10 episodes

Découvrez toutes sortes d'astuces pour animer votre classe de FLE !

Culture FLE Culture FLE

    • Language Learning
    • 5.0 • 1 Rating

Découvrez toutes sortes d'astuces pour animer votre classe de FLE !

    Le FLE sur Instagram avec L’atelier Blabla de Maelis

    Le FLE sur Instagram avec L’atelier Blabla de Maelis

    Aujourd’hui, je suis avec Maelis de L’atelier Blabla sur Instagram. Vous ne connaissez pas encore son compte ? Je vous encourage à aller y faire un tour, car il est très bien fait : L’atelier Blabla

     

    Dans cette interview, nous parlons de :



    * comment elle en est venue à créer son compte Instragram ;

    * son rythme de publication et son engagement (et celui des profs de FLE en général), son travail au quotidien, la manière de la soutenir dans son travail et ses projets (peut-être un E-Book?) ;

    * son parcours ;

    * la différence entre français et français langue étrangère ;

    * l’impact du confinement ;

    * le FLE sur les réseaux sociaux.



     

    Un entretien très décontracté !

    Bonne écoute !

     

     

    • 44 min
    La pédagogie Freinet appliquée au FLE avec Alice Lenesley

    La pédagogie Freinet appliquée au FLE avec Alice Lenesley

     

    Aujourd’hui, Alice Lenesley nous parle de la pédagogie Freinet. Elle partage avec nous la manière dont elle a adapté cette pédagogie à ses cours de Français Langue Étrangère. Cela lui permet en effet de proposer des cours de FLE tous niveaux sans manuel. Vous trouverez des exemples d’activités qu’elle propose sur son blog : https://bonjourjesuis.fr

     

    Dans cette interview, Alice nous parle d’abord de l’origine des outils pédagogiques développés par Célestin Freinet. Il se trouve que cet instituteur devait passer beaucoup de temps à l’extérieur pour des raisons de santé. Il a ainsi adapté sa manière d’enseigner à ses contraintes. Il est alors descendu de son estrade, un accessoire encore présent dans toutes les salles de classe à cette époque. Voici donc quelques-unes des caractéristiques de la pédagogie de Freinet.

     

    1. Les sorties dans la nature

    Nous ne nous y attardons pas dans l’interview, mais il est possible d’envisager des sorties culturelles avec les apprenants de FLE… (du moins hors confinement)

     

    2. Le « Quoi de neuf ? »

    Il s’agit d’un tour de table lors duquel chacun parle de ce qu’il a sur le cœur. Pour bien le réaliser, il faut s’assoir en rond. Il y a parmi les apprenants un maître du temps, un maître de la parole et un secrétaire. Alice propose également des outils pour engager la parole, comme des cartes « météo des humeurs ». Cette activité peut durer de 5 à 30 minutes.

     

    3. Un enseignement non magistral

    La parole ne vient pas du maître, car la vie et le concret constituent les principales motivations de l’apprentissage (Alice nous donne un exemple d’un petit garçon blessé par la remarque de son correspondant au sujet de son écriture peu lisible, mais prêt ensuite à faire des efforts pour l’améliorer).

     

    4. L’imprévu et la spontanéité

    Les productions des apprenants servent de supports pédagogiques, ce qui permet de limiter l’apport de documents extérieurs. Certains sujets surgissent spontanément à partir de ces productions et font dévier le cours. L’enseignement est ouvert à ces changements et rebondit sur ce que lui proposent les apprenants.

     

    5. L’autonomie

    Des plages horaires sont réservées au travail en autonomie. Cela n’est pas toujours faisable lors d’un cours bihebdomadaire, mais on peut aussi donner du travail à faire chez soi.

     

    6. Le texte libre et les petits livres

    Le texte libre joue un grand rôle dans la pédagogie de Freinet. Il permet d’encourager les apprenants à parler de ce qui leur paraît important sur le moment et de les impliquer davantage dans leur apprentissage. La réalisation et la lecture des petits livres, dont elle nous montre des exemples dans la vidéo, est un moment de fierté pour les apprenants.

     

    Nous parlons bien sûr également du contexte du confinement et des cours en ligne, dans lequel nous avons enregistré cette interview, et de conséquences imprévues de l’utilisation de Zoom, notamment du fait qu’il est plus facile d’y réaliser du travail en groupes sans avoir de brouhaha dans la salle de classe…

     

    Alice propose également quelques petites astuces pour avoir toujours des activités sous le coude en cas d’imprévu (souci technique, cours terminé plus tôt que prévu ou autre…)

     

    Si cette interview vous a plu, n’hésitez pas à nous le dire en commentaire ! Nous en serons ravies !

     

     

    • 51 min
    Le FLE par les images avec A Cup of French

    Le FLE par les images avec A Cup of French

    Aujourd’hui, je suis avec Christine de A Cup of French.

    Dans cette interview, nous parlons :



    * de la naissance des vignettes

    * des processus créatifs

    * du droit d’auteur et du travail investi dans les contenus proposés gratuitement

    * de la nouvelle boutique de A Cup of French



    Allez faire un tour sur le site de A Cup of French !

    Vous pouvez également voir l’interview en vidéo ici :

    • 20 min
    L’autoroute de l’apprentissage des langues

    L’autoroute de l’apprentissage des langues

     

    Aujourd’hui, je suis avec Fabrice Wigishoff de Fast n’Fluent. Celui-ci nous livre quelques techniques pour apprendre une langue rapidement, que vous pourrez transmettre à vos propres apprenants…

     

    D’après Fabrice, pour apprendre une langue, il existe une autoroute grâce à des techniques simples inspirées des neurosciences, qui ne sont malheureusement pas enseignées à l’école.

     

    Tout d’abord, il faut bien prendre en compte le fait que l’apprentissage des techniques demandera lui-même du temps, à comptabiliser dans le temps que vous consacrerez donc à l’apprentissage de la langue (ou en sus de celui-ci). Voici quelques exemples de techniques :



    * l’utilisation de systèmes de répétition espacée tels que proposés par des applications de type ANKI ou Quizlet (allez voir mon article sur Quizlet !) ;

    * la construction d’un palais mental pour retrouver des listes de vocabulaire (allez voir la vidéo de Fabien Olicard pour en savoir plus sur ce sujet) ;

    * associer les mots à des images et des émotions pour reconnecter les deux hémisphères (allez voir mon article à ce propos ici).



     

    Ces techniques sont en soi faciles à maîtriser, mais il faut s’auto-discipliner pour bien apprendre à les utiliser et être régulier dans son apprentissage. Elles représentent l’autoroute, mais il vous restera à mettre de l’essence dans la voiture !

     

    Pour cela, on peut s’appuyer sur des passions déjà existantes : cela vous motivera et la motivation sera le moteur de votre apprentissage. Cherchez les mots de votre passion !

     

    Il faut bien être conscient qu’apprendre une langue, cela ne se fait pas en claquant des doigts. Il faut être prêt à y consacrer du temps et des efforts.

     

    Le travail s’organise de deux façons :



    * la phase active (20 à 30 minutes par jour) : on utilise les techniques ci-dessus pour un apprentissage conscient du vocabulaire et de la grammaire (on peut aussi écrire des textes ou faire des exercices, etc.)

    * la phase passive (ne prend pas de temps) : écouter une chanson dans la langue cible plutôt que ce qu’on écoute d’habitude dans la voiture, écouter des podcasts et des émissions de télé ou de radio dans la langue cible pendant qu’on a une autre activité. Surtout, n’essayez pas de tout comprendre car cela génère de la frustration et ralentit ainsi l’apprentissage en baissant la motivation (cela ralentit le moteur !)



     

    C’est la recherche le plaisir qui donne des résultats ! Une bonne devise pour rendre l’apprentissage également plus agréable.

    Voici la version vidéo de l’interview :

    J’espère que ces conseils vous auront plu et vous seront utiles. Dites-moi tout dans les commentaires !

    • 40 min
    Paroles d’expert.e.s : Nathalie Porte et les cours en ligne en indépendant

    Paroles d’expert.e.s : Nathalie Porte et les cours en ligne en indépendant

    Vous connaissez très certainement déjà Nathalie Porte, professeur de FLE à succès de nathaliefle.com. Eh bien, la voici sur Culture FLE ! Elle nous parle sans tabou de son expérience, qui vous sera très précieuse si vous souhaitez vous-même vous lancer dans l’enseignement indépendant. Personnellement, j’ai trouvé cette interview passionnante et très enrichissante. J’espère que ce sera également votre cas ! N’hésitez pas à nous le dire dans les commentaires.

    Voici la version vidéo :

     

    Présentation de Nathalie Porte

     

    Ancienne psychologue reconvertie à l’enseignement du FLE en ligne, Nathalie Porte est une véritable « citoyenne du monde » ! Elle combine une ascendance multi-culturelle et une expérience de vie dans différents pays tout autour du globe ! Et bien sûr, elle parle plusieurs langues.

    N’hésitez pas à vous abonner à faire un tour sur son site pour vous faire une idée : https://nathaliefle.com

     

    Les erreurs à éviter

     

    Voici quelques-unes des erreurs à éviter absolument si vous souhaitez vous lancer :

     



    *

    Ne pas croire que tout sera plus simple





    Ne vous laissez surtout pas prendre par un miroir aux alouettes ! En tant que prof de langues, vous pensez peut-être, après l’expérience du confinement et de l’enseignement via Zoom, qu’après tout, ce n’est pas si compliqué : un site Internet, un compte Zoom, et voilà ! Vous êtes indépendant !

    Détrompez-vous : ce ne sera pas plus simple, ce sera différent. Ne vous lancez que si vous souhaitez ardemment être indépendant. Sinon, vous courrez le risque d’aller au-delà de graves déconvenues. Et non, vous ne deviendrez pas riche du jour au lendemain…

     



    *

    Ne pas sous-estimer l’administratif





    Donner des cours en auto-entrepreneur, c’est passionnant, mais cela suppose d’autres tâches que celle de l’enseignement, pour vos propres papiers et aussi pour trouver des clients. Vous allez devoir vous y former, et cela va vous demander du temps… et de l’énergie (pour vous soutenir, vous pouvez aller voir l’interview de Nicolas Elzéard) !

    Vous ne pourrez donc pas donner des cours tout le temps, même si vous aviez beaucoup de demandes. Pensez-y si vous voulez éviter le burn-out ! Eh oui, je sais, on est loin du mythe du prof à la plage, comme le dit si bien Nathalie.

     



    *

    Ne pas croire qu’on sait déjà tout





    Vous allez donc devoir apprendre beaucoup de nouvelles choses. Ne prenez pas ce travail à la légère : informez-vous, inscrivez-vous à des formations, faites des recherches sur Internet ! Vous voyez, cela vous prendra effectivement du temps au début, mais cela vous en fera peut-être gagner par la suite, car cela vous évitera quelques erreurs.

     



    *

    Ne pas rester dans son coin





    Ne voyez pas vos collègues comme des concurrents : chacun sa spécialité, ses forces. Ensemble, on peut échanger et progresser ! Éventuellement, posez des questions à quelqu’un de plus avancé que vous pour vous faire une idée avant de vous lancer ! Créez-vous un réseau, et quand vous refuserez des apprenants, vous saurez les ré-orienter.

     



    *

    Ne pas tout accepter





    N’acceptez pas tous les élèves, spécialisez-vous ! Comme chaque prof a ses spécificités, certains apprenants ne vous correspondent pas. Acceptez-le ! Plus vite vous ferez votre deuil et passerez à autre chose, plus vous aurez d’énergie pour les choses qui comptent vraiment !

     



    *

    Ne pas avoir peur du marketing

    • 52 min
    Paroles d’expert.e.s : Agito avec Fred

    Paroles d’expert.e.s : Agito avec Fred

    Connaissez-vous le site collaboratif Agito ? Celui-ci propose des ressources, des podcasts, des articles de blog, etc. Autant d’outils pour se former et s’informer, mais aussi pour échanger, grâce à un forum de questions-réponses.

    Eh bien aujourd’hui, je suis avec Fred, qui coordonne ce site Agito. Nous y discutons de tous ces professeurs de FLE passionnés qui mettent des ressources en ligne à disposition de manière gracieuse, du temps que ce travail implique, des difficultés à coordonner une plate-forme collaborative telle qu’Agito lorsqu’on a un job à temps plein “à côté”… Bref, de beaucoup de choses fort intéressantes. Je vous recommande de l’écouter en podcast ou de visionner l’interview sur YouTube, selon vos préférences !

    Et si vous aimez les podcasts, je vous demande ceux de ce site, très bien faits et très pro. La qualité a peut-être fait croire à certains qu’il s’agissait d’un travail rémunéré ? Tout est fait de façon bénévole, pour vous, professeurs de FLE du monde entier !

     

    • 42 min

Customer Reviews

5.0 out of 5
1 Rating

1 Rating

Top Podcasts In Language Learning

Listeners Also Subscribed To