150 épisodes

Présentation de la chaire

Les recherches effectuées au sein de la chaire Histoire contemporaine du monde arabe, sous la responsabilité du Pr Henry Laurens, couvrent une période chronologique allant de la seconde moitié du XVIIIe siècle jusqu'à nos jours. Les relations entre Orient arabe et Occident en constituent toujours l'axe principal. Des thématiques telles que le suivi de trajectoires nationales (Égypte, Syrie, Palestine), les relations internationales, bilatérales (Palestine et Égypte ; Syrie et France) ou multilatérales (France et pays de la Méditerranée) restent au cœur de la production scientifique de la chaire. Ces problématiques sont traitées sous différents angles et notamment par le recours à une histoire globale de la Méditerranée, une histoire des Arabes et des musulmans en France, une histoire des dynamiques du pouvoir dans le monde arabe, la fabrique de la diplomatie entre l'Orient arabe et l'Occident, la question de la « frontiérisation » du monde au XIXe siècle ainsi qu'une saisie des cultures politiques arabes en s'appuyant sur la littérature mémorielle arabe. Des productions scientifiques sont déjà publiées ou sont en cours de publication sur l'ensemble de ces thématiques.

L'enseignement constitue une composante principale des activités de la chaire et a permis de couvrir, au sein du Collège de France, la totalité de la question de Palestine de la fin du XVIIIe siècle jusqu'au début de notre siècle, l'Europe et le monde musulman au XIXe siècle et l'évolution des provinces arabes de l'Empire ottoman au XIXe siècle. Depuis 2019, les cours du Pr Henry Laurens s'intéressent à la façon dont les relations internationales ont façonné les sociétés du Proche-Orient depuis deux siècles et demi et ont été consacrés aux différentes crises d'Orient : les origines de l'autoritarisme à partir de 1949 et l'échec de l'unité arabe de 1956 et du nationalisme arabe.

Les séminaires consacrés à la culture politique arabe, les colloques annuels de la chaire ainsi que les différentes manifestations scientifiques (journées d'étude, conférences, ateliers, etc.) livrent au public des clefs de compréhension de l'actualité immédiate de la région. Ces analyses sont enrichies par l'apport croisé des chercheurs et des acteurs concernés (diplomates en particulier).

Biographie

Né en 1954, Henry Laurens a fait ses études primaires et secondaires à Paris. Il fait ses classes préparatoires littéraires au lycée Louis-le-Grand de 1973 à 1976 et commence l'étude de l'arabe cette même année. En 1977-1978, il fait son service national au Proche-Orient. En 1979, il obtient le Diplôme d'études avancées (DEA) à Paris-Sorbonne, l'agrégation d'histoire l'année suivante et en 1981 la thèse de IIIe cycle et le diplôme de l'Inalco en arabe littéral.

En 1981-1982, il est boursier à l'Institut d'études arabes de Damas et enseignant à l'université du Caire en 1982-1983. De 1983 à 1990, il est agrégé faisant fonction d'assistant d'histoire contemporaine, université de Paris-Sorbonne. En 1989, il soutient sa thèse d'État. En 1990, il passe maître de conférences à Paris-Sorbonne et en 1991 il devient professeur à l'Inalco.

De septembre 2001 à 2003, il est successivement directeur du centre d'études et de recherches sur le Moyen-Orient contemporain (CERMOC) à Beyrouth puis directeur scientifique de l'Institut français du Proche-Orient.

En 2003, il prend ses fonctions au Collège de France à la chaire Histoire contemporaine du monde arabe.

Histoire contemporaine du monde arabe - Henry Laurens Collège de France

    • Éducation
    • 4,7 • 76 notes

Présentation de la chaire

Les recherches effectuées au sein de la chaire Histoire contemporaine du monde arabe, sous la responsabilité du Pr Henry Laurens, couvrent une période chronologique allant de la seconde moitié du XVIIIe siècle jusqu'à nos jours. Les relations entre Orient arabe et Occident en constituent toujours l'axe principal. Des thématiques telles que le suivi de trajectoires nationales (Égypte, Syrie, Palestine), les relations internationales, bilatérales (Palestine et Égypte ; Syrie et France) ou multilatérales (France et pays de la Méditerranée) restent au cœur de la production scientifique de la chaire. Ces problématiques sont traitées sous différents angles et notamment par le recours à une histoire globale de la Méditerranée, une histoire des Arabes et des musulmans en France, une histoire des dynamiques du pouvoir dans le monde arabe, la fabrique de la diplomatie entre l'Orient arabe et l'Occident, la question de la « frontiérisation » du monde au XIXe siècle ainsi qu'une saisie des cultures politiques arabes en s'appuyant sur la littérature mémorielle arabe. Des productions scientifiques sont déjà publiées ou sont en cours de publication sur l'ensemble de ces thématiques.

L'enseignement constitue une composante principale des activités de la chaire et a permis de couvrir, au sein du Collège de France, la totalité de la question de Palestine de la fin du XVIIIe siècle jusqu'au début de notre siècle, l'Europe et le monde musulman au XIXe siècle et l'évolution des provinces arabes de l'Empire ottoman au XIXe siècle. Depuis 2019, les cours du Pr Henry Laurens s'intéressent à la façon dont les relations internationales ont façonné les sociétés du Proche-Orient depuis deux siècles et demi et ont été consacrés aux différentes crises d'Orient : les origines de l'autoritarisme à partir de 1949 et l'échec de l'unité arabe de 1956 et du nationalisme arabe.

Les séminaires consacrés à la culture politique arabe, les colloques annuels de la chaire ainsi que les différentes manifestations scientifiques (journées d'étude, conférences, ateliers, etc.) livrent au public des clefs de compréhension de l'actualité immédiate de la région. Ces analyses sont enrichies par l'apport croisé des chercheurs et des acteurs concernés (diplomates en particulier).

Biographie

Né en 1954, Henry Laurens a fait ses études primaires et secondaires à Paris. Il fait ses classes préparatoires littéraires au lycée Louis-le-Grand de 1973 à 1976 et commence l'étude de l'arabe cette même année. En 1977-1978, il fait son service national au Proche-Orient. En 1979, il obtient le Diplôme d'études avancées (DEA) à Paris-Sorbonne, l'agrégation d'histoire l'année suivante et en 1981 la thèse de IIIe cycle et le diplôme de l'Inalco en arabe littéral.

En 1981-1982, il est boursier à l'Institut d'études arabes de Damas et enseignant à l'université du Caire en 1982-1983. De 1983 à 1990, il est agrégé faisant fonction d'assistant d'histoire contemporaine, université de Paris-Sorbonne. En 1989, il soutient sa thèse d'État. En 1990, il passe maître de conférences à Paris-Sorbonne et en 1991 il devient professeur à l'Inalco.

De septembre 2001 à 2003, il est successivement directeur du centre d'études et de recherches sur le Moyen-Orient contemporain (CERMOC) à Beyrouth puis directeur scientifique de l'Institut français du Proche-Orient.

En 2003, il prend ses fonctions au Collège de France à la chaire Histoire contemporaine du monde arabe.

    Colloque - L'année 1979 au Moyen-Orient : Conclusion

    Colloque - L'année 1979 au Moyen-Orient : Conclusion

    Henry Laurens
    Collège de France
    Histoire contemporaine du monde arabe
    Année 2023-2024

    Colloque - L'année 1979 au Moyen-Orient : Conclusion

    • 23 min
    Colloque - L'année 1979 au Moyen-Orient : Répercussion de la Guerre froide sur les dynamiques régionales

    Colloque - L'année 1979 au Moyen-Orient : Répercussion de la Guerre froide sur les dynamiques régionales

    Henry Laurens
    Collège de France
    Histoire contemporaine du monde arabe
    Année 2023-2024

    Colloque - L'année 1979 au Moyen-Orient : Les habits neufs de l'autoritarisme

    Valérie Stiegler
    Doctorante associée à la chaire Histoire contemporaine du monde arabe
    https://www.college-de-france.fr/fr/personne/valerie-stiegler

    Philippe Droz-Vincent
    Professeur agrégé en science politique et en relations internationales, spécialiste du Moyen-Orient

    Adlene Mohammedi
    Diplômé de géopolitique, d'histoire contemporaine et de droit international public

    Philippe Droz-Vincent

    Philippe Droz-Vincent est professeur agrégé en science politique et en relations internationales et spécialiste du Moyen-Orient. Ses recherches portent sur le rôle de l'armée et de la sécurité dans les pays du Moyen-Orient (Military Politics of the Contemporary Arab World, Cambridge University Press, 2020), les révolutions arabes, l'autoritarisme, les processus de transition et les régressions autoritaires (« Fighting for a Monopoly on Governance, How the Assad regime "won" the Syrian War and to What Extent », The Middle East Journal, 75(1), Spring 2021 et « The Renewed "Struggle for Syria": From the War "in" Syria to the War "over" Syria », The International Spectator, 55(3), 2020). Il a précédemment publié un ouvrage sur la politique américaine au Moyen-Orient, intitulé : Vertiges de la puissance, le moment américain au Moyen-Orient (La Découverte, 2007).

    Adlene Mohammedi

    Adlene Mohammedi est diplômé de géopolitique, d'histoire contemporaine et de droit international public et est l'auteur d'une thèse sur la politique arabe de la Russie postsoviétique (Paris 1 Panthéon-Sorbonne). Depuis 2018, il coordonne diverses études et observatoires relatifs au monde arabe (Golfe, Yémen, Proche-Orient, Afrique du Nord) au profit d'organismes publics chez AESMA (centre de recherche stratégique privé), dont il est le directeur scientifique depuis 2021. Par ailleurs, il écrit régulièrement sur le monde arabe pour différents médias (notamment Middle East Eye) et enseigne la géopolitique à l'Université Paris 3 Sorbonne-Nouvelle.

    Valérie Stiegler

    Valérie Stiegler est doctorante à l'université Paris I Panthéon-Sorbonne, associée à la chaire Histoire contemporaine du monde arabe. Son travail de recherche traite de la politique méditerranéenne de Georges Pompidou durant son mandat présidentiel (1969-1974). Elle vient de publier « M. Kadhafi vu par la diplomatie française » dans l'ouvrage collectif Fréquenter les infréquentables. Le choix des interlocuteurs en diplomatie (CNRS Éditions, 2023).

    • 1h 7 min
    Colloque - L'année 1979 au Moyen-Orient : Les habits neufs de l'autoritarisme

    Colloque - L'année 1979 au Moyen-Orient : Les habits neufs de l'autoritarisme

    Henry Laurens
    Collège de France
    Histoire contemporaine du monde arabe
    Année 2023-2024

    Colloque - L'année 1979 au Moyen-Orient : Les habits neufs de l'autoritarisme

    Manon-Nour Tannous
    https://www.college-de-france.fr/fr/personne/manon-nour-tannous

    Manon-Nour Tannous est docteure en relations internationales, maîtresse de conférences à l'université de Reims Champagne-Ardenne (CRDT), et chercheuse associée à la chaire Histoire contemporaine du monde arabe du Collège de France et au Centre Thucydide à l'université Paris-Panthéon-Assas. Elle travaille notamment sur la crise syrienne, ses dynamiques internationales et la fabrique de la politique étrangère. Elle est l'auteure de Chirac, Assad et les autres. Les relations franco-syriennes depuis 1946 (PUF, 2017), La Syrie au-delà de la guerre (Le Cavalier Bleu, 2022), et a dirigé l'ouvrage collectif Fréquenter les infréquentables. Le choix des interlocuteurs en diplomatie (CNRS Éditions, 2023). Elle a présidé le Cercle des chercheurs sur le Moyen-Orient (CCMO) et est aujourd'hui rédactrice en chef de la revue Mondes arabes.

    Loulouwa Al-Rachid

    Loulouwa Al-Rachid est chercheuse spécialiste de l'Irak et de l'autoritarisme baasiste. Elle a été postdoctorante au sein du programme européen WAFAW (When Authoritarianism Fails in the Arab World) et docteure du Centre de recherches internationales (CERI) de Sciences Po Paris où elle a soutenu en 2010 une thèse de science politique intitulée « L'Irak de l'embargo à l'occupation : dépérissement d'un ordre politique (1990-2003) ». Elle a notamment été l'analyste référente sur l'Irak au sein de l'International Crisis Group (2001-2006 et 2009-2011) et a été codirectrice du programme sur les relations civilo-militaires dans les pays arabes au sein du Centre Carnegie pour le Moyen-Orient.

    Stéphane Malsagne

    Stéphane Malsagne est agrégé d'histoire-géographie, docteur en histoire (université de Paris I) et spécialiste de l'histoire du Moyen-Orient. Il intervient régulièrement à Sciences-Po Paris. Il est notamment l'auteur de Le Liban en guerre (1975-1990) (Belin, 2020, avec Dima de Clerck), Sous l'œil de la diplomatie française. Le Liban de 1946 à 1990 (Geuthner, 2017 - prix Diane Potier-Boès 2018 de l'Académie française) ; Au cœur du grand jeu : la France en Orient. Charles-Eudes Bonin, explorateur et diplomate (1865-1929) (Geuthner, 2015), et Fouad Chéhab (1902-1973), une figure oubliée de l'histoire libanaise, (Karthala-Ifpo, 2011).

    Agnès Levallois

    Agnès Levallois est vice-présidente de l'Institut de recherche et d'études Méditerranée Moyen-Orient (iReMMO), maîtresse de conférence à la Fondation pour la recherche stratégique, consultante spécialiste du Moyen-Orient et chargée de cours à Sciences Po Paris. Elle a occupé les fonctions d'analyste Proche-Orient au Secrétariat général de la défense nationale puis responsable du bureau monde arabe et persan à la délégation aux Affaires stratégiques au ministère de la Défense. Elle a également été journaliste à Nord Sud Export, groupe Le Monde, collaboratrice au Monde de l'économie avant d'être directrice de l'information et des programmes de RMC MO – filiale arabophone de RFI – puis directrice adjointe de la rédaction de France 24 en charge des contenus en langue arabe. Elle est également membre du comité de rédaction de la revue Confluences Méditerranée.

    • 1h 29 min
    Colloque - L'année 1979 au Moyen-Orient : Le traité de paix israélo-égyptien et la question de Palestine

    Colloque - L'année 1979 au Moyen-Orient : Le traité de paix israélo-égyptien et la question de Palestine

    Henry Laurens
    Collège de France
    Histoire contemporaine du monde arabe
    Année 2023-2024

    Colloque - L'année 1979 au Moyen-Orient : Le traité de paix israélo-égyptien et la question de Palestine

    Dima Alsajdeya
    Chercheuse et doctorante associée à la chaire Histoire contemporaine du monde arabe
    https://www.college-de-france.fr/fr/personne/dima-alsajdeya

    François Ceccaldi
    Chercheur associé à la chaire Histoire contemporaine du monde arabe
    https://www.college-de-france.fr/fr/personne/francois-ceccaldi

    Alain Gresh
    Journaliste spécialiste du Proche-Orient, directeur du journal Orient XXI

    Dima Alsajdeya

    Dima Alsajdeya est docteure en science politique, relations internationales, chercheuse associée à la chaire Histoire contemporaine du monde arabe du Collège de France et au Centre Thucydide (université Paris-Panthéon-Assas) et chargée d'enseignement à Sciences Po Paris. Ses recherches portent sur la place de la question israélo-palestinienne dans la politique étrangère de l'Égypte et sur les dynamiques de pouvoirs en Palestine. Elle est membre du comité de rédaction de la revue Confluences Méditerranée. Elle a codirigé avec François Ceccaldi et Emilio Dabed, « Pouvoir(s) en Palestine », Confluences Méditerranée, 2021). Sa dernière publication porte sur « La Cisjordanie, l'arrière-plan de la guerre israélienne contre Gaza » (Confluences Méditerranée, 2023).

    Alain Gresh

    Alain Gresh est journaliste spécialiste du Proche-Orient, directeur du journal Orient XXI et ancien rédacteur en chef du Monde diplomatique. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages, dont De quoi la Palestine est-elle le nom ? (Les Liens qui libèrent, 2010) et Un chant d'amour. Israël-Palestine, une histoire française, avec Hélène Aldeguer (La Découverte, 2017). Il a également préfacé, présenté et contextualisé le document Le Fatah. La révolution palestinienne et les Juifs, un texte publié au printemps 1970 par le Fatah et réédité en 2021 (Orient XXI – Libertalia).

    François Ceccaldi

    François Ceccaldi est politiste, docteur en études politiques de l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et chercheur à la chaire Histoire contemporaine du monde arabe du Collège de France. Il est président du Cercle des chercheurs sur le Moyen-Orient (CCMO) et enseigne également à Sciences Po Paris. Ses recherches ont porté sur les factions de gauche de l'OLP et sur la formulation d'une opposition politique au sein du mouvement national palestinien après la signature des accords d'Oslo en 1993. Il a publié plusieurs analyses sur les dynamiques politiques palestiniennes et s'est intéressé plus récemment à la question du pouvoir et de la représentation en Palestine. Ses dernières publications ont porté sur « La Palestine face à la guerre en Ukraine » (Annuaire français des relations internationales, 2023), « Les relations entre Israël et l'OLP (1967-1993) : l'impossible dialogue ? », Fréquenter les infréquentables (CNRS, 2023) et « La disqualification des interlocuteurs palestiniens par Israël » (Confluences Méditerranée, 2023).

    • 1h 1m
    Colloque - L'année 1979 au Moyen-Orient : Le nationalisme face à l'essor de l'islamisme

    Colloque - L'année 1979 au Moyen-Orient : Le nationalisme face à l'essor de l'islamisme

    Henry Laurens
    Collège de France
    Histoire contemporaine du monde arabe
    Année 2023-2024

    Colloque - L'année 1979 au Moyen-Orient : Le nationalisme face à l'essor de l'islamisme

    Farhad Khosrokhavar
    Directeur d'études émérite à l'EHESS

    Stéphane Lacroix
    Politologue, professeur à l'École des affaires internationales de Sciences Po (PSIA), codirecteur de la chaire d'études sur le fait religieux à Sciences Po, chercheur au CERI


    Bayram Balci
    Ingénieur de recherche (HDR) au CNRS

    Farhad Khosrokhavar

    Farhad Khosrokhavar est directeur d'études émérite à l'EHESS. Il consacre ses recherches à la sociologie de l'Iran contemporain et aux problèmes sociaux et anthropologiques de l'islam en France. Il a dirigé le Centre d'analyse et d'intervention sociologiques (CADIS, EHESS-CNRS). Il a notamment publié Le Nouveau Jihad en Occident (R. Laffont, 2018), Prisons de France (R. Laffont, 2016), et plus récemment Jihadism in Europe (Oxford University Press, 2021), Family and Jihadism in France, avec Jérôme Ferret (Routledge, 2022) et L'Iran : la jeunesse démocratique face à l'État prédateur (Éditions Les Fauves, 2023).

    Stéphane Lacroix

    Stéphane Lacroix est politologue, professeur à l'École des affaires internationales de Sciences Po (PSIA), codirecteur de la chaire d'études sur le fait religieux à Sciences Po et chercheur au CERI. Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur l'Arabie saoudite, l'Égypte et l'islam politique dont le plus récent Le Crépuscule des Saints – Histoire et politique du salafisme en Égypte (CNRS éditions, 2024), en plus de Perspectives comparées sur les politiques de lutte contre la radicalisation, dirigé avec Juliette Galonnier et Nadia Marzouki (Presses de Sciences Po, 2022), Awakening Islam. The Politics of Religious Dissent in Contemporary Saudi Arabia (Harvard University Press, 2011), Les Islamistes saoudiens. Une insurrection manquée (PUF, 2010).

    Bayram Balci

    Bayram Balci est ingénieur de recherche (HDR) au CNRS, et titulaire d'un doctorat en sciences politiques obtenu en 2001 aux Instituts d'études politiques d'Aix-en-Provence et de Grenoble. En 2016, il a obtenu son habilitation à diriger des recherches à Sciences Po Paris. Sa thèse de doctorat et ses recherches postdoctorales portaient sur les mouvements d'islamisation turcs, arabes, iraniens et indo-pakistanais en Asie centrale et dans le Caucase post-soviétiques. De 2006 à 2010, il a dirigé l'Institut français d'études sur l'Asie centrale (IFEAC) à Tachkent, en Ouzbékistan. De décembre 2012 à septembre 2014, il a été chercheur invité à la Carnegie Endowment for International Peace, à Washington DC et chercheur et directeur à l'Institut français d'études anatoliennes à Istanbul entre 2017 et 2022. Ses recherches actuelles portent sur les relations entre Islam et politique dans l'espace post-soviétique et sur la Turquie dans son environnement régional, Caucase, Asie centrale, Moyen-Orient. La Turquie en Afrique et l'Afrique en Turquie est son prochain programme de recherche.

    • 1h 1m
    Colloque - L'année 1979 au Moyen-Orient : Introduction

    Colloque - L'année 1979 au Moyen-Orient : Introduction

    Henry Laurens
    Collège de France
    Histoire contemporaine du monde arabe
    Année 2023-2024

    Colloque - L'année 1979 au Moyen-Orient : Introduction

    Le 2 décembre 1978, dans un rapport hebdomadaire au président Carter, son conseiller à la sécurité nationale, Zbigniew Brzeziński évoque un « arc de crise » qui s'étend du Bangladesh à Aden en passant par Islamabad.

    L'expression se retrouve rapidement dans la grande presse, plutôt sous la forme de « croissant de crises » en particulier en couverture du Time magazine du 15 janvier 1979. Le 1er mars 1979, George Lenczowski publie un article dans Foreign Affairs, « The Arc of Crisis: Its Central Sector » définissant le Moyen-Orient comme étant sa partie centrale.

    Bien que le monde musulman ait été à la fois un enjeu et dans une certaine mesure un acteur de la guerre froide, la secousse qui ébranle la région en 1979 – révolution islamique en Iran, traité israélo-égyptien de Washington, renversement des alliances dans la guerre civile libanaise, prise d'assaut de l'ambassade américaine à Téhéran, insurrection mahdiste à La Mecque, intervention soviétique en Afghanistan, second choc pétrolier – est très largement une nouveauté. Un nouvel acteur qui sera défini plus tardivement émerge, l'islam politique ou islamisme.

    L'année suivante s'inscrit dans ce mouvement : situation de quasi guerre civile en Syrie et en Irak, guerre Irak-Iran, coup d'État en Turquie.

    Alors que l'ensemble de ces événements est interprété par les contemporains à travers le prisme de la guerre froide, ils annoncent en fait ce qui allait dominer la fin du XXe siècle et les premières décennies du suivant. Dix ans avant la chute du mur de Berlin, un monde nouveau est en train d'émerger.

    L'objet de ce colloque est ainsi de prendre ces événements de 1979 aussi bien dans leur surgissement immédiat que dans la redéfinition du Moyen-Orient qu'ils imposent.

    Henry Laurens

    Henry Laurens est professeur du Collège de France, titulaire de la chaire Histoire contemporaine du monde arabe, il était auparavant maître de conférences à l'université Sorbonne Paris-IV et professeur des universités à l'Inalco. Il est l'auteur de nombreux ouvrages de référence, dont Le Passé imposé (Fayard 2022) ; Les Crises d'Orient I, II (Fayard, 2017, 2019) ; La Question de Palestine, tomes I, II, III, IV et V (Fayard, 1999/2002/2007/2011/2015) ; Orientales I, II, III (CNRS-Éditions, 2004), Paix et guerre au Moyen-Orient : L'Orient arabe et le monde de 1945 à nos jours (Armand Colin, 2005) et L'Orient arabe, arabisme et islamisme de 1798 à 1945 (Armand Colin, 1993, nouv. éd. 2015).

    • 31 min

Avis

4,7 sur 5
76 notes

76 notes

sapomme ,

Passionnant ! Une référence

150 ans d’histoire du moyen orient présentès par LA référence du domaine.

Dommage que l’intro du colloque soit indisponible.

V3v3v ,

Excellent

Très bon conférencier, juste niveau de vulgarisation et thèmes toujours très intéressants

Mingaud president ,

Tout sur le monde arabe

Tout à fait passionnant, ce cycle de conférences ouvre sur un large panorama et permet de mieux connaître toute l’histoire du XXe à travers cette région si riche en bouleversements. Dommage que si peu de vidéos des conférences soient disponibles.

Classement des podcasts dans Éducation

Ma parole
France Culture
"Comment tu fais ?" by Laury Thilleman
Laury Thilleman
Ces questions que tout le monde se pose
Maud Ankaoua
T'as qui en Histoire ?
Stéphane Genêt
Choses à Savoir
Choses à Savoir
La vie suffit !
Chloé Bloom

D’autres se sont aussi abonnés à…

Les Cours du Collège de France
France Culture
Le Cours de l'histoire
France Culture
Carbone 14, le magazine de l'archéologie
France Culture
Concordance des temps
France Culture
Affaires étrangères
France Culture
Storiavoce, un podcast d'Histoire & Civilisations
Storiavoce

Plus par Collège de France

Milieux Bibliques - Thomas Römer
Collège de France
Collège de France - Sélection
Collège de France
Psychologie cognitive expérimentale - Stanislas Dehaene
Collège de France
Colloques du Collège de France - Collège de France
Collège de France
Histoire intellectuelle de la Chine - Anne Cheng
Collège de France
Histoire de l'art européen médiéval et moderne - Roland Recht
Collège de France