371 episodes

Caroline Roux, du lundi au jeudi et Axel de Tarlé les vendredis et samedis rendent compte en direct, en compagnie d’experts, de ce qui fait l’actualité et donnent aux téléspectateurs les clés nécessaires pour la comprendre et l’appréhender dans sa globalité. En fin d’émission, ils répondent aux questions posées par les téléspectateurs par SMS, Internet ou via les réseaux sociaux.

Retrouvez C dans l’air en replay sur france.tv : http://bit.ly/c-dans-l-air-podcast

Et en podcast sur toutes les plateformes : https://audmns.com/EUDBMds

C dans l'air France Télévisions

    • News

Caroline Roux, du lundi au jeudi et Axel de Tarlé les vendredis et samedis rendent compte en direct, en compagnie d’experts, de ce qui fait l’actualité et donnent aux téléspectateurs les clés nécessaires pour la comprendre et l’appréhender dans sa globalité. En fin d’émission, ils répondent aux questions posées par les téléspectateurs par SMS, Internet ou via les réseaux sociaux.

Retrouvez C dans l’air en replay sur france.tv : http://bit.ly/c-dans-l-air-podcast

Et en podcast sur toutes les plateformes : https://audmns.com/EUDBMds

    Crise politique : nos institutions vont-elles tenir ? - Vos questions sms -

    Crise politique : nos institutions vont-elles tenir ? - Vos questions sms -

    🎙️ Retrouvez C dans l'air en podcast sur toutes les plateformes d'écoute : https://audmns.com/EUDBMds
    C dans l'air du 13 juillet - Crise politique : nos institutions vont-elles tenir ?

    Les experts :

    - Nathalie SAINT-CRICQ - Éditorialiste politique - France Télévisions
    - Jérôme FOURQUET - Directeur département Opinion - Institut de sondages IFOP, auteur de La France d’après.
    - Benjamin MOREL - Constitutionnaliste, maître de conférence à l’université Panthéon Assas
    - Alexandra SCHWARTZBROD - Directrice adjointe de la rédaction - Libération

    • 4 min
    Crise politique : nos institutions vont-elles tenir ? - L'intégrale -

    Crise politique : nos institutions vont-elles tenir ? - L'intégrale -

    🎙️ Retrouvez C dans l'air en podcast sur toutes les plateformes d'écoute : https://audmns.com/EUDBMds
    C dans l'air du 13 juillet - Crise politique : nos institutions vont-elles tenir ?

    Qui ira à Matignon ? Six jours après les résultats des élections législatives, les réunions et les tractations se poursuivent entre les ténors du Nouveau Front Populaire pour trouver un accord sur leur futur Premier ministrable commun et son gouvernement. Plusieurs noms circulent mais pour l’heure aucun qui ne fasse consensus. Vendredi les communistes ont défendu avec les insoumis un nouveau nom : celui de Huguette Bello, présidente du conseil régional de La Réunion. Méconnue du grand public, cette figure politique, proche du parti communiste et de LFI, dispose d’une longue expérience de députée et s’est, jusqu’à récemment, attiré les louanges du camp macroniste. Mais sa décision de ne pas voter pour le mariage pour tous en 2012 fait grincer des dents chez les socialistes… Le parti socialiste tient un "conseil national" ce samedi pour soumettre une proposition aux "partenaires" de la coalition de gauche et des "modalités de désignation".


    Dans le camp macroniste, les grandes manœuvres se poursuivent également mais elles sont surtout marquées par la désunion. Alors que Gabriel Attal a terminé seul en lice pour prendre la tête du groupe Renaissance à l’Assemblée, Gérald Darmanin ne cache plus son agacement. Dans un message aux députés Renaissance, le ministre de l’Intérieur a estimé que l’élection de Gavriel Attal ne réglait "aucun des deux problèmes majeurs" : "ni la ligne politique" ni "le fonctionnement du parti". En effet, le camp présidentiel s’interroge sur la stratégie à adopter, entre mains tendues à droite ou à gauche. Et certains ont déjà tranché, c’est le cas de Sacha Houlié. L’ancien président de la Commission des Lois de l’Assemblée nationale a décidé de ne pas siéger aux côtés des députés du parti présidentiel dans la législature qui s’ouvre. L’élu de la Vienne, ancien socialiste, veut créer un groupe indépendant. Derrière lui, plusieurs élus commencent également à s’organiser ou à donner de la voix pour essayer de peser face aux poids lourds issus de la droite dans la recomposition politique à l’œuvre.


    Est-ce le début d’une fronde ? En tout cas, Emmanuel Macron a déploré le "spectacle désastreux" donné par son camp lors d’une réunion de ses ténors à l’Elysée.
    De son côté le président du Sénat a reproché au chef de l'Etat de nous avoir "mis dans le pétrin". "C’est le "en même temps" qui nous a conduits à une forme de dislocation de la vie politique et de la vie publique", a estimé l’ancien ministre chiraquien qui a fermé la porte à une nomination à Matignon et s’est opposé à un hypothétique gouvernement du Nouveau Front populaire.


    Alors qui au perchoir ? Qui a Matignon ? A la veille d’une année parlementaire complexe, rarement la Constitution de la Ve République aura autant fait parler d’elle. Conçue pour permettre à un gouvernement de prendre des décisions en cas de majorité instable ou relative, elle contient de nombreux outils dits de "rationalisation du parlementarisme". Quels sont-ils ? Nos institutions vont-elles tenir ?

    Les experts :

    - Nathalie SAINT-CRICQ - Éditorialiste politique - France Télévisions
    - Jérôme FOURQUET - Directeur département Opinion - Institut de sondages IFOP, auteur de La France d’après.
    - Benjamin MOREL - Constitutionnaliste, maître de conférence à l’université Panthéon Assas
    - Alexandra SCHWARTZBROD - Directrice adjointe de la rédaction - Libération

    • 1 hr 5 min
    Crise politique : comment en sortir ? - Vos questions sms -

    Crise politique : comment en sortir ? - Vos questions sms -

    🎙️ Retrouvez C dans l'air en podcast sur toutes les plateformes d'écoute : https://audmns.com/EUDBMds
    C dans l'air du 12 juillet - Crise politique : comment en sortir ?

    Présentation: Maya Lauqué

    Les experts :

    BRUNO JEUDY - Directeur délégué et éditorialiste à La Tribune Dimanche
    ALIX BOUILHAGUET - Éditorialiste politique à France Télévisions
    MATHIEU PLANE - Économiste à l'OFCE, Observatoire Français des Conjonctures Économiques
    BERNARD SANANÈS – Politologue, président de l’Institut de sondage Elab

    • 7 min
    Crise politique : comment en sortir ? - L'intégrale -

    Crise politique : comment en sortir ? - L'intégrale -

    🎙️ Retrouvez C dans l'air en podcast sur toutes les plateformes d'écoute : https://audmns.com/EUDBMds
    C dans l'air du 12 juillet - Crise politique : comment en sortir ?

    Présentation: Maya Lauqué

    Toujours pas de fumée blanche. Cinq jours après son arrivée en tête aux législatives, le NFP n'a pas avancé encore de nom pour Matignon. Les propositions individuelles, en revanche, se multiplient : hier, les insoumis proposaient quatre personnes : Clémence Guetté, Manuel Bompard, Mathilde Panot ou... Jean-Luc Mélenchon. Une confusion totale donc, qui inquiète de part et d'autres, notamment François Villeroy de Galhau, le gouverneur de la Banque de France qui, face à ce « choc d'incertitude », appelle à ne pas « creuser les déficits ».

    Si la gauche patine, la restructuration du Parlement continue avec la création d'un nouveau groupe, celui des « purgés » de LFI, nommé L'Après (Association pour une République écologique et sociale). En macronie, on profite aussi de ce temps de latence : Bruno Le Maire continue ses coupes budgétaires, Macron rassure l'Otan sur ses prérogatives internationales, Gabriel Attal se porte candidat au poste de président du groupe Renaissance à l'Assemblée.

    Du côté des syndicats, la CGT Cheminots appelle à des rassemblements devant les préfectures et l'Assemblée nationale pour exiger la mise en place d'un gouvernement issu du Nouveau Front populaire. Ils appellent Macron à « entendre le résultat des urnes ». Des actions pourraient avoir lieu le jeudi 18 juillet, à une semaine seulement du début des Jeux olympiques dont la sécurité, dans ce contexte, inquiète à plusieurs égards.

    Pendant ce temps, en Italie, la Rai a créé la polémique en cessant de couvrir le second tour des législatives françaises lorsqu’il est apparu que le RN arrivait troisième. La chaîne publique, surnommée « TéléMeloni », a en effet préféré diffuser un reportage sur un festival identitaire. L'opposition politique accuse le groupe audiovisuel de ne pas avoir voulu froisser Giorgia Meloni, la cheffe du gouvernement et figure de l'extrême droite italienne.

    Alors, combien de temps encore Gabriel Attal peut rester à Matignon ? Quel peut être le poids des syndicats dans ce moment politique ? La polémique actuelle autour de la Rai est-elle justifiée ?

    Les experts :

    BRUNO JEUDY - Directeur délégué et éditorialiste à La Tribune Dimanche

    ALIX BOUILHAGUET - Éditorialiste politique à France Télévisions

    MATHIEU PLANE - Économiste à l'OFCE, Observatoire Français des Conjonctures Économiques

    BERNARD SANANÈS – Politologue, président de l’Institut de sondage Elab

    DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes

    PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé - REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40

    PRODUCTION DES PODCASTS: Jean-Christophe Thiéfine

    RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son, Benoît Lemoine

    PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions

    Retrouvez C DANS L’AIR sur internet & les réseaux :

    INTERNET : francetv.fr

    FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5

    TWITTER : https://twitter.com/cdanslair

    INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

    • 1 hr 5 min
    France ingouvernable ? - Vos questions sms -

    France ingouvernable ? - Vos questions sms -

    🎙️ Retrouvez C dans l'air en podcast sur toutes les plateformes d'écoute : https://audmns.com/EUDBMds
    C dans l'air du 11 juillet - France ingouvernable : comment sortir de l'impasse ?

    Présentation: Maya Lauqué

    Les Experts:

    GUILLAUME DARET - Chef adjoint du service politique à France Télévisions

    FRÉDÉRIC DABI - Directeur général Opinion à l'Institut de sondages Ifop, auteur de La Fracture

    MATHILDE SIRAUD - Journaliste politique au Point

    BLANCHE LERIDON - Directrice éditoriale, spécialiste des questions démocratiques et institutionnelles à l'Institut Montaigne

    • 3 min
    France ingouvernable : comment sortir de l'impasse ? - L'intégrale -

    France ingouvernable : comment sortir de l'impasse ? - L'intégrale -

    🎙️ Retrouvez C dans l'air en podcast sur toutes les plateformes d'écoute : https://audmns.com/EUDBMds
    C dans l'air du 11 juillet - France ingouvernable : comment sortir de l'impasse ?

    Présentation: Maya Lauqué

    Les propositions vont bon train. De Xavier Bertrand à Raphaël Glucksmann, en passant par Manuel Valls ou Carole Delga, les candidats s'accumulent pour Matignon sans qu'aucun ne puisse proposer de coalition suffisamment forte pour ne pas être renversée. Arithmétiquement, les choses semblent bloquées : le RN est mis hors course, la droite de Laurent Wauquiez rejette toutes idées d'alliance; les Insoumis veulent appliquer « rien que leur programme », les centristes ne sont pas assez nombreux.

    Dans sa lettre aux Français parue hier, Emmanuel Macron dit se « laisser un peu de temps » pour nommer le futur locataire de Matignon. Estimant que « personne ne l'a emporté dans les urnes », il en appelle à des compromis dans « un large rassemblement ». « On ne peut pas jouer avec la France » dénonce le président LR du Sénat Gérard Larcher, qui n'a toujours pas digéré la dissolution. « Un déni de réalité » déplore de son côté l'insoumise Manon Aubry. La gauche souhaite que le président les appelle à gouverner. Mais le NFP se cherche toujours un Premier ministre... « On met trop de temps » s'inquiète l'écologiste Sandrine Rousseau.

    La macronie, elle, semble chaque jour se diviser davantage. Le député Sacha Houlié, ancien membre de l'aile gauche du camp présidentiel, a affirmé qu'il ne siégera plus dans le groupe Renaissance. Il explique « travailler » à la constitution d'un autre groupe allant de « la droite sociale à la gauche socialiste ». D'autres, au contraire, penchent pour un rapprochement avec la droite uniquement. Mais plusieurs députés ont annoncé qu’ils feraient alors sécession.

    Pendant ce temps, au RN, l'heure est à l'examen de conscience. Gilles Pennelle, l'homme en charge du « plan Matignon » a démissionné en début de semaine, payant son recrutement de «brebis galeuses » qui ont tant fait polémique. Mais les yeux sont déjà rivés sur un « probable retour aux urnes ». Dans cette optique, Jordan Bardella a demandé à ses députés d'être « parfaitement irréprochables ». La « stratégie de la cravate » continue donc, même si Jordan Bardella prend au Parement européen la tête des Patriotes, nouveau groupe d’extrême droite fondé par... Viktor Orbán.

    Alors, quelle est la stratégie de Macron? Le camp présidentiel est-il en train de se déliter ? Comment le RN peut-il se relever de sa défaite ?

    Les experts :

    GUILLAUME DARET - Chef adjoint du service politique à France Télévisions
    FRÉDÉRIC DABI - Directeur général Opinion à l'Institut de sondages Ifop, auteur de La Fracture
    MATHILDE SIRAUD - Journaliste politique au Point
    BLANCHE LERIDON - Directrice éditoriale, spécialiste des questions démocratiques et institutionnelles à l'Institut Montaigne

    • 1 hr 5 min

Top Podcasts In News

LD;GD
Metina lista
Vroči mikrofon
RTVSLO – Val 202
18. vzporednik
RTVSLO – Val 202
Aktualno 202
RTVSLO – Val 202
Zrcalo dneva
RTVSLO – Prvi
Spotkast
Siol.net

You Might Also Like

C ce soir
France Télévisions
C politique
France Télévisions
C à vous
France Télévisions
Affaires étrangères
France Culture
Comprendre le monde - par Pascal Boniface
Pascal Boniface
Le monde devant soi
Slate.fr Podcasts

More by France Télévisions

La Grande Librairie
France Télévisions
Méta Media france tv
France Télévisions
Au comptoir de l'info
France Télévisions
Plus belle la vie
France Télévisions
Les 4 Vérités
France Télévisions
Un si grand soleil : le podcast
France Télévisions