164 épisodes

Ils sont des témoins du Christ : Celui qui a porté nos souffrances et vaincu la mort. Celui dont le message d'amour, de pardon et d'humilité est le plus universel, le plus nécessaire pour tous ceux qui doutent, qui cherchent ou qui veulent se rapprocher de Dieu.

Laïcs, religieux, membres de l'Église, hommes et femmes de culture, d'engagement social, humain ou économique, ils témoignent la joie et l'amour du Christ, ils nous apportent la lumière qui nous réconforte ou nous console.

Chaque semaine, une rencontre, un témoignage, un nouveau podcast ZETEO d'accès entièrement gratuit et illimité. 

Zeteo Guillaume

    • Religion et spiritualité
    • 4,9 • 98 notes

Ils sont des témoins du Christ : Celui qui a porté nos souffrances et vaincu la mort. Celui dont le message d'amour, de pardon et d'humilité est le plus universel, le plus nécessaire pour tous ceux qui doutent, qui cherchent ou qui veulent se rapprocher de Dieu.

Laïcs, religieux, membres de l'Église, hommes et femmes de culture, d'engagement social, humain ou économique, ils témoignent la joie et l'amour du Christ, ils nous apportent la lumière qui nous réconforte ou nous console.

Chaque semaine, une rencontre, un témoignage, un nouveau podcast ZETEO d'accès entièrement gratuit et illimité. 

    Annick de Souzenelle : L'humanité est l'épouse divine de Dieu

    Annick de Souzenelle : L'humanité est l'épouse divine de Dieu

    Annick de Souzenelle est une figure marquante de la pensée chrétienne depuis de nombreuses années. Théologienne, son œuvre d'une grande spiritualité est nourrie par sa foi chrétienne et sa lecture bouleversante de la Bible. À quelques mois seulement de la célébration de son centenaire, cet épisode est le fruit d’une rencontre exceptionnelle chez elle, dans sa jolie maison d’Anjou.

    Après avoir été infirmière anesthésiste, Annick de Souzenelle est devenue psychothérapeute, marquée notamment par les travaux de Jung qui lui a permis de développer la psychologie des profondeurs. La lecture de la Bible a été pour elle le bouleversement de sa vie, en s’attachant particulièrement à la symbolique des lettres hébraïques.

    La compréhension de la lecture des textes sacrés a permis à Annick de Souzenelle d’entendre la voix divine, « celle qui a sculpté du même ciseau l’Homme et la Torah ».

    D’où une intense jubilation, une « îvresse même » de découvrir que dans le plan d’amour du Créateur, tout est relié : Tout prend un visage signifiant, tout vit. Tout, y compris le corps.

    Annick de Souzenelle a consacré une grande partie de son œuvre à rétablir la dignité du corps,  « le plus merveilleux instrument de notre réalisation » : Pour chacun de nous, il prend sa réelle valeur lorsque nous allons vers l’intérieur de nous-même, par la prière, la méditation et la vie intérieure, à la rencontre du Dieu aimant.

    Annick de Souzenelle révèle également la splendeur de la mission de la femme et de son sacerdoce, qui n’entre aucunement en rivalité avec celui de l’homme.

    Une première rencontre merveilleuse, pour donner un avant-goût, certes trop rapide, de la vision à la fois lumineuse, profonde et prophétique d’une femme qui vit autant avec les hommes qu’avec les anges…

    Vous pouvez aussi écouter ce 163ème épisode avec Annick de Souzenelle sur le site de Zeteo en cliquant ici.

    Pour mieux découvrir Annick de Souzenelle sur son site Arigah, cliquer ici.

    UN NOUVEAU MESSAGEPour remercier les auditeurs qui entendent nos appels et qui nous envoient des dons,

    Et pour faire appel aux auditeurs qui écoutent nos podcasts, qui les apprécient, qui pourraient faire un don mais qui ne le font pas, soit parce qu’ils pensent le faire et qu’ils oublient, ou qu’ils pensent que d’autres le feront peut-être à leur place, ou encore pour d’autres raisons…

    Faire un don

    L’habitude de la gratuité des contenus numériques est une mauvaise habitude, elle repose sur une illusion ou une tromperie, car il ne peut pas y avoir de contenus de qualité gratuits et il est normal, quand on le peut, de contribuer à un service que l’on reçoit.

    Nous ne pouvons continuer sans vous, sans vos dons, même s’ils sont d’un montant modeste, parce que nous ne fixerons jamais un prix d’accès et que ceux qui ne peuvent contribuer pourront toujours nous écouter, grâce à l’effort de ceux qui le peuvent.

    Nous avons l’été à traverser. Nous continuerons de diffuser des podcasts spirituels et positifs, si importants peut-être, au moment où nous vivons des temps troublés.

    Nos témoins répondent aux enjeux actuels, à votre tour, quand vous le pouvez, de nous aider à répondre à nos propres enjeux financiers.

    Votre don est défiscalisé à hauteur de 66% : un don de 30€ ne vous coûtera en réalité que 10€.

    Alors d’avance, un grand merci à ceux qui entendront cet appel et qui feront un don en cliquant ici. 

    Ceux qui préfèrent payer par chèque le peuvent en l’adressant à l'Association Telio, 116 boulevard Suchet – 75016 Paris. Virement : nous contacter.

    --------------

    Prions pour l'Ukraine !Les semaines, les mois passent, et nous finissons presque à nous habituer à ce conflit à nos portes. Les médias en parlent moins, ils ont compris que l'opinion était sans doute lassée... Et pourtant, l'enfer est sur terre, les force

    • 51 min
    Père François Potez : Le sourire est la première charité à faire au monde

    Père François Potez : Le sourire est la première charité à faire au monde

    Le Père François Potez est le curé de la paroisse de Saint Philippe du Roule, au cœur de Paris, depuis un an et demi. Diplômé de l’école navale, il a été officier de marine jusqu’en 1982, avant d’entrer chez les Frères de Saint Jean et d’être ordonné prêtre en 1989. Il a ensuite passé une dizaine d’années au service des jeunes et de l’éducation. Il est rattaché au diocèse de Paris depuis 1997.

    Nous vivons des temps troublés : La guerre en Ukraine et la menace nucléaire, la crise sanitaire due, la crise écologique dont nous ressentons de plus en plus les effets comme après ces quelques jours d’une nouvelle vague de chaleur anormale, jusqu’à la crise religieuse qui affecte particulièrement l’Église aujourd’hui.

    Ici, nous rencontrons un prêtre qui apporte un message de douceur et de joie, où la gravité et les questions difficiles ne sont pas évacuées. Un message qui s’adresse notamment aux prêtres, dont la mission est tant remise en question aujourd’hui, mais aussi aux croyants souvent désorientés ou déchirés par des courants contradictoires.

    Il est bon de connaître le rayonnement d’un homme au service d’un sacerdoce auquel il croit de toutes ses forces, parce qu’il sait que la vulnérabilité de celui qui sert est le levier de la puissance d’amour et de paix de Dieu. Un prêtre qui dessine avec profondeur et humilité les traits de cette paternité spirituelle et sacerdotale aussi menacée qu’essentielle.

    Vous pouvez aussi écouter ce 162ème épisode avec le Père François Potez sur le site de Zeteo en cliquant ici.

    Pour lire La grave allégresse du Père François Potez, cliquer ici.

    UN NOUVEAU MESSAGEPour remercier les auditeurs qui entendent nos appels et qui nous envoient des dons,

    Et pour faire appel aux auditeurs qui écoutent nos podcasts, qui les apprécient, qui pourraient faire un don mais qui ne le font pas, soit parce qu’ils pensent le faire et qu’ils oublient, ou qu’ils pensent que d’autres le feront peut-être à leur place, ou encore pour d’autres raisons…

    Faire un don

    L’habitude de la gratuité des contenus numériques est une mauvaise habitude, elle repose sur une illusion ou une tromperie, car il ne peut pas y avoir de contenus de qualité gratuits et il est normal, quand on le peut, de contribuer à un service que l’on reçoit.

     

    Nous ne pouvons continuer sans vous, sans vos dons, même s’ils sont d’un montant modeste, parce que nous ne fixerons jamais un prix d’accès et que ceux qui ne peuvent contribuer pourront toujours nous écouter, grâce à l’effort de ceux qui le peuvent.

     

    Nous avons l’été à traverser. Nous continuerons de diffuser des podcasts spirituels et positifs, si importants peut-être, au moment où nous vivons des temps troublés.

     

    Nos témoins répondent aux enjeux actuels, à votre tour, quand vous le pouvez, de nous aider à répondre à nos propres enjeux financiers.

    Votre don est défiscalisé à hauteur de 66% : un don de 30€ ne vous coûtera en réalité que 10€.

    Alors d’avance, un grand merci à ceux qui entendront cet appel et qui feront un don en cliquant ici. 

    Ceux qui préfèrent payer par chèque le peuvent en l’adressant à l'Association Telio, 116 boulevard Suchet – 75016 Paris. Virement : nous contacter.

    --------------

    Prions pour l'Ukraine !Les semaines, les mois passent, et nous finissons presque à nous habituer à ce conflit à nos portes. Les médias en parlent moins, ils ont compris que l'opinion était sans doute lassée... Et pourtant, l'enfer est sur terre, les forces du mal sont déchaînées. La paix du monde est menacée comme jamais.

    Et si nous pouvons, de loin, nous croire impuissants, nous avons la force de la prière, et du bien que nous pouvons faire autour de nous. C'est ainsi que nous pouvons peser sur le plateau de la mystérieuse balance céleste, celle qui finira par pencher du bon côté.

    Nous prions pour tou

    • 43 min
    Emmanuel de Waresquiel : Ma mère m'a conduit à l’invisible par la douceur et l’émerveillement

    Emmanuel de Waresquiel : Ma mère m'a conduit à l’invisible par la douceur et l’émerveillement

    Emmanuel de Waresquiel est un des historiens préférés des français. Il est reconnu pour une grande œuvre au cœur de laquelle on croise de grands personnages de l’histoire de France, notamment au cours de la Restauration qui est une époque qui le passionne particulièrement.

    Pour sa deuxième participation à Zeteo, Emmanuel de Waresquiel nous invite tous à faire un léger pas de côté, en le suivant dans un voyage insolite qu’il a entrepris, dans l’exploration de son enfance, qui fait l'objet de sa toute dernière publication : Voyage autour de mon enfance.

    Un parcours emprunt de poésie, parfois d’une « mélancolie heureuse », et surtout d’un bonheur intact, celui qu’il a vécu dès ses premières années et qui semble ne jamais l’avoir quitté.

    Quand un historien se penche sur sa propre histoire, c’est pour nous permettre de porter à notre tour un regard sur notre enfance, sur notre rapport avec le temps et avec ce qui compte vraiment dans la vie.

    Pour lui, l’évocation des tous petits détails, ceux de « l’écume du temps » : Le mal et les souffrances ont peut-être existé, mais ils s’effacent parce qu’ils ne devaient pas avoir de prise. Le seul aveu que concède ici ce grand historien, c’est que "le bonheur est sans histoire"…  

    Un épisode différent, inondé de douceur, d’élégance et de bienveillance, où la dimension spirituelle affleure souvent. Un hommage aussi à un ami commun, récemment disparu, qui nous manque alors un peu moins.

    Vous pouvez aussi écouter ce 161ème épisode avec Emmanuel de Waresquiel sur le site de Zeteo en cliquant ici.

    Pour lire Voyage autour de mon enfance d'Emmanuel de Waresquiel, cliquer ici.

    QUELQUES MOTS ENCORE...... Pour remercier ceux qui entendent nos appels aux dons ! C’est grâce à vous que nous pouvons continuer, merci de tout cœur !

    ... et pour adresser un nouvel appel à ceux qui écoutent régulièrement nos épisodes mais qui n’ont pas encore répondu à nos appels, ceux qui en ont la possibilité, même par des petits montants.

    Faire un don

    Nous avons besoin de vous, nous dépendons de vos dons. Les mécènes qui ont permis notre développement ont rempli leur mission. C'est par ceux d'entre vous qui le peuvent, ceux qui apprécient nos podcasts et qui peuvent faire un don, que nous pourrons couvrir nos frais. Nous devrions y parvenir : vous êtes assez nombreux pour cela. 

    Il suffit que certains d’entre vous fassent un don, sans penser que ce message s’adresse aux autres...

    Nous sommes encore loin de nos objectifs : atteindre chaque mois 1% de donateurs parmi nos auditeurs. 1%, ce n’est pas beaucoup... Ce chiffre peut inciter certains de ceux qui peuvent donner à penser que d’autres le feront à leur place, c’est pourquoi les dons sont encore trop peu nombreux.

    Pour que nous puissions continuer notre mission, nous comptons entièrement sur vous !

    Votre don est défiscalisé à hauteur de 66% : un don de 30€ ne vous coûtera en réalité que 10€.

    Alors d’avance, un grand merci à ceux qui entendront cet appel et qui feront un don en cliquant ici. 

    Je vous souhaite une belle Pentecôte, en espérant que les magnifiques méditations du Frère François Cassingena-Trévedy toucheront vos âmes et vos coeurs !

    En communion,

    Guillaume Devoud

    Ceux qui préfèrent payer par chèque le peuvent en l’adressant à l'Association Telio, 116 boulevard Suchet – 75016 Paris. Virement : nous contacter.

    --------------

    Prions pour l'Ukraine !Les semaines, les mois passent, et nous finissons presque à nous habituer à ce conflit à nos portes. Les médias en parlent moins, ils ont compris que l'opinion était sans doute lassée... Et pourtant, l'enfer est sur terre, les forces du mal sont déchaînées. La paix du monde est menacée comme jamais.

    Et si nous pouvons, de loin, nous croire impuissants, nous avons la force de la prière, et du bien que nous pouvons faire autour de nous. C'es

    • 46 min
    Frère François Cassingena-Trévedy - La Pentecôte : un feu qui brûle sans détruire

    Frère François Cassingena-Trévedy - La Pentecôte : un feu qui brûle sans détruire

    Pour clôturer le cycle de ses trois méditations de Pentecôte pour Zeteo, le Frère François Cassingena-Trévedy nous parle du Feu de la Pentecôte : Celui que François d’Assise appelle Frère-feu : il est beau, robuste et fort, mais il est tendre aussi. Il envahit la maison sans l’incendier, comme le buisson ardent de Moïse. Un feu qui brûle sans détruire et qui n’a pas surtout pas besoin de pompiers… car ce feu qui nous fait vivre doit toujours avoir la voie libre.

    Ce feu est pour tout le monde : il va se poser individuellement sur nous tous. Que cette Pentecôte nous permette de découvrir quelle est la langue de feu qui brûle au dessus de chacun de nous, celle que nous ne savons pas voir. Et qu’elle nous permette aussi de reconnaître celle qui illumine nos voisins, nos frères et nos sœurs, plutôt que de nous plaindre de leurs défauts ou de leurs ombres.

    L’Esprit poursuit son œuvre dans l’Église et en chacun de nous : La vie de Dieu passe partout, même au cœur des situations les plus dures...

    Vous pouvez aussi écouter ce 160ème épisode avec le Frère François Cassingena-Trévedy sur le site de Zeteo en cliquant ici.

    QUELQUES MOTS SEULEMENT...... Pour remercier ceux qui entendent nos appels aux dons ! C’est grâce à vous que nous pouvons continuer, merci de tout cœur !

    ... et pour adresser un nouvel appel à ceux qui écoutent régulièrement nos épisodes mais qui n’ont pas encore répondu à nos appels, ceux qui en ont la possibilité, même par des petits montants.

    Faire un don

    Nous avons besoin de vous, nous dépendons de vos dons. Les mécènes qui ont permis notre développement ont rempli leur mission. C'est par ceux d'entre vous qui le peuvent, ceux qui apprécient nos podcasts et qui peuvent faire un don, que nous pourrons couvrir nos frais. Nous devrions y parvenir : vous êtes assez nombreux pour cela. 

    Il suffit que certains d’entre vous fassent un don, sans penser que ce message s’adresse aux autres...

    Nous sommes encore loin de nos objectifs : atteindre chaque mois 1% de donateurs parmi nos auditeurs. 1%, ce n’est pas beaucoup... Ce chiffre peut inciter certains de ceux qui peuvent donner à penser que d’autres le feront à leur place, c’est pourquoi les dons sont encore trop peu nombreux.

    Pour que nous puissions continuer notre mission, nous comptons entièrement sur vous !

    Votre don est défiscalisé à hauteur de 66% : un don de 30€ ne vous coûtera en réalité que 10€.

    Alors d’avance, un grand merci à ceux qui entendront cet appel et qui feront un don en cliquant ici. 

    Je vous souhaite une belle Pentecôte, en espérant que les magnifiques méditations du Frère François Cassingena-Trévedy toucheront vos âmes et vos coeurs !

    En communion,

    Guillaume Devoud

    Ceux qui préfèrent payer par chèque le peuvent en l’adressant à l'Association Telio, 116 boulevard Suchet – 75016 Paris. Virement : nous contacter.

    --------------

    Prions pour l'Ukraine !Les semaines, les mois passent, et nous finissons presque à nous habituer à ce conflit à nos portes. Les médias en parlent moins, ils ont compris que l'opinion était sans doute lassée... Et pourtant, l'enfer est sur terre, les forces du mal sont déchaînées. La paix du monde est menacée comme jamais.

    Et si nous pouvons, de loin, nous croire impuissants, nous avons la force de la prière, et du bien que nous pouvons faire autour de nous. C'est ainsi que nous pouvons peser sur le plateau de la mystérieuse balance céleste, celle qui finira par pencher du bon côté.

    Nous prions pour toutes les victimes ukrainiennes et russes, pour les morts, les blessés, les familles éprouvées, les populations terrorisées, les réfugiés, ceux qui les aident. 

    Pour que ce conflit épouvantable s'achève au plus vite.

    Pour que la grâce de Dieu agisse sur ceux qui ont le pouvoir de la guerre et de la paix.

    --------------

    Telio : Le podcast pour raconter la vie des saints au

    • 15 min
    Frère François Cassingena-Trévedy : Dimanche de Pentecôte - Acceptons la liberté totale de l'Esprit

    Frère François Cassingena-Trévedy : Dimanche de Pentecôte - Acceptons la liberté totale de l'Esprit

    Le Frère François Cassingena-Trévedy propose ici une méditation sur le mystère de la Pentecôte et sur la puissance du souffle de l'Esprit : un vent qui régénère et renouvelle. Ce vent qui nous libère de tout ce qui nous enferme, que ce soient nos peurs, nos limites ou même, parfois, nos certitudes.

    Une nouvelle méditation nourrie par l'intériorité et la profondeur d'un moine bénédictin qui vit aujourd'hui en semi-ermitage, dans les reliefs magnifiques et apaisés du Cantal : Une terre de volcans endormis, qui se réveilleront peut-être un jour... car nul ne sait où souffle l'Esprit, c'est lui qui choisit la direction, le jour et l'heure.

    Nous continuons aujourd'hui le cycle des trois méditations de Pentecôte du Frère François Cassingena-Trévedy pour Zeteo. 

    Le Frère François Cassingena-Trévedy est moine. Il est Maître de conférences à l’Institut catholique de Paris, où il enseigne la liturgie et la patristique. Il a longtemps tenu des chroniques pour la revue Études, et il est l’auteur de nombreux ouvrages que le public chrétien connaît bien, qui sont au carrefour de la théologie, de la poésie, de la littérature et de la spiritualité.

    Après avoir longtemps vécu à l’abbaye Saint-Martin de Ligugé, dans la Vienne, à laquelle il est aujourd’hui rattaché, il vit depuis quelques mois en semi ermitage au cœur du Massif Central, dans le Cantal, dans des lieux magnifiques qui l’inspirent depuis son enfance, au contact d’une nature et d’un milieu paysan qui le réjouissent.

    Vous pouvez aussi écouter ce 159ème épisode avec le Frère François Cassingena-Trévedy sur le site de Zeteo en cliquant ici.

    QUELQUES MOTS SEULEMENT...... Pour remercier ceux qui entendent nos appels aux dons ! C’est grâce à vous que nous pouvons continuer, merci de tout cœur !

    ... et pour adresser un nouvel appel à ceux qui écoutent régulièrement nos épisodes mais qui n’ont pas encore répondu à nos appels, ceux qui en ont la possibilité, même par des petits montants.

    Faire un don

    Nous avons besoin de vous, nous dépendons de vos dons. Les mécènes qui ont permis notre développement ont rempli leur mission. C'est par ceux d'entre vous qui le peuvent, ceux qui apprécient nos podcasts et qui peuvent faire un don, que nous pourrons couvrir nos frais. Nous devrions y parvenir : vous êtes assez nombreux pour cela. 

    Il suffit que certains d’entre vous fassent un don, sans penser que ce message s’adresse aux autres...

    Nous sommes encore loin de nos objectifs : atteindre chaque mois 1% de donateurs parmi nos auditeurs. 1%, ce n’est pas beaucoup... Ce chiffre peut inciter certains de ceux qui peuvent donner à penser que d’autres le feront à leur place, c’est pourquoi les dons sont encore trop peu nombreux.

    Pour que nous puissions continuer notre mission, nous comptons entièrement sur vous !

    Votre don est défiscalisé à hauteur de 66% : un don de 30€ ne vous coûtera en réalité que 10€.

    Alors d’avance, un grand merci à ceux qui entendront cet appel et qui feront un don en cliquant ici. Vous trouverez également à ce lien les informations qui expliquent nos besoins.

    Je vous souhaite une belle Pentecôte, en espérant que les magnifiques méditations du Frère François Cassingena-Trévedy toucheront vos âmes et vos coeurs !

    En communion,

    Guillaume Devoud

    Ceux qui préfèrent payer par chèque le peuvent en l’adressant à l'Association Telio, 116 boulevard Suchet – 75016 Paris. Virement : nous contacter.

    --------------

    Prions pour l'Ukraine !Les semaines, les mois passent, et nous finissons presque à nous habituer à ce conflit à nos portes. Les médias en parlent moins, ils ont compris que l'opinion était sans doute lassée... Et pourtant, l'enfer est sur terre, les forces du mal sont déchaînées. La paix du monde est menacée comme jamais.

    Et si nous pouvons, de loin, nous croire impuissants, nous avons la force de l

    • 15 min
    Frère François Cassingena-Trévedy : Samedi de Pentecôte : La Pentecôte, c'est la naissance d'une Église comme on la rêve

    Frère François Cassingena-Trévedy : Samedi de Pentecôte : La Pentecôte, c'est la naissance d'une Église comme on la rêve

    Le Frère François Cassingena-Trévedy est moine. Il est Maître de conférences à l’Institut catholique de Paris, où il enseigne la liturgie et la patristique. Il a longtemps tenu des chroniques pour la revue Études, et il est l’auteur de nombreux ouvrages que le public chrétien connaît bien, qui sont au carrefour de la théologie, de la poésie, de la littérature et de la spiritualité.

    Après avoir longtemps vécu à l’abbaye Saint-Martin de Ligugé, dans la Vienne à laquelle il est aujourd’hui rattaché, il vit depuis quelques mois en semi ermitage au cœur du Massif Central, dans le Cantal, dans des lieux magnifiques qui l’inspirent depuis son enfance, au contact d’une nature qui vous inspire, d’un milieu paysan qui le réjouit.

    Pour Zeteo, le Frère François a accepté de nous accompagner pour la Pentecôte, en nous offrant trois courtes méditations, qui sont l’œuvre d’un esprit profondément libre, puissant et régénérant.

    Avec lui, en commençant par la méditation pour le Samedi Saint, nous redécouvrons la simplicité, la joie et la force de la Pentecôte, qui est une véritable "explosion de vie, de joie et de lumière".  

    Vous pouvez aussi écouter ce 158ème épisode avec le Frère François Cassingena-Trévedy sur le site de Zeteo en cliquant ici.

    QUELQUES MOTS SEULEMENT...... Pour remercier ceux qui entendent nos appels aux dons ! C’est grâce à vous que nous pouvons continuer, merci de tout cœur !

    ... et pour adresser un nouvel appel à ceux qui écoutent régulièrement nos épisodes mais qui n’ont pas encore répondu à nos appels, ceux qui en ont la possibilité, même par des petits montants.

    Faire un don

    Nous avons besoin de vous, nous dépendons de vos dons. Les mécènes qui ont permis notre développement ont rempli leur mission. C'est par ceux d'entre vous qui le peuvent, ceux qui apprécient nos podcasts et qui peuvent faire un don, que nous pourrons couvrir nos frais. Nous devrions y parvenir : vous êtes assez nombreux pour cela. 

    Il suffit que certains d’entre vous fassent un don, sans penser que ce message s’adresse aux autres...

    Nous sommes encore loin de nos objectifs : atteindre chaque mois 1% de donateurs parmi nos auditeurs. 1%, ce n’est pas beaucoup... Ce chiffre peut inciter certains de ceux qui peuvent donner à penser que d’autres le feront à leur place, c’est pourquoi les dons sont encore trop peu nombreux.

    Pour que nous puissions continuer notre mission, nous comptons entièrement sur vous !

    Votre don est défiscalisé à hauteur de 66% : un don de 30€ ne vous coûtera en réalité que 10€.

    Alors d’avance, un grand merci à ceux qui entendront cet appel et qui feront un don en cliquant ici. Vous trouverez également à ce lien les informations qui expliquent nos besoins.

    Je vous souhaite une belle Pentecôte, en espérant que les magnifiques méditations du Frère François Cassingena-Trévedy toucheront vos âmes et vos coeurs !

    En communion,

    Guillaume Devoud

    Ceux qui préfèrent payer par chèque le peuvent en l’adressant à l'Association Telio, 116 boulevard Suchet – 75016 Paris. Virement : nous contacter.

    --------------

    Prions pour l'Ukraine !Les semaines, les mois passent, et nous finissons presque à nous habituer à ce conflit à nos portes. Les médias en parlent moins, ils ont compris que l'opinion était sans doute lassée... Et pourtant, l'enfer est sur terre, les forces du mal sont déchaînées. La paix du monde est menacée comme jamais.

    Et si nous pouvons, de loin, nous croire impuissants, nous avons la force de la prière, et du bien que nous pouvons faire autour de nous. C'est ainsi que nous pouvons peser sur le plateau de la mystérieuse balance céleste, celle qui finira par pencher du bon côté.

    Nous prions pour toutes les victimes ukrainiennes et russes, pour les morts, les blessés, les familles éprouvées, les populations terrorisées, les réfugiés, ceux qui les aident. 

    • 22 min

Avis

4,9 sur 5
98 notes

98 notes

dlp49 ,

Juin 2022

Ces entretiens font du bien et élèvent l’âme. Merci

philroyssss ,

Zeteo

Bravo à Guillaume Devoud qui a un vrai talent d’interview
Très beaux podcasts. Merci à Zeteo

bourguillon ,

Déception

Très décevant, les sujets et les intervenants sont très militants, loin du souffle spirituel qui animait les premiers épisodes.

Classement des podcasts dans Religion et spiritualité

MusVoice
Leila & Mohammed
Zaynab - Coran de mon Coeur
Minute Islam
Harry
Pouvoirs cachés

D’autres se sont aussi abonnés à…

Guillaume
Radio Classique
Anne Ghesquière
France Culture
France Culture
France Culture