21 épisodes

Echange, c'est le podcast qui parle tennis. Dans le monde lisse de la petite balle jaune, Antoine Benneteau délie les langues et fait parler de leur passion commune dans un cadre intimiste.
Marion Bartoli et Yannick Noah se sont déjà prêtés à l'exercice. D'autres championnes et champions suivront, une ou un par mois. Sans retenue et avec beaucoup de sincérité.

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Echange Eurosport

    • Sports
    • 4,9 • 568 notes

Echange, c'est le podcast qui parle tennis. Dans le monde lisse de la petite balle jaune, Antoine Benneteau délie les langues et fait parler de leur passion commune dans un cadre intimiste.
Marion Bartoli et Yannick Noah se sont déjà prêtés à l'exercice. D'autres championnes et champions suivront, une ou un par mois. Sans retenue et avec beaucoup de sincérité.

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    Jo-Wilfried Tsonga : "Au fond de moi, j'aimerais ne jamais arrêter"

    Jo-Wilfried Tsonga : "Au fond de moi, j'aimerais ne jamais arrêter"

    La première fois que je l'ai vu, il devait avoir 11 ans. Et moi 10. On était de jeunes espoirs, mais il avait déjà quelque chose de différent. Il était là pour être fort. Une immense confiance se dégageait de lui, naturelle.
    Jo-Wilfried Tsonga est devenu l'un des plus grands joueurs de tennis en France, peut-être juste après Yannick Noah. Il est en train d'écrire la fin de sa carrière qu'il nous partage ici, sans filtre. Une immense carrière qui n'est pas tout à fait finie.
    Quand ce sera vraiment fini, il nous manquera. C'est toujours la même chose, on aimerait que ça dure toujours un peu petit peu plus...
    Je m'appelle Antoine Benneteau. Bienvenue dans Echange.
    Enregistré en collaboration avec le @studioload.
    Et pour ceux qui découvrent Echange, Antoine Benneteau vous présente ce podcast en images.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 1h 14 min
    Guy Forget, le "trentenaire", le passionné, le directeur

    Guy Forget, le "trentenaire", le passionné, le directeur

    C'est le grand retour d'Echange ! Et avec Roland-Garros qui arrive, je voulais marquer le coup en cette année 2021. J'ai donc décidé de tendre mon micro à Guy Forget, directeur du tournoi majeur parisien, ancien capitaine de Coupe Davis et... ancien n°4 mondial, c'était il y a 30 ans.
    La première fois que je l'ai vu, j'avais 5 ans et j'étais devant ma télé. Un coup droit poussé, croisé, et puis il s'effondre. Yannick Noah le rejoint, le relève et puis le stade Gerland explose. Il est porté en triomphe par ses copains avec qui il vient d'accomplir l'un des plus grands exploits du sport français. Cela venait couronner la saison 91, sa plus grande, c'était il y a donc 30 ans. C'était hier.
    Alors, à quelques jours de Roland-Garros, j'ai passé plus d'une heure et demie avec Monsieur le Directeur, pas mal pour une reprise, non ? Je ne sais pas si vous trouverez ça trop long, moi, j'aurais pu y rester des heures...
    Je m'appelle Antoine Benneteau. Bienvenue dans Echange.
    Enregistré en collaboration avec le @studioload.
    Et pour ceux qui découvrent Echange, Antoine Benneteau vous présente ce podcast en images.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 1h 27 min
    Hugo Gaston, la révélation, l'insouciant, le rageux

    Hugo Gaston, la révélation, l'insouciant, le rageux

    La première fois que je l'ai vu, c'était à la télévision. Un dimanche soir du mois d'octobre, comme 5 millions d'autres Français ! Bien sûr, j'avais entendu parler de lui, mais c'est la première fois que je le voyais jouer. Et son tennis m'a tout de suite plu, comme à tout le monde.
    Ce jour-là, il a poussé le double finaliste de Roland-Garros Dominic Thiem en cinq sets sur la terre battue parisienne, un exploit qui suivait une formidable victoire sur Stan Wawrinka, vainqueur à Paris en 2016. Mais il en a accompli un autre, peut-être plus important, en rendant le tennis accessible et disponible pour tous.
    Commencer l'année avec la révélation de l'année 2020, cela faisait sens pour moi. Souhaitons que son ascension continue. Ce podcast a toutefois été enregistré avant son départ pour Doha et les qualifications pour l'Open d'Australie, événement qu'il ne disputera finalement pas, lui qui a perdu au premier tour. Je suis sûr qu'il aura bien d'autres occasions de se rattraper.
    Bienvenue dans Echange.
    Enregistré en collaboration avec le @studioload.
    Et pour ceux qui découvrent Echange, Antoine Benneteau vous présente ce podcast en images.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 43 min
    Alizé Cornet, l'acharnée, la précoce, "l'anormale"

    Alizé Cornet, l'acharnée, la précoce, "l'anormale"

    La première fois que je l'ai vue, elle avait 15 ans et elle jouait déjà son premier Roland-Garros. Alizé Cornet avait même passé le premier tour. elle était sur le court Suzanne-Lenglen avec Amélie Mauresmo, son idole qui se tenait en face d'elle. C'est le début d'une grande carrière : 11e mondiale, huitième-de-finaliste dans les quatre tournois du Grand Chelem et vainqueur de la Fed Cup, entre autres...
    Entre ses rages, ses angoisses, ses réussites et ses espoirs, elle nous raconte tout dans cet épisode, sans compromis. "Sans compromis", c'est aussi le titre de son livre publié aux éditions Amphora. Et je trouve que ça résume bien le caractère de cette grande championne.
    Bienvenue dans Echange.
    Enregistré en collaboration avec le @studioload.
    Et pour ceux qui découvrent Echange, Antoine Benneteau vous présente ce podcast en images.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 57 min
    Manu Planque, le coach, le passionné du jeu, l'intransigeant

    Manu Planque, le coach, le passionné du jeu, l'intransigeant

    La première fois que je l'ai vu, c'était au fin fond de l'Ouzbékistan, il entraînait un Lucas Pouille de Challenger, il n'y est pas resté longtemps. Lui, c'est Emmanuel Planque, Manu pour les intimes. La première chose qu'il m'a dite, c'est : "est-ce que tu aimes que l'on t'encourage pendant tes matches ?" Il n'était pas obligé.
    Pendant deux semaines, j'ai partagé leurs séances et leur quotidien. Nous avons toujours échangé depuis. Il m'a toujours partagé ses convictions sur le tennis et sur les conditions de la performance. Et c'était toujours passionnant. A chaque fois que je le rencontre, c'est toujours pareil : il me fascine autant qu'il m'intrigue. C'est donc tout naturellement que j'ai voulu échanger avec ce mordu de tennis...
    Bienvenue dans Echange.
    Enregistré en collaboration avec le @studioload.
    Et pour ceux qui découvrent Echange, Antoine Benneteau vous présente ce podcast en images.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 1h 1m
    Toni Nadal, l'oncle, l'exigeant, le visionnaire

    Toni Nadal, l'oncle, l'exigeant, le visionnaire

    La première fois que je l'ai vu, j'avais 12 ans et Toni accompagnait son neveu, qui était déjà un joueur à part. Rafael remportait alors le tournoi d'Are, avant tout le reste. Et quel reste...
    Lui, c'est donc Toni Nadal, qui a fait l'effort de parler de lui et de sa relation avec son champion de neveu dans une langue qui n'est pas la sienne. Parfois, il faut tendre l'oreille, mais on comprend toujours.
    Federer, Djokovic, le coaching, le tennis français, l'évolution du tennis, Roland-Garros, nous avons pu parler de tout. On se demande toujours ce qui fait une légende du jeu. Après cet échange, on a quelques éléments de réponse. Laissez-vous porter par sa voix cassée. Bienvenue dans Echange.
    Enregistré en collaboration avec le @studioload
    Et pour ceux qui découvrent Echange, Antoine Benneteau vous présente ce podcast en images.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 42 min

Avis d’utilisateurs

4,9 sur 5
568 notes

568 notes

Candy cruche ,

Passionnant

Quand ça raconte les dessous des grandes victoires voire des défaites (Pauline, Alizée, benett). Quand les joueurs se livrent avec honnêteté et passion et une certaine forme de sérénité et de classe (Alizée, Yannick, Richard, Emmanuel et bien sûr Guy) c’est vraiment passionnant. J’ai hâte d’entendre Gilles, Nico et Nico, Arnaud Clément, Riton, Tutu, Cédric, Nathalie Dechy, Fabrice, Mika, Amélie, et pourquoi pas Roger, Marc Rosset,

fredmonville ,

Dans l’intimité du jeu

Belles interviews de Tsonga, Forget ou Cornet ; Auger-Aliassime apparait plus formaté mais son jeune âge y est pour quelque chose…

aurellecle ,

Encore

Ça manquait !

Classement des podcasts dans Sports

D’autres se sont aussi abonnés à