16 Folgen

Dans ce programme, vous découvrirez les récits de drames familiaux meurtriers qui ont marqué et qui marquent encore aujourd’hui les esprits. De la tuerie de Chevaline, à l’affaire Romand, en passant par le meurtre de la petite JonBénet Ramsey aux Etats-Unis… On vous raconte ces histoires au dénouement inimaginable… A découvrir comme un feuilleton. 
Un podcast réalisé et incarné par la journaliste enquêtrice Caroline Nogueras.

Home(icides‪)‬ Bababam

    • Wahre Kriminalfälle
    • 5.0 • 1 Bewertung

Dans ce programme, vous découvrirez les récits de drames familiaux meurtriers qui ont marqué et qui marquent encore aujourd’hui les esprits. De la tuerie de Chevaline, à l’affaire Romand, en passant par le meurtre de la petite JonBénet Ramsey aux Etats-Unis… On vous raconte ces histoires au dénouement inimaginable… A découvrir comme un feuilleton. 
Un podcast réalisé et incarné par la journaliste enquêtrice Caroline Nogueras.

    L'énigme des sœurs Papin : crime de vengeance ou crime de folie ?

    L'énigme des sœurs Papin : crime de vengeance ou crime de folie ?

    Dans Home(icides), Caroline Nogueras, journaliste depuis plus de 15 ans, nous raconte ces tueries familiales qui l'ont bouleversée, et qui en bouleversent encore certains aujourd'hui. Caroline Nogueras vous raconte ces histoires de meurtres en famille qui ont marqué l’actualité, en tentant de percer la folie de ces meurtriers au visage de Monsieur et Madame tout-le-monde car oui, “les pires affaires criminelles sont des histoires de famille”.


    L'énigme des sœurs Papin
    C’est une histoire de domestiques qui se révoltent contre la bourgeoisie, une lutte des classes qui se termine dans un bain de sang. L’affaire dont nous allons vous parler se passe dans les années 1930, au Mans, dans la Sarthe. Un soir de février 1933, derrière les murs d’une maison cossue va se jouer un drame qui marquera par sa violence les annales criminelles du début du 20ème siècle. Christine Papin, 28 ans, et sa sœur Léa, 22 ans, employées de maison exemplaires, assassinent sauvagement leur patronne Léonie Lancelin et sa fille Geneviève. Au point que le médecin légiste parlera dans son rapport de “bouillie sanglante”.


    Crime de vengeance ou crime de folie ?
    Les 8 mois d'enquête semblent avoir été bâclés et l’instruction est truffée d'erreurs : des emplois du temps non vérifiés, un entourage de la famille des victimes qui n’a pas été entendu, notamment Monsieur Lancelin, le mari et le père des victimes… L’opinion publique a soif d’explications. Et une seule et même question subsiste : lais pourquoi ces deux femmes ont-elles tué aussi sauvagement leurs maîtresses jusqu’à leur arracher les yeux ? Certains plaident pour un acte de vengeance des deux bonnes, victimes de mauvais traitements de leurs patronnes, d’autres pour l’acte de folie d’une femme qui aurait entraîné sa petite sœur, trop docile, dans un crime horrible…


    Les premiers épisodes de cette saison de Home(icides), sont à écouter ici :
    L'énigme des sœurs Papin : un crime d'une violence inouïe
    L'énigme des sœurs Papin : qui sont vraiment ces deux meurtrières ?


    Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras.
    Réalisé par Julien Roussel et Jean-Gabriel Rassat.


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Un épisode en partenariat avec upday.
     
    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    • 13 Min.
    L'énigme des sœurs Papin : qui sont vraiment ces deux meurtrières ?

    L'énigme des sœurs Papin : qui sont vraiment ces deux meurtrières ?

    Dans Home(icides), Caroline Nogueras, journaliste depuis plus de 15 ans, nous raconte ces tueries familiales qui l'ont bouleversée, et qui en bouleversent encore certains aujourd'hui. Caroline Nogueras vous raconte ces histoires de meurtres en famille qui ont marqué l’actualité, en tentant de percer la folie de ces meurtriers au visage de Monsieur et Madame tout-le-monde car oui, “les pires affaires criminelles sont des histoires de famille”.


    L'énigme des sœurs Papin
    C’est une histoire de domestiques qui se révoltent contre la bourgeoisie, une lutte des classes qui se termine dans un bain de sang. L’affaire dont nous allons vous parler se passe dans les années 1930, au Mans, dans la Sarthe. Un soir de février 1933, derrière les murs d’une maison cossue va se jouer un drame qui marquera par sa violence les annales criminelles du début du 20ème siècle. Christine Papin, 28 ans, et sa sœur Léa, 22 ans, employées de maison exemplaires, assassinent sauvagement leur patronne Léonie Lancelin et sa fille Geneviève. Au point que le médecin légiste parlera dans son rapport de “bouillie sanglante”.


    Qui sont les sœurs Papin ?
    Les deux bonnes avouent tout de suite leur crime et assument le fait qu’elles préfèrent avoir eu la peau de leur maîtresse plutôt que, elles, la leur. L’affaire fait la une des journaux. Ce terrible fait divers pose question : quelles sont les raisons qui ont pu pousser deux jeunes femmes dociles et travailleuses à une telle barbarie, allant jusqu’à arracher les yeux de leurs victimes à main nue. Pour tenter de comprendre, il faut peut-être remonter dans le passé des sœurs Papins. Oui car finalement, qui sont-elles vraiment ? Qu’ont-elles vécu dans leur enfance ?


    Les premiers épisodes de cette saison de Home(icides), sont à écouter ici :
    L'énigme des sœurs Papin : un crime d'une violence inouïe


    Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras.
    Réalisé par Julien Roussel et Jean-Gabriel Rassat.


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Un épisode en partenariat avec upday.
     
    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    • 16 Min.
    L'énigme des sœurs Papin : un crime d'une violence inouïe

    L'énigme des sœurs Papin : un crime d'une violence inouïe

    Dans Home(icides), Caroline Nogueras, journaliste depuis plus de 15 ans, nous raconte ces tueries familiales qui l'ont bouleversée, et qui en bouleversent encore certains aujourd'hui. Caroline Nogueras vous raconte ces histoires de meurtres en famille qui ont marqué l’actualité, en tentant de percer la folie de ces meurtriers au visage de Monsieur et Madame tout-le-monde car oui, “les pires affaires criminelles sont des histoires de famille”.


    L'énigme des sœurs Papin
    C’est une histoire de domestiques qui se révoltent contre la bourgeoisie, une lutte des classes qui se termine dans un bain de sang. L’affaire dont nous allons vous parler se passe dans les années 1930, au Mans, dans la Sarthe. Un soir de février 1933, derrière les murs d’une maison cossue va se jouer un drame qui marquera par sa violence les annales criminelles du début du 20ème siècle. Christine Papin, 28 ans, et sa sœur Léa, 22 ans, employées de maison exemplaires, assassinent sauvagement leur patronne Léonie Lancelin et sa fille Geneviève. Au point que le médecin légiste parlera dans son rapport de “bouillie sanglante”.


    Un crime d'une violence inouïe
    Comme beaucoup de faits divers tragiques, cette histoire a fasciné et a inspiré les plus grands romanciers, cinéastes et metteurs en scène. La pièce de théâtre “Les bonnes” de Jean Genet , le film “La cérémonie” de Claude Chabrol ou encore “Les blessures assassines” de Jean-Pierre Denis sont de libres adaptations de cette histoire vraie… Une histoire dont vous avez peut-être déjà entendu parler. Est-ce un crime de folie ou un crime de vengeance? Aujourd’hui encore, on s’interroge. Qui étaient les sœurs Papin ? Pourquoi après des années de bons et loyaux services, elles décidèrent de massacrer de la manière la plus sauvage qu’il soit leur patronnes ? Derrière le crime odieux, que raconte réellement cette histoire ?


    Pour écouter la dernière saison de Home(icides), c'est ici :
    Le "boucher de la Sarthe", une histoire judiciaire hors-norme : 27 ans après le drame, de nouveaux rebondissements
    Le "boucher de la Sarthe", une histoire judiciaire hors-norme : qui a tué la famille Leprince ?
    Le "boucher de la Sarthe", une histoire judiciaire hors-norme : Dany Leprince, le coupable idéal ?
    Le "boucher de la Sarthe", une histoire judiciaire hors-norme : Dany Leprince, seul contre tous ?


    Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras.
    Réalisé par Julien Roussel et Jean-Gabriel Rassat.


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Un épisode en partenariat avec upday.
     
    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    • 14 Min.
    Le "boucher de la Sarthe", une histoire judiciaire hors-norme : 27 ans après le drame, de nouveaux rebondissements

    Le "boucher de la Sarthe", une histoire judiciaire hors-norme : 27 ans après le drame, de nouveaux rebondissements

    Dans Home(icides), Caroline Nogueras, journaliste depuis plus de 15 ans, nous raconte ces tueries familiales qui l'ont bouleversée, et qui en bouleversent encore certains aujourd'hui. Caroline Nogueras vous raconte ces histoires de meurtres en famille qui ont marqué l’actualité, en tentant de percer la folie de ces meurtriers au visage de Monsieur et Madame tout-le-monde car oui, “les pires affaires criminelles sont des histoires de famille”.


    Le "boucher de la Sarthe", une histoire judiciaire hors-norme
    C’est l’histoire d’un long combat judiciaire qui ne prendra peut-être jamais fin... Tout commence en septembre 1994, Christian Leprince, Brigitte sa femme et deux de leurs filles Sandra, 10 ans et Julie, 6 ans, sont retrouvés massacrés dans leur pavillon de Thorigné sur Dué, près du Mans. Très vite, un coupable est désigné : Dany Leprince, le frère de Christian qui est également son voisin. Christian, propriétaire d’une carrosserie, à qui la vie sourit. Dany, le besogneux, cumulant deux boulots pour joindre les deux bouts et nourrir sa famille. Agriculteur le jour, boucher à l’abattoir la nuit, ce qui lui valut le terrible surnom du “Boucher de la Sarthe”. En 1997, Dany Leprince était condamné à la réclusion criminelle à perpétuité… 16 ans plus tard, il bénéficiait d’une suspension de peine avant de repartir derrière les barreaux. Une affaire complexe dont nombreux pensent qu’il s’agit d’une erreur judiciaire...


    De nouveaux rebondissements...
    Après 16 ans derrière les barreaux pour le quadruple meurtre de son frère Christian, sa belle-sœur Brigitte et deux de leurs filles dans la Sarthe, en juillet 2010, Dany Leprince a recouvré la liberté à la suite d’une décision rarissime. La commission de révision des condamnations pénales a estimé qu’il y avait trop d’irrégularités dans l'enquête et elle a même fait le choix de le faire sortir de prison en attendant la réponse de la Cour de révision, qui décidera si Dany doit retourner ou non derrière les barreaux.


    Pour écouter les premiers épisodes de cette saison, c'est ici :
    Le "boucher de la Sarthe", une histoire judiciaire hors-norme : qui a tué la famille Leprince ?
    Le "boucher de la Sarthe", une histoire judiciaire hors-norme : Dany Leprince, le coupable idéal ?
    Le "boucher de la Sarthe", une histoire judiciaire hors-norme : Dany Leprince, seul contre tous ?


    Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras.
    Réalisé par Julien Roussel et Jean-Gabriel Rassat.


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Un épisode en partenariat avec upday.
     
    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    • 16 Min.
    Le "boucher de la Sarthe", une histoire judiciaire hors-norme : Dany Leprince, seul contre tous ?

    Le "boucher de la Sarthe", une histoire judiciaire hors-norme : Dany Leprince, seul contre tous ?

    Dans Home(icides), Caroline Nogueras, journaliste depuis plus de 15 ans, nous raconte ces tueries familiales qui l'ont bouleversée, et qui en bouleversent encore certains aujourd'hui. Caroline Nogueras vous raconte ces histoires de meurtres en famille qui ont marqué l’actualité, en tentant de percer la folie de ces meurtriers au visage de Monsieur et Madame tout-le-monde car oui, “les pires affaires criminelles sont des histoires de famille”.


    Le "boucher de la Sarthe", une histoire judiciaire hors-norme
    C’est l’histoire d’un long combat judiciaire qui ne prendra peut-être jamais fin... Tout commence en septembre 1994, Christian Leprince, Brigitte sa femme et deux de leurs filles Sandra, 10 ans et Julie, 6 ans, sont retrouvés massacrés dans leur pavillon de Thorigné sur Dué, près du Mans. Très vite, un coupable est désigné : Dany Leprince, le frère de Christian qui est également son voisin. Christian, propriétaire d’une carrosserie, à qui la vie sourit. Dany, le besogneux, cumulant deux boulots pour joindre les deux bouts et nourrir sa famille. Agriculteur le jour, boucher à l’abattoir la nuit, ce qui lui valut le terrible surnom du “Boucher de la Sarthe”. En 1997, Dany Leprince était condamné à la réclusion criminelle à perpétuité… 16 ans plus tard, il bénéficiait d’une suspension de peine avant de repartir derrière les barreaux. Une affaire complexe dont nombreux pensent qu’il s’agit d’une erreur judiciaire...


    Dany Leprince, seul contre tous ?
    Dany Leprince est depuis plus de 2 ans derrière les barreaux dans l’attente de son procès. Il est le seul renvoyé devant les assises de la Sarthe pour le meurtre de son frère Christian, sa belle-sœur Brigitte et deux de leurs filles dans le village de Thorigné sur Dué le soir du 4 septembre 1994. Tous ont été massacrés à priori avec une feuille de boucher. Malgré un dossier d’instruction quasi vide, et un accusé qui ne cesse de clamer son innocence, le 11 décembre 1997, le procès de Dany Leprince s’ouvre devant un foule de curieux…


    Pour écouter les premiers épisodes de cette saison, c'est ici :
    Le "boucher de la Sarthe", une histoire judiciaire hors-norme : qui a tué la famille Leprince ?
    Le "boucher de la Sarthe", une histoire judiciaire hors-norme : Dany Leprince, le coupable idéal ?


    Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras.
    Réalisé par Julien Roussel et Jean-Gabriel Rassat.


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Un épisode en partenariat avec upday.
     
    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    • 12 Min.
    Le "boucher de la Sarthe", une histoire judiciaire hors-norme : Dany Leprince, le coupable idéal ?

    Le "boucher de la Sarthe", une histoire judiciaire hors-norme : Dany Leprince, le coupable idéal ?

    Dans Home(icides), Caroline Nogueras, journaliste depuis plus de 15 ans, nous raconte ces tueries familiales qui l'ont bouleversée, et qui en bouleversent encore certains aujourd'hui. Caroline Nogueras vous raconte ces histoires de meurtres en famille qui ont marqué l’actualité, en tentant de percer la folie de ces meurtriers au visage de Monsieur et Madame tout-le-monde car oui, “les pires affaires criminelles sont des histoires de famille”.


    Le "boucher de la Sarthe", une histoire judiciaire hors-norme
    C’est l’histoire d’un long combat judiciaire qui ne prendra peut-être jamais fin... Tout commence en septembre 1994, Christian Leprince, Brigitte sa femme et deux de leurs filles Sandra, 10 ans et Julie, 6 ans, sont retrouvés massacrés dans leur pavillon de Thorigné sur Dué, près du Mans. Très vite, un coupable est désigné : Dany Leprince, le frère de Christian qui est également son voisin. Christian, propriétaire d’une carrosserie, à qui la vie sourit. Dany, le besogneux, cumulant deux boulots pour joindre les deux bouts et nourrir sa famille. Agriculteur le jour, boucher à l’abattoir la nuit, ce qui lui valut le terrible surnom du “Boucher de la Sarthe”. En 1997, Dany Leprince était condamné à la réclusion criminelle à perpétuité… 16 ans plus tard, il bénéficiait d’une suspension de peine avant de repartir derrière les barreaux. Une affaire complexe dont nombreux pensent qu’il s’agit d’une erreur judiciaire...


    Dany Leprince, le coupable idéal ?
    48 heures après le crime, les enquêteurs n’ont pas beaucoup de pistes, si ce n’est une reconnaissance de dette retrouvée sur le bureau de Christian. Dix ans plus tôt, il a prêté de l’argent à Dany, son frère et voisin direct. Dany qui avec sa femme Martine peinent à joindre les deux bouts. Se pourrait-il que le mobile soit lié à l’argent ?


    Pour écouter les premiers épisodes de cette saison, c'est ici :
    Le "boucher de la Sarthe", une histoire judiciaire hors-norme : qui a tué la famille Leprince ?


    Un podcast écrit et raconté par Caroline Nogueras.
    Réalisé par Julien Roussel et Jean-Gabriel Rassat.


    Vous pouvez réagir à cet épisode sur notre page Twitter.


    Un épisode en partenariat avec upday.
     
    See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.

    • 14 Min.

Kundenrezensionen

5.0 von 5
1 Bewertung

1 Bewertung

Top‑Podcasts in Wahre Kriminalfälle

Mehr von Bababam