7 episodes

Accompagnée de penseuses et penseurs venus de disciplines différentes, Laura Raim explore dans cette série les questions qui travaillent notre société et qui font débat dans le champ intellectuel.

Les idées larges ARTE Radio

    • News
    • 5.0 • 2 Ratings

Accompagnée de penseuses et penseurs venus de disciplines différentes, Laura Raim explore dans cette série les questions qui travaillent notre société et qui font débat dans le champ intellectuel.

    Suis-je mon cerveau ?

    Suis-je mon cerveau ?

    Avec Albert Moukheiber, docteur en neurosciences.

    Depuis une trentaine d’années, c’est la grande mode du cerveau. On pourrait tout expliquer par les mécanismes cérébraux. Non seulement comment on voit et comment on parle, mais aussi comment on pense et comment on se trompe, et même pourquoi les gens mangent gras, sont paresseux, échouent à l’école ou votent à gauche. La connaissance du cerveau pourrait entraîner des progrès non seulement en médecine, mais dans l’éducation, les politiques publiques, le management, et l’amélioration de soi.Albert Moukheiber est psychologue et docteur en neurosciences cognitives, formé à Beyrouth puis à Paris. Et c’est en tant que spécialiste du cerveau qu’il veut alerter sur les dérives médiatiques et politiques de sa discipline. Que révèle cette neuromanie ? Les neurosciences peuvent-elles vraiment aider à comprendre nos comportements, et à résoudre nos problèmes de société ? Suis-je mon cerveau ?
    Un épisode des Idées Larges avec Albert Moukheiber, psychologue et docteur en neurosciences cognitives, et Hervé Mazurel, historien des sensibilités.Produit par Upian et ARTE France.En partenariat avec Madmoizelle et Philosophie magazine.Retrouvez l’émission originale sur Arte.tv et sur la chaîne YouTube d’ARTE.
    Références :- Albert Moukheiber, Votre cerveau vous joue des tours, Allary, 2019- Alain Ehrenberg, La mécanique des passions. Cerveau, comportement, société, Éditions Odile Jacob, 2018- Hervé Mazurel, L’inconscient ou l’oubli de l’Histoire, Profondeurs, métamorphoses et révolutions de la vie affective, La Découverte, 2021- Barbara Stiegler, Il faut s’adapter, Sur un nouvel impératif politique, Gallimard, 2019
    Archives sonores :- Dans la tête d'Homer Simpson, Matt Groening, Fox Broadcasting Company /Educational Broadcasting System-  Interview de Sébastien Bohler par Nidhya Paliakara (14/03/2019), TV5MONDE- Analyse des comportements d'achats des consommateurs, TF1 Actu (2012), INA- Cours d'anatomie : extraction d'un cerveau humain, ORTF (1967), INA- En direct du cerveau humain, RTF (1956), INA- Alain Ehrenberg, Le changement de notre société au profit des neurosciences cognitives, France Culture (2018)- Nudges : vous manipuler pour votre bien, JT 20H A2/FR2 (15/03/2019), INA- Barbara Stiegler, L'idéologie des biais cognitifs, la Fabrique du citoyen (07/04/2022)
    Musique Générique :« TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions, Artiste : VITALIC,(P) 2005 Citizen Records under Different Recording licence ISRC : BEP010400190,Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions.
    Pour aller plus loin :- Nicolas Chevassus-au-Louis, Le nouvel impérialisme neuronal, Les neurosciences à l’assaut des sciences humaines, La Revue du Crieur, 2016- E. Clément, F. Guillaume, G. Tiberghien, B. Vivicorsi, Le cerveau ne pense pas tout seul, Le Monde diplomatique, Septembre 2014


    Episode vidéo publié le : 11 novembre 2022 sur arte.tv - Autrice : Laura Raim - Réalisateur : David Tabourier - Son : Nicolas Régent - Montage : Jean-Baptiste Mihout - Mixage et sound design : Jean-Marc Thurier - Une co-production UPIAN : Margaux Missika, Alexandre Brachet, Auriane Meilhon, Lucie Hua, Karolina Mikos, Mélodie Bouchaud - ARTE France : Unité société et culture

    - Musique :
    « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas
    © Delabel Editions
    Artiste : VITALIC
    (P) 2005 Citizen Records under Different Recording licence
    ISRC : BEP010400190
    Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions
    Tous droits réservés
    MYMA (My Music Agency)

    • 21 min
    Travaillons-nous toutes et tous gratuitement ?

    Travaillons-nous toutes et tous gratuitement ?

    Avec Maud Simonet, sociologue.

    Comme tous les journalistes, j’ai commencé par des stages non payés dans des rédactions qui tournaient avec 50% de stagiaires, et ça me paraissait normal. Jusqu’à ce que je découvre la notion de “travail gratuit”, dans le livre Travail gratuit : la nouvelle exploitation ? de Maud Simonet, sociologue au CNRS, spécialiste du bénévolat. Depuis, je vois du travail gratuit partout. Le stagiaire en entreprise, le blogueur et le bénévole aux Restos du Coeur travaillent tous sans être payés. Et quand je passe mes produits devant les caisses automatiques au supermarché, est-ce que je ne fais pas aussi gratuitement un travail de caissière ? Peut-on vraiment mettre dans la même catégorie ces différentes activités, sous prétexte qu’elles ne sont pas rémunérées ? Où commence le travail gratuit ? Travaillons-nous tous et toutes gratuitement ?
    Un épisode des Idées Larges avec Maud Simonet, sociologue. Produit par Upian et ARTE France. En partenariat avec Madmoizelle et Philosophie magazine. Retrouvez l’émission originale sur Arte.tv et sur la chaîne YouTube d’ARTE. 
    Références : - Maud Simonet, Travail gratuit : la nouvelle exploitation ? Textuel, 2018 - Marie-Anne Dujarier, Trouble dans le travail, Puf, 2021 - Danièle Kergoat, Division sexuelle du travail et rapports sociaux de sexe, in : Hirata H., Laborie F., Le Doaré H., Senotier D., Dictionnaire critique du féminisme, PUF, 2007- Christine Delphy, L’Ennemi principal, Tome 1 et 2, Syllepse, 1997, 2001- Silvia Federici, Point zéro: propagation de la révolution. Salaire ménager, reproduction sociale, combat féministe, Éditions iXe, Donnemarie, 2016- Kylie Jarrett, The Digital Housewife, Routledge, 2015- John Krinsky et Maud Simonet, Who cleans the park ?  University of Chicago Press, 2017 
    Archives sonores : - Manifestation de femmes à Paris, Antenne 2 Le Journal de 20H, A2/France 2 (06/10/1979), INA- La grève des femmes, JT 20H, RTF / ORTF, (09/06/1974), INA- 3000 étudiants en grève à l'UQAR; les cours suspendus, (20/11/2018), TVA Nouvelles 
    Musique Générique : « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions, Artiste : VITALIC,(P) 2005 Citizen Records under Different Recording licence ISRC : BEP010400190,Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions.   


    Episode vidéo publié le : 14 janvier 2022 sur arte.tv - Autrice : Laura Raim - Réalisateur : David Tabourier - Son : Solange Barnezet - Montage : Jean-Baptiste Mihout - Mixage et sound design : Jean-Marc Thurier - Une co-production UPIAN : Margaux Missika, Alexandre Brachet, Auriane Meilhon, Lucie Hua, Karolina Mikos, Mélodie Bouchaud - ARTE France : Unité société et culture

    - Musique :
    « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas
    © Delabel Editions
    Artiste : VITALIC
    (P) 2005 Citizen Records under Different Recording licence
    ISRC : BEP010400190
    Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions
    Tous droits réservés
    MYMA (My Music Agency)

    • 19 min
    Être pauvre, est-ce manquer d'argent ?

    Être pauvre, est-ce manquer d'argent ?

    Avec Daniel Zamora, sociologue.

    En France, une personne est considérée comme pauvre si ses revenus sont inférieurs à  1 063 euros par mois. Mais est-ce vraiment une définition satisfaisante ? La question a toute son importance, puisque la manière dont on définit un problème va déterminer le genre de politiques que l’on mettra en face pour le résoudre. Sociologue à l’Université Libre de Bruxelles, Daniel Zamora montre que cette approche en termes de revenu est récente. Elle date du tournant néolibéral des années 80 et elle est allée de pair, aussi bien en Europe qu’aux Etats Unis, avec une nouvelle conception des politiques sociales : on a cessé d’étendre les services publics pour tous et on a commencé à verser de l’argent aux plus pauvres. Vaut-il mieux avoir des services publics ou du cash ? Des droits sociaux ou du pouvoir d’achat ? Être pauvre est-ce vraiment manquer d’argent ?  Un épisode des Idées Larges avec Daniel Zamora, sociologue et Daniel Hirschman, sociologue. Produit par Upian et ARTE France.En partenariat avec Madmoizelle et Philosophie magazine.Retrouvez l’émission originale sur Arte.tv et sur la chaîne YouTube d’ARTE. Références : - Karl Marx, Les manuscrits de 1857-1858, appelés couramment Grundrisse- Karl Polanyi, La grande transformation, 1944- Milton Friedman, Capitalisme et liberté, Alisio, 1962- Thomas Piketty, Le capital au XXIe siècle, Le Seuil, 2013- Daniel Hirschman, Rediscovering the 1%: Knowledge Infrastructures and the Stylized Facts of Inequality, American Journal of Sociology, novembre 2021 Archives sonores : - Rétrospective sur les 50 ans du Ministère du Travail, Les actualités françaises (1956), INA- Milton Friedman Speaks (1978), University of Rochester- Discours de politique générale de Michel Rocard, Assemblée nationale, FR3 (1998), INA- La chronique de Pierre Emmanuel Barré "Eradiquons la pauvreté, éradiquons les pauvres", Radio France (2003), INA- Indemnisation chômage, TF1 20h (30/12/2003), INA- Bernie Sanders, My message to Fox News viewers, 14/06/2022 Musique Générique : « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions, Artiste : VITALIC, (P) 2005 Citizen Records under Different Recording licence ISRC : BEP010400190, Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions Tous droits réservés. Pour aller plus loin : - Eugène Buret, de la Misère Des Classes Laborieuses En Angleterre Et En France, Paulin, 1840- Daniel Zamora,  Anton Jäger, Welfare for Markets. A Global History of Basic Income, University of Chicago Press, 2023- Daniel Zamora, Contre l’allocation universelle, Lux, 2017 


    Episode vidéo publié le : 30 septembre 2022 sur arte.tv - Autrice : Laura Raim - Réalisateur : David Tabourier - Son : Nicolas Régent - Montage : Pauline Chabauty - Mixage et sound design : Jean-Marc Thurier - Une co-production UPIAN : Margaux Missika, Alexandre Brachet, Auriane Meilhon, Lucie Hua, Karolina Mikos, Mélodie Bouchaud - ARTE France : Unité société et culture

    - Musique :
    « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas
    © Delabel Editions
    Artiste : VITALIC
    (P) 2005 Citizen Records under Different Recording licence
    ISRC : BEP010400190
    Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions
    Tous droits réservés
    MYMA (My Music Agency)

    • 23 min
    Qui a inventé la “nature” ?

    Qui a inventé la “nature” ?

    Avec Philippe Descola, anthropologue.

    Depuis quelque temps, dans les articles et les livres que l’on peut lire sur l’écologie, on ne parle plus de la “nature” mais du “vivant”. On doit en partie ce changement de vocabulaire aux travaux du grand anthropologue Philippe Descola. Médaille d’or du CNRS et professeur au Collège de France, il est spécialiste des rapports entre les humains et les non-humains. Dans son livre Par-delà nature et culture, il a montré que “la nature” en tant que monde séparé des êtres humains, n’existe pas, du moins pas pour tout le monde. Alors que l’opposition entre la nature et la culture était fondamentale pour l’anthropologie depuis les travaux de Claude-Lévi Strauss, Philippe Descola va découvrir, lors de ses années passées chez les Jivaros Achuar d’Amazonie, que cette distinction n’a aucun sens pour eux. Pourquoi le mot “nature” pose-t-il problème ? Comment cette notion a-t-elle émergée ? Qui a inventé la “nature” ?
    Un épisode des Idées Larges avec Philippe Descola, anthropologue, et Charlotte Brives, anthropologue des sciences.Produit par Upian et ARTE France.En partenariat avec Madmoizelle et Philosophie magazine.Retrouvez l’émission originale sur Arte.tv et sur la chaîne YouTube d’ARTE.
    Références : - Philippe Descola, Par-delà nature et culture, Gallimard, 2005- Peter Marler, Behaviour of the Chaffinch, E. J. Brill, 1956- René Descartes, Discours de la méthode, 1637- Charlotte Brives, Face à l’antibiorésistance, Une écologie politique des microbes, Amsterdam, 2022- Peter Singer, La libération animale, Harper Collins, 1975
    Archives sonores : - Le magazine des explorateurs, Bertrand Flornoy : Le Pérou (1962), RTF, INA- Les jivaros, TF1 Actualités (22/08/1978), José Castang, INA- Switzerland science physics particles Higgs (2012), CERN/AFP- Switzerland science physics particles (2015), CERN/AFP- Retour vers le futur, Robert Zemeckis (1985), Universal Pictures / Amblin Entertainment- Cultural Evolution of White-Throated Sparrow Song- K.A. Otter, A. Mckenna, S.E. LaZerte, and S.M. Ramsay (2020). Continent-wide Shifts in Song Dialects of White- Throated Sparrows. Curr. Biol. 30.
    Musique Générique : « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions, Artiste : VITALIC, (P) 2005 Citizen Records under Different Recording licence ISRC : BEP010400190, Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions Tous droits réservés
    Pour aller plus loin  : - Philippe Descola, Les formes du visible, une anthropologie de la figuration, Seuil, 2021- Fernando Worcel et Laura Raim (Les pires critiques du monde), “Spécial Test, C’est quoi ton ontologie ?” L’Express, 2010 


    Episode vidéo publié le : 14 octobre 2022 sur arte.tv - Autrice : Laura Raim - Réalisateur : David Tabourier - Son : Nicolas Régent - Montage : Antoine Dubois - Mixage et sound design : Jean-Marc Thurier - Une co-production UPIAN : Margaux Missika, Alexandre Brachet, Auriane Meilhon, Lucie Hua, Karolina Mikos, Mélodie Bouchaud - ARTE France : Unité société et culture

    - Musique :
    « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas
    © Delabel Editions
    Artiste : VITALIC
    (P) 2005 Citizen Records under Different Recording licence
    ISRC : BEP010400190
    Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions
    Tous droits réservés
    MYMA (My Music Agency)

    • 26 min
    L'identité menace-t-elle le collectif ?

    L'identité menace-t-elle le collectif ?

    Avec Yala Kisukidi, philosophe.

    La phrase avait semé le trouble lors des Césars de 2020. “À chaque fois que je me retrouve comme ça, dans une grande réunion du métier, je ne peux pas m’empêcher de compter le nombre de noirs dans la salle”, avait déclaré la comédienne Aissa Maiga. Une noire avait compté les noirs dans un pays où ça ne se fait pas. La France a interdit les statistiques ethniques. Théoriquement, la République ne reconnaît que des citoyens définis de manière abstraite et égaux en droit.Or cet “universalisme républicain” est de plus en plus contesté par des militants antiracistes qui l’accusent d’être un principe abstrait qui masque les inégalités réelles. Pourtant, si l’on veut démontrer qu’il y a un problème de sous-représentation des non blancs au cinéma, il faut bien les compter…Yala Kisukidi est une philosophe franco-congolaise qui travaille sur la philosophie française et les questions coloniales.  Dans l’ouvrage co-écrit avec Djamila Ribeiro Dialogue transatlantique, elle se présente explicitement comme une femme noire et elle réfléchit à cette question des identités.Comment faire en sorte que la mise en avant des identités n'entraîne pas la racialisation des débats ou la fragmentation de la société ?  L’identité menace-t-elle le collectif ?
    Un épisode des Idées Larges avec Yala Kisukidi, philosophe et Sophie Wahnich, historienne.Produit par Upian et ARTE France.En partenariat avec Madmoizelle et Philosophie magazine. Retrouvez l’émission originale sur Arte.tv et sur la chaîne YouTube d’ARTE. 
    Références : - Nadia Yala Kisukidi et Djamila Ribeiro Dialogue transatlantique, 2021, Éditions Anaconda- Aimé Césaire, Discours sur la négritude, 1987- Edward W. Said, L’orientalisme, 1978, Seuil- Walter Mignolo, La désobéissance épistémique, Peter Lang, 1997
    Archives sonores : - Aïssa Maiga, Séquence de la 45e cérémonie des César 2020- Leçon inaugurale d'Alain Mabanckou au Collège de France, 2016- Jamel Debbouze invité par Claire Chazal, Entrée Libre 2017, FR5- Nicolas Sarkozy, Dakar, 26 juillet 2007- Léopold Sédar Senghor, En direct avec (19/12/1966), ORTF, INA- Léopold Sédar Senghor, Variations (21/07/1963), RTF, INA
    Musique Générique : « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions, Artiste : VITALIC, (P) 2005 Citizen Records under Different Recording licence ISRC : BEP010400190, Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions Tous droits réservés 


    Episode vidéo publié le : 22 avril 2022 sur arte.tv - Autrice : Laura Raim - Réalisateur : David Tabourier - Son : Solange Barnezet - Montage : Pauline Chabauty - Mixage et sound design : Jean-Marc Thurier - Une co-production UPIAN : Margaux Missika, Alexandre Brachet, Auriane Meilhon, Lucie Hua, Karolina Mikos, Mélodie Bouchaud - ARTE France : Unité société et culture

    - Musique :
    « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas
    © Delabel Editions
    Artiste : VITALIC
    (P) 2005 Citizen Records under Different Recording licence
    ISRC : BEP010400190
    Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions
    Tous droits réservés
    MYMA (My Music Agency)

    • 21 min
    Peut-on vraiment quitter sa classe sociale ?

    Peut-on vraiment quitter sa classe sociale ?

    Avec Chantal Jaquet, philosophe.

    On entend souvent dire que l’ascenseur social serait en panne depuis 40 ans. En France, il faudrait six générations pour qu'un descendant de famille pauvre atteigne le revenu moyen. Il y a toutefois des exceptions, parfois spectaculaires. Des enfants d’ouvriers qui deviennent ministres, des écrivains célèbres ou PDG.Chantal Jaquet est philosophe, professeur à la Sorbonne, et elle est spécialiste de Spinoza. Pour étudier les parcours de gens qui passent d'une classe à l'autre, elle a créé le concept de transclasse, à l’occasion de son premier livre sur le sujet.Comment comprendre ces trajectoires qui semblent démentir les lois de la sociologie ?  Dans quelle mesure est-ce une affaire de volonté, d’ambition ou de mérite ? Que reste-t-il du milieu d’origine ? Peut-on vraiment quitter sa classe sociale ?
    Un épisode des Idées Larges avec Chantal Jaquet, philosophe et Olivier Galland, sociologue.Produit par Upian et ARTE France.En partenariat avec Madmoizelle et Philosophie magazine.Retrouvez l’émission originale sur Arte.tv et sur la chaîne YouTube d’ARTE.
    Références : - Chantal Jaquet, Les transclasses ou la non-reproduction, Puf, 2014- Jules Michelet, Le Peuple, 1846- Stendhal, Le Rouge et le Noir, Gallimard, 1831- Édouard Louis, En finir avec Eddy Bellegueule, Seuil, 2014- Annie Ernaux, La Place, Gallimard, 1983
    Archives sonores : - Gerald Darmanin, Migrants: Darmanin appelle les Britanniques à "tenir leur promesse" de financement (2021), AFP- Fleur Pellerin, Passation de pouvoir au ministère de la Culture (2016), AFP- Edouard Louis, La Grande Libraire (2014), ROSEBUD Productions- Jean-Claude Decaux, Journal de 20h (13/05/1977), Antenne 2, INA- Laure Adler interroge Pierre Bourdieu sur la sociologie (1998), A2/France 2, INA- Le Rouge et le Noir (1997), Jean-Daniel Verhaeghe, coproduction TF1, Alya Productions, Telfrance mediaset, Tellux Film GmbH
    Musique Générique : « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions, Artiste : VITALIC, (P) 2005 Citizen Records under Different Recording licence ISRC : BEP010400190, Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions,Tous droits réservés  


    Episode vidéo publié le : 11 février 2022 sur Arte.tv - Autrice : Laura Raim - Réalisateur : David Tabourier - Son : Quentin Desclaux - Montage : Jean-Baptiste Mihout - Mixage : Jean-Marc Thurier - Une co-production UPIAN : Margaux Missika, Alexandre Brachet, Auriane Meilhon, Lucie Hua, Karolina Mikos, Mélodie Bouchaud - ARTE France : Unité société et culture

    - Musique
    « TRAHISON » Musique de Pascal Arbez-Nicolas © Delabel Editions
    Artiste : VITALIC
    (P) 2005 Citizen Records under Different Recording licence
    ISRC : BEP010400190
    Avec l’aimable autorisation de [PIAS] et Delabel Editions Tous droits réservés

    • 17 min

Customer Reviews

5.0 out of 5
2 Ratings

2 Ratings

Top Podcasts In News

De Tijd
Nieuwsblad
RTL
De Standaard
VRT NWS
BBC World Service

You Might Also Like

Bababam
France Culture
ARTE Radio
Studio Biloba
France Culture
Nouvelles Écoutes