27 episodes

Le podcast qui révèle les secrets de ceux et celles qui organisent des moments collectifs extra-ordinaires.Podcast animé par Lily Gros, exploratrice de la facilitation.Dans ce podcast, vous découvrirez des personnes qui ont organisé des moments collectifs forts. Forts en émotion, en sens et en intention.Je vais à la rencontre de femmes et d'hommes qui ont partagé, vécu ces moments, parfois dans le cadre professionnel, parfois dans le cadre personnel.Le format des épisodes est court et dynamique : partage d'une histoire vécue, des apprentissages et des conseils de l'invité.e du jour pour vous permettre de, vous aussi, faire ce pas de côté dans vos moments collectifs.

La Licorne Lily Gros

    • Society & Culture

Le podcast qui révèle les secrets de ceux et celles qui organisent des moments collectifs extra-ordinaires.Podcast animé par Lily Gros, exploratrice de la facilitation.Dans ce podcast, vous découvrirez des personnes qui ont organisé des moments collectifs forts. Forts en émotion, en sens et en intention.Je vais à la rencontre de femmes et d'hommes qui ont partagé, vécu ces moments, parfois dans le cadre professionnel, parfois dans le cadre personnel.Le format des épisodes est court et dynamique : partage d'une histoire vécue, des apprentissages et des conseils de l'invité.e du jour pour vous permettre de, vous aussi, faire ce pas de côté dans vos moments collectifs.

    2.6 Nathalie Gilly 🏡 Comment faire d’un repas une table ouverte ?

    2.6 Nathalie Gilly 🏡 Comment faire d’un repas une table ouverte ?

    Pour cet épisode, direction Bruxelles pour rencontrer Nathalie Gilly et découvrir ses tables ouvertes.
    Pendant 5 ans, tous les jeudis, Nathalie a animé des tables ouvertes chez elles ; des dîners ouverts, sans chichis, avec des rencontres imprévues et improbables.

    Dans cet épisode vous découvrirez
    - Quels sont les ingrédients d'une table ouverte
    “On ne savait jamais combien de personnes il y aurait. La table était ouverte à qui avait envie de venir et on pouvait être entre une et vingt personnes.”
    “L’enjeu de la soirée n’était pas de faire de la grande cuisine, on était en mode bonne franquette”

    - Comment réellement accueillir les autres chez soi
    “Le vrai accueil c’est accepter que les gens sont différents, qu’ils vivent les choses d’une façon peut être distincte de la mienne. Si on est dans cet accueil un peu radical, ça créé une détente”
    “Un accueil qui va plus loin que je t’accueille chez moi. Je t’accueille chez toi, avec ton chez-toi que tu amènes chez moi”

    - Comment organiser des tables ouvertes à son tour
    “Le secret c’est de ne pas avoir d’attentes ; j’avais accepté que ce qui allait venir allait venir et que ça serait juste”
    “La notion d’obligation est étrangère à la notion de table ouverte. C’est une ouverture vers les autres et aussi vers soi. Qu’est-ce que j’ai envie de proposer qui soit juste pour moi, les autres et pour le monde” 
    Pour retrouver Nathalie Gilly, un seul mot : Zoupitizoup.

    • 19 min
    2.5 - Pro 🧐 Ewen Le Borgne - Comment éduquer les participants au processus qu'ils vivent ?

    2.5 - Pro 🧐 Ewen Le Borgne - Comment éduquer les participants au processus qu'ils vivent ?

    Dans cet épisode, nous rencontrons Ewen Le Borgne, consultant et agent provocateur basé aux Pays-Bas.
    Ewen nous raconte une animation qu’il a menée pour un centre de recherche agricole au Mexique et nous introduit à l'every day process literacy (ou pleine conscience du processus). 
    L'every day process literacy c'est l'idée d'éduquer les participants d'un événement au processus qu'ils vivent ; pour qu'ils se l'approprient et lui donnent du sens. 
    Dans cet épisode, Ewen nous partage une foule d'anecdotes : comment utiliser son micro ,rendre des post-it lisibles, le langage des couleurs, le silence, Liberating structures, la puissance des tables ovales ou encore les spirales.
    Les questions que nous abordons ensemble :
    - Qu'est-ce qu'un "MC" ? (maître de cérémonie / master of ceremony)
    - Comment bien utiliser son micro ? (spoiler : on vous parle de metal)
    - Comment écrire des post-it lisibles
    "Plutôt que d’écrire un mot, utilisez des phrases complètes"
    - Comment utiliser le silence ?
    - Comment configurer une salle pour créer du dialogue entre les participant.e.s ?

    Un épisode créatif, à la croisée de plusieurs univers, pour lequel je remercie beaucoup Ewen.
    Pour retrouver Ewen, direction Twitter, LinkedIn, son blog sur le Knowledge Management et son site sur le Process Change.

    Les dédicaces d'Ewen : Liberating Structures et Community at Work. 

    • 24 min
    2.4 💙 Gwenaëlle Goëler - Un cercle de parole à cœur ouvert

    2.4 💙 Gwenaëlle Goëler - Un cercle de parole à cœur ouvert

    Gwenaëlle Goëler est accompagnatrice de projets à impact.
    Dans cet épisode pas comme les autres, elle nous raconte l'histoire du premier cercle de cœur mixte qu'elle a organisé à l'automne 2020.

    Un cercle de cœur c'est "un voyage intérieur pour les aider à se reconnecter à cette part en eux qui est le cœur. L'espace à partir duquel on agit de manière juste et on peut créer à partir de notre singularité".

    Gwenaëlle a eu l'élan d'organiser ces cercles suite à une rencontre avec une association qui ", par l'art, aide les adolescents à s'éloigner de l'alcool, et les femmes dans l'affirmation d'elles-mêmes face à la violence qu'elles peuvent subir"

    Les questions que nous avons abordées ensemble :

    - Qu'est-ce qu'un cercle de cœur ?

    - Pourquoi créer un espace mixte ?

    - Pourquoi utiliser les pratiques artistiques ?
    "le corps sait, est source d'intelligence, d'information, d'alchimisation et c'est essentiel qu'il y aie un dialogue entre les différentes parts de nous."
    "Le cœur est cet endroit qui permet de faire le lien entre les différentes parts de nous"
    "Dans cet espace de créativité on peut s'autoriser à lâcher les jugements, lâcher les croyances."
    "Les pratiques artistiques sont le lien à notre humanité, ce qui fait notre singularité sur cette planète"

    - Comment utiliser les pratiques artistiques pour ouvrir des espaces de (re)connexion à soi ?
    "J'ai créé un flow musical qui raconte une histoire. C'est pas juste des musiques qui s'enchaînent ; c'est une histoire avec des rythmes, variations, résonances, contre-pied"
    "Est-ce que je suis confortable, inconfortable. Est-ce qu'il y a de la joie, de la peur à être en lien à l'autre, ou pas ? Tout cela raconte une histoire et c'est de l'information précieuse pour le chemin de développement de soi"

    - Quels ingrédients pour créer la dimension extra-ordinaire de cette rencontre ?
    "Oser partager aussi son propre chemin contribue à créer un cadre de confiance. On n'est pas au-dessus, pas en-dessous, à égalité"
    "La notion de miroir c'est me dire ; ce que je vis, tu le vis, ce que tu ressens, je le ressens. Il y a souvent des échos dans une histoire"

    - Quels conseils pour des organisateurs de tels événements ?
    "J'ai envie d'inviter les organisateurs à se connecter à leur intention ; à partir de quelle énergie je veux œuvrer et dans quel but ?"
    "Porter un regard neuf sur soi en tant que facilitateur, et sur les participants, hommes, femmes, et sur la dynamique, même si on revient sur un sujet qu'on a pu entendre 10, 20, 30 fois."
    "Les silences sont précieux jusqu'à la dernière seconde. La personne sur le pas de la porte en train de partir peut avoir un déclic, une prise de conscience"
    "Laisser la personne aller au bout, vivre son inconfort jusqu'au bout. Peut-être qu'en laissant du silence, des pleurs, des rires, la personne va pouvoir aller plus loin dans des prises de conscience, l'accès à des ressources, la compréhension d'elle-même"


    "Je veux vous partager une invitation ; vous lever le matin, vous centrer et vous demander "quelle est mon intention créative pour la journée ? qu'est-ce que j'ai envie de vivre ?""

    Pour retrouver Gwenaëlle, rendez-vous sur Instagram, LinkedIn, son site, son blog, le groupe Corps & sens ou encore par mail.
    Gwenaëlle a dédicacé cet épi

    • 25 min
    2.3 - Pro 💌 Aymeric Marmorat - Le pouvoir du feedback pour des relations extra-ordinaires

    2.3 - Pro 💌 Aymeric Marmorat - Le pouvoir du feedback pour des relations extra-ordinaires

    "Si on le traduit littéralement, le feedback c'est se nourrir en retour"

    Dans cet épisode, nous plongeons au cœur des relations entre membres d'une équipe et parlons feedback avec Aymeric Marmorat.

    Aymeric nous raconte la  chaise chaude ; un moment d'équipe qu'il a vécu chez Enactus France où chaque personne de l'équipe a été invitée à donner un feedback aux autres membres d'équipe.

    Les questions que j'ai évoquées avec Aymeric :

    Qu'est-ce qu'un feedback ?
    "Dans un collectif, on agit, on influence, on créé du mouvement avec les autres. On interagit avec les autres, par la parole, l'action, ses postures, son attitude, et même parfois par son inaction. Ce que l'on fait a des conséquences sur les autres et on n'est pas toujours conscient de ce que ça peut générer chez l'autre ou dans le collectif.
    Le feedback, nourrir en retour, c'est mettre en lumière, avoir un retour, conscientiser les conséquences de son action ou de son inaction sur les autres"

    Pour Aymeric, il existe 4 types de feedbacks :
    Le feedback du manager à son collaborateur, qui peut aussi être réciproqueLe feedback d'un collectif sur un projet Le feedback d'un membre d'équipe à un autre Le feedback d'un collectif à un membre d'équipe 
    "L'intention d'un feedback est d'offrir un cadeau à l'autre, pas de régler ses comptes. Cela nécessite donc un emballage. Et comme tout cadeau on a le choix de ce qu'on en fait : on le prend ou on l'utilise ou on le met dans un tiroir et on l'oublie"

    "Derrière le feedback il y a le parler vrai. Lorsqu'on dit dans un climat de bienveillance là où l'autre nous a irrité, cela contribue à générer de la relation de confiance. Et cela permet d'avoir du linge propre"

    Aymeric cite les travaux de Will Schutz autour de l'élément humain.

    Comment donner et recevoir un feedback ?
    "Ne pas se centrer sur la personne, mais son comportement"
    "Cela nécessite beaucoup de confiance dans le collectif et cela fonctionne quand il y a déjà une base de confiance. S'il y a cette base de confiancel,  l'exercice renforce la confiance dans l'équipe"
    "La seule chose que j'ai le droit de dire (en recevant), c'est merci. Sans justification"
    "Oser donner du feedback positif régulièrement"
    "On apprend du feedback d'amélioration mais on tire son énergie du feedback positif"


    Comment guider un moment de feedback en équipe ?
    5 ingrédients sont clés :
    Expliquer ce qu'est un feedbackExpliquer l'intention derrière ce momentDonner suffisamment de temps (au moins 2h pour une chaise chaude)Guider l'exercice dans un endroit où chacun se sent bien, où il n'y a pas d'interruptionsIncarner : la personne qui porte le sujet doit pouvoir être exemplaire sur la démarche et montrer l'exemple 
    Pour retrouver Aymeric, direction LinkedIn.
    La dédicace de cet épisode est faite à Magdalena Musiala, facilitatrice. 

    • 22 min
    2.2 🎂 Julie Guény - Comment fêter un anniversaire sans se réunir ?

    2.2 🎂 Julie Guény - Comment fêter un anniversaire sans se réunir ?

    Pour l'épisode du jour nous répondons à une énigme : comment fêter un anniversaire sans se réunir physiquement ?
    Julie Guény, cofondatrice de Reliez-vous, nous raconte le livre d'or qu'elle a réalisé pour les 50 ans de sa maman.

    Au menu du jour :
    Qu'est-ce que se souvenir ?
    "Ce qui fait la richesse de la vie, c'est les rencontres et ce qu'on a partagé. En faisant un album où chacun raconte ses souvenirs, on se relie à ce qui nous rassemble et qui est positif"
    "Je  fais des albums de photo, que je relis à mes enfants quand ils sont grands, avec les phrases rigolotes qu'ils disent quand ils apprennent à parler, les choses marquantes. Et cela créé le ciment de leur histoire et aussi le ciment de leur famille"

    Comment créer un livre d'or ?
    "Avoir un support physique est vraiment important (...) cela devient un petit peu comme un doudou"
    "Cela fait presque 15 ans et ma mère me dit que de temps en temps quand elle a un petit coup de blues, elle replonge dans ce classeur et retrouve tout le bonheur de ce tissu relationnel, de tous les gens qui m'aiment et qui me l'ont dit dans cet album"
    "Le plus longtemps est que les personnes se lancent, de les motiver, de désacraliser ce côté je n'ai rien à écrire, je ne sais pas quoi écrire, est-ce que je vais être à la hauteur"
    "Une fois que les gens sont lancés, ils en retirent eux-mêmes une sorte de joie et de fierté. C'est le principe de la gratitude".

    Qu'est-ce qui en fait un moment extra-ordinaire ?
    Deux ingrédients sont clés :
    - La force du collectif et de la mobilisation d'un groupe tout entier
    "Rares sont les occasions dans une vie de témoigner collectivement son affection. Il y a peut-être un discours de mariage, un anniversaire et après malheureusement c'est souvent aux funérailles que de très belles choses sont dites. "
    - L'écrit, sa profondeur et sa puissance
    "On va parler de la personne et de la relation et c'est cela qui donne une valeur et une puissance au message. On ne dit pas bonne retraite Gérard, on dit Gérard je me souviens de tous les cafés qu'on a bus, tu m'as parlé de tes enfants, je me souviens de la fois où on a déjeuné à côté. Cela dit quelque chose d'unique (...) Cela permet de raconter la personne à  travers un souvenir et quelque chose qui est très spécifique à la relation"
     
    Les conseils de Julie pour se lancer dans la création de souvenirs
    - Se lancer et persévérer
    - Poser une question très simple pour créer un dénominateur commun
    Par exemple : Quelle recette de cuisine voudriez-vous lui envoyer, est-ce que vous pouvez dessiner cette personne, comment la connaissez-vous ?
    - Fédérer
    "C'est important de, si on veut essayer de rassembler tout le monde, de n'oublier personne"

    Pour retrouver Julie Guény, direction LinkedIn ou encore www.reliez-vous.fr 
    La dédicace de fin d'épisode est faite à Florence Servan-Schreiber, auteure notamment de 3 kifs par jour. 

    • 16 min
    2.1 Pro ✊🏼 Valentine de Muizon & Florent Faucher - Comment transformer une conférence entre entreprises grâce à la jeune génération ?

    2.1 Pro ✊🏼 Valentine de Muizon & Florent Faucher - Comment transformer une conférence entre entreprises grâce à la jeune génération ?

    Bienvenue dans ce nouvel épisode de La Licorne - au menu du jour, l’histoire d’un goupe de jeunes qui, pendant 3 jours, ont hacké une conférence sur le développement durable et la RSE en entreprise. Florent et Valentine vont vous raconter une histoire d’inclusion, facilitation, accompagnement au changement, controverse, débat et expérience d’équipe. 


    Belle plongée au cœur de l’histoire des Youth Hacktivators. 



    Valentine de Muizon et Florent Faucher sont co-fondateurs des Youth Hacktivators.
    Dans cet épisode, ils nous racontent l'histoire des Youth Hacktivators pendant Sustaintable Brands Paris 2019.

    Les questions que nous abordons ensemble :

    - Qu'est-ce que l'authenticité ?
    “L’authenticité c’est ne pas chercher à se cacher, être toujours le plus près de soi” Valentine de Muizon
    "L’authenticité  c’est aller au-delà des conventions pour être qui on est véritablement” Florent Faucher

    - Quels sont les ingrédients clés de succès pour bousculer les entreprises sans les brusquer ?
     “Par effet miroir, nos questions permettaient au public de se remettre en question par rapport à ses propres pratiques” Florent Faucher 
    “Plutôt que dire vous ne faites pas assez, dire comment pourriez-vous  faire plus ? Comment pourrions-nous trouver des solutions ensemble ?” Valentine de Muizon
    “Trouver un langage commun, se comprendre et être d’accord de ne pas être d’accord” Florent Faucher


    - Comment passer d'un groupe de jeunes qui ne se connaissent pas à un groupe soudé ?
    “Ce qui a tout fait, c’est la facilitation ; la manière dont le groupe a été préparé à agir pendant l’événement. On ne se connaissait pas et au bout de 4 jours on avait l’impression de se connaître depuis toujours avec quelques personnes” Florent Faucher
    “Ce qui est important est d’avoir une diversité de profils, avec une valeur commune forte ; l’engagement” Valentine de Muizon

    - Comment construire des événements inclusifs, qui mélangent différents types de population ?
    “Laisser de la place ça veut dire ne pas tout téléguider. Plus on va téléguider le groupe qu’on a choisi pour apporter de la diversité, moins cela va être réussi”  Valentine de Muizon



    Retrouvez les Youth Hacktivators sur LinkedIn et Instagram

    Les dédicaces de fin d'épisode ont été faites à Bruno Vinay, Enactus France et Impact. 

    • 31 min

Top Podcasts In Society & Culture

You Might Also Like