15 épisodes

Mon journal intime militant. 
Ça parle de moi, de mes rencontres, de féminisme, de FEMEN, de la place des femmes dans l'espace public, d'activisme, de Marseille.

Marguerite Stern Marguerite Stern

    • Actualités
    • 4.8, 114 notes

Mon journal intime militant. 
Ça parle de moi, de mes rencontres, de féminisme, de FEMEN, de la place des femmes dans l'espace public, d'activisme, de Marseille.

    Ma chambre à moi #2 - L'âme

    Ma chambre à moi #2 - L'âme

    L'eau, c'est toute une problématique en squat. On a mis un mois à l'avoir et ça a été toute une aventure.
    Je vous passe les détails technique, mais sachez que quand on retrouve l'eau après un mois, on se sent un peu comme dans Koh Lanta après avoir gagné une épreuve de confort.

    Musiques :
    "Stop" sur le site Fugue.
    "Rough and deep" sur le site Fugue.
    "Crazy" - Britney Spears

    • 12 min
    Ma chambre à moi #1 - L'extérieur

    Ma chambre à moi #1 - L'extérieur

    Je m'appelle Marguerite Stern, j'ai 29 ans, j'ai été activiste Femen pendant trois ans, et y a quelques mois, j'ai lancé le mouvement des collages contre les féminicides. Ça, c'est la partie publique de ma vie. Le reste, l'intime, je le raconte rarement. Parce que même si la vie intime est politique, et surtout celles des femmes, j'en ai un peu marre de parler de moi. Mais en même temps, j'aime les histoires, et l'histoire de ma vie est surement celle que je peux raconter avec le plus de légitimité.
    Y a plein d'autres projets que cette nouvelle série de podcasts sur lesquels je dois travailler en ce moment, mais comme ils sont sensés être rémunérés, c'est plus stressant. Ça n'est pas pareil de créer pour répondre à un contrat, que de créer purement pour soi. J'ai envie de travailler dessus, mais j'ai besoin d'une fenêtre de sortie. Alors ici ça sera mon espace de liberté, ma chambre à moi. 

    ___
    musiques : 
    Jeanne Addead - "Mutate"
    Beyoncé - "If I were a boy"
    Alicia keys - "No one" & "Doesn't mean anything"

    • 12 min
    Héroïnes de la rue #6 - Les messagères de Dieu

    Héroïnes de la rue #6 - Les messagères de Dieu

    J'ai rencontré Joséphine et Valérie un jour en traversant la gare St Charles. elles en imposaient vraiment. Elles chantaient au piano et elles prenaient tout l'espace autour d'elles.
    J'ai pas tout de suite compris le délire, mais quand j'ai pris leur carte, y avait écrit "église évangélique".

    musique : "rough and deep" - sur le site Fugue

    • 24 min
    Héroïnes de la rue - [dans le réel]

    Héroïnes de la rue - [dans le réel]

    Je vous ai laissé à la fin de l'été en vous disant que la diffusion de cette série reprendrait en Septembre. Là on est fin Octobre, et je n'ai toujours pas posté de nouvel épisode.
    J'étais trop occupée à faire l'héroïne de la rue dans le réel. 

    __

    Musiques :
    "Independant women" des Destiny's child
    "Millenium" sur le site Fugue

    • 6 min
    Héroïnes de la rue - [message de service]

    Héroïnes de la rue - [message de service]

    Ceci est un message de service pour vous dire que j'interromps la diffusion d'Héroïnes de la rue pour l'été.
    J'ai besoin de temps pour moi, de temps pour changer de vie, parce que j'ai décidé de revenir habiter à Paris, de temps aussi pour mettre en ordre d'autres projets dont je ne vous parle pas encore.
    En attendant, si vous avez envie de m'écouter encore un peu, rendez-vous dans le dernier épisode du podcast 4h12 où je vous raconte ce qui m'empêche de dormir la nuit.
    On se retrouve en Septembre pour les 3 derniers épisodes de la série.
    En attendant je vous souhaite un bel été.
    __
    Habillage sonore : 
    "The dome" sur le site Fugue (https://icons8.com/music/).

    • 37 s
    Héroïnes de la rue #5 - La meuf qui allait poser des chattes dans la rue

    Héroïnes de la rue #5 - La meuf qui allait poser des chattes dans la rue

    Un jour où j'allais coller mes messages féministes dans Marseille, je suis tombée sur une sculpture de chatte. Elle était blanche, en plâtre, posée sur une plaque rectangulaire, avec des légendes soigneusement tracées au marqueur rouge.
    Ça m'a fait une drôle de sensation de voir non pas une chatte dessinée à la va vite ou même au pochoir comme on en voit se multiplier sur les murs de Marseille, mais une chatte bien réelle en trois dimensions, comme si elle sortait du mur.
    Derrière cette sculpture un peu précieuse, j'ai vu le temps qu'il avait fallu pour la penser précisément, pour la mouler, pour la poser.
    J'ai collé mon message à côté d'elle, je suis rentrée chez moi et j'ai mené l'enquête. Je l'ai retrouvée sur instagram. Et j'ai bien évidemment eu envie d'en savoir plus.

    (Avec une apparition de la brillante Elvire Duvelle Charles.)

    __
    Habillage sonore : 
    "The dome" et "Stop" sur le site Fugue (https://icons8.com/music/).
    "Mytho" de Suka

    • 26 min

Avis d’utilisateurs

4.8 sur 5
114 notes

114 notes

BlandineAvignon ,

Marguerite est une véritable héroïne de la rue.

Elle écoute et donne la parole aux femmes qu’elle rencontre dans la rue. Sans jugement, et même si elle n’est pas d’accord avec elles, elle leur ouvre nos oreilles. Merci pour ça!

Benthjshaixn ,

Fonce !

Merci, tu m’inspires beaucoup, mais surtout (et c’est, je trouve ce qu’il y a de plus beau) tu te construis une place dans une société naze et ça me donne envie de faire pareil.

Pomclé ,

Merci

Le doute que vous ressentez est un classique des grandes œuvres..
Merci pour l’exemple que vous donnez.
Claire

Classement des podcasts dans Actualités

D’autres se sont aussi abonnés à