49 episodes

Tumulte c'est un podcast hors norme, c'est mixé, remixé, parlé, coupé, découpé, rythmé aux petits oignons ! Bref c'est de grands et petits mouvements, et ça secoue quelques fois à l'écoute. Les épisodes sont souvent enrichis musicalement, et n'ont souvent rien à voir entre eux. C'est un podcast dans l'air du temps... et ça bouge très vite de nos jours... Les sujets abordés sont variés : culture générale, philosophie, monde actuel, histoire, etc. Il amène à la réflexion sans nécessairement imposer un point de vue. D'autres épisodes sont au contraire à prendre de manière plus légère, sans se prendre la tête et de simplement se laisser transporter. Le but est que tu en ressortes rempli, en ayant passé un bon moment, ou ravi d'avoir pu partager une pensée, voir même d'en faire naître une autre, de ton côté. Ce podcast est destiné à des auditeurs de 18 à 88 ans, même si la musique est souvent assez contemporaine.
Tu l’auras compris ici ce podcast n’aura rien à voir, ou plutôt rien à entendre, avec ce que tu as pu déjà écouter. 🍥
Alors entre dans ce tourbillon d'ondes sonores ! 🌀
Le port du casque est recommandé !  🎧 ⛑️  
___
Tumulte (https://fanlink.to/tumulte) : Le podcast hors norme par Peter Talk 

LeTumulte.fr (https://letumulte.fr/)  

Tumulte Peter Talk

    • Society & Culture

Tumulte c'est un podcast hors norme, c'est mixé, remixé, parlé, coupé, découpé, rythmé aux petits oignons ! Bref c'est de grands et petits mouvements, et ça secoue quelques fois à l'écoute. Les épisodes sont souvent enrichis musicalement, et n'ont souvent rien à voir entre eux. C'est un podcast dans l'air du temps... et ça bouge très vite de nos jours... Les sujets abordés sont variés : culture générale, philosophie, monde actuel, histoire, etc. Il amène à la réflexion sans nécessairement imposer un point de vue. D'autres épisodes sont au contraire à prendre de manière plus légère, sans se prendre la tête et de simplement se laisser transporter. Le but est que tu en ressortes rempli, en ayant passé un bon moment, ou ravi d'avoir pu partager une pensée, voir même d'en faire naître une autre, de ton côté. Ce podcast est destiné à des auditeurs de 18 à 88 ans, même si la musique est souvent assez contemporaine.
Tu l’auras compris ici ce podcast n’aura rien à voir, ou plutôt rien à entendre, avec ce que tu as pu déjà écouter. 🍥
Alors entre dans ce tourbillon d'ondes sonores ! 🌀
Le port du casque est recommandé !  🎧 ⛑️  
___
Tumulte (https://fanlink.to/tumulte) : Le podcast hors norme par Peter Talk 

LeTumulte.fr (https://letumulte.fr/)  

    L'effondrement #ToutBrûleDéjà

    L'effondrement #ToutBrûleDéjà

    L'effondrement de notre civilisation thermo-industrielle n'est en aucun cas la fin du monde. 



    Même si l'espèce humaine a littéralement saccagé la vie sur Terre au point de finir par disparaitre elle-même dans un avenir proche, notre planète, à l'échelle géologique, s'en remettra.

    C'est plutôt la fin d'un monde, le nôtre, celui de notre civilisation thermo-industrielle, de notre société capitaliste et ultra libérale dont le triple Graal est la croissance infinie, la compétition toxique et l'hyper consommation destructrice. Le tout sous perfusion carbonée.

    L'effondrement n'est pas non plus un événement cataclysmique unique et ponctuel, en mode hollywoodien.



    C'est un long processus qui a déjà commencé.



    « L'effondrement est le processus à l’issue duquel les besoins de base (eau, alimentation, logement, habillement, énergie, etc.) ne sont plus fournis (à un coût raisonnable) à une majorité de la population par des services encadrés par la loi . »

    Yves Cochet, ancien ministre de l’Environnement et président de l’Institut Momentum.



    « Nous envisageons l'effondrement de la civilisation thermo-industrielle (ou même plus) comme un processus géographiquement hétérogène qui a déjà commencé, mais n'a pas encore atteint sa phase la plus critique, et qui se prolongera sur une durée indéterminée. C'est à la fois lointain et proche, lent et rapide, graduel et brutal. Cela ne concerne pas seulement les événements naturels, mais aussi (et surtout) des chocs politiques, économiques et sociaux, ainsi que des événements d'ordre psychologique (comme des basculements de conscience collective). »

    Pablo Servigne, Raphaël Stevens et Gauthier Chapelle

    "Une autre fin du monde est possible - Vivre l'effondrement (et pas seulement y survivre)"



    « L'effondrement est le passage d'un état d'hétéronomie à un état d'autonomie. Il n'y a pas un effondrement global, mais des effondrements locaux. »

    Arthur Keller



    « L'effondrement est le moment où les lois humaines sont remplacées par les lois naturelles de compétition, rivalité ou entraide, pour l'accès aux ressources. »

    Vincent Mignerot

    • 1 hr 7 min
    La lettre

    La lettre

    14 septembre 2k22 19h30,

    Cher(e) Toi,

    En passant de la lettre à Elise à la lettre à Ménécée, de nombreuses lettres ont été écrites.

    Souvent on sait pas quoi dire, ou on en a trop dit, c'est surement pour ça que de nombreuses lettres n'ont jamais été écrites, d'autres au contraire n'ont pas été envoyées, et certaines même n'ont jamais été reçues. Quelques fois au contraire elles sont justes, bien tournées et chargées d'émotions, elles peuvent même nous bouleverser. J'espère que tu apprécieras la mienne, elle a seulement le mérite d'exister... mais n'est-ce pas l'essentiel ?

    Bien à Toi,

    Peter.
    PS : On fait les choses...

    • 1 hr 1 min
    Ton temps est précieux

    Ton temps est précieux

    "Ciel, que le temps est un bien précieux !Tout le consume, et l'amour seul l'emploie." Voltaire



    Selon la théorie de la relativité, le temps est relatif (il dépend de l'observateur, avec quelques contraintes), et l'espace et le temps sont intimement liés, au point de se permuter partiellement l'un et l'autre dans plusieurs cas.
    Sources : 

    - INSEE : https://www.insee.fr/fr/statistiques/2416631#tableau-figure1
    - Concept Tableau d'une vie : https://waitbutwhy.com/2014/05/life-weeks.html
    - Tableau vierge : https://imgur.com/a/kVbN9qG
    - Loi de l'apogée/Fin : https://youtu.be/0zO0dqQKz2Y
    La conf de Daniel Kahneman sur le sujet : https://www.youtube.com/watch?v=XgRlrBl-7Yg 

    • 1 hr 4 min
    Le narcissisme matrixé

    Le narcissisme matrixé

    Partager des moments spéciaux, communiquer avec des amis à distance, donner son opinion, autant de fonctions dont on peut profiter en utilisant les réseaux sociaux. Pourtant, ces médias utilisés sans parcimonie peuvent traduire une véritable addiction, consolidée par un mal-être et une estime de soi bancale. Cela peut également exacerber le narcissisme, un comportement matérialisé par l’aliénation de son image.

    Comment ces supports peuvent amplifier ce trait de caractère chez les jeunes en quête identitaire ?
    Les adolescents et les jeunes adultes peuvent ressentir un besoin conséquent d’appartenance à un groupe. Pour s’intégrer et échanger en société, il est alors important de s’imprégner des codes. L’usage des réseaux sociaux en fait partie. Adoptés par toutes les générations, ces médias peuvent parfois être des vecteurs conduisant à des comportements qui exacerbent l’ego. Facebook, Twitter, Instagram, Snap Chat, Tik Tok, autant de supports qui peuvent s’avérer néfastes pour l’affirmation de soi.

    Un mécanisme neurologique

    Si un bon nombre d’utilisateurs fait de l’usage des réseaux sociaux un moment privilégié et répétitif, c’est essentiellement que leur consultation stimule le plaisir. Et ce phénomène est scientifique, puisqu’un échange ou une validation telle qu’un « like » enclenche un mécanisme responsable de l’addiction. Lors de l’utilisation de ces médias, de la dopamine est sécrétée, provoquant une sensation d’euphorie souvent attribuée à la consommation de drogues. Notre système de récompense et ainsi gratifié, entraînant la consultation répétitive de nos réseaux sociaux. Lorsque nous recevons un j’aime ou un commentaire, nous pouvons être happés par l’adrénaline conduite par la curiosité mais également être témoins de l’action du neurorécepteur qui provoque un état de plénitude.

    Une compétition digitale

    En ce qui concerne le partage de publications, nous sommes pour la plupart tentés de nous montrer sous notre meilleur jour. Voyages, accomplissements, bonheurs familiaux, autant d’évènements gratifiants que nous avons envie d’échanger avec nos amis mais parfois des inconnus. Si cette volonté peut être pavée de bonnes intentions, cela peut également entraîner un désir de compétition collective qui peut s’avérer délétère pour l’estime de soi. En effet, il peut être décourageant de voir que notre communauté peut avoir une vie plus épanouissante et stimulante.

    Une fragilité narcissique

    Si la propension des adolescents à partager frénétiquement des contenus est commune, ce comportement chez les jeunes adultes peut traduire une fêlure narcissique. Selon Michael Stora, psychanalyste, ce rapport aux réseaux sociaux chez les jeunes adultes traduit une volonté de recevoir un retour émotionnel et affectif quant à sa vie. Une attitude qui peut résulter d’un manque d’estime de soi qu’on imagine amenuisé par une validation de nos pairs sur Internet.



    Un support thérapeutique

    Heureusement, l’usage des réseaux sociaux peut parfois être salutaire. C’est ce qu’explique Michael Stora dans la tribune qu’il a accordé. En effet, ces supports peuvent être le moyen d’exister autrement pour mieux affirmer son identité. Cette barrière de l’écran permet de diminuer l’inhibition et de rendre les échanges plus authentiques. Ainsi, une personne introvertie se sentira plus libre d’exprimer ses émotions, d’autant plus que la libération de ces dernières peut contribuer au bien-être. Cet avatar social permet aux personnes de « s’affranchir » d’une identité parfois formatée par des mimétismes dont il peut être parfois difficile de se défaire.

    Un comportement commun

    Si ces gestes répétitifs ne sont pas toujours révélateurs d’une addiction, l’usage permanent des réseaux sociaux est une habitude partagée par un grand nombre. Cela p

    • 1 hr 33 min
    re(e)l(le)a(c)tion

    re(e)l(le)a(c)tion

    Que signifie le cercle Enso ?

    Dans leur sagesse et leur simplicité, les maîtres zen diront qu'un Cercle Enso ne peut être expliqué. On ne peut qu'en faire l'expérience. Ceux qui pratiquent l'art de l'Enso diront que c'est à la fois simple et difficile. Ces deux déclarations expliquent parfaitement cette forme d'art japonais ancien. 



    Dans ses termes les plus simples, Enso est le mot japonais qui signifie "cercle" ou "forme circulaire". Pensez à un cercle régulier. Vous pourriez choisir de le voir comme une représentation du rien (c'est-à-dire du zéro).

    D'autre part, le cercle pourrait être une forme qui englobe tout ce qui s'y trouve. Peut-être le voyez-vous comme les deux. D'une certaine manière, c'est l'incarnation même d'un état d'esprit zen, où rien ni rien n'existe. La forme est nulle et nulle est la forme.
    L'anneau Enso, également appelé cercle zen, est une forme circulaire qui est dessinée pour exprimer l'intégralité ou le vide du moment présent. De plus, la façon dont on dessine le cercle représente son état d'esprit à ce moment particulier. Un cercle Enso est un timbre de tout ce qui s'est passé au cours du processus de dessin.



    L'histoire du Cercle d'Enso  

    Un Enso n'est pas un personnage, mais plutôt un symbole influencé par la calligraphie japonaise. Les racines de cette calligraphie remontent au 28e siècle av. J.-C. en Chine, d'où elle fut importée au Japon au 5e siècle ap.Pratiquée principalement par les moines et nonnes bouddhistes avant d'être adoptée comme outil administratif de l'Etat, la technique de calligraphie orientale a été largement influencée par la pensée zen.
    Aujourd'hui, l'une des plus anciennes calligraphies japonaises existantes est une inscription sur la célèbre sculpture du Bouddha de la médecine trouvée dans le temple Horyu-Ji.



    La voie zen de la brosse

    Le zen se réfère typiquement à un aperçu de la nature de Bouddha à travers la méditation et l'expression de cet aperçu dans la vie quotidienne d'une personne. Bouddha - la nature est la reconnaissance de la nature de l'esprit pour ce qu'il est - quand on va au-delà des illusions de l'esprit.

    Le bouddhisme est la pratique ou le chemin qui mène à cette compréhension - à l'éveil de la vraie nature de la réalité.

    La création d'un Enso japonais est similaire en pensée et en pratique. Un Enso est dessiné d'un coup de pinceau continu, avec une seule chance de l'exécuter jusqu'au bout. Il n'y a pas de retour en arrière pour corriger la situation.
    Tout d'abord, cela exige de la concentration et de la certitude. Cela ne peut se faire que par la pleine conscience, c'est-à-dire par la capacité d'éclaircir son esprit et d'être pleinement présent dans le moment présent.Mais en même temps, dessiner un Enso nécessite d'être fluide. Vous ne pouvez pas consciemment faire une pause entre deux coups de pinceau pour vous préparer à un résultat parfait. Cela exige de pratiquer l'inconscience. Ne pas se soucier de la compétence, de l'effort et du résultat.
    On le laisse simplement couler de l'inconscient. L'inconscience est l'un des piliers du bouddhisme zen qui encourage la connexion avec le spirituel plutôt que le physique. En tant que tel, dessiner le cercle Enso a été désigné comme la manière zen de la brosse.



    Non-créativité créative 

    "L'Enso représente l'intégralité de l'expérience. C'est la non-dualité ", explique Kazuaki Tanahashi, calligraphe japonais et professeur de zen.

    "Parce que cela ne dépend pas de la langue, vous pouvez contourner l'intellect et communiquer plus directement. C'est simple parce que c'est un cercle, mais c'est une expérience très exigeante car il n'y a aucune explication. Tu dois vivre avec ça. Un Enso se fait de manière décisive, une fois pour toutes, sans aucune correction. Mais il n'est pas si créatif. Dessiner un cercle zen est donc une expérience créative sans faire appel à la créativité."



    L'Enso et le

    • 43 min
    Russie vs. Ukraine : les explications

    Russie vs. Ukraine : les explications

    Rechercher trop de certitude dans un monde d’incertitudes génère encore plus d’incertitude et d’anxiété...
    Petite explication sur le conflit actuel.

    Tumulte : Le podcast hors norme par Peter Talk 



    2021 - LeTumulte.fr   

    • 29 min

Top Podcasts In Society & Culture

American Public Media
iHeartPodcasts
Glennon Doyle & Cadence13
CNN
Shawn Johnson + Andrew East
Joe Rogan Experience Review podcast