26 episodes

Echange, c'est le podcast qui parle tennis. Dans le monde lisse de la petite balle jaune, Antoine Benneteau délie les langues et fait parler de leur passion commune dans un cadre intimiste.
Marion Bartoli et Yannick Noah se sont déjà prêtés à l'exercice. D'autres championnes et champions suivront, une ou un par mois. Sans retenue et avec beaucoup de sincérité.

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Echange Eurosport

    • Sports
    • 5.0 • 16 Ratings

Echange, c'est le podcast qui parle tennis. Dans le monde lisse de la petite balle jaune, Antoine Benneteau délie les langues et fait parler de leur passion commune dans un cadre intimiste.
Marion Bartoli et Yannick Noah se sont déjà prêtés à l'exercice. D'autres championnes et champions suivront, une ou un par mois. Sans retenue et avec beaucoup de sincérité.

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    Arthur Rinderknech : "Le tennis m'est tombé dessus vers 20 ans, j'ai envie de voir où ça va m'emmener"

    Arthur Rinderknech : "Le tennis m'est tombé dessus vers 20 ans, j'ai envie de voir où ça va m'emmener"

    La première fois que je l'ai vu, je ne m'en souviens pas très bien... mais depuis deux ans et demi, c'est un nom qui revient souvent et de plus en plus fort, tant il ne cesse de monter.
    Et quand on se penche sur sa personnalité, on comprend il travaille, persuadé que les résultats ne seront que les conséquences de ses progrès et non une fin en soi. Lui, c'est Arthur Rinderknech.
    Il dégage énormément de confiance, de sérénité, il s'adapte quoi qu'il arrive.
    C'est une vraie chance d'enregistrer ce dernier épisode de l'année avec l'une des révélations de la saison.
    Je m'appelle Antoine Benneteau, bienvenue dans Echange et bonne écoute.
    Enregistré en collaboration avec le @studioload.
    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter ou celui d'Antoine Benneteau
    Retrouvez tous les podcasts d'Eurosport ici
    Retrouvez les épisodes précédents :
    Cédric Pioline : "Je suis arrivé à New York en étant 'nobody', j’y suis reparti en étant quelqu'un"
    Jo-Wilfried Tsonga : "Au fond de moi, j'aimerais ne jamais arrêter"
    Yannick Noah, sa double vie, ses chairs de poule, ses déceptions

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 52 min
    Henri Leconte : "Si on n'évolue pas, notre sport va mourir"

    Henri Leconte : "Si on n'évolue pas, notre sport va mourir"

    La première fois que je l'ai vu, j'avais cinq ans. C'était devant ma télévision et je ne mesurais pas la portée de l'exploit qui s'écrivait sous mes yeux. Je suis juste content, on a gagné... la Coupe Davis, à Lyon face aux Etats-Unis d'Andre Agassi et Pete Sampras. C'était en 1991.
    C'est par la suite que je me suis rendu compte que c'était l'un des plus grands exploits du sport français. Et au milieu de cette folie pure, un homme : Henri Leconte.
    Il y a le résultat bien sûr, mais il y a aussi la manière, le plus important étant ce qu'il se passe autour. Son retour de l'enfer, sa folle trajectoire, ses coups de gueule, ses regrets, il n'a pas eu une carrière comme les autres. Entre ses souvenirs 30 ans après cette victoire et sa vision sur le tennis actuel, il nous raconte tout.
    Voici donc Henri Leconte, le génial gaucher, Riton, pour les intimes. Comme on l'aime, sans filtre, entier. Merci pour sa générosité du moment.
    Je m'appelle Antoine Benneteau, bienvenue dans Echange.
    Et bonne écoute.
    Enregistré en collaboration avec le @studioload.
    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter ou celui d'Antoine Benneteau
    Retrouvez tous les podcasts d'Eurosport ici
    Retrouvez les épisodes précédents :
    Sébastien Grosjean: "Gagner Bercy au meilleur des 5 sets donnait encore plus de prestige à ma victoire"
    Cédric Pioline : "Je suis arrivé à New York en étant 'nobody', j’y suis reparti en étant quelqu'un"
    Jo-Wilfried Tsonga : "Au fond de moi, j'aimerais ne jamais arrêter"
    Yannick Noah, sa double vie, ses chairs de poule, ses déceptions


    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 55 min
    Sébastien Grosjean: "Gagner Bercy au meilleur des 5 sets donnait encore plus de prestige à ma victoire"

    Sébastien Grosjean: "Gagner Bercy au meilleur des 5 sets donnait encore plus de prestige à ma victoire"

    La première fois que je l'ai vu, je ne m'en souviens pas exactement... en revanche, je me souviens m'être levé en pleine nuit pour regarder la finale de Coupe Davis entre la France et l'Australie. C'était en 2001, il y a déjà 20 ans. On l'appelait la victoire du bout du monde. Aujourd'hui, Sébastien Grosjean, mon invité, en est le capitaine.
    Cette saison 2001 était sa plus belle. Celle où il a explosé en Grand Chelem, celle où il a remporté le tournoi de Bercy, désormais nommé le Rolex Paris Masters, celle qui l'a emmené jusqu'au Masters à Houston, où il jouera la finale face à Lleyton Hewitt, avant cette fameuse finale de Coupe Davis. Cette année 2001 sera ainsi le fil conducteur de cet échange pour se plonger dans son immense carrière, l'une des plus grandes du tennis français.
    Sa passion pour le tennis est intacte et communicative. Immense merci à Sébastien Grosjean pour ce moment de partage que, j'espère, vous apprécierez.
    Je m'appelle Antoine Benneteau, bienvenue dans Echange.
    Et bonne écoute.
    Enregistré en collaboration avec le @studioload.
    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter ou celui d'Antoine Benneteau
    Retrouvez tous les podcasts d'Eurosport ici
    Retrouvez les épisodes précédents :
    Cédric Pioline : "Je suis arrivé à New York en étant 'nobody', j’y suis reparti en étant quelqu'un"
    Jo-Wilfried Tsonga : "Au fond de moi, j'aimerais ne jamais arrêter"
    Yannick Noah, sa double vie, ses chairs de poule, ses déceptions

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 49 min
    Pauline Déroulède : "Je veux prendre une revanche sur la vie en allant gagner cette médaille"

    Pauline Déroulède : "Je veux prendre une revanche sur la vie en allant gagner cette médaille"

    La première fois que je l'ai vue, c'était cet été, à la télévision, elle était consultante pour les Jeux Paralympiques de Tokyo.
    Pauline Déroulède a un rêve : la médaille d'or en tennis fauteuil à Paris en 2024. Un rêve né d'un drame qu'elle partage sans s'épargner. Pendant l'enregistrement, j'ai été bouleversé par son honnêteté et surtout sa combativité, bluffé par sa force et transpercé par ses deux billes bleues qui vous regardent droit dans les yeux.
    Merci à Pauline de bien avoir voulu se livrer sans retenue sur son parcours et tout ce qu'elle entreprend depuis son terrible accident, qui lui a coûté une jambe. Comment ne pas être derrière elle dans sa quête paralympique en 2024 ?
    Je m'appelle Antoine Benneteau, bienvenue dans Echange et bonne écoute.
    Enregistré en collaboration avec le @studioload.
    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter ou celui d'Antoine Benneteau
    Retrouvez tous les podcasts d'Eurosport ici
    Retrouvez les épisodes précédents :
    Cédric Pioline : "Je suis arrivé à New York en étant 'nobody', j’y suis reparti en étant quelqu'un"
    Jo-Wilfried Tsonga : "Au fond de moi, j'aimerais ne jamais arrêter"
    Yannick Noah, sa double vie, ses chairs de poule, ses déceptions

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 40 min
    Cédric Pioline : "Je suis arrivé à New York en étant 'nobody', j’y suis reparti en étant quelqu'un"

    Cédric Pioline : "Je suis arrivé à New York en étant 'nobody', j’y suis reparti en étant quelqu'un"

    La première fois que je l'ai vu, je devais avoir 7 ans. J'adorais son style, technique pure, revers à une main sublime, une démarche et une raquette qui me fascinait. Il s'agit de Cédric Pioline.
    Tout ça lui a permis d'obtenir l'un des plus grands palmarès du tennis français. Individuel, atypique, caractériel, il ne laissait jamais indifférent. Atypique, comme son immense carrière dont nous allons parler.
    Il était l'une de mes idoles de jeunesse... Je mesure donc ma chance aujourd'hui d'avoir un moment privilégié avec lui.
    Je m'appelle Antoine Benneteau. Bienvenue dans Echange.
    Enregistré en collaboration avec le @studioload.
    Et pour ceux qui découvrent Echange, Antoine Benneteau vous présente ce podcast en images.
    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter ou celui d'Antoine Benneteau
    Retrouvez tous les podcasts d'Eurosport ici
    Retrouvez les épisodes précédents :
    Jo-Wilfried Tsonga : "Au fond de moi, j'aimerais ne jamais arrêter"
    Yannick Noah, sa double vie, ses chairs de poule, ses déceptions
    Julien Benneteau, ses victoires, ses regrets, son frère

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 1 hr 11 min
    Jo-Wilfried Tsonga : "Au fond de moi, j'aimerais ne jamais arrêter"

    Jo-Wilfried Tsonga : "Au fond de moi, j'aimerais ne jamais arrêter"

    La première fois que je l'ai vu, il devait avoir 11 ans. Et moi 10. On était de jeunes espoirs, mais il avait déjà quelque chose de différent. Il était là pour être fort. Une immense confiance se dégageait de lui, naturelle.
    Jo-Wilfried Tsonga est devenu l'un des plus grands joueurs de tennis en France, peut-être juste après Yannick Noah. Il est en train d'écrire la fin de sa carrière qu'il nous partage ici, sans filtre. Une immense carrière qui n'est pas tout à fait finie.
    Quand ce sera vraiment fini, il nous manquera. C'est toujours la même chose, on aimerait que ça dure toujours un peu petit peu plus...
    Je m'appelle Antoine Benneteau. Bienvenue dans Echange.
    Enregistré en collaboration avec le @studioload.
    Et pour ceux qui découvrent Echange, Antoine Benneteau vous présente ce podcast en images.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 1 hr 14 min

Customer Reviews

5.0 out of 5
16 Ratings

16 Ratings

Steph Dixon ,

Un podcast formidable

Je suis tombée sur ce podcast au hasard. J’adore le tennis et je suis apprenante de français. Alors tous les 2 dans un podcast, oh la la! J’adore! Je vous suggère deux invitées, Amélie bien sûr, Caroline Garcia, Kiki Mladenovic. Merci!

Jeremy Bayon ,

Merci!

Très sympa et enrichissant d’entendre un entraîneur partager ce podcast.
Merci Antoine

clemonline ,

Super podcast

Les questions sont intelligentes et j’adore l’ambiance calme du podcast.

Top Podcasts In Sports

Barstool Sports
Dan Le Batard, Stugotz
The Ringer & Bill Simmons
Pat McAfee
FOX Sports
The Volume & iHeartPodcasts

You Might Also Like

Eurosport
Max
L'Equipe
Eurosport Discovery
Eurosport Discovery
L'Equipe