5 episodes

1514 quartiers en métropole et en Outre-mer, répartis dans 859 communes. Une population de 4,8 millions de personnes, dont 41 % des ménages ont un niveau de vie inférieur au seuil de pauvreté.
Cet empilement de chiffres caractérise techniquement ce que sont les quartiers dits « prioritaires » de France. Derrière, il y a surtout des femmes et des hommes qui font vivre au quotidien des initiatives positives, en termes d’éducation, de luttes contre l’exclusion, pour l’insertion sociale et la culture.
Raphäl Yem invite au micro ces personnes, qui raconteront leurs visions, leurs ambitions, leurs réalités.
Les belles histoires et les beaux projets. Pour leurs beaux quartiers. Les vrais.
Un podcast imaginé avec la Fondation BNP Paribas.
 

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Les beaux quartiers So good Radio

    • Society & Culture

1514 quartiers en métropole et en Outre-mer, répartis dans 859 communes. Une population de 4,8 millions de personnes, dont 41 % des ménages ont un niveau de vie inférieur au seuil de pauvreté.
Cet empilement de chiffres caractérise techniquement ce que sont les quartiers dits « prioritaires » de France. Derrière, il y a surtout des femmes et des hommes qui font vivre au quotidien des initiatives positives, en termes d’éducation, de luttes contre l’exclusion, pour l’insertion sociale et la culture.
Raphäl Yem invite au micro ces personnes, qui raconteront leurs visions, leurs ambitions, leurs réalités.
Les belles histoires et les beaux projets. Pour leurs beaux quartiers. Les vrais.
Un podcast imaginé avec la Fondation BNP Paribas.
 

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    #5 LES BEAUX QUARTIERS - Pourquoi nos beaux quartiers partagent-ils mieux qu’ailleurs ?

    #5 LES BEAUX QUARTIERS - Pourquoi nos beaux quartiers partagent-ils mieux qu’ailleurs ?

    C’est le dernier épisode de la première saison des Beaux Quartiers.
    Raphal Yem reçoit pour l’occasion le rappeur et acteur Mokobé, engagé sur la question du vivre-ensemble. Il sera accompagné d’Isabelle Giordano, déléguée générale de la Fondation BNP Paribas, de Camille Brisson, du chapiteau Raj’Ganawak, à Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 1 hr 3 min
    #4 LES BEAUX QUARTIERS - Pourquoi nos beaux quartiers sont-ils plus qu’un terrain de sport ?

    #4 LES BEAUX QUARTIERS - Pourquoi nos beaux quartiers sont-ils plus qu’un terrain de sport ?

    Pour ce 4ème épisode, l’émission Les Beaux Quartiers se rend à Roubaix et sera accueillie à la Condition Publique par son directeur, Jean-Christophe Levassor.
     
    Pour l’occasion, l’animateur Raphal Yem s’intéressera au thème de la reprise de confiance en soi par le sport, avec un plateau de choix autour de lui :
     
    Larbi Liferki, président de Parkour59,
    Jeannine Fischer, danseuse, chorégraphe et fondatrice de Wawa l’asso, 
    Benoit Deregnaucourt, responsable développement du Racing Tennis Club Roubaix 
    Yoann Mascart, directeur régional Hauts-de-France pour Sport dans la Ville.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 1 hr
    #3 LES BEAUX QUARTIERS - Comment nos beaux quartiers hackent-ils la fracture numérique ?

    #3 LES BEAUX QUARTIERS - Comment nos beaux quartiers hackent-ils la fracture numérique ?

    Pour ce troisième épisode des Beaux Quartiers, Raphal Yem s'attaque au sujet de la fracture numérique, à l’heure de la suprématie des réseaux sociaux, des QR codes, de la dématérialisation des démarches administratives, du travail ou des cours à la maison qui impliquent d’avoir à la fois, la bonne connexion, et le bon matos.
    Raphal sera accompagné de la Clichoise Monia Christelle Maganda, qui a fondé Cité Tech, une association visant à démocratiser le numérique, mais aussi d’en faire une opportunité notamment grâce à une Fab Lab. Marylène Martin, chargée de mission pour l'asso Espoir et Création, à Garges (95), sera aussi de la partie, tout comme Nadir Ioulain, en duplex depuis la Polynésie, avec qui il sera question de réalité virtuelle via les Cités Fantastiques, ou encore Anthony Babkine, en duplex de Fort-de-France pour nous parler de la 7è étape régionale de Diversidays.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 59 min
    #2 LES BEAUX QUARTIERS - Pourquoi nos beaux quartiers n’ont rien à envier aux bobos quartiers ?

    #2 LES BEAUX QUARTIERS - Pourquoi nos beaux quartiers n’ont rien à envier aux bobos quartiers ?

    Pour ce deuxième épisode, Raphal Yem et son équipe se déplacent dans les quartiers nords de Marseille. Et il sera question de sensibilisation à l’environnement, à l’écologie, au durable.
    La nécessaire transition écologique, dont tout le monde parle, que tout le monde attend, et que pas grand monde met en action, nos voisins du jour l’accompagnent là où ils vivent. Par conviction, ou par nécessité. Et ce, bien avant que n’ouvrent les supermarchés bo-biologiques dans les quartiers gentrifiés.
    La preuve avec Yazid Bendaïf, un des artisans de ce lieu de résistance qu’est L’Après M, fondateur en mars dernier de Terre d’entraide et de partage.
    La preuve avec Drifa Douaflia, animatrice au sein de l’association Femmes Familles Font Vert.
    La preuve avec Brahim Timricht qui a monté l’association Le Grand Bleu, sensibilisant la jeunesse des quartiers nord à la protection du littoral.
    La preuve avec Alice Comble, qui sera au bout du fil pour nous parler de GreenMinded.
    Et la preuve avec Lucas Turbet Delof, coordinateur de La Ferme Capri, qui a la gentillesse d’accueillir Les Beaux Quartiers pour cet épisode marseillais.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 58 min
    #1 LES BEAUX QUARTIERS -Pourquoi les élèves de nos beaux quartiers réussissent mieux que les autres ?

    #1 LES BEAUX QUARTIERS -Pourquoi les élèves de nos beaux quartiers réussissent mieux que les autres ?

    Pour ce premier épisode, en cette journée nationale du refus de l’échec scolaire, Les Beaux Quartiers vont s’intéresser aux spécialistes de l’école, de l’éducation, de la formation.
    Raphäl Yem reçoit d’une part Anina Ciuciu, marraine du collectif Ecole Pour Tous, qui vise à scolariser des jeunes éprouvant une difficulté à s’inscrire à l’école : ceux des bidonvilles, des squats, des hôtels sociaux, de la rue, issus des communautés du voyage, les mineurs isolés ou encore les jeunes majeurs. Elle est accompagnée de Abdelaali El Badaoui, qui préside Banlieue School, une asso qui aime à déconstruire, dans nos quartiers, les stéréotypes liés à l’éducation, comme l’auto-censure, l’auto-exclusion, l’intériorisation de stigmates, ou encore la paresse scolaire.
    Ensemble, ils répondront à cette question : pourquoi les élèves de nos beaux quartiers réussissent mieux que les autres ?

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 1 hr 2 min

Top Podcasts In Society & Culture

TVRAIN
Шит ай ноу Продакшн
The Village Україна
Андрей Шабанов
Мари Новосад
Otvet.co