interroge des expertes ou des militantes afin de comprendre l’environnement culturel, économique, sociologique et politique qui fragilise le maintien ou l’accès à l’emploi des femmes que j’ai choisi de rebaptiser en « majoractives ».  
http://plaffpodcast.fr/  
Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

PLAFF PLAFF

    • Science

Plaff, c’est un podcast pour faire entendre et combattre les discriminations dans l’emploi subies par les femmes de ± 50 ans. Dans le dernier tiers de leur vie professionnelle, elles sont confrontées à une double peine, à la fois victimes des préjugés attachés à tous les senior·e·s et vulnérabilisées par les inégalités femmes-hommes plus que jamais persistantes.
Je m’appelle Claire Flury et suis retraitée, bénévole accompagnatrice de chercheurs d’emploi à Solidarités nouvelles face au chômage.
Chaque mois, je choisis une thématique liée à l’emploi que je décline en 3 épisodes de 20 mn.
Le 8, je donne la parole à des femmes confrontées à une situation particulière sur le marché du travail.
Le 18, je mets à l’honneur des personnes salariées, entrepreneurs ou bénévoles engagées pour faciliter l’évolution ou le retour à l’activité des femmes en fin de carrière.
Le 28, j’interroge des expertes ou des militantes afin de comprendre l’environnement culturel, économique, sociologique et politique qui fragilise le maintien ou l’accès à l’emploi des femmes que j’ai choisi de rebaptiser en « majoractives ».  
http://plaffpodcast.fr/  
Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    #72 – Caroline met en lumière les biais d’âge des IA génératives

    #72 – Caroline met en lumière les biais d’âge des IA génératives

    Caroline Jean-Pierre a contribué à la rédaction du livre blanc de Data for good « Les grands défis de l’intelligence artificielle (IA) générative » avec l’objectif d’analyser les biais algorithmiques âgistes.

    Pour ce faire, elle a demandé à Dall-E de générer des images associées à des adjectifs supposés caractériser des personnes âgées.  
    L’analyse des images produites pour son enquête aboutit aux mêmes conclusions que pour les biais sexistes et racistes qui sont déjà dénoncés par ailleurs.

    Caroline nous explique les raisons.
    Les algorithmes des IA génératives sont bâtis à partir de jeux de données qui ne sont pas représentatifs de la diversité humaine et culturelle.
    Ils reconduisent les stéréotypes qui circulent dans nos sociétés.
    Les développeurs sont en très grand majorité des hommes jeunes.

    Les IA reproduisent les données du passé existantes, sans les questionner. Caroline donne des exemples où ChatGPT produit des résultats, soit complètement inverses de la réalité, soit qui en amplifient les biais.
    Toutes les initiatives qui sont faites pour lutter contre les inégalités et discriminations risquent de passer à l’as.

    Caroline conclut en insistant sur l’importance de comprendre les limites des résultats produits par les IA génératives qu’il faut évaluer et faire valider par des êtres humains.

    REFERENCES

    Les grands défis de l’IA générative

    Harvard Business Review France Lutter contre la discrimination des seniors à l'ère de l'IA, un enjeu économique
    Jeu Bataille de l’intelligence artificielle
    Heetch tacle les clichés sur la banlieue en incitant Midjourney à corriger son IA... avec des cartes postales.

    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    • 22 min
    # 71 Odile, 62 ans, accompagnante des élèves en situation de handicap (AESH) depuis 7 ans, témoigne.

    # 71 Odile, 62 ans, accompagnante des élèves en situation de handicap (AESH) depuis 7 ans, témoigne.

    Depuis 2005, l’État garantit l’accès à une scolarité adaptée à tous les élèves, y compris ceux en situation de handicap et, dans ce but, l’Éducation nationale a recruté en grand nombre des AESH qui travaillent dans les classes auprès des enseignants.  

    Je donne la parole à Odile, qui est entrée dans ce métier après une longue période d’interruption dans sa vie professionnelle.

    Elle nous décrit son cadre de travail : la formation initiale limitée à 60 heures, son statut, ses horaires, sa rémunération, ses relations avec les directeurs et professeurs des écoles.

    Au travers de notre conversation, apparaît un « système qui craque » : le nombre d’enfants à accompagner croît plus vite que les moyens financiers et humains dédiés à l’école inclusive.

    Les AESH sont précaires, mal payées, fatiguées.
    Compte tenu des conditions de travail qui leur sont proposées, l’EN peine à recruter des AESH dont le nombre est insuffisant pour couvrir les besoins.
    Les parents se désespèrent ne pas pouvoir scolariser leurs enfants.
    Les enseignants souffrent de devoir aussi accueillir des enfants dont les pathologies très lourdes relèveraient de structures spécialisées elles-mêmes débordées.

    Cet épisode se veut un hommage à toutes ces femmes qui travaillent dans le « care », sans lesquelles notre société ne pourrait survivre et qui, pourtant, ne bénéficient ni de la visibilité, ni de la reconnaissance, ni d’une valorisation suffisante de leur travail.
    Merci à Odile, et aux milliers d’Odile qui, grâce à leur conscience professionnelle et à l’amour qu’elles ont pour leur métier, permettent que le système ne craque pas.

    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    • 22 min
    # 70 Ma petite-fille Mila 19 ans m’interroge : dialogue intergénérationnel en direct

    # 70 Ma petite-fille Mila 19 ans m’interroge : dialogue intergénérationnel en direct

    Comment lutter contre l’âgisme, ce raccourci intellectuel qui attribue à toutes les personnes d’une tranche d’âge des caractéristiques identiques ? En faisant l’effort de mieux se connaître, pour découvrir les singularités et les expériences de chacun.
    J’ai proposé à ma petite-fille Mila de répondre aux questions qu’elle pouvait se poser concernant la vie d’une femme née en 1951 qu’elle ne voit que sous l’angle d’une grand-mère.
    Elle s’est prêtée avec enthousiasme à l’exercice et j’ai essayé d’y répondre sans fard.
    - Quelles ont été mes raison personnelles de me lancer dans un podcast il y a 3 ans ? - Est-ce que c’est encore possible d’évoluer à 70 ans ? - Est-ce que j’ai souffert du regard qui se détourne des femmes aux alentours de la ménopause ? - Quelle importance j’accorde à mon apparence physique ? - Quelles sont les valeurs que je voudrais transmettre à mes filles ? - Comment j’étais quand j’avais 19 ans ?

    Bonne écoute !

    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    • 24 min
    #69 Claire, 60 ans, sans emploi, face aux réformes du chômage et de la retraite

    #69 Claire, 60 ans, sans emploi, face aux réformes du chômage et de la retraite

    Les propositions du gouvernement, pour diminuer les droits à l'assurance chômage, se multiplient en ce mois de fév. 24 et s'ajouteront à la réforme des retraites du printemps dernier. J'ai voulu faire entendre comment ces politiques se traduisent dans la vraie vie.
    Le témoignage de Claire B. est une illustration :
    des difficultés insurmontables auxquelles sont confrontées les personnes qui recherchent du travail quand elles ont plus de 50 ans en France, et spécialement si elles résident hors de grandes métropoles ;
    de la prorogation à 64 ans de la date d'ouverture des droits : Claire devra attendre 63 ans pour liquider sa retraite, malgré ses 3 filles ;
    à 60 ans, bien qu'ayant travaillé toute sa vie jusqu'à 54 ans, elle se retrouve sans aucune ressource pendant les 3 ans à venir, autre que partager la petite retraite de son conjoint.
    Et pourtant, pourtant ...
    Claire n'a pas baissé les bras et continue de rechercher activement,
    a des compétences certaines et accepterait une rémunération modeste
    fait tout pour garder le moral.
    A l'issue de l'écoute de cet épisode, je forme un vœu : que nos négociateurs et nos dirigeants écoutent cette voix et parviennent à se convaincre que, oui, une chercheuse d'emploi est tout, sauf une "vieille flemmarde".
    Bonne écoute !
    Si cet épisode vous a intéressé, vous pouvez ajouter un commentaire ou le recommander à vos amis : cela m'encouragera !


    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    • 20 min
    #68 Les réalités du travail en France - (2/2) Des métiers et des salariés en souffrance

    #68 Les réalités du travail en France - (2/2) Des métiers et des salariés en souffrance

    Cet épisode est la 2ème partie de l'interview que j'ai réalisée avec Bruno Palier, directeur de recherche CNRS à Sciences Po à l'occasion de la publication de l'ouvrage collectif "Que sait-on du travail ? " qu'il a supervisé en collaboration avec une soixantaine d'économistes et sociologues.
    La 1ère partie a été mise en ligne précédemment sur Plaff : dans l'épisode 66, Bruno Palier expliquait que la "stratégie du low cost" française ou l’obsession de réduire les charges de personnel s'était traduite par des délocalisations, le recours à la sous-traitance, la mise à l'écart des plus vieux collaborateurs et la mise en place du "lean management".
    Dans cet épisode, j'interroge Bruno Palier sur les conséquences de cette stratégie, tant au niveau de secteurs d'activité fragilisés que de catégories de travailleurs précarisés.

    Vous pourrez écouter les conclusions auxquelles il est parvenu sur :
    ceux et, surtout celles, qui occupent les métiers d'essentiels exercés avec des horaires atypiques et dont les rémunérations demeurent notoirement insuffisantes ;
    les travailleurs d'origine étrangère auxquels est réservé "le sale boulot" ;
    les préconisations qu'il conviendrait d'adopter à l'égard des plus âgés ;
    et, enfin, l'urgence pour les entreprises de définir un cadre de travail sécurisé et valorisant pour tous les salariés qui aujourd'hui, pour 37 % d'entre eux, se déclarent incapables d'aller jusqu’à leur retraite .
    Bonne écoute !

    Si cet épisode vous a intéressé, vous pouvez ajouter un commentaire ou le recommander à vos amis : cela m'encouragera !

    Références

    Que sait-on du travail ? Les presses de Sciences Po - 2023 Projet de médiation scientifique lancé par le Laboratoire interdisciplinaire d’évaluation des politiques publiques (Liepp) de Sciences Po auprès d’un collectif de chercheuses et chercheurs

    Extrait émission de Dominique Méda "Le pourquoi du comment ?"
    Pourquoi le travail est-il devenu insoutenable pour une large partie de la population ? Pourquoi le travail est-il devenu insoutenable pour une large partie de la population ?


    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    • 21 min
    # 67 Corinne présente l'offre d'accompagnement à la recherche d'emploi salarié de Force Femmes

    # 67 Corinne présente l'offre d'accompagnement à la recherche d'emploi salarié de Force Femmes

    Force Femmes est une association qui accompagne gratuitement chaque année 2000 femmes de plus de 45 ans sans emploi dans leurs démarches de retour à l’emploi ou de création d’entreprise.

    Nous écoutons
    Corinne Guermont qui y travaille depuis deux ans dans le cadre d’un mécénat de compétences,
    Valérie et Hortense, en recherche d’emploi, qui se renseignent sur le programme collectif  « Motivées vers l’emploi ».

    Corinne expose les propositions mises à disposition par Force femmes à l’intention des chercheuses d’emploi :
    un accompagnement individuel par une référente
    la participation à un groupe de travail de 9 personnes pendant 5 semaines,
    la possibilité de suivre des webinaires et des ateliers « à la carte ».

    Au travers des parcours des 3 invitées, nous percevons la puissance de la solidarité qui se noue entre les bénévoles qui encouragent et les femmes accompagnées qui peuvent reprendre confiance.

    J’espère qu’à l’écoute de cet épisode, de nombreuses femmes franchiront le pas pour rejoindre cette belle association.

    Qui suis-je et comment me soutenir ?
    Claire Flury, retraitée, passionnée par les mutations du travail et mobilisée pour dénoncer la double peine « sexisme + âgisme » qui s’abat sur les femmes à l'approche de la cinquantaine.
    Si cet épisode vous a plu, abonnez-vous au podcast Plaff sur Apple podcasts ou sur toute autre plateforme d’écoute de podcasts et laissez-y votre avis : c’est le meilleur moyen de m'encourager.
    Vous pouvez aussi vous inscrire sur le site de Plaff (encart en bas de page) : vous serez informé.e dans votre boîte mail du sujet et du nom de l’invité.e du dernier épisode publié. 👇 https://bit.ly/3S9AUjy

    Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

    • 23 min

Top Podcasts In Science

Hidden Brain
Hidden Brain, Shankar Vedantam
Radiolab
WNYC Studios
Something You Should Know
Mike Carruthers | OmniCast Media | Cumulus Podcast Network
Ologies with Alie Ward
Alie Ward
StarTalk Radio
Neil deGrasse Tyson
Science Vs
Spotify Studios

You Might Also Like

Chaud Dedans
Binge Audio
Mansplaining
Slate.fr
InPower par Louise Aubery
MyBetterSelf
Métamorphose, éveille ta conscience !
Anne Ghesquière
Les Pieds sur terre
France Culture
Lili Barbery
Les Podcasteurs