4 episodes

Tu es une personne victime d’acte criminel ? Tu connais une personne qui vit une situation de violence ou d’abus et tu ne sais pas quoi faire ? Tu te sens seul.e ? Tu as peur ? Qui pourrait t’aider avec ta situation? Comment naviguer dans ce labyrinthe qu’est le système judiciaire? Quels sont les premiers pas à franchir ?

En partenariat avec le Gouvernement du Québec, Victima est un balado destiné à toutes les personnes concernées par les victimes d’actes criminels. Visant à informer et à sensibiliser, vous y entendrez des informations sur les programmes et ressources existantes. Vous apprendrez comment avoir accès à la justice et aux ressources d’aide et vous entendrez toute l’information disponible sur le sujet. Vivez l’expérience d’une personne victime d’un acte criminel en entendant une trame narrative qui place l’auditrice ou l'auditeur à la place de cette victime.

Victima Victima

    • Society & Culture

Tu es une personne victime d’acte criminel ? Tu connais une personne qui vit une situation de violence ou d’abus et tu ne sais pas quoi faire ? Tu te sens seul.e ? Tu as peur ? Qui pourrait t’aider avec ta situation? Comment naviguer dans ce labyrinthe qu’est le système judiciaire? Quels sont les premiers pas à franchir ?

En partenariat avec le Gouvernement du Québec, Victima est un balado destiné à toutes les personnes concernées par les victimes d’actes criminels. Visant à informer et à sensibiliser, vous y entendrez des informations sur les programmes et ressources existantes. Vous apprendrez comment avoir accès à la justice et aux ressources d’aide et vous entendrez toute l’information disponible sur le sujet. Vivez l’expérience d’une personne victime d’un acte criminel en entendant une trame narrative qui place l’auditrice ou l'auditeur à la place de cette victime.

    Étape 4 : Les organismes – AFPAD

    Étape 4 : Les organismes – AFPAD

    Association des Familles des Personnes Assassinées ou Disparues AFPAD









    L’AFPAD est un organisme sans but lucratif qui intervient dans toutes les régions du Québec, dont la mission principale est de briser l’isolement vécu par les familles des victimes en proposant des ressources et des outils variés dans le but de reconstruire leur vie.



























    En savoir plus





















    Facebook









    Twitter









    Youtube









































    " L'AFPAD n'est pas là que pour un temps [...] Tant que les membres ont besoin de nous, l'AFPAD est présente pour eux. "











    Colette, Cummings

    AFPAD









































    Autres liens discutés dans l'épisode































































    Guide de déclaration de la victime















    Guide de retour en emploi















    Guide de retour à l’école















    site de l'AFPAD

    • 22 min
    Étape 4 : Les organismes – CAVAC

    Étape 4 : Les organismes – CAVAC

    ÉTAPE 4 - Le CAVAC

































    Dans cet épisode on présente le Réseau des CAVAC, le Centre d’Aide aux Victimes d’Actes Criminels. Cet organisme dispense gratuitement des services de première ligne à toute personne victime d’un acte criminel et ses proches, ainsi qu’aux témoins d’un acte criminel. L’aide du CAVAC est disponible que l’auteur du crime soit ou non identifié, arrêté, poursuivi ou reconnu coupable. Leurs actions visent à outiller les victimes et leurs proches afin de leur permettre de traverser les difficultés engendrées par l’acte criminel. Le Réseau des CAVAC au Québec fournissent du support et de l’accompagnement aux victimes d’actes criminels tout en les informant de leurs droits et recours et du déroulement des procédures. Le Réseau sensibilise la population aux conséquences des actes criminels. Les Centres d’aide aux victimes d’actes criminels sont présents dans toutes les régions du Québec. Ce sont plus de 185 portes d’entrée qui donnnent accès aux victimes d’actes criminels à des professionnels formés en intervention.



































    GRATUIT et CONFIDENTIEL













































    Sophie BergeronCriminologue et directrice générale du CAVAC Centre-du-Québec



















    Alexandra BélangerCriminologue au CAVAC Centre-du-Québec













































    « je me donne le droit de dire ce que j'ai vévu, je reconnais que je n'en suis pas responsable et je vais chercher l'aide auquel j'ai droit »











    Sophie Bergeron

    Criminologue et directrice générale du CAVAC Centre-du-Québec





































































    À propos









    Les CAVAC dispensent des services de première ligne à toute personne victime d’un acte criminel et à ses proches, ainsi qu’aux témoins d’un acte criminel. L’aide des CAVAC est disponible que l’auteur du crime soit ou non identifié, arrêté, poursuivi ou reconnu coupable.Les CAVAC travaillent en collaboration avec les intervenants du milieu judiciaire, du réseau de la santé et des services sociaux et des organismes communautaires.L’intervention des CAVAC auprès des personnes victimes se fait dans le respect de leurs besoins...

    • 54 min
    Étape 3 : Informations générales, recherche et statistiques

    Étape 3 : Informations générales, recherche et statistiques

    Étape 3 : Informations générales









    Pour mieux comprendre l’encadrement des victimes, il est important de comprendre l’historique des ressources disponibles, l’élément déclencheur qui a initié ces programmes sociaux et leurs objectifs.



























































    " C’est dans ce contexte de taux élevés d’actes criminels, ainsi que dans un contexte d’encouragement de la communauté juridique lors de la tournée de consultations du ministre Marx qu’il y a eu l’adoption par l’Assemblée nationale de la Loi sur l’aide aux victimes d’actes criminels en 1988 "











    Hugo Martin

    Avocat, réalisateur du balado









































    Étape 3 : Recherche et statistiques























































    Isabelle V.Daignault









    Isabelle V. Daignault est psychologue clinicienne et professeure agrégée à l’École de criminologie de l’Université de Montréal. Elle est chercheuse associée à la Chaire de recherche de la Fondation Marie-Vincent sur les agressions sexuelles envers les enfants.  Ses recherches portent sur la victimisation sexuelle et sur l’émergence et le maintien de comportements sexuels problématiques pendant l’enfance. Elle s’intéresse notamment à la question de la prise en charge des enfants et aux facteurs qui influencent la santé et le rétablissement des familles exposées à la violence. Dr. Daignault est membre chercheuse de l’équipe violence sexuelle et santé (EVISA) et du Centre international de criminologie comparée (CICC). 

























    Crédit Photo: Site CICC







































    " Les personnes victimes ne sont pas seules dans leur expérience, dans leurs démarches et dans leur cheminement "











    Isabelle Daigneault

    psychologue, professeure à l’école de criminologie à l’Université de Montréal et chercheure régulière au CICC















































    1

    %



    femmes adultes qui rapportent avoir été victimes d'agression sexuelle

    • 54 min
    Étapes 1 et 2 : La survenance de l’acte criminel et l’appel à la police

    Étapes 1 et 2 : La survenance de l’acte criminel et l’appel à la police

    Étape 1 - Survenance de l'acte criminel









    Un acte criminel peut survenir de multiples façons….Il n’existe pas de victime parfaite ou de crime type. La violence peut prendre différentes formes; verbale, psychologique, physique, sexuelle, économique, technologique ou judiciaire. La première étape est d’abord de reconnaître cette violence qui est vécue et ce n’est pas toujours évident. Au cours des différents épisodes du balado tu verras qu’il existe de nombreuses ressources faciles à contacter où tu peux poser toutes tes questions et prendre de l’information sur ce que tu vis. Quand tu seras prêt.e, à dénoncer ou à porter plainte appelle le service de police le plus près de toi.

























































    Qu'est-ce que la violence conjugale

















































































    « Joëlle et moi, on veut à tout prix t'aider »-« Peu importe la victime qui nous écoute, si t'es pas certaine, pose des questions, va chercher de l'aide. Sens toi pas mal de ce que tu vis, parce que tu ne t'es pas mise là dedans volontairement »











    Joëlle Laparé et Martine Milton

    Agentes de liaison, police de terrebonne

















































































    Étape 2 - Appel à la police



































    Crédit photo: Steven Lafortune

























    Joëlle Laparé et Martine Milton









    Depuis 2018, ces deux agentes de liaisons de la Section de la surveillance du territoire du service de Police de Terrebonne, analysent tous les dossiers des victimes de violence conjugale ou sexuelle de leur territoire.











    Les agents de liaisons sont responsables, entre autres, d’une relance téléphonique aux victimes dans les 7 à 10 jours après l’évènement pour les dossiers dont l’agresseur a été libéré avec une promesse et des conditions.  Ce suivi sert à vérifier l’état de la victime, répondre à ses questions, faire un rappel des conditions émises à l’agresseur et ...

    • 36 min

Top Podcasts In Society & Culture

Apple TV+ / Pineapple Street Studios
This American Life
Pushkin Industries
iHeartPodcasts
Shan Boodram
New York Times Opinion