62 épisodes

L'actualité du football européen traitée par la rédaction de L'Équipe une fois par semaine.

Big 5 L'Equipe

    • Sports
    • 4.6 • 79 notes

L'actualité du football européen traitée par la rédaction de L'Équipe une fois par semaine.

    Entraîneurs d'aujourd'hui et de demain

    Entraîneurs d'aujourd'hui et de demain

    À l’ombre des techniciens les plus célèbres, Ruben Amorim, Roberto De Zerbi et Graham Potter enchantent l’Europe du foot par leur jeu attractif, souvent spectaculaire. Qui sont ces trois entraîneurs créatifs et innovants ?

    À l’approche de la fin de saison, Big five revient sur le parcours de trois entraîneurs qui ont marqué la saison. Ruben Amorim, d’abord, qui, à 36 ans, a permis au Sporting Portugal de remporter le titre de champion, dix-neuf ans après son dernier sacre. L’ancien joueur du Benfica a remis le Sporting sur pieds en une saison et demie, lui qui avait été recruté à prix d’or après seulement 13 rencontres en pro sur le banc de Braga. Quelles sont les recettes de son succès ?

    En Italie, Roberto de Zerbi a secoué la Serie A cette saison. Son Sassuolo ne se trouve certes pas en haut du classement (8e) mais sa philosophie de jeu, offensive et ambitieuse, a impressionné tous les observateurs. La récente victoire contre l’AC Milan a mis en lumière le travail réalisé par l’entraîneur italien depuis bientôt trois ans en Émilie-Romagne. Pisté par l’Olympique lyonnais et le Chakhtior Donetsk, peut-il devenir le symbole d’une nouvelle génération d’entraîneurs italiens ?

    Son équipe est souvent moquée pour sa malchance mais aussi admirée pour son style de jeu : avec Brighton, Graham Potter est une sensation en Angleterre. Les Seagulls ont assuré leur maintien en produisant du beau jeu et en multipliant les occasions, malgré un manque criant d’efficacité devant le but. Entre recrutement imaginatif et management intelligent, comment Potter a-t-il réussi à sortir Brighton de l’anonymat ?

    Animé par Marie-Amélie Motte, avec Philippe Auclair, Manuel Queiroz et Valentin Pauluzzi, correspondants de L’Équipe à Londres, Porto et Milan. Réalisé par Marie-Amélie Motte et Tristan Scohy, avec Binge Audio.

    Énigmatique PSG

    Énigmatique PSG

    En n’inscrivant qu’un seul but lors de la double confrontation face à Man City (1-2, 0-2), le Paris Saint-Germain, dans son style particulier, a hypothéqué ses chances de qualification pour la finale de Ligue des champions. Comment expliquer ce déficit offensif ?

    Symbole de l’élimination, la contre-performance de Neymar à l’Etihad Stadium laissera des regrets. Le Brésilien a tenté, beaucoup même, seulement trop peu (mal ?) accompagné dans ses tentatives par une équipe orpheline de Kylian Mbappé, son éclat offensif. Qu’est-ce qui n’a pas marché ? Est-ce une question de profils ou d’animation collective ?

    Difficile, dans le même temps, d’oublier la performance XXL des hommes de Pep Guardiola, bâtisseur d’une équipe protéiforme. Angel Di Maria, Neymar et Marco Verratti n’ont pu faire la différence face à un bloc imperméable, tandis que certains autres joueurs ont montré des carences, n’apportant pas la variété nécessaire face à un tel adversaire. Big five questionne aussi le style du onze parisien, un peu iconoclaste idéologiquement, et la construction de l’effectif. Faut-il tout remettre en question ?

    Animé par Marie-Amélie Motte, avec José Barroso et Dan Perez. Réalisé par Antoine Bourlon.

    Nagelsmann, le génie à tout prix

    Nagelsmann, le génie à tout prix

    Le jeune technicien allemand, 33 ans, va quitter le RB Leipzig pour le Bayern Munich à la fin de la saison. Son génie tactique est loué, ses idées toujours plus novatrices : est-ce le mariage parfait ?

    Depuis maintenant quelques saisons, il incarne un souffle nouveau sur le football européen. Jeune, novateur, impétueux, Julian Nagelsmann bouscule l’ordre établi et le chemin habituellement tracé pour devenir un grand entraîneur ; déboulonnant au passage plusieurs records de précocité. Quelle est sa personnalité et quels rapports entretient-il avec ses joueurs ? Comment est-il devenu incontournable ?

    À Hoffenheim, il avait enchanté par son jeu léché et des concepts nouveaux, qu’il a réussi à transposer à Leipzig, bâtissant une équipe capable de s’adapter, de se métamorphoser plusieurs fois lors d’une même rencontre et de proposer à la fois un football très moderne et très efficace. D’où tient-il ces inspirations ? Comment compte-t-il bâtir le Bayern de demain ?

    Animé par Marie-Amélie Motte, avec Cédric Chapuis, Hugo Delom et Alexis Menuge (à Munich). Réalisé par Antoine Bourlon.

    L’autre PSG-Manchester City

    L’autre PSG-Manchester City

    La demi-finale de Ligue des champions va voir s'affronter deux des plus beaux effectifs d'Europe, le PSG et Manchester City, mais aussi deux propriétaires qui s'opposent par l'histoire récente de leur pays, leur stratégie et la nature de leurs investissements.

    Entre le Qatar et les Émirats arabes unis, la rivalité ne date pas d'hier. Mais depuis quelques années, celle-ci s'est renforcée, et si tout est un petit peu plus calme depuis que la crise du Golfe débutée en 2017 a pris fin, le PSG-Manchester City en Ligue des champions a des allures de derby délocalisé. Quelle est la nature des relations entre les deux pays ? Quelles sont les différences dans les projets des deux clubs ?

    Les enjeux ne sont pas les mêmes pour Manchester City, détenu par un fonds d'investissement d'Abu Dhabi, et pour le PSG, propriété directe du Qatar. L'un a bâti une grande multinationale du ballon rond avec le City Football Group, l'autre se veut rayonnant dans un but politique. À un an de la Coupe du monde au Qatar, quelle est la dynamique géopolitique actuelle ? Et comment la récente débâcle de la Super Ligue témoigne-t-elle de stratégies opposées ?

    Invités : Jean-Baptiste Guégan et Kévin Veyssière.

    Animé et réalisé par Antoine Bourlon, avec Alban Traquet.

    Paris, ce n'est plus une utopie

    Paris, ce n'est plus une utopie

    Après avoir longtemps couru derrière ses rêves européens, le club de la capitale vient de se qualifier pour le dernier carré de la Ligue des champions en éliminant le Bayern Munich (3-3), moins d’un an après en avoir atteint la finale. Comment expliquer ces belles aventures successives ?

    De ces rencontres exceptionnelles face au Bayern, on retiendra forcément le suspense, la tension palpable. Et une fois le soufflé retombé, on se replonge avec allégresse dans les performances majeures de Neymar, de Kylian Mbappé, d’Idrissa Gueye ou de la défense, de bric et de broc mais pleine de cœur. Comment le PSG a-t-il construit son succès, dans les têtes avant la rencontre et pendant celle-ci ?

    Avec une capacité d’adaptation qui fait sa force en C1 depuis quelques mois, le Paris Saint-Germain a non seulement fait vaciller le Bayern mais lui a aussi imposé sa loi. Les atouts parisiens, notamment en contre, ont forcé Hansi Flick et sa bande à s’adapter, preuve ultime que la clique rouge et bleue fait peur à ceux qui croisent sa route. De quelle manière fait-elle si mal à ses concurrents, justement ? Et avec quelle approche va-t-elle aborder la suite ?

    Animé par Marie-Amélie Motte, avec José Barroso, Hugo Delom et Dan Perez. Réalisé par Antoine Bourlon.

    Le scénario toujours signé Zidane

    Le scénario toujours signé Zidane

    En dominant Liverpool lors de son quart de finale aller de Ligue des champions (3-1), le Real Madrid a confirmé l’efficacité actuelle de son collectif. Comment Zinédine Zidane a-t-il ramené de la cohérence tout en conservant un style protéiforme ?

    Un doublé de Vinicius Jr, il n’en fallait pas moins pour faire taire les critiques à son égard, mais aussi valider le fait que les croyances de son entraîneur, Zinédine Zidane, étaient fondées. Le Français a toujours soutenu le Brésilien, travaillé à ses côtés, et c’est là toute l’illustration du Real Madrid de 2021 : une confiance retrouvée, un projet établi, énergique et performant, et par la même occasion des résultats probants. Comment analyser ce Real ? Quelles ont été les nouvelles idées de Zidane ?

    Alors que le club madrilène n’a pas recruté l’été dernier, que le projet pharaonique du nouveau Santiago-Bernabeu change quelques plans et que tout le monde s’interroge sur le mercato à venir, l’équipe actuelle dessine une saison qui, loin d’être parfaite, pourrait aboutir sur des trophées. Les générations s’entremêlent et certains talents semblent se révéler. Comment tout cela fonctionne-t-il ?

    Animé par Marie-Amélie Motte, avec Antoine Maumon de Longevialle et Thymoté Pinon. Réalisé par Antoine Bourlon.

Avis d’utilisateurs

4.6 sur 5
79 notes

79 notes

Benjamin010783 ,

Excellent!

Très complet, sympa à écouter.

Pthenot ,

Analyse de qualité

Arrété de dire ManU pour Manchester UNITED c'est un manque de resêpect pour le club c'est insportable ! Informez vous !

david130404 ,

qualité d'analyses

je trouve ce podcast très bien fait avec des analyses plus poussées que d'habitude et des journalistes qui ont le temps de parler et d'approfondir leur point de vue ! C'est très intéressant également les thèmes qui sont bien trouvés.

Classement des podcasts dans Sports

D’autres se sont aussi abonnés à