86 Folgen

Le premier podcast sur les masculinités. Un jeudi sur deux, Victoire Tuaillon parle en profondeur d’un aspect des masculinités contemporaines avec un·e invité·e. Parce qu’on ne naît pas homme, on le devient. Les couilles sur la table est un podcast de Binge Audio.

Les couilles sur la table Binge Audio

    • Gesellschaft und Kultur
    • 4.9 • 327 Bewertungen

Le premier podcast sur les masculinités. Un jeudi sur deux, Victoire Tuaillon parle en profondeur d’un aspect des masculinités contemporaines avec un·e invité·e. Parce qu’on ne naît pas homme, on le devient. Les couilles sur la table est un podcast de Binge Audio.

    La politique, d'homme à homme

    La politique, d'homme à homme

    Donald Trump, Jair Bolsonaro, Viktor Orbán et même Emmanuel Macron… Dans la sphère gouvernementale, nombreux sont ceux qui incarnent le pouvoir politique comme un pouvoir prédateur, vertical et viriliste.


    Quels sont les traits d’un leadership de domination patriarcale ? Comment l’exercice du pouvoir politique est-il imprégné par la masculinité hégémonique ? En quoi ce type de gouvernance est-il délétère pour les systèmes démocratiques ? Comment imaginer un pouvoir politique fondé sur l’inclusion, la coopération et la responsabilité collective ? 


    Pour répondre à ces questions, Victoire Tuaillon reçoit Marie-Cécile Naves, docteure en sciences politiques et directrice de recherches à l’IRIS (Institut de Relations Internationales et Stratégiques). Dans son essai La démocratie féministe. Réinventer le pouvoir (éd. Calmann Levy, 2020), l’invitée explique en quoi les pensées et les pratiques féministes sont indispensables pour renouveler nos démocraties.


    OEUVRES DE L’INVITÉE 
    Marie-Cécile Naves, La démocratie féministe. Réinventer le pouvoir (éd. Calmann Levy, 2020) 
    Marie-Cécile Naves, Trump, la revanche de l’homme blanc (éd. Textuel, 2018)


    OEUVRES D’ART RECOMMANDÉE PAR L’INVITÉ
    En plus du poème « Le Roi des Aulnes » de Johann Wolfgang von Goethe qu’elle cite dans son ouvrage La démocratie féministe, Marie-Cécile Naves recommande « Marguerite au rouet », un poème de Johann Wolfgang von Goethe mis en musique par Franz Schubert, d’après la pièce Faust.


    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION 
    Retrouvez toutes les références sur https://www.binge.audio/


    CRÉDITS  
    Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Cet entretien a été enregistré aux studios de Binge Audio (Paris 19e). Réalisation et mixage : Alexandre Ferreira. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.
     
    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    • 40 Min.
    Guide de survie aux fêtes de famille

    Guide de survie aux fêtes de famille

    Il y a la tante qui dit n’avoir jamais été victime de sexisme dans sa vie. Il y a la grand-mère qui est répète que les Noir·e·s courent plus vite que les Blanc·he·s et que bon, c’est la nature, hein. Il y a le frère qui n’aime pas trop le mot « féminisme » ou le cousin qui n’a rien contre les gays tant qu’ils ne se montrent pas trop… Alors que faire ? Faut-il répondre, et si oui, comment, aux propos sexistes, racistes et homophobes prononcés autour de la table de fête ?


    Pour vous aider à passer les fêtes de fin d’année et tout autre repas de famille en toute sérénité, Camille s’associe à deux autres podcasts de Binge Audio, Les Couilles sur la table et Kiffe ta race, dans un épisode spécial.
    Que répondre pour que les conversations soient les plus constructives possibles ? Comment éviter certaines impasses de raisonnement ? Quand et comment clore une discussion ?


    Victoire Tuaillon, Camille Regache, Grace Ly et Rokhaya Diallo ont identifié cinq cas récurrents et vous proposent leurs techniques et parades pour éviter que ces discussions s’enveniment.


    Cet épisode a initialement été diffusé le 19 décembre 2019.


    RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEUR
    Retrouvez toutes les recommandations et coups de coeur sur www.binge.audio/


    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION
    Retrouvez toutes les références sur www.binge.audio/


    CRÉDITS
    Les Couilles sur la table est un podcast Binge Audio animé par Victoire Tuaillon. Cet entretien a été enregistré en décembre 2019 dans le studio Virginie Despentes de Binge Audio (Paris 19e). Réalisation : Quentin Bresson. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production et d’édition : Diane Jean. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.
     
    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    • 46 Min.
    Au nom des pères

    Au nom des pères

    SOS Papa, Urgence Papa, Les Papas = les Mamans… Ces associations dites “de défense des pères” dénoncent une justice aux affaires familiales “misandre”, qui les priverait arbitrairement de leurs enfants en cas de séparation, au bénéfice des mères. Pétri de valeurs humanistes et pour la “coparentalité”, leur discours est régulièrement recueilli dans les médias, sans que leur parole ne soit questionnée ni remise en cause. 


    Quelle est l’influence de ces associations dans notre société ? Quels arguments déploient leurs membres pour prouver qu’ils sont victimes d’injustice ? Quelles sont leurs revendications ? Comment utilisent-ils la figure de l’enfant dans leur discours ? Quelle est leur vision du monde et des relations femmes-hommes ?  


    Pour en parler, Victoire Tuaillon reçoit Edouard Leport, sociologue et auteur d’une thèse sur les associations de pères séparés. Après avoir observé ces groupes pendant plusieurs années, son constat est clair : ces associations au discours pro-égalitaire sont en fait masculinistes, et utilisent la figure du bon père pour réaffirmer la suprématie du pouvoir masculin. 


    OEUVRE D’ART RECOMMANDÉE PAR L’INVITÉ
    Edouard Leport recommande Vivre ma vie, une autobiographie d’Emma Goldman (2018, L’Échappée)


    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION 
    Retrouvez toutes les références sur https://www.binge.audio/


    CRÉDITS  
    Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Cet entretien a été enregistré le 15 septembre 2020 à Binge Audio (Paris 19e). Réalisation et mixage : Solène Moulin et Quentin Bresson. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.
     
    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    • 37 Min.
    Congé paternité, le miracle ?

    Congé paternité, le miracle ?

    Pour que les hommes s’investissent davantage dans la parentalité et pour que le travail parental cesse d’être injustement réparti, la volonté des pères ne suffit pas. Il faut aussi que collectivement, on puisse garantir aux parents d’avoir le temps et l’argent nécessaires pour s’occuper de leurs enfants : cette mission revient à l’État, aux politiques publiques.


    Alors que l’allongement du congé paternité à 28 jours, dont 7 jours obligatoires, vient d’être adopté, Victoire Tuaillon reçoit l’économiste Hélène Périvier. Ensemble, elles imaginent le congé de paternité idéal, en décortiquant les dispositifs actuels et les mesures possibles. Quels sont les différents types de congés parentaux ? De quels leviers les politiques publiques disposent-elles pour inciter les pères à plus s’occuper de leurs enfants ? Comment rendre le congé de paternité efficace, pour qu’il encourage à l’égalité entre femmes et hommes ? Quelles leçons peut-on tirer de ce qui a été mis en place dans des pays voisins ?


    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION 
    Retrouvez toutes les références sur https://www.binge.audio/


    OEUVRE D’ART RECOMMANDÉE PAR L’INVITÉE
    Hélène Périvier recommande l’opéra Les Noces de Figaro de Mozart, sur un livre de Lorenzo da Ponte. Cette réécriture du Mariage de Figaro de Beaumarchais met, selon l’invitée, l’accent sur des questions de genre, et sur la place des femmes et des hommes dans la société.


    CRÉDITS  
    Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Cet entretien a été enregistré le 14 septembre 2020 à l’OFCE. Prise de son : Victoire Tuaillon. Réalisation et mixage : Solène Moulin. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.
     
    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    • 51 Min.
    Pourquoi l'info va mâle

    Pourquoi l'info va mâle

    Dans beaucoup de nos médias, les questions de genre et de sexualité ne sont pas abordées frontalement. Pourquoi une telle réticence ?


    Qui choisit les sujets traités dans les rédactions, et les invité·es des plateaux télévisés ? Quels arguments utilise-t-on pour refuser de traiter, par exemple, un sujet sur le féminisme ou l’homosexualité ? Comment la production médiatique et les critères des bonnes compétences journalistiques sont marqué·es par des stéréotypes masculins et hétérocentrés ?


    Dans un épisode crossover avec le podcast Camille, Victoire Tuaillon et Camille Regache reçoivent Alice Coffin, journaliste pendant 10 ans dans un quotidien national, militante lesbienne et conseillère à la mairie de Paris. Pour l’autrice du Génie lesbien (2020, Grasset), la neutralité journalistique n’existe pas. Alice Coffin propose des alternatives pour renverser rapports de pouvoir dans le journalisme, où les minorités de genre, de sexualité ou de race sont trop souvent écartées.


    OEUVRE DE L’INVITÉE 
    Alice Coffin, Le génie lesbien (2020, Grasset)


    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L'ÉMISSION
    Retrouvez les références sur https://www.binge.audio/


    OEUVRE RECOMMANDÉE PAR L'INVITÉE
    Performances artistiques de la Barbe, groupe d’action féministe : Alice Coffin paraphrase Ava DuVernay, selon qui les activistes sont des créateur·ices comme les artistes : iels conçoivent un monde qui n’existe pas encore 


    Alice Coffin recommande également le documentaire No Gravity de Silvia Casalino (2011)


    CRÉDITS  
    Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio en crossover avec Camille animé par Camille Regache. Cet entretien a été enregistré en novembre 2020 à Binge Audio (Paris 19e). Réalisation et mixage : Solène Moulin. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.
     
    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    • 44 Min.
    Les pères au travail

    Les pères au travail

    Pourquoi les pères s’investissent-ils aussi peu dans la parentalité ? Pourquoi est-ce qu’une grande majorité d’entre eux continue de privilégier leurs activités professionnelles au détriment de leur vie de famille ? Quels sont les ressorts, parfois inconscients, de ce renoncement ?


    Pour répondre à ces questions, Victoire Tuaillon reçoit pour la première fois une psychologue, Sylviane Giampino, clinicienne, psychanalyste, spécialiste de l’enfance et de l’articulation entre vie professionnelle et vie familiale. Dans une approche à la fois clinique, thérapeutique et politique nourrie par des enquêtes de terrain, l’invitée formule des analyses peu communes sur l'hostilité paternelle, le désir d’enfant, ou encore l'injonction à la réussite professionnelle des hommes. 


    OEUVRES DE L’INVITÉE 
    Sylviane Giampino, Les mères qui travaillent sont-elles coupables (2000, Albin Michel) ; Pourquoi les pères travaillent-ils trop ? (2019, Albin Michel) 


    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L'ÉMISSION
    Retrouvez toutes les références sur https://www.binge.audio/


    OEUVRE RECOMMANDÉE PAR L'INVITÉE
    Sylviane Giampino recommande la Madonna del Parto, un tableau de Piero della Francesca peint en 1460 et conservé au musée de Monterchi en Toscane.


    CRÉDITS  
    Les couilles sur la table est un podcast de Victoire Tuaillon produit par Binge Audio. Cet entretien a été enregistré le 8 juillet 2020 à Binge Audio (Paris 19e). Prise de son : Thomas Plé. Réalisation et mixage : Solène Moulin. Générique : Théo Boulenger. Chargée de production : Camille Regache. Chargée d’édition : Naomi Titti. Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.
     
    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    • 38 Min.

Kundenrezensionen

4.9 von 5
327 Bewertungen

327 Bewertungen

trabulsyeh ,

Une référence

La renommée de ce podcast est telle qu’il est mentionné dans les cours d’introduction aux études genres et théories féministes, c’est d’ailleurs de cette manière que j’en aurai entendu parlé pour la 1ère fois! Les thèmes sont abordés avec beaucoup de pédagogie, avec Victoire Tuaillon qui n’oublie jamais de définir les notions abordées pour les auditeurs et auditrices qui ne s’y connaîtraient pas. Merci beaucoup pour ce travail exemplaire et continuez ainsi!!

bilbuBanque ,

Musique sympathique

Super podcast, je me demandais juste si je pouvais avoir le nom de la musique qui est vraiment bien et qui m’hypnotise ?

delafheline ,

Nourrir son homme 2/2

Bonjour,
Je vous remercie d’aborder des thèmes si essentiels dans les Couilles sur la table.
Merci Victoire pour tout votre travail !

Je viens d’écouter la deuxième partie de Nourrir son homme et j’aimerais revenir sur certains propos qu’a tenus Yves Bonnardel.
En effet quand vous parliez des êtres sentients, il dit à un certain moment qu’il n’a pas de problème à manger des huîtres parce que ce ne sont pas des êtres sentients, tout comme l’éponge et la moule.
Les êtres sentients ont des intérêts à défendre. L’éthique est de prendre en compte les intérêts des autres.
Il parle aussi de l’échelle des êtres, une échelle de valeurs, qui comprend des êtres dignes ou indignes.

Ses propos m’interpellent. En effet, la cause anti-spéciste est noble et englobe les différentes espèces sans les classer dans des niveaux d’importance. Alors pourquoi faire la différence entre un être sentient ou non-sentient ? Je ressens que c’est à nouveau un choix de l’animal humain que de définir ce qui l’est ou ne l’est pas.
L’huître réagit quand on lui verse du citron dessus. D’où vient cette réaction ? Du vivant.
De même pour les végétaux. Peut-être ne sont-ils pas sentients comme Yves l’entend, et pourtant ils répondent à un ordre et une intelligence propre qu’encore aujourd’hui nous ne parvenons pas à comprendre entièrement. Des études ont par exemple révélé que des tomates changeaient de vibration lorsque quelqu’un entrait dans la pièce avec un couteau avec l’intention bien marquée de les cueillir.

Le commentaire de Yves sur les huîtres me fait penser qu’à nouveau il revient à l’être humain de choisir sur quoi il peut avoir du pouvoir ou non.
L’huître n’est pas nécessaire à notre survie dans l’apport nutritionnel, elle est un luxe, et pour satisfaire nos envies, nous en faisons des élevages.
L’anti-spéciste dans sa pensée englobante ne devrait-il pas prôner le respect pour tout le vivant, animaux, humains et non-humains, et végétaux confondus, pour ainsi pouvoir vivre en harmonie avec la chaîne de la vie dans laquelle chaque espèce tient une place essentielle ?
La légèreté avec laquelle Yves s’est exprimé sur ce sujet m’a interpellée quand justement il s’agit de protéger le vivant de la toute-puissance dont l’humain s'autoproclame.
Quand il dit « le vivant et les êtres sentients, ce n’est pas la même chose, car une grande partie du vivant n’est pas sentient et n’a pas d’intérêts à défendre », je pense qu’il s’agit là d’une grosse erreur d’interprétation de la réalité, à travers les lunettes de l’animal humain qui choisit quel être vivant a de la valeur ou non.
Il suffit de lire sur les nouvelles découvertes sur les arbres, de Peter Wohlleben, pour ne citer qu’un auteur, pour apprendre que la plus minuscule forme de vie a des intérêts à défendre.
Je suis un peu déçue et chagrinée de ces propos qui à nouveau séparent, marquent une différence, renforcent l’échelle de valeur contre laquelle ils semblent lutter.
Quel est le courant qui inclut toute forme de vie comme étant à protéger et à défendre ? Pour ma part je m’intéresse profondément à l’écospiritualité, qui cherche à réunifier la Vie, que l’animal humain a segmentée à travers les siècles, dans ses rapports à la Nature, à la Femme, au Mystère...

Top‑Podcasts in Gesellschaft und Kultur

Zuhörer haben auch Folgendes abonniert:

Mehr von Binge Audio