5 épisodes

Grand démiurge du cinéma, Kubrick a construit une œuvre qui semble à première vue composée d'éléments hétérogènes : film noir (L'Ultime Razzia), science-fiction (2001 : l'Odyssée de l'espace), anticipation sociale (Orange mécanique), reconstitution historique (Barry Lyndon), épouvante (Shining), film de guerre (Full Metal Jacket). Mais tous ces titres, quel que soit leur genre d'appartenance, constituent une réflexion visionnaire, profonde et désabusée, sur l'Homme, ses rapports avec la science et la technique, son évolution et son identité même.

Stanley Kubrick Cinémathèque française

    • Arts visuels

Grand démiurge du cinéma, Kubrick a construit une œuvre qui semble à première vue composée d'éléments hétérogènes : film noir (L'Ultime Razzia), science-fiction (2001 : l'Odyssée de l'espace), anticipation sociale (Orange mécanique), reconstitution historique (Barry Lyndon), épouvante (Shining), film de guerre (Full Metal Jacket). Mais tous ces titres, quel que soit leur genre d'appartenance, constituent une réflexion visionnaire, profonde et désabusée, sur l'Homme, ses rapports avec la science et la technique, son évolution et son identité même.

    • video
    Stanley Kubrick, l'invention technique au service de l'art du cinéma. Conférence de Joe Dunton

    Stanley Kubrick, l'invention technique au service de l'art du cinéma. Conférence de Joe Dunton

    La plupart des cinéastes laissent les choix des objectifs et des lumières et autres équipements de prise de vues à leur directeur de la photographie, en leur confiant ainsi le style et l'aspect visuel du film. Ce n'est pas le cas de Kubrick qui travaille toujours avec des artistes et des techniciens de renom, mais qui se tient prêt en permanence à utiliser les innovations techniques et les procédés qui l'aideront à trouver la solution parfaite. Tout au long de sa carrière, il achète, modifie et teste des équipements de prise de vues très divers. En quoi cette passion de Kubrick pour les techniques de prise de vues influence-t-elle effectivement ses images ?

    • 1h 45 min
    • video
    Le cerveau et le monde : Shining et après. Conférence d'Emmanuel Siety

    Le cerveau et le monde : Shining et après. Conférence d'Emmanuel Siety

    Dans L'Image-temps, Gilles Deleuze voyait en Stanley Kubrick, à l'instar d'Alain Resnais, un cinéaste "de l'identité du monde et du cerveau". En partant de Shining, nous questionnerons et prolongerons ce rapprochement en avançant trois autres noms de cinéastes explorateurs d'états limites du monde et de la conscience : David Lynch, Michael Haneke et Gus Van Sant.

    • 1h 17 min
    • video
    Avant/après 2001 : Kubrick et la recherche de la nouveauté. Conférence de Pierre Berthomieu

    Avant/après 2001 : Kubrick et la recherche de la nouveauté. Conférence de Pierre Berthomieu

    Dès le début de son œuvre, Kubrick s'est démarqué des styles hollywoodiens dominants, privilégiant la recherche de la singularité et de la nouveauté. C'est ainsi qu'il élabore son odyssée de l'espace, destinée à révolutionner la science-fiction. Nourri de plusieurs films des années 1950, qu'il améliore techniquement, 2001 puise dans les registres des cinémas expérimental et scientifique, comme dans la musique classique, avec l'idée, a priori paradoxale, d'un grand spectacle sidérant en Cinerama.

    • 1h 36 min
    • video
    Le cinéma de Kubrick, entre raison et passion. Conférence de Michel Ciment

    Le cinéma de Kubrick, entre raison et passion. Conférence de Michel Ciment

    Un fil rouge relie les films de Kubrick qui sont autant d'avertissements en forme de fables : le rapport au cœur de chaque homme et dans la société entre une volonté de contrôle, l'affirmation de la raison et l'irruption de la passion, de la violence et du refoulé.

    • 1h 16 min
    • video
    Stanley Kubrick, l'artiste et sa méthode. Table ronde

    Stanley Kubrick, l'artiste et sa méthode. Table ronde

    Rencontre avec Ken Adam, Marisa Berenson, Michel Ciment, Nigel Galt, Jan Harlan, Christiane Kubrick, Tim Heptner, animée par Serge Toubiana.

    • 1h 17 min

Classement des podcasts dans Arts visuels

D’autres se sont aussi abonnés à

Plus par Cinémathèque française