20 episodes

A-t-on vraiment besoin du genre sur les papiers d’identité ? Pourquoi traiter quelqu’un d’e****é, c’est homophobe ? Camille Regache propose de déconstruire tout ce qui est considéré comme naturel et inné en ce qui concerne l’identité de genre et la sexualité. Camille est un podcast de Binge Audio destiné aux lesbiennes, gay, bi, trans et surtout aux hétéros.

Camille Binge Audio

    • Society & Culture

A-t-on vraiment besoin du genre sur les papiers d’identité ? Pourquoi traiter quelqu’un d’e****é, c’est homophobe ? Camille Regache propose de déconstruire tout ce qui est considéré comme naturel et inné en ce qui concerne l’identité de genre et la sexualité. Camille est un podcast de Binge Audio destiné aux lesbiennes, gay, bi, trans et surtout aux hétéros.

    Les femmes trans sont des femmes

    Les femmes trans sont des femmes

    Qui a le droit de se dire femme ? Depuis le début de l’année 2020, des militantes TERF, pour « Trans-exclusionary radical feminist », multiplient les tribunes et les déclarations. Selon ces dernières, les femmes transgenres seraient des hommes infiltrés qui mettraient en péril les mobilisations féministes.  


    D’où vient cette inquiétude de certaines féministes face à une « menace » des personnes trans ? En quoi la question biologique, avancée pour nier l’identité des femmes trans, est-elle contradictoire avec la pensée féministe ? Qu’est-ce que veut dire être une femme ? 


    Camille Regache détaille les paradoxes de cette pensée qui exclut les femmes trans des revendications féministes, avec son invité, le sociologue Emmanuel Beaubatie, spécialiste du genre et auteur d’une thèse sur les parcours d’hommes et femmes trans en France. 


    RECOMMANDATIONS 
    « Le manifeste d’une femme trans » (Julia Serrano, éd. Tahin Party, 2014)


    RÉFÉRENCES CITÉES 
    « L'Empire transsexuel », (Janice Raymond, éd. Beacon Press, 1979)
    « L’Ennemi principal » (Christine Delphy, publié en 1970 dans la revue « Partisan », puis réédité en 2013 par Syllepse)
    Tribune « Trans : suffit-il de s’autoproclamer femme pour pouvoir exiger d’être considéré comme telle ? » (février 2020, « Marianne ») 
    https://www.marianne.net/agora/tribunes-libres/trans-suffit-il-de-s-autoproclamer-femme-pour-pouvoir-exiger-d-etre-considere
    Tribune « Nous, féministes, soutenons J.K. Rowling contre le lynchage des activistes trans », publié (juin 2020, « FigaroVox ») 
    https://www.lefigaro.fr/vox/societe/nous-feministes-soutenons-j-k-rowling-contre-le-lynchage-des-activistes-trans-20200611
    Déclarations de Marguerite Stern sur son compte Twitter
    https://twitter.com/margueritestern?lang=fr
    Discours de la féministe afro-américaine Sojourner Truth, dans lequel elle prononce la phrase « Ne suis-je pas une femme ? », publié dans la revue « The Anti-slavery bugle » en 1851, et repris par la théoricienne féministe Bell Hooks. 


    CRÉDITS
    Camille est un podcast de Binge Audio animé par Camille Regache. Cet épisode a été enregistré en juillet 2020 dans les studios de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation et musique: Solène Moulin. Production: Diane Jean. Edition: Sirine Azouaoui. Identité sonore Binge Audio: Jean-Benoît Dunckel (musique) et Bonnie El Bokeili (voix). Identité graphique: Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes: Joël Ronez. Direction de la rédaction: David Carzon. Direction générale: Gabrielle Boeri-Charles.
     
    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    • 33 min
    Pourquoi l'info va mâle

    Pourquoi l'info va mâle

    Dans beaucoup de nos médias, les questions de genre et de sexualité ne sont pas abordées frontalement. Pourquoi une telle réticence ?


    Qui choisit les sujets traités dans les rédactions, et les invité·es des plateaux télévisés ? Quels arguments utilise-t-on pour refuser de traiter, par exemple, un sujet sur le féminisme ou l’homosexualité ? Comment la production médiatique et les critères des bonnes compétences journalistiques sont marqué·es par des stéréotypes masculins et hétérocentrés ?


    Dans un épisode crossover avec le podcast Les Couilles sur la table, Camille Regache et Victoire Tuaillon reçoivent Alice Coffin, journaliste pendant 10 ans à 20 minutes, militante lesbienne et conseillère à la mairie de Paris. Pour l’autrice du Génie lesbien (2020, Grasset), la neutralité journalistique n’existe pas. Alice Coffin propose des alternatives pour renverser rapports de pouvoir dans le journalisme, où les minorités de genre, de sexualité ou de race sont trop souvent écartées.


    OEUVRE DE L’INVITÉE 
    Alice Coffin, Le génie lesbien (2020, Grasset) 


    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L'ÉMISSION
    Retrouvez toutes les références sur https://www.binge.audio/


    OEUVRE RECOMMANDÉE PAR L'INVITÉE
    Performances artistiques de la Barbe, groupe d’action féministe : Alice Coffin paraphrase Ava DuVernay, selon qui les activistes sont des créateur·ices comme les artistes : iels conçoivent un monde qui n’existe pas encore 


    Alice Coffin recommande également le documentaire No Gravity de Silvia Casalino (2011)


    CRÉDITS  
    Camille est un podcast de Binge Audio animé par Camille Regache, en crossover avec Les Couilles sur la table animé par Victoire Tuaillon. Cet épisode a été enregistré en novembre 2020 dans les studios de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation et musique : Solène Moulin. Production : Diane Jean. Edition : Naomi Titti. Identité sonore Binge Audio : Jean-Benoît Dunckel (musique) et Bonnie El Bokeili (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.
     
    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    • 44 min
    Comment être un·e bon·ne allié·e des personnes trans

    Comment être un·e bon·ne allié·e des personnes trans

    « Dead name », « passing », « mégenrer »… Les transidentités et leurs mots ne concernent pas que les personnes transgenres. Pour être un·e bon·ne allié·e, il est nécessaire pour les personnes cisgenres de prendre conscience de leur privilège par rapport aux personnes qui ne s’identifient pas au genre assigné à leur naissance. Il faut ensuite s’éduquer et s’adapter pour éviter les maladresses et les comportements blessants. 


    Pourquoi l’emploi des bons mots, prénoms et pronoms est-il fondamental ? Quelles réflexions faut-il absolument éviter ? Comment agir concrètement pour soutenir les personnes transgenres ? 


    Lexie, qui tient le compte Instagram « Aggressively trans », fait le point avec Camille Regache, pour délivrer un guide essentiel à mettre entre les toutes oreilles. 


    PS : la transidentité est présentée dans l'épisode comme le fait de se « sentir » homme ou femme. L'expression « un homme qui se sent femme » par exemple, est un raccourci pour expliquer une situation qui est plus complexe, non réductible à un « sentiment », et liée à la dimension sociale du genre. Pour mieux comprendre cette idée, des posts sur le compte @aggressivelytrans apportent un éclairage nuancé.  


    RECOMMANDATIONS 
    La bande dessinée « Appelez-moi Nathan » (Catherine Castro et Quentin Zuttion, éd. Payot, 2018)
    La série documentaire « Océan » (Océan, 2019, disponible sur le site france.tv/slash) 
    La série de podcasts « Les transidentités, racontées par les trans » de LSD, la série documentaire (Perrine Kervran et Annabelle Brouard, 2018, disponible sur le site de France culture)
    Le court-métrage « De la terreur mes sœurs » (Alexis Langlois, 2019)
    Les comptes Instagram « Léon Salin Chappuis » et « Bienveillance en spray » 
    Les livres 
    « La Pensée straight » (Monique Wittig, éd. Beacon Press, 1979)
    « Manifeste d’une femme trans » (Julia Serrano, éd. Cambourakis, 2007) 
    « On n'a que deux vies : Journal d'un transboy » (Adel Tincelin, éd. Cambourakis, 2019) 
    « Stone Butch Blues » (Leslie Feinberg, éd. Firebrand Books, 1993, version traduite en français, disponible sur hysteriquesetassociees.org)
    Les travaux de la philosophe féministe américaine Judith Butler et du philosophe français Paul B. Preciado 


    CRÉDITS
    Camille est un podcast de Binge Audio animé par Camille Regache. Cet épisode a été enregistré en juillet 2020 dans les studios de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation et musique: Solène Moulin. Production: Diane Jean. Edition: Sirine Azouaoui. Identité sonore Binge Audio: Jean-Benoît Dunckel (musique) et Bonnie El Bokeili (voix). Identité graphique: Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes: Joël Ronez. Direction de la rédaction: David Carzon. Direction générale: Gabrielle Boeri-Charles.
     
    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    • 48 min
    Fringué comme une tapette

    Fringué comme une tapette

    Une jupe, une cravate, du rose ou des fleurs. C’est une évidence, le vêtement est un objet politique et genré. De la couleur au motif, en passant par la coupe, chaque détail d’un habit le range dans un des deux rayons : homme ou femme. Et quand une personne transgresse les règles de l’apparence binaire, elle est automatiquement associée à une orientation sexuelle non-hétéro.


    Du corset à l’interdiction de porter le pantalon, quel rôle les vêtements ont-ils joué dans la société patriarcale à travers l’Histoire ? Comment sortir des codes genrés qui régissent nos apparences ? 


    Pour décortiquer la symbolique du vêtement, Camille Regache discute avec Christine Bard, historienne du genre et des féminismes, autrice d’« Une histoire politique du pantalon » (éd. Seuil, 2010) et de « Ce que soulève la jupe: Identités, transgressions, résistances » (éd. Autrement, 2010). 


    RECOMMANDATIONS 
    « Stone Butch Blues » (Leslie Feinberg, éd. Firebrand Books, 1993)
    La version traduite en Français est disponible gratuitement sur le site hysteriquesetassociees.org 


    RÉFÉRENCES CITÉES 
    « Les Garçonnes : modes et fantasmes des années folles » (Christine Bard, éd. Flammarion, 1998) 
    La peintre Rosa Bonheur qui demandait une permission de travestissement pour porter des pantalons au XIXe siècle
    La collection unisexe du styliste américain Rudi Gernreich dans les années 60 et les jupes non-genrées de Jean-Paul Gaultier
    La féministe Madeleine Pelletier, qui prônait la disparition du genre féminin et la virilisation des femmes au début du XXe siècle 


    CRÉDITS
    Camille est un podcast de Binge Audio animé par Camille Regache. Cet épisode a été enregistré en septembre 2020 à Angers et dans les studios de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation et musique: Solène Moulin. Production: Diane Jean. Edition: Sirine Azouaoui. Identité sonore Binge Audio: Jean-Benoît Dunckel (musique) et Bonnie El Bokeili (voix). Identité graphique: Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes: Joël Ronez. Direction de la rédaction: David Carzon. Direction générale: Gabrielle Boeri-Charles.
     
    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    • 40 min
    Le génie lesbien ne restera pas dans sa lampe

    Le génie lesbien ne restera pas dans sa lampe

    « Je ne lis plus les livres des hommes, je ne regarde plus leurs films ». Depuis début octobre, cette phrase tirée du livre Le Génie Lesbien d'Alice Coffin, ne cesse d'être commentée, et son autrice sommée de s'expliquer sur sa volonté de déclarer la guerre aux hommes. 


    Une lecture partiale et partielle de son propos, qui s’approche du contresens tout en évitant soigneusement les autres thèmes développés par son livre, notamment la difficulté pour le monde médiatique d'accepter les prises de parole des minorités.
    Pire encore, l'acharnement obstiné avec laquelle on la vilipende, de plateau télé en plateau de radio, tend plutôt à démontrer exactement ce qu'elle tente de nous dire.


    En quoi cette réaction illustre bien le chemin qu'il reste à parcourir ? Dans un épisode crossover avec Programme B, Thomas Rozec et Camille Regache font le point ensemble.


    RÉFÉRENCES CITÉES DANS L'ÉPISODE
    Retrouvez toutes les références sur https://www.binge.audio/


    CRÉDITS
    Camille est un podcast de Binge Audio présenté par Camille Regache, en crossover avec Thomas Rozec de Programme B. Cet épisode a été produit en octobre 2020. Réalisation : Mathieu Thévenon. Production et édition : Lorraine Besse. Générique : François Clos et Thibault Lefranc. Identité sonore Binge Audio : Jean-Benoît Dunckel (musique) et Bonnie El Bokeili (voix). Identité graphique : Sébastien Brothier et Thomas Steffen (Upian). Direction des programmes : Joël Ronez. Direction de la rédaction : David Carzon. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles.
     
    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    • 21 min
    Dans ton cul

    Dans ton cul

    Des pénétrant·e·s et des pénétré·e·s, des passif·ve·s et des actif·ve·s. Le modèle de la sexualité procréatrice et hétéronormée pèse lourd sur nos relations sexuelles, enfermant chacun·e dans des rôles contraignants. Pour se reconnecter à nos corps et à nos envies, il faut donc dépasser ce paradigme, quelle que soit notre orientation sexuelle. 


    Pourquoi est-il important d’abandonner la notion de normalité dans notre désir ? Comment interroger les rôles de genre qui traversent nos relations sexuelles ? Comment s’ouvrir à d’autres pratiques et conceptions des relations sexuelles ? 


    Camille Regache en discute avec Diane Saint-Réquier, éducatrice et formatrice en santé sexuelle, fondatrice du site Sexy Soucis, qui se définit comme le « Google du cul ». 


    RECOMMANDATIONS 
    « B.A.BA du sexe entre meufs et personnes queer » (Allison Moon et KD Diamond, Ed. Goater 2020)
    « Les Plaisirs de l’amour lesbien » (Felice Newman, Ed. Presses Libres, 2004) 
    Le compte Instagram Jouissance Club et le livre « Jouissance Club: Une cartographie du plaisir » (Jüne Plã, Ed. Marabout, 2020) 
    Les comptes Instagram Orgasme et moi, Merci Beaucul, Aventures en orgasmie, Mister orgasme et Sapphosutra
    La plateforme de porno audio féministe Voxxx 
    Les livres de l’écrivaine et performeuse féministe française Wendy Delorme
    Le site sexysoucis.fr de Diane Saint-Réquier. 


    CRÉDITS
    Camille est un podcast de Binge Audio animé par Camille Regache. Cet épisode a été enregistré en septembre 2020 dans les studios de Binge Audio (Paris, 19e). Réalisation et musique: Solène Moulin. Production: Diane Jean. Edition: Sirine Azouaoui. Identité sonore Binge Audio: Jean-Benoît Dunckel (musique) et Bonnie El Bokeili (voix). Identité graphique: Sébastien Brothier (Upian). Direction des programmes: Joël Ronez. Direction de la rédaction: David Carzon. Direction générale: Gabrielle Boeri-Charles.
     
    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    • 37 min

Top Podcasts In Society & Culture

Listeners Also Subscribed To

More by Binge Audio