20 Folgen

La vie aux temps du Coronavirus est mon "journal de bord" de la pandémie de COVID-19. Je m’appelle Cyril Dépraz, je suis journaliste à la RTS et je m'interroge, dans ce podcast, sur la manière dont nous vivons, toutes et tous, cette période très particulière de confinement et de quarantaine.

Depuis chez moi, je contacte avec les moyens du bord des personnalités du monde culturel, scientifique et philosophique qui vivent la même réalité que nous et qui peuvent nous aider à réfléchir et à prendre ensemble un tout petit peu de recul sur la situation, afin de mieux comprendre nos émotions, nos comportements, nos réactions. Si cette pandémie nous isole les uns des autres, elle nous donne aussi l’occasion d’une forme d’introspection et nous invite peut-être à recréer du lien autrement.
Disponibilité des fichiers audio illimitée.

La vie aux temps du coronavirus - RT‪S‬ RTS - Radio Télévision Suisse

    • Nachrichten
    • 4.3 • 37 Bewertungen

La vie aux temps du Coronavirus est mon "journal de bord" de la pandémie de COVID-19. Je m’appelle Cyril Dépraz, je suis journaliste à la RTS et je m'interroge, dans ce podcast, sur la manière dont nous vivons, toutes et tous, cette période très particulière de confinement et de quarantaine.

Depuis chez moi, je contacte avec les moyens du bord des personnalités du monde culturel, scientifique et philosophique qui vivent la même réalité que nous et qui peuvent nous aider à réfléchir et à prendre ensemble un tout petit peu de recul sur la situation, afin de mieux comprendre nos émotions, nos comportements, nos réactions. Si cette pandémie nous isole les uns des autres, elle nous donne aussi l’occasion d’une forme d’introspection et nous invite peut-être à recréer du lien autrement.
Disponibilité des fichiers audio illimitée.

    Episode 20 : pourquoi on n’arrive décidément pas à prédire l’avenir

    Episode 20 : pourquoi on n’arrive décidément pas à prédire l’avenir

    La Suisse amorce un retour à la normale à partir de ce lundi 11 mai, après huit semaines de semi-confinement. Comme beaucoup, je ne sais pas trop ce qui va se passer ces prochains mois. Tout comme j’aurais été incapable d’imaginer, au début de cette année, ce qui allait nous arriver et changer à ce point nos façons de travailler, de sociabiliser, de nous divertir…

    C’est étrange cette incapacité à prévoir l’avenir, alors que nous n’arrêtons pas de nous projeter dans le futur. Dans ce dernier épisode, j’appelle Fabrice Clément, co-directeur du centre de sciences cognitives de l’Université de Neuchâtel. Il m’explique pourquoi, bien que nous ne soyons pas trop mal équipés pour anticiper le futur, nos capacités de prévision sont limitées dans un monde devenu plus complexe qu’auparavant.

    Cet épisode est le dernier de mon journal de bord.

    Un grand merci à Magali, Grégoire et Didier qui, confinés eux aussi, ont mis tout leur enthousiasme et leur grand professionnalisme au service de ce projet.

    Merci à vous toutes et tous de m’avoir suivi pendant ces quelques semaines, et n’hésitez pas à me faire part de vos pensées, remarques et de vos critiques à cette adresse : cyril.depraz@rts.ch. Ou alors sur ma page Facebook : https://www.facebook.com/cyril.depraz/

    Avec mes amitiés,
    Et prenez soin de vous,

    Cyril Dépraz.

    Ressources :
    - Parmi les interrogations sur « le monde d’après », je me demande si le capitalisme tel qu’il existe aujourd’hui survivra à la crise que nous traversons. Je ne suis pas le seul : Patrick Artus, chef économiste dans une banque d’investissement, se demande aussi si la crise du coronavirus annonce la fin du « capitalisme néo-libéral ». Sur ce sujet, vous pouvez lire par exemple cet article de France 24, Le coronavirus aura-t-il la peau du capitalisme néolibéral ?, publié le 2 avril 2020 : https://www.france24.com/fr/20200402-le-coronavirus-aura-t-il-la-peau-du-capitalisme-n%C3%A9olib%C3%A9ral

    - Why we make bad decisions (traduction : pourquoi nous prenons des mauvaises décisions), un « Ted Talk » du psychologue Daniel Gilbert datant de juillet 2005 (des sous-titres en français sont disponibles) : https://www.ted.com/talks/dan_gilbert_why_we_make_bad_decisions#t-14154

    Journaliste : Cyril Dépraz
    Réalisateur : Didier Rossat
    Productrice : Magali Philip
    Attaché de production : Grégoire Molle

    • 30 Min.
    Episode 19 : rêve-t-on différemment depuis le début de la pandémie de Covid-19 ?

    Episode 19 : rêve-t-on différemment depuis le début de la pandémie de Covid-19 ?

    J’ai rêvé l’autre nuit que, dans un studio de radio où je travaille régulièrement, des techniciens nous badigeonnaient le dessus des chaussures si on était diagnostiqué négatif au Covid-19... Le fait qu’un événement aussi exceptionnel que la pandémie se retrouve dans mes rêves ne me surprend pas particulièrement, mais je me demande tout de même à quel point le coronavirus s’immisce dans notre vie nocturne.

    Pour y voir plus clair, je parle dans cet épisode avec Perrine Ruby, qui est justement en train d’étudier l’effet que cette période de confinement (en France) a sur nos rêves. Cette chercheure au Centre de recherche en neurosciences de Lyon et spécialiste de l’étude des rêves m’aide à mieux saisir le rôle de ce cinéma du sommeil, dont la créativité dépasse celle dont on fait preuve quand on est éveillé.

    Ressources :
    - Le lien pour participer à l’enquête que Perrine Ruby et le Centre de recherche en neurosciences de Lyon mènent sur l’impact éventuel du confinement sur les habitudes de vie, de sommeil et de rêve : https://form.crnl.fr/index.php/163837?newtest=Y&lang=fr

    - Dans cet article sur le site 6boolo, mis en ligne en mai 2020, Perrine Ruby donne des conseils pour préserver et optimiser son sommeil : https://www.6boolo.com/2020/05/01/perrine-ruby-les-reves-regulent-nos-emotions/

    - Et vous, de quoi rêvez-vous en pleine campagne électorale ?, un article publié le 5 mai 2017 sur le site de France Culture, dans lequel il est question de la collecte des rêves des habitants de Nanterre (en France) par l’artiste Lancelot Hamelin : https://www.franceculture.fr/politique/et-vous-de-quoi-revez-vous-en-pleine-campagne-electorale

    - Le livre Rêver sous le troisième Reich, de Charlotte Beradt, traduction de Pierre Saint-Germain, Payot, 2002

    Journaliste : Cyril Dépraz
    Réalisateur : Didier Rossat
    Productrice : Magali Philip
    Attaché de production : Grégoire Molle

    • 23 Min.
    Episode 18 - Vivre en semi-confinement : les privilégiés et les autres

    Episode 18 - Vivre en semi-confinement : les privilégiés et les autres

    Semi-confinement, 50ème jour. J’ai conscience d’être un privilégié par rapport à des millions de personnes qui vivent cette crise sanitaire comme une catastrophe, à l’autre bout du monde ou à 100 mètres de chez moi. J’ai conscience également que beaucoup de ces réalités m’échappent, parce que les portes des maisons sont closes, parce qu’elles sont peu visibles dans les médias ou parce que mon esprit est occupé à gérer mon quotidien.

    Pour parler de ces « angles morts », je fais appel dans cet épisode à Manon Schick, la directrice d’Amnesty International Suisse. Nous discutons de ces sujets dont -justement- on ne parle pas pendant cette pandémie et je tente de comprendre avec elle pourquoi certaines problématiques passent ainsi sous nos radars.

    Ressources :

    - Le site d’Amnesty International Suisse : https://www.amnesty.ch/fr

    - Manon Schick était, il y a quelques mois, invitée dans la matinale de RTS Info (l’interview a été mise en ligne le 11 octobre 2019) : https://www.rts.ch/play/tv/la-matinale/video/linvite-e-de-la-matinale-video-manon-schick-presidente-damnesty-international-suisse?id=10776623

    - Le quotidien francais Le Monde a consacré en juin 2019 un article à Nasrin Sotoudeh, l’avocate iranienne dont Manon Schick me parle à la fin de cet épisode (article mis en ligne le 20 juin 2019) : https://www.lemonde.fr/international/article/2019/06/20/nasrin-sotoudeh-martyre-du-regime-iranien-et-icone-des-droits-humains_5478791_3210.html

    Journaliste : Cyril Dépraz
    Réalisateur : Didier Rossat
    Productrice : Magali Philip
    Attaché de production : Grégoire Molle

    • 26 Min.
    Episode 17 : Covid, Berset, les Suisses et moi : propos d’un écrivain dans son bar

    Episode 17 : Covid, Berset, les Suisses et moi : propos d’un écrivain dans son bar

    « Masque obligatoire ». C’est le gros panneau installé à l’entrée d’un magasin dans lequel je vais régulièrement faire mes courses. Je me suis demandé si le propriétaire des lieux n’en faisait pas un peu trop, et s’il n’y a pas un côté très suisse à vouloir que tout soit toujours « tip-top ».

    J’ai eu envie d’en parler avec Alex Capus, écrivain franco-suisse qui a écrit plusieurs livres qui parlent de notre « suissitude ». Alors qu’il est installé seul dans le bar dont il est le propriétaire à Olten, nous discutons pour tenter de savoir s’il y a une manière typiquement suisse de vivre la crise du Covid-19.

    Ressources :
    - Alex Capus a été interviewé précédemment par la RTS, par exemple dans l’émission « Caractères » (le 10 mars 2019), à l’occasion de la sortie de son livre Au Sevilla bar, publié aux éditions Actes Sud en 2019 : https://www.rts.ch/play/radio/caracteres/audio/alex-capus-au-sevilla-bar?id=10242286

    - "Le roi d’Olten", d’Alex Capus, Bernard Campiche éditeur, 2011.

    Journaliste : Cyril Dépraz
    Réalisateur : Didier Rossat
    Productrice : Magali Philip
    Attaché de production : Grégoire Molle

    • 23 Min.
    Épisode 16 - Confinement extrême : un ancien otage témoigne

    Épisode 16 - Confinement extrême : un ancien otage témoigne

    Cela fait maintenant un mois et demi que je passe le plus clair de mon temps confiné à la maison. Parfois je ne sais plus trop quel jour on est, mes journées ne sont plus rythmées de la même manière et je me réjouis de retrouver des libertés simples comme celle de boire un café sur une terrasse avec des amis.

    En réfléchissant aux restrictions qui s’imposent à nous, j’ai repensé à Daniel Larribe, que j’ai rencontré il y a quelques années. Lui a vécu un confinement extrême puisqu’il a été retenu en otage pendant trois ans au Mali par Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI). Ce qu’il a vécu n’est bien entendu pas comparable avec notre semi-confinement. Ce qu’il me raconte pourtant sur sa « cohabitation » avec un autre otage et ses astuces pour occuper ses journées pendant sa captivité font écho avec ce que nous vivons aujourd’hui.

    Ressources :
    - Avec Aline Bachofner, nous avions interviewé pour la RTS Daniel Larribe et sa compagne Françoise Larribe, également ex-otage d’AQMI, pour une émission qui a été diffusée pour la première fois le 2 février 2014 : https://www.rts.ch/play/radio/hautes-frequences/audio/le-corps-en-otage-lesprit-libre?id=6010724.

    - Daniel Larribe a été invité dans l’émission de la RTS « Faut pas croire » (émission diffusée le 31 décembre 2013) : https://pages.rts.ch/emissions/religion/faut-pas-croire/5471954-faut-pas-croire.html

    - Le journaliste et écrivain Jean-Paul Kauffmann a également été otage durant près de trois ans au Liban. Il a ensuite écrit plusieurs livres sur les espaces confinés. Je pense notamment à :

    o L'arche des Kerguelen - Voyage aux îles de la désolation, éditions Flammarion, 1992 ; rééd. « La Petite Vermillon », La Table Ronde, 2002 – Prix Jean-Freustié 1992.
    o La Chambre noire de Longwood - Le voyage à Sainte-Hélène, éditions La Table Ronde, 1997 ; rééd. « Folio », éditions Gallimard, 1998.

    Journaliste : Cyril Dépraz
    Réalisateur : Didier Rossat
    Productrice : Magali Philip
    Attaché de production : Grégoire Molle

    • 24 Min.
    Episode 15 - La pandémie de 1968, ça vous dit quelque chose ?

    Episode 15 - La pandémie de 1968, ça vous dit quelque chose ?

    On l’a surnommée « la Grippe de Hong Kong ». Elle a frappé à la fin des années 1960 et causé environ un million de morts dans le monde, dont plus de 30.000 en France. Une cinquantaine d’années plus tard, cette maladie meurtrière a disparu de la mémoire individuelle et collective. Alors que la crise sanitaire actuelle hante nos esprits et nos discussions, je me demande comment un tel oubli a pu être possible et ce qu’il restera de la pandémie du Covid-19 dans quelques années.

    Je fais part de mes interrogations à Anne-Marie Moulin, médecin et philosophe ayant écrit sur l’histoire de la médecine. Étudiante en médecine en 1968, elle non plus ne se souvient pas de la « Grippe de Hong Kong ». Elle m’explique les raisons de cette apparente amnésie, mais plus largement aussi pourquoi dans l’histoire, les pandémies, contrairement à ce que nous imaginons -ou espérons- aujourd’hui, n’accouchent pas forcément de « mondes nouveaux ».

    Ressources :
    - Contre les pandémies, l’écologie - Article de Sonia Shah sur le site internet du Monde diplomatique, mars 2020 : https://www.monde-diplomatique.fr/2020/03/SHAH/61547
    - Anne-Marie Moulin : « Dans de mauvaises conditions, la quarantaine vire au drame » - Article publié sur le site internet du quotidien suisse Le Temps, le 28 février 2020 : https://www.letemps.ch/sciences/annemarie-moulin-mauvaises-conditions-quarantaine-vire-drame

    Journaliste : Cyril Dépraz
    Réalisateur : Didier Rossat
    Productrice : Magali Philip
    Attaché de production : Grégoire Molle

    • 22 Min.

Kundenrezensionen

4.3 von 5
37 Bewertungen

37 Bewertungen

Xénia_g ,

Intéressant, informatif, touchant et varié

Intéressant et très touchant. Bravo pour ces épisodes variés et fait avec les moyens du bord en confinement

zac678 ,

Bons invités

Bons invités mais un peu trop sur la personne du journaliste

RunMelRun ,

Très bon contenu

Podcast intéressant pour appréhender cet événement sous plein de formes différentes

Top‑Podcasts in Nachrichten

Zuhörer haben auch Folgendes abonniert:

Mehr von RTS - Radio Télévision Suisse