17 episodes

Au micro des Voix de la Franchise, je donne la parole à une actrice ou un acteur de la Franchise et du Commerce pour qu'il vienne partager son parcours, son succès entrepreneurial, les raisons de ses choix, sa vision du commerce et les enjeux pour demain.
Hôte de ce podcast, je suis Claire Baudouin, entrepreneuse, directrice associée de Flash Etudes et Data,
Ce podcast est soutenu par Flash Etudes&Data, Agence de marketing qui accompagne les réseaux de points de vente dans l’optimisation de leur relation client et de leurs actions marketing par l'écoute et l'analyse des données.
Musique Joakim Karud - "Twerk"

Les Voix de la Franchise Claire Baudouin

    • Business

Au micro des Voix de la Franchise, je donne la parole à une actrice ou un acteur de la Franchise et du Commerce pour qu'il vienne partager son parcours, son succès entrepreneurial, les raisons de ses choix, sa vision du commerce et les enjeux pour demain.
Hôte de ce podcast, je suis Claire Baudouin, entrepreneuse, directrice associée de Flash Etudes et Data,
Ce podcast est soutenu par Flash Etudes&Data, Agence de marketing qui accompagne les réseaux de points de vente dans l’optimisation de leur relation client et de leurs actions marketing par l'écoute et l'analyse des données.
Musique Joakim Karud - "Twerk"

    17 Chantal Pain - Carrément Fleurs - Un modèle économique gagnant-gagnant !

    17 Chantal Pain - Carrément Fleurs - Un modèle économique gagnant-gagnant !

    Après un parcours dans la grande distribution, Chantal Pain rencontre son mari Bruno et ensemble, par amour des fleurs et du Lot et Garonne, ils choisissent de créer leur activité.

    Pour être accompagnés dans leur création, ils choisissent une franchise. Puis ils en ouvrent deux autres avant de décider en 2006, de créer le premier magasin Carrément Fleurs puis d’ouvrir le réseau à la franchise en 2012. Aujourd’hui le réseau compte 37 magasins pour 23 franchisés. 

    Le passage de franchisé à franchiseurs a été motivé par l’esprit d’entreprendre, d’aller de l’avant mais aussi par volonté de transmettre leur passion des fleurs. 

    Le métier de franchiseur, ils l’ont appris par l’expérience, et l’humain est l’élément le plus important. Et en choisissant un niveau de redevance de 3%, ils ont créé un modèle gagnant/gagnant.

    « Un franchiseur heureux c’est d’avoir en face de lui des franchisés heureux ! »

    Chez Carrément Fleurs, l’accueil et le conseil sont les éléments les plus importants. Magasin de périphérie, avec une offre de parking, l’offre de fleurs est classique mais de saisons.

    Et les franchisés, issus de milieux très différents, sont tous devenus des passionnés des fleurs. Véritable chef d’entreprise, le franchisé est là pour gérer l’entreprise, les équipes et même s’il a suivi la formation de 6 semaines, il a des collaboratrices et collaborateurs qui maitrisent la technique des bouquets.

    Au premier déconfinement, le réseau Carrément Fleurs a dû faire face à une fermeture assez brutale et les stocks ont été distribués aux EPHADs, cimetières, hôpitaux…

    Souhaitant rattraper le temps perdus et séduits par ces actions, les clients sont revenus nombreux et le réseau a dû s’adapter pour accueillir les flux de clients pour la Fête des mères. Ce nouvel aménagement a permis d’augmenter la satisfaction des clients en diminuant l’attente.

    La vente sur internet n’a pas été oubliée non plus. Le travail sur le référencement naturel et la communication sur le Click&collect, ont permis d’augmenter les ventes sur internet de 50%.

    Alors, pour les candidats à la franchise du Nord-Ouest et Nord Est, n’hésitez pas à vous rapprocher du réseau Carrément Fleurs, un réseau où la convivialité est toujours très présente !

    https://www.carrementfleurs.com/

    • 24 min
    16 Patrick Afsar - De la finance à l'Hippopotamus Steakhouse Gare du Nord !

    16 Patrick Afsar - De la finance à l'Hippopotamus Steakhouse Gare du Nord !

      

    Après 7 ans dans le secteur de la finance, Patrick Afsar décide de changer complètement d’orientation en rachetant un Bar-Tabac Brasserie à L’Isle-Adam avec son frère.

    Baignés dans cette ambiance en allant aider leur père qui avait lui-même un Bar Tabac Pmu Brasserie, ils sautent le pas en 2013.

    Mais après 5 ans et demi à travailler 7 jours/7 sans pouvoir déléguer, ils décident de reprendre une franchise. Etant déjà en contact avec le Groupe Bertrand, c’est tout naturellement qu’ils se tournent vers eux pour concrétiser ce projet.

    C’est fin octobre 2019 qu’ils rachètent l’Hippopotamus de la Gare du Nord, alors succursale du Groupe Bertrand pour en faire le 40ième Steakhouse à la Française, nouveau concept destiné à séduire les jeunes et les familles grâce à une offre plus premium et un large choix de pièces à partager. Nouvelle décoration, mais surtout nouvelle manière de cuire les aliments, à la braise. Les pièces de viande sont sublimées grâce à ce nouveau mode de cuisson à la braise qui permet de saisir les viandes à l’extérieur tout en conservant leur jutosité à l’intérieur.

    Devenir franchisé a été pour Patrick et son frère un moyen d’acquérir beaucoup de savoir-faire dans la gestion de l’entreprise.

    « Quand on est seul on ne calcule pas, on fait beaucoup de chose à l’aveugle. On fait du chiffre d’affaires mais on ne sait pas ce que l’on gagne ! »

    Le franchiseur est avant-gardiste et grâce à une bonne formation et des process bien rodés, en tant que franchisé, on va à l’essentiel, on ne perd pas de temps.

    Nous avons abordé la crise sanitaire par les enseignements positifs sur les process d’hygiènes mais aussi sur le développement du Click&Collect et de la livraison, grâce aux commandes en ligne.

    Le digital justement est un moyen de créer des outils de fidélisation plus personnalisé et de créer des interactions avec les clients grâce aux avis clients. Une centaine d’avis très positifs depuis l’ouverture fin août, belle performance qui augure d’un très beau succès à ce nouveau lieu de restauration !

    De nature très optimiste, Patrick Afsar transforme ses doutes en positif et puis ils s’effacent assez rapidement.

    https://restaurants.hippopotamus.fr/hippopotamus-steakhouse-2da9682391f9

    Merci à Clémence Courquin de l’Agence MATRIOCHKA pour cette mise en relationhttps://mtrchk.com/

    • 32 min
    15 Maxime Gérard - Cuisines Venidom - Honnêteté, compétences, passion !

    15 Maxime Gérard - Cuisines Venidom - Honnêteté, compétences, passion !

    Maxime Gérard, fondateur de la franchise Cuisines Venidom a coutume de dire qu’il est né dans un casserolier !
    A 16 ans, il monte sa première cuisine et il ouvre son premier magasin d’exposition et de vente de cuisines à 22 ans.
    Fort de son expérience de gestion d’un magasin, Maxime réfléchit à la manière de poursuivre son activité de vente de cuisines, tout en réduisant les charges de structure. Et c’est comme cela que Cuisine Venidom est né.
    VENIDOM = venir à domicile avec un camion exposition qui permet de montrer la qualité des produits, tester l’accord entre les couleurs et styles des portes avec le carrelage, la décoration de la maison et adapter ses horaires pour se rendre disponibles aux clients.
    Concept très innovant qui a reçu 5 Prix en 2019 dont le Prix du concept de production et la deuxième place ex-aequo de la révélation de la Franchise au dernier salon de la Franchise.
    Ce concept séduit les franchisés par sa qualité et sa rentabilité, crédo de Maxime qui cherche sans cesse à optimiser les coûts pour que les franchisés gagnent leur vie. Une formation complète de 6 semaines permet à un béotien de devenir concepteur de cuisine.
    Bientôt au nombre de 7 franchisés, l’objectif de 10 à 12 franchisés d’ici fin 2020 va être atteint, l’ambition étant d’arriver à mailler tout le territoire par 350 camions magasin en France.
    Mais pour en arriver là, Maxime a beaucoup travailler le concept, pendant 5 ans, en s’appuyant sur des experts de la franchise dont Guy Sainsaulieu, le doyen à l’époque de la Fédération Française de la Franchise avec qui, il a construit toute l’ingénierie du réseau.
    3 valeurs Honnêteté, Compétence et Passion sont partagées par tous les franchisés. C’est essentiel pour Maxime qui transmet sa passion de la cuisine équipée à ses franchisés avec enthousiasme et soutien.
    « Ce que j’aime par-dessus tout, c’est entrepreneuriat. Avec la franchise, on aide des personnes à créer leur entreprise. Avoir des gens qui se prennent en main, qui créent leur société, c’est vraiment sympa ! »
    Maxime est fier de ses franchisés, et il aime à le suivre, à les accompagner dans leur réussite, parfois même avec une pointe de jalousie, tant leur réussite est impressionnante, comme le franchisé de Niort qui finira sa première année avec 350k€ de CA.
    Pour le recrutement de ses franchisés, là aussi, Maxime innove en recrutant via LinkedIn ou les réseaux d’affaires comme BNI ou Dynabuy ! Le bouche à oreille fonctionne bien et les demandes affluent de partout, même de l’étranger.
    Les cuisines Venidom, un beau concept qui va en séduire plus d’un !
    http://www.cuisines-venidom.com/

    • 35 min
    14 Jean Samper-Franchise Business Club - Lieu d'échanges entre les pros des réseaux !

    14 Jean Samper-Franchise Business Club - Lieu d'échanges entre les pros des réseaux !

    Jean Samper fête ses 45 ans de carrière au service des franchises et durant cet entretien, nous avons tout naturellement échangé sur…. la franchise !
    Créateur et animateur du Franchise Business Club depuis 2011, Jean a connu plusieurs vies professionnelles et ce qui caractérise ces différentes étapes, c’est le goût de CREER. Jean se définit comme un créateur et la construction de nouveaux projets lui procure de la joie.
    Dans cet épisode, Jean Samper nous a décrit ce que sont pour lui les intérêts de la franchise, à la fois pour les franchiseurs et pour les franchisés. Et dans les deux cas,
    « ce qui est important pour moi, c’est l’Homme ».
    Il faut savoir s’entourer des bons profils et savoir manager les hommes pour que le bonheur et la réussite de tous soient au rendez-vous.
    Le Franchise Business Club est un Club phygital ou ateliers physiques de rencontres et d’échanges entre franchiseurs se prolongent sur un réseau social professionnel, sorte de Linked’In ultra spécialisé sur la franchise avec des services supplémentaires.
    Trois types de profils y sont présents :
    - Des dirigeants de franchise
    - Des professionnels de la franchise
    - Des experts et prestataires de services « intelligents »
    Le confinement a permis au Club de travailler sur les outils de communication à distance et d’organiser des Webinars pour répondre aux besoins des franchiseurs. Cela a permis également de s’affranchir des frontières en créant un pont transatlantique avec le Québec et de préparer l’Afrique Francophone.
    Cet entretien a été également l’occasion d’échanger sur le rôle social de la franchise et le rôle de soutien qu’elle peut jouer pour les commerces indépendants.
    « Celui qui décide, c’est le consommateur. Il souhaite des promesses claires,
    performantes et qui soient tenues. C’est le consommateur qui aime
    retrouver ces concepts bien définis. »
    https://franchisebusinessclub.com

    • 35 min
    13 Cedric Giacinti - Subway - Nous ressortons de cette crise plus confiants !

    13 Cedric Giacinti - Subway - Nous ressortons de cette crise plus confiants !

    Premier épisode en présentiel post confinement ! C’est sans doute ce qui a fait qu’il est un peu plus long que d’habitude, la joie de nous retrouver, d’échanger sur cette période hors-normes !
    Fallait-il le raccourcir ? A vous de nous le dire mais franchement, on ne s’ennuie pas une seconde !
    La particularité de Cédric Giacinti, directeur France et Belgique de Subway® est qu’il est lui-même franchisé, propriétaire de deux restaurants et qu’il a une grande expérience du commerce collaboratif.
    La personnalisation est présente dans tous les secteurs et c’est un vrai mode de vie.
    Subway®, c’est le concept américain unique en France qui permet à chaque client de constituer son sandwich, salade ou Wrap à sa guise.
    « Nous sommes des créateurs de sandwiches, nous vendons plus du service que des produits ! »
    Et pour adapter le concept aux habitudes des français, les restaurants deviennent plus grands, avec plus de places assises pour créer des lieux de convivialité plus forte. La pause déjeuner des français est importante et après cette période d’isolement, les clients ont envie de reprendre leur vie d’avant !
    Certes les nouveaux canaux de vente (livraison, click&collect et drive) ont poursuivi leur progression durant ces dernières semaines mais cela a amené des nouveaux clients !
    Nous sommes revenus sur les différentes étapes du confinement et Cédric a partagé, avec beaucoup de simplicité, ses questionnements, ses nuits blanches, et ses apprentissages. Une fois la gestion pratique des fermetures effectuée, l’humain a pris une place encore plus importante au sein du réseau.
    « Prendre le temps de parler de la vie, prendre soin de l’autre. »
    La ré-ouverture des restaurants n’a pas toujours été simple, surtout au niveau de la chaîne logistique mais les habitudes d’attention, d’entraide, d’écoute active sont restées et c’est ensemble que le réseau des 300 franchisés a redémarré avec des niveaux de vente supérieurs aux objectifs.
    Les franchisés sont confiants, certains ont profité de cette période pour faire les travaux de leur restaurant et d’autres se préparent à en ouvrir d’autres.
    « Nous ressortons plus confiants par rapport à l’enseigne. »
    Au niveau de la croissance du réseau, la multi-franchise va être favorisée car elle correspond au modèle économique et permet un meilleur ancrage local. Les candidats doivent avoir une forte sensibilité à la marque et un savoir être compatible avec l’état d’esprit collaboratif du réseau qui s’est renforcé encore pendant ce premier semestre 2020 !
    Vous l’aurez compris, Cédric Giacinti est un adepte du management participatif et c’est auprès de son équipe qu’il se tourne en cas de doute !
    https://www.subway.com/fr

    • 57 min
    12 Marie Emmanuelle Ascencio - Tryba - J'aime aller à la rencontre des porteurs de projet !

    12 Marie Emmanuelle Ascencio - Tryba - J'aime aller à la rencontre des porteurs de projet !

    « Tryba, j’adore ! »
    C’est une responsable développement enthousiaste et convaincue que j’ai rencontrée à l’occasion de ce douzième épisode.
    Après 11 ans dans l’immobilier dont la gestion des emplacements dans les centres commerciaux UNIBAIL, Marie-Emmanuelle Ascencio a choisi le métier de développeur de franchise et depuis 22 ans poursuit son parcours au sein de réseaux aux activités variées (Midas, Speed rapid Pizza, ADA) et au sein de TRYBA depuis 5 ans et demi.
    Le rôle du responsable développement dans une franchise est d'assurer le développement du réseau en accompagnant les porteurs de projet, les concessionnaires pour créer des magasins secondaires, et les concessionnaires qui souhaitent passer la main. C’est un métier de rencontres, d’écoute, d’analyse des projets, de recherche de locaux, de formation, de représentation de la marque.
    Les candidats prennent contact via les plateformes spécialisées (L’observatoire de la Franchise, Toute la Franchise..) ou lors de Salons de la Franchise. Ils sont également démarchés via la plateforme de téléprospection, ce canal représentant 1/3 des porteurs de projet qui s’intéressent à l’enseigne.
    Commerciaux, faisant preuve d’empathie et ayant une appétence technique, les concessionnaires sont à termes des managers d’une équipe de 6 à 8 personnes. Ils devront suivre une formation technique initiale et seront accompagnés sur le terrain pendant 6 mois.
    Tryba étant fabricant, les franchisés sont des concessionnaires qui se doivent de ne vendre que les produits fabriqués par Tryba ou ses partenaires pour les parties non fabriquées en interne. Il n’y a donc pas de droits d’entrée ni de royalties. La marge du franchiseur est comprise dans les prix de revente des produits.
    Et pour les porteurs de projets qui n’auraient pas l’apport de 40 000 euros nécessaire et qui souhaiteraient s’installer seul dans une zone géographie, Tryba propose un contrat participatif appelé CARRE !
    Beaucoup de projets sont déjà en cours en 2020 mais il reste des opportunités !
    Marie-Emmanuelle, optimiste convaincue, aime prendre le temps avec chaque porteur de projet pour le comprendre et lui proposer une offre adaptée. Son enthousiasme pour la marque est communicatif !

    • 40 min

Top Podcasts In Business

Listeners Also Subscribed To