468 épisodes

Développez vos connaissances en économie !

Choses à Savoir ÉCONOMIE Choses à Savoir

    • Affaires
    • 4,1 • 69 notes

Développez vos connaissances en économie !

    Le démarcharge téléphonique est-il efficace ?

    Le démarcharge téléphonique est-il efficace ?

    Pour écouter les podcasts recommandés dans cet épisode:
    Choses à Savoir Santé:
    https://chosesasavoir.com/podcast/sante/
    Choses à Savoir Culture Générale:
    https://chosesasavoir.com/podcast/culture-generale/
    Choses à Savoir Histoire:
    https://chosesasavoir.com/podcast/histoire/

    ---------------------------------
    De nombreuses personnes sont sollicitées, de façon régulière, par des appels téléphoniques provenant de certaines enseignes, de compagnies d'assurance ou encore d'opérateurs de téléphonie mobile. Ce démarchage téléphonique, au demeurant peu efficace, est souvent assimilé à un véritable harcèlement.

    Une démarche très peu efficace

    Pour savoir ce que les gens pensent du démarchage téléphonique, un récent sondage a été réalisé sur un échantillon de 900 personnes. Près de 9 personnes sur 10 avaient reçu l'appel d'un démarcheur dans le mois précédant le sondage.

    Les personnes interrogées évoquent des appels très fréquents. En effet, près de 40 % d'entre elles auraient reçu plus de 10 appels pendant la période considérée. Et près de 60 % des sondés parlent de plus de 5 appels.

    Ce démarchage téléphonique est d'abord pratiqué par les organismes de formation, suivis par les fournisseurs d'énergie ou les opérateurs de téléphonie.

    Une telle technique paraît très peu efficace. Pensant qu'il s'agit d'un démarchage ou d'une escroquerie, 2 personnes sur 3 ne décrochent pas quand elles voient s'afficher un numéro inconnu.

    Seulement 7% des sondés ont donné suite à l'issue d'un appel téléphonique et 4 % ont souscrit à une offre proposée par un démarcheur. Et, pour près de 60 % des personnes interrogées, ce démarchage nuirait à l'image de marque des entreprises qui y ont recours.

    De nouvelles règles pour certains démarcheurs

    Depuis le 1er avril 2022, de nouvelles mesures encadrent le démarchage téléphonique entrepris par des courtiers d'assurances.

    En effet, ces derniers devront désormais respecter certaines règles. Ils devront d'abord demander à leur interlocuteur l'autorisation de continuer la conversation. En cas de refus, ils doivent y mettre un terme.

    Par ailleurs, ils doivent adresser au client l'ensemble des documents précisant les termes du contrat et s'assurer que l'actuel contrat peut bien être résilié. Un délai de 24 heures doit séparer la proposition de la signature du contrat.

    De même, l'accord verbal du client ne suffit pas. Le courtier doit obtenir sa signature, manuscrite ou électronique. Enfin, l'enregistrement de la conversation, qui peut servir de preuve le cas échéant, doit être conservé durant une certaine période.
    Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

    • 3 min
    Le télétravail accroit-il la productivité ?

    Le télétravail accroit-il la productivité ?

    Les restrictions sanitaires liées à la pandémie de Covid-19 ont obligé de nombreuses entreprises à fermer leurs portes, notamment durant l'année 2020. Elles ont alors eu recours au télétravail, souvent encouragé par les pouvoirs publics. On peut se demander quel impact il a eu sur la productivité.

    Télétravail : une amélioration de la productivité...

    Alors qu'avant la crise sanitaire, seuls 3 % des salariés français étaient en télétravail, plus du quart des travailleurs y ont eu recours durant la pandémie. Cette tendance se retrouve dans de nombreux pays.

    La question de savoir si cette nouvelle forme de travail pouvait accroître la productivité s'est rapidement posée. Certains facteurs pourraient le laisser penser. Une récente étude, due à un groupe de réflexion bien connu, chiffre ainsi à 22 % les gains de productivité liés au télétravail.

    Les salariés travailleraient plus parce qu'ils se sentiraient mieux. En effet, ils s'épargneraient des heures de transport très fatigantes et des réunions trop longues. Au surplus, ils travailleraient dans un cadre plus agréable et plus paisible, avec la possibilité de mieux articuler temps de travail et vie privée.

    ...À condition que certaines conditions soient réunies

    Pour être positif, ce passage au télétravail doit faire l'objet d'une préparation suffisante. Faute de quoi, il peut entraîner une baisse de la productivité. Elle aurait même chuté de 40 % pour un institut de recherche japonais qui serait passé sans transition à cette façon de travailler.

    En effet, il apparaît essentiel de former les salariés à ce type de travail et de leur fournir le matériel nécessaire à l'accomplissement de ces nouvelles tâches dans les meilleures conditions possible.

    De fait, ce travail à distance est moins productif quand il est effectué par des salariés qui sont dérangés par leurs enfants, par exemple, ou qui ne disposent pas d'un lieu commode pour travailler.

    Leur travail peut aussi se ressentir d'un manque d'échanges avec leurs collègues, qui peut générer un sentiment d'isolement et entraîner, à la longue, une certaine démotivation. Autant d'éléments à prendre en compte pour éviter que le télétravail ne se traduise par une perte de productivité.

    Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

    • 2 min
    De quel pays McDonald's se retire-t-il ?

    De quel pays McDonald's se retire-t-il ?

    Suivant l'exemple d'autres groupes emblématiques comme Starbucks ou Coca Cola, McDonald's décide de fermer tous ses restaurants en Russie. Une décision qui ne sera pas sans conséquences pour l'entreprise.

    Un retrait définitif de Russie

    La pression se faisait de plus en plus forte sur les réseaux sociaux, où le départ de McDonald's de Russie était demandé avec insistance. Le groupe avait cru faire une concession de taille en annonçant, le 8 mars dernier, la fermeture provisoire des établissements implantés sur le territoire russe.

    Mais cette décision a été considérée par beaucoup comme une demi-mesure. Aussi les dirigeants de McDonald's se sont-ils finalement décidés à franchir le pas. Le groupe se retire complètement de Russie.

    Pour le patron de McDonald's, un maintien dans le pays qui, en février dernier, a agressé l'Ukraine, serait contraire aux valeurs portées par le groupe. Avant de se retirer du pays, il voudrait vendre ses restaurants à une entreprise locale.

    Mais ce repreneur ne pourra utiliser ni le nom, ni le logo ni même les recettes de la célèbre chaîne de restauration rapide.

    Le poids de McDonald's en Russie

    En 1990, l'inauguration du premier restaurant McDonald's de Russie, qui s'installait sur la célèbre place Pouchkine, à Moscou, était apparue comme un symbole éclatant de la fin de la guerre froide.

    Depuis cette date, les établissements s'étaient multipliés sur le territoire russe. Il y en a aujourd'hui 850, qui emploient quelque 62.000 personnes. McDonald's gère directement 80 % de ce parc, ces établissements représentant environ 9 % de son chiffre d'affaires global et jusqu'à 3 % de ses bénéfices.

    Pour éviter que ces fermetures brutales ne les précipitent dans la précarité, le groupe s'est engagé à payer ses employés jusqu'à la finalisation de la vente des restaurants. McDonald's irait même jusqu'à s'assurer que ces salariés trouveront bien un emploi dans l'entreprise qui lui succédera.

    Nul doute que cette décision ne coûte cher au groupe fondé au début des années 50. On estime que ce retrait de Russie entraînera, pour l'entreprise, une charge supplémentaire de l'ordre de 1,2 à 1,4 milliard de dollars.
    Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

    • 2 min
    Quel est le patrimoine de la nouvelle première ministre ?

    Quel est le patrimoine de la nouvelle première ministre ?

    Elisabeth Borne, qui occupait les fonctions de ministre du Travail dans le précédent gouvernement, vient donc de succéder à Jean Castex. Comme ses collègues, la nouvelle Première ministre avait précisé les diverses composantes de son patrimoine auprès de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).

    Le patrimoine de la nouvelle Première ministre

    Le patrimoine du nouveau chef du gouvernement comprend d'abord un certain nombre de liquidités. Si l'on en croit ses déclarations auprès de la HATVP, en 2017, Elisabeth Borne possédait un compte courant et plusieurs produits d'épargne à la Société générale.

    Le premier était, au moment de la déclaration, de 61.245 euros, les seconds comprenaient notamment un livret A, d'un montant de 23.093 euros, et un Plan d'épargne logement (PEL) s'élevant à 72.051 euros.

    La nouvelle Première ministre possède également deux appartements, pour une valeur totale de 986.000 euros. Elle a également déboursé 12.825 euros, en 2015, pour acheter une voiture. Il est enfin à noter qu'elle doit toujours rembourser un emprunt qui, en 2017, s'élevait à 189.281 euros.

    Une carrière multiforme

    La carrière de cette polytechnicienne a emprunté des voies diverses. Ses diplômes et son profil lui ont d'abord permis de faire un parcours exemplaire de haut fonctionnaire.

    Elle a en effet exercé, entre février 2013 et avril 2014, les fonctions de préfète, d'abord du département de la Vienne, puis de la région Poitou-Charentes. Avant d'être la seconde femme à occuper les fonctions de Premier ministre, elle fut la première préfète de cette région.

    En tant que telle, elle était tenue à une grande réserve. Elisabeth Borne fut plus libre de laisser paraître sa sensibilité de gauche dans les cabinets de Lionel Jospin, où elle fut conseillère, et de Ségolène Royal, qu'elle dirigea.

    Enfin, la nouvelle Première ministre a aussi travaillé dans de grands groupes, comme la Sonacotra ou la SNCF. Elle a même dirigé la RATP de 2015 à 2017.

    Depuis cette date, elle a occupé divers postes ministériels, dont ceux des Transports et de la Transition écologique, dans les gouvernements d'Édouard Philippe puis de Jean Castex.
    Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

    • 2 min
    Quel est l'effet de la guerre sur les prix en Russie ?

    Quel est l'effet de la guerre sur les prix en Russie ?

    Quel est l'effet de la guerre sur les prix en Russie ?
    Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

    • 2 min
    Quel terrain original la ville de Dubai vient-elle d'acheter ?

    Quel terrain original la ville de Dubai vient-elle d'acheter ?

    Quel terrain original la ville de Dubai vient-elle d'acheter ?
    Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

    • 2 min

Avis

4,1 sur 5
69 notes

69 notes

mikinguyen2903 ,

Avis

J’aime beaucoup votre émission. Pourriez-vous mettre une transcription des épisodes comme avant, svp? Ça va m’aider à améliorer mon niveau en français à l'écrit et à l’écoute.

Chaval75 ,

Pub avant le podcast

Chaque podcast contient un pub de près de 30 secondes au début. C’est très ennuyeux, surtout quand on est abonné à plusieurs podcasts « choses à savoir » où on a l’impression d’avoir plus de pubs que de contenus. Dommage.

Moi-xx ,

PUB !!!

Des pub au début ET a la fin, sur 2 min 30 ... insuportable

Classement des podcasts dans Affaires

Wondery
Matthieu Stefani | Orso Media
Pauline Laigneau
Paco
Delphine Pinon
TheBBoost

D’autres se sont aussi abonnés à…

Choses à Savoir
Choses à Savoir
Choses à Savoir
Choses à Savoir
Choses à Savoir
Choses à Savoir

Plus par Choses à Savoir

Choses à Savoir
Choses à Savoir
Choses à Savoir
Choses à Savoir
Choses à Savoir
Choses à Savoir