44 episodes

La Cravate, c'est un accessoire de mode et un geste rugbystique ultra technique !
Mais La Cravate, c’est surtout le podcast où l'on prend le temps de discuter avec des personnalités extraordinaires liées au monde du rugby. 
C’est un peu une bulle intemporelle ou on s’autorise à échanger sur leur parcours unique, parsemé de réussites, et parfois de coups durs.
👉 Pour soutenir La Cravate via un don, ça se passe sur Tipeee (https://fr.tipeee.com/lacravate) où sur Ko-Fi (https://ko-fi.com/lacravate) !

La Cravate Yohan Zuckmeyer

    • Sports
    • 5.0 • 5 Ratings

La Cravate, c'est un accessoire de mode et un geste rugbystique ultra technique !
Mais La Cravate, c’est surtout le podcast où l'on prend le temps de discuter avec des personnalités extraordinaires liées au monde du rugby. 
C’est un peu une bulle intemporelle ou on s’autorise à échanger sur leur parcours unique, parsemé de réussites, et parfois de coups durs.
👉 Pour soutenir La Cravate via un don, ça se passe sur Tipeee (https://fr.tipeee.com/lacravate) où sur Ko-Fi (https://ko-fi.com/lacravate) !

    #44 - Marc Baget, force et convictions - L'importance de l'Humain

    #44 - Marc Baget, force et convictions - L'importance de l'Humain

    Enfant des Hautes-Pyrénées, Marc grandit dans une famille d'agriculteurs du village de Tournay ou il chausse d'ailleurs ses premiers crampons. 

    Pur produit de la filière fédérale, il est sélectionné dans toutes les équipes de France jeune et effectue ses débuts professionnels en 2003 au sein d'un Biarritz Olympique alors sommet de son art. Il y remporte d'ailleurs le Bouclier de Brennus en 2005 et 2006. 



    Il parcourt ensuite les 5km qui le séparent du stade Jean Dauger pour écrire le plus beau chapitre de sa carrière. Il passe 7 saisons à l'Aviron Bayonnais, devenant même le capitaine d'une équipe qui faisait corps avec sa ville et son peuple ! 

    Les histoires d'amour finissant mal en général, il est mis au ban par le nouveau duo d'entraineurs en 2013. Guidé par ses amitiés, il relève alors un nouveau défi et rejoint le club de Béziers, y passant 2 saisons, avant de filer à Agen ou il tirera sa révérence en 2017. 

      

    Après avoir baigné pendant plus de 30 ans dans le rugby, Marc est aujourd'hui magnifiquement reconverti dans les assurances puisqu'il est à la tête d'un cabinet florissant en plein centre-ville de Tarbes. 



    Passionné et souvent excessif, c'est un besogneux qui a besoin d'être actif pour se sentir vivant. Il n'en oublie pour autant pas sa famille à laquelle il est extrêmement lié. 

    C'était vraiment super de passer ce moment en compagnie de Marc. C'est quelqu'un de très nature et qui attache une grande importance à la parole donnée.  



    🙏 Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous.

    👉 Pour soutenir La Cravate via un don, ça se passe sur Tipeee où sur Ko-Fi ! 

    • 1 hr 29 min
    #43 - Joël Koffi, itinéraire d'un sage - Les choix du cœur

    #43 - Joël Koffi, itinéraire d'un sage - Les choix du cœur

    Originaire de Marvejols, en Lozère, Joël est d'abord attiré par le foot, et découvre le rugby un peu plus tard avec ses copains du village.
    Il intègre plus tard le sport étude d'Issoire puis le club de Béziers en Crabos, et y gravit les échelons jusqu'à faire son premier match de Top 16 à 20 ans, lors d'un derby contre le rival Narbonnais.

    Après la descente du club en Pro D2, il y passe 3 saisons, s'aguerrissant et prenant de l'épaisseur dans l'effectif. Alors convoité par des clubs de l'élite, il s'engage en 2008 avec l'US Dax ou il passera 1 saison.
    S'en suit un passage à Montauban, marqué par la double rétrogradation administrative du club, laissant ce dernier en Fédérale et contraignant les joueurs à trouver un point de chute en urgence.
    C'est ainsi que mon invité signe à Carcassonne, sans se douter qu'il en deviendrait plus d'une décennie plus tard une figure emblématique.
    Infatigable guerrier, Joël a pris sa retraite de joueur après 17 saisons de rugby pro. En pleine phase transitoire et habile de ses mains, il compte lancer son entreprise dans l'aménagement extérieur.
    Alors qu'il est plutôt réservé, j'ai adoré échanger avec Joël. Son état d'esprit est d'autant plus remarquable qu'il a pris le parti de décliner des offres, parfois très alléchantes sportivement et mais aussi financièrement, pour préserver l'équilibre et le bien-être des siens. 



    🙏 Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous.

    👉 Pour soutenir La Cravate via un don, ça se passe sur Tipeee où sur Ko-Fi ! 

    • 1 hr 8 min
    #42 - Damien Traille, droit dans ses bottes - Rencontres et instinct

    #42 - Damien Traille, droit dans ses bottes - Rencontres et instinct

    Né en 1979 à Pau, Damien grandit dans le rugby, son papa étant alors un brillant joueur. Suivant ses traces sur le terrain de Nay, il se révèle être très à l’aise dans l'exercice et se retrouve rapidement sollicité par la Section Paloise. Le paternel veillant au grain, il n'y file que plus tard, l'année de son Bac.
    D'abord intégré à l'effectif Crabos avec qui il obtient de superbes résultats, il fait ses premiers pas en Equipe 1 quelques temps plus tard pour en devenir rapidement un cadre.
    Tout s'enchaine, et il décroche sa première cape avec le XV de France à 22 ans. Il dispute sa première Coupe du Monde en 2003 et remporte notamment les Grands Chelems 2002 et 2004.
    C'est alors qu'il part poursuivre son ascension au Biarritz Olympique, soulevant coup sur coup, 2 Boucliers de Brennus.
    S'en suivent 2 autres Coupes du Monde, dont la finale de 2011 qui sonnera la fin de son aventure en Bleu, après avoir arboré à 86 reprises le maillot frappé du Coq.
    En 2014, poussé vers la sortie d'un BO en déclin, il relève un dernier challenge et boucle la boucle à la Section Paloise. Critiqué à son arrivée, il fera taire les mauvaises langues avec des prestations de haute volée, aidant les Verts et Blancs à remonter et à se maintenir en Top 14 !
    Navigant entre Biarritz et Pau, Damien est magnifiquement reconverti puisqu'il est associé de la Miot, une prestigieuse entreprise spécialisée dans la vente de confitures, confiseries et autres chocolats artisanaux.
    Très pris par ses affaires, il suit pour l'instant d'un œil plus lointain le rugby, consacrant principalement son peu de temps libre à sa famille.
    Je me suis régalé en compagnie de Damien et suis d'autant plus content d'avoir pu échanger avec lui, qu'il est plutôt d'un naturel réservé et pudique ! 



    🙏 Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous.

    👉 Pour soutenir La Cravate via un don, ça se passe sur Tipeee où sur Ko-Fi ! 

    • 1 hr 14 min
    #41 - David Arrieta, sur tous les terrains - Le bon côté des choses

    #41 - David Arrieta, sur tous les terrains - Le bon côté des choses

    Né à Bordeaux, David s'installe rapidement au Pays Basque, à St Jean de Luz, où ses parents l'emmènent régulièrement voir les match de l'équipe de rugby locale. 

    Il s'inscrit alors dans le club pour retrouver ses copains et gravit les échelons jusqu'à en devenir équipier premier. 

    Suite à son année d'armée au Bataillon de Joinville, il s'engage au Biarritz Olympique où il passe 10 saisons, agrémentées notamment d'une finale du championnat de France en 1992. 



    Pouvant jouer ouvreur ou arrière, il s'engage avec Brive en 1999, découvrant ainsi le professionnalisme dans un club alors en avance sur son temps. 

    Toutefois, il file l'année suivante à la Section Paloise où il passe 3 saisons. 

    Durant sa carrière il connaitra notamment des sélections avec France à 7 et avec les Barbarians, qui lui laissent un souvenir impérissable ! 

    Il décide finalement de boucler la boucle, en terminant en 2005 en Fédérale 1 à Saint Jean de Luz là où tout a commencé !  



    Exerçant la profession de policier, c'est sur Twitter que David sévit en commentant l'actualité sportive quand il n'est pas en service. 

    D'ailleurs c'est un passionné de football qui garde de sa petite enfance à Bordeaux l'amour pour le club au scapulaire, et pour certaines de ses grandes gloires, comme Alain Giresse. 

      

    C'était vraiment super de passer ce moment avec David. C'est quelqu'un de simple et très attaché à ses proches puisqu'il est installé à Socoa dans la maison familiale ou se côtoient au quotidien 3 générations !  



    🙏 Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous.

    👉 Pour soutenir La Cravate via un don, ça se passe sur Tipeee où sur Ko-Fi ! 

    • 1 hr 18 min
    #40 - Aristide Barraud, vivre pour tromper la mort - La reconstruction par la passion

    #40 - Aristide Barraud, vivre pour tromper la mort - La reconstruction par la passion

    Grandissant du côté de Châtenay-Malabry, Aristide s'essaie d'abord au foot sur le goudron de sa cité. C'est à 10 ans, alors qu'il vit à Massy, qu'il s'initie au rugby avec des gamins qui deviendront ses potes pour la vie. Immédiatement piqué par ce sport, il n'a alors qu'un seul objectif en tête : devenir un joueur professionnel. 



    Passé par le pôle de Lakanal et toutes les équipes de France Jeune, il s'engage au Stade Français à 18 ans mais ne parvient pas à s'y imposer. Refusant d'endosser le costume d'éternel espoir, il retourne à Massy en 2011 et découvre la Pro D2 l'année suivante, avant de poser ses valises en Italie, du côté de Piacenza puis de Mogliano. 

    De l'autre côté des Alpes, le coup de foudre est réciproque ! 

    Éclaboussant le championnat de toute sa classe, il intègre le giron de la fédération italienne, en vue de disputer 5 ans plus tard la coupe du monde 2019 avec la Squadra Azzura.



    Pourtant, sa vie bascule le 13 Novembre 2015, lors d'un de ses rares retours sur Paris. Alors qu’il passe avec quelques amis près du restaurant "Le Petit Cambodge", il croise le chemin de terroristes qui ouvrent le feu. 

    Aristide est touché par plusieurs balles en protégeant sa sœur, présente ce soir-là et elle aussi touchée. 

    Suite aux premiers secours prodigués par Serge Simon, s'en suivent des mois de galère, de rééducation et une lutte contre lui-même afin de tenter de reprendre le chemin des terrains. Malgré une invraisemblable réathlétisation, son corps meurtri par les attentats le poussera finalement à se tracer une nouvelle route.



    Sa folle ambition de fouler à nouveau la pelouse l'aura poussé à dépasser les limites de son corps et de son esprit, lui permettant de se découvrir un peu plus chaque jour.

    Suite à cet arrêt forcé, il se lance dans l'art. D'ailleurs, l'écriture, la photo ou le dessin sont autant de domaines qu'il explore aujourd’hui avec gourmandise et réussite.



    J'ai passé un moment véritablement incroyable avec Aristide. Il avance dans sa vie, sans rancœur ni haine, mais avec une détermination hors normes.

    Ses amis l'ont toujours défini comme étant quelqu’un de bizarre. Moi je dirai qu'il est justement quelqu'un d’extra-ordinaire.



    🙏 Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous.

    👉 Pour soutenir La Cravate via un don, ça se passe sur Tipeee où sur Ko-Fi ! 

    • 1 hr 44 min
    #39 - Pascal Ondarts, à la force du poignet - Le salut par le travail

    #39 - Pascal Ondarts, à la force du poignet - Le salut par le travail

    Né en plein cœur du Pays Basque, Pascal est le 6eme du fratrie de 7 enfants ! Grandissant dans l'exploitation familiale, à Méharin, il a été habitué à participer aux taches de la ferme.

    Absolument pas attiré par le rugby, c'est à 22 ans, suite à son mariage, que sa femme l'incite à s'y mettre pour occuper ses week-ends. 

    Débutant à Bidart, il rejoint 5 mois plus tard les rangs du Biarritz Olympique et devient rapidement international avec France B !



    C'est à 30 ans, en 1986, qu'il honore sa première cape avec le XV de France ! Durant ses 42 sélections, il dispute notamment la finale de la 1ere Coupe du Monde, en 1987.

    Redoutable et redouté, il restera au BO jusqu'à ses 37 ans, et raccrochera définitivement les crampons 3 ans plus tard, après un dernier tour de piste à petit niveau.



    Plus que l'homme d'un club, Pascal est l'homme d'une région ! Pour preuve, il n'a jamais voulu quitter son cher Pays Basque !

    Magnifiquement reconverti dans l'hôtellerie-restauration, il met autant d'énergie à faire fleurir ses affaires qu'il n'en mettait sur le terrain à l'époque où il était joueur.



    J'ai passé un excellent moment en compagnie de Pascal. Le moins qu'on puisse dire, c'est que c'est quelqu'un de nature, extrêmement lié à sa famille et à ses frères du XV de France.



    🙏 Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous.

    👉 Pour soutenir La Cravate via un don, ça se passe sur Tipeee où sur Ko-Fi ! 

    • 1 hr 16 min

Customer Reviews

5.0 out of 5
5 Ratings

5 Ratings

Gilles VdV ,

Top

Super podcast. Merci.

Jeff Bacelone ,

Très bons Podcasts!

Des entretiens très intéressants et passionnants.
Le créateur laisse ses invités s’exprimer en confiance et cela se voit dans le résultat.
Bravo!

Top Podcasts In Sports

Listeners Also Subscribed To