14 épisodes

Chaque épisode, je demande à une personne trans, qui milite ou qui a milité, comment elle fait pour vivre, survivre, et, si possible, être heureux face au public, à nos opposants politiques et transphobes, ou au contact de nos “alliés”, dans les associations généralistes ou même dans nos familles. L’objectif est de nous motiver à agir et militer, et à trouver les outils et technique afin de rester actives et militantes tout en prenant soin de nous.

Nos Voix Trans Jena Pham-Selle

    • Actualités
    • 5,0 • 14 notes

Chaque épisode, je demande à une personne trans, qui milite ou qui a milité, comment elle fait pour vivre, survivre, et, si possible, être heureux face au public, à nos opposants politiques et transphobes, ou au contact de nos “alliés”, dans les associations généralistes ou même dans nos familles. L’objectif est de nous motiver à agir et militer, et à trouver les outils et technique afin de rester actives et militantes tout en prenant soin de nous.

    Je choisis la vie

    Je choisis la vie

    CW dépression, suicide

    Chères auditeurices,

    j’ai besoin de vous confier des choses, pour pouvoir passer à autre chose. Le format de cet épisode sera différent de tous les précédents, comme un crossover avec un autre podcast, d’une autre vie. Pour la nostalgie : (générique)

    Je ressens le besoin, le devoir même, de reconnaître l’éléphant dans la pièce, mieux qu’en le mentionnant au détour d’une phrase dans le dernier épisode publié il y a déjà un an. La dépression que je traverse, que j’ai traversée peut-être, m’a empêchée de me confronter à la masse de travail que constitue chaque épisode. C’est une joie, à chaque fois, d’accomplir cette mission, de transmettre la parole de quelqu’un d’extraordinaire. Survivre en étant trans, c’est bien le thème de ce podcast, dont j’avais évidemment besoin, et peut-être vous aussi.

    C’est aussi des heures de montage que je redoute et je repousse à plus tard. Je porte la culpabilité envers vous, et plus encore envers Manon, Karine, Gab, Lexie, Dominique, et les autres qui ont déjà témoigné et qui attendent que leur épisode sorte. Cette culpabilité me bloque ; et ce cercle vicieux entretient la dépression.

    Pour essayer d’en sortir j’ai besoin de deux choses. La première, c’est de vous lire ce texte qui m’obsède, d’une autrice a priori cis, la lettre d’adieu de Virginia Woolf. Elle consacre l’énergie de ses derniers instants à expliquer son geste, et surtout à rassurer son compagnon qui lui survit.

    Cette lettre m’a empêchée d’écrire la mienne, par peur de la copier trop. Citer quelqu’un d’autre dans un moment comme ça, j’avais le sentiment d’étouffer ma propre voix. J’avais, j’ai aussi un entourage à rassurer, et je ne pouvais pas trouver les mots pour alléger ma culpabilité de leur faire tant de peine.

    Et c’est peut-être un peu ce qui m’a sauvée.

    Voici ma traduction de la lettre.

    Mardi.

    Très cher Léonard,

    Je suis sûre que je redeviens folle. Je sens que je ne peux pas traverser de nouveau ces moments terribles. Et cette fois, je ne guérirai pas. Je commence à entendre des voix, et je n'arrive pas à me concentrer. Alors je fais ce qui semble la meilleure chose à faire.

    Tu m’as donné le plus grand bonheur possible. Tu as été, dans tous les domaines, tout ce que quiconque pouvait être. Je ne pense pas que deux personnes puisse être plus heureuses, jusqu’à ce qu’arrive cette terrible maladie. Je ne peux plus me battre. Je sais que je te gâche la vie, et que sans moi tu pourrais travailler. Et tu le feras, je sais. Tu vois, je n’arrive même pas à écrire ça correctement. Je n'arrive plus à lire.

    Ce que je veux dire, c’est que je te dois tout le bonheur de ma vie. Tu as été extrêmement patient avec moi et incroyablement bon. Je veux le dire, que tout le monde le sache : si quelqu’un avait pu me sauver, ça aurait été toi. Tout m'a quitté, sauf la certitude de ta bonté. Je ne veux pas continuer à gâcher ta vie plus longtemps. Je ne pense pas que deux personnes puisse être plus heureuses que nous l’avons été.

    Merci de m’avoir écoutée. La deuxième chose dont j’ai besoin, c’est votre retour. Si un épisode en particulier vous a touché, une phrase, où tout le projet, dites-le moi. Envoyez-moi un message, écrit, audio ou vidéo, racontez l’impact sur vous. Je suis curieuse, non, avide, de vos commentaires.

    J’ai eu besoin de vous partager cette lettre et cette requête, parce que je crois que ça me permettra de passer à la suite. Enterrer cette pulsion de mort, et choisir la suite. Libérer cette lettre qui tournait en moi, comme une panthère derrière des barreaux, et me concentrer sur nos prochains chapitres ensemble : publier le 16e épisode d’Un Podcast Trans, publier le prochain épisode de Nos Voix Trans, et surtout, surtout, accueillir mon bébé qui doit naître dans quelques jours.

    La page est tournée.

    • 5 min
    Avis de Tempête

    Avis de Tempête

    Je republie ici l'épisode 12 du podcast Avis de Tempête, dans lequel j'ai été invitée par le formidable Alex, pour vous faire profiter des expériences racontées par Séverine, Perle et moi.


    Dans cet épisode on a voulu parler de nos manières de lutter, et plus particulièrement des joies qu’on peut trouver dans le militantisme, mais aussi des problèmes qu’on peut y rencontrer. On a eu l’idée après avoir lu le livre “Joyful Militancy” de Carla Bergman et Nick Montgomery, traduit en français par Juliette Rousseau (“Joie Militante”).
    Pour échanger sur ces sujets, on est allé retrouver des camarades de lutte. On a parlé avec Jena, militante transféministe, Séverine, militante féministe et écolo et Perle, militante anarchaqueer et écolo.
    Elles ont partagé avec nous leurs parcours militants, les difficultés qu’elles ont pu rencontrer dans le milieu, mais aussi les moments de joie et l’importance des liens qu’elles ont pu y tisser.


    Merci encore à Jena, Séverine et Perle d’avoir participé à cet épisode et on espère que ça va vous plaire !


    Bonne écoute 😉


    Dispo ici : https://linktr.ee/avisdetempete


    01:08 intro
    04:34 les parcours militants
    16:48 les difficultés d’entrée dans les milieux
    20:19 des moments de joie
    32:06 l’importance des relations
    37:07 les problèmes et conflits auxquels elles ont été confrontées
    43:45 comment rendre nos luttes plus inclusives et plus joyeuses
    46:34 conclusion
    46:43 générique de fin


    Vous pouvez retrouver Jena sur twitter (@JenaPhamSelle) sur son site http://jena.paris/ (et dans les podcasts : un podcast trans https://1pct.fr/ et nos voix trans https://nosvoixtrans.fr/) et Perle à la Baudrière https://labaudriere.noblogs.org/.


    Les collectifs mentionnés par Jena :


    le Front de LIbéRation Transfem (FLIRT) sur Twitter, Insta et telegram (@front_transfem), et mastodon (@front_transfem@octodon.social), avec leur cagnotte https://www.gofundme.com/f/aide-mutuelle-miagical-girl
    les groupes de parole de Trajectoires Trans https://espacesantetrans.fr/activites/trajectoires-trans/
    le Fonds d’Aide Sociale Trans (FAST) d’ACCEPTESS·T https://www.acceptess-t.com/aide-sociale

    Et le livre Joie militante : https://www.editionsducommun.org/products/joie-militante-carla-bergman-nick-montgomery-traduction-juliette-rousseau


    Crédit musical : Isqar – Ending https://soundcloud.com/user-248063325/isqar-ending



    le site du podcast nosvoixtrans.fr.
    Notre grande sœur, Un Podcast Trans.
    Mon site perso.



    ---

    Send in a voice message: https://anchor.fm/nosvoixtrans/message

    • 47 min
    Reconnaitrans, avec Laurier The Fox

    Reconnaitrans, avec Laurier The Fox

    Je suis désolée d’avoir laissé passer autant de temps depuis le dernier épisode ; la vie, les marches des fiertés, le vote et la déception de la loi sur la PMA, et je l’admets rarement en public, la dépression m’ont tenues trop loin de mes engagements, sans m’en épargner la culpabilité. J’espère que vous pourrez emporter cet épisode plein d’espoirs en vacances ! Continuez d’écouter, de partager, et de m’envoyer vos feedbacks et réflexions, elles sont toutes lues, et appréciées. Si vous voulez faire une réponse ou une réaction audio, elle pourra être diffusée dans un prochain épisode.

    Quand j’ai rencontré Laurier, nous étions ensemble dans la préparation de Pride, dans ce qui est devenu par la suite le Collectif Non-Binaire. Nous avons beaucoup changé depuis.

    Laurier est illustrateur et auteur de bandes dessinées. Vous avez peut-être déjà vu son travail pour le Collectif Intersexes et Allié·es, C’est Pas Mon Genre, ou des campagnes féministes, et aussi certainement son magnifique projet Reconnaitrans. "Contraction de “Reconnaissance” et de “Transidentité”, ReconnaiTrans est une bande dessinée qui à pour but de mettre en lumière la vie des personnes Transgenres et/ou Non Binaires, ainsi que les actes, paroles, situations transphobes/enbyphobes/cissexistes qu’elles subissent. D’abord sur Tumblr, après le grand succès de sa campagne de financement participatif, l’album et les nombreux cadeaux que Laurier a prévus autour devraient sortir bientôt. Je suis honorée de le recevoir. 


    02:07 Transidentité
    12:22 Coming out aux proches
    16:23 Transitions
    18:26 Les enfants
    21:31 Orientation sexuelle et sentimentale
    26:53 Plus grande fierté personnelle, stérilisation volontaire et réappropriation de son corps
    30:25 Parcours militant
    34:40 Projet 17 mai
    36:59 Reconnaitrans
    48:04 Est-ce que militer te rend heureux ?
    50:55 Polyamour et définition de la compersion
    56:18 Pour quoi est-ce que tu te bats ? Pourquoi est-ce que tu te bats ?
    57:19 Réseau de soutien
    59:47 Comment tu prends soin de toi ?
    1:05:25 Est-ce que tu t’habilles quand tu es confiné ?
    1:08:28 Heureux, fier, fatigué, serein ?
    1:10:27 Conseils à mes adelphes trans et non-binaires
    1:14:53 Où est-ce qu’on te trouve ?
    1:16:44 Projets après Reconnaitrans ?
    1:25:42 Outro
    1:26:34 Bloopers

    Beaucoup de liens avec cet épisode plus long que d'habitude, venez les retrouver sur le site https://nosvoixtrans.fr/8/ 

    Merci beaucoup Laurier, pour ton partage, ton amitié, et ton œuvre militante. Je suis certaine que ce sera un outil précieux pour faire connaître, reconnaître et comprendre nos vies.

    N’hésitez pas à partager cet épisode, et tous les autres, autour de vous, mettez des likes, des étoiles et des pouces là où vous pouvez, tout ça aidera à la visibilité, et l’acceptation, de nos voix trans, une oreille à la fois. 

    Et n’oubliez pas : si vous pensez être seul·e au monde, que tout le monde s’en fout, ou personne ne comprend, il y a une communauté prête à vous soutenir, et qui n’attend que vous. N’ayez pas peur d’appeler à l’aide. Que ce soit ici ou ailleurs, merci d’écouter Nos Voix Trans.




    ---

    Send in a voice message: https://anchor.fm/nosvoixtrans/message

    • 1h 27 min
    Miss T France 2021

    Miss T France 2021

    Bonjour, je m’appelle Jena, et vous écoutez Nos Voix Trans.
    Fin 2019, c’était avant la pandémie, une éternité, Geneviève de Fontenay a assuré qu’elle “lutterait jusqu’à la mort” contre l’idée d’une participante trans au concours des Miss France, elle jugeait cette hypothèse “déshonorante”. Bien sûr “jusqu’à la mort”, on n’aura pas forcément longtemps à attendre. Avant ça, en 2019, un petit groupe motivé avait décidé de prendre les choses en main, et d’organiser un concours pour les femmes trans, pour préparer les futures participantes. Et par contraste évident avec le concours officiel, les organisatrices ont été attentives à l’inclusivité, accueillant les femmes quels que soient leur taille, leur silhouette, ou leur origine, pour montrer que nous sommes toutes belles. En 2020, le concours n’a pas eu lieu pour des raisons sanitaires, et c’est Aëla Chanel, la première dauphine de l’édition 2019 qui a été couronnée pour représenter la France dans les concours internationaux.
    Le concept même de concours de beauté ne fait pas l’unanimité, certes, et Miss T France fait attention à ne pas tomber dans l’écueil des concours habituels. L’accent est mis sur la personnalité des participantes.
    On peut militer en même temps pour l’abolition des concours sexistes et patriarcaux comme Miss France, et revendiquer l’égalité d’accès pour toutes en attendant.
    C’est le même principe que militer pour l’abolition de la mention du sexe à l’état civil, et exiger que le changement d’état civil soit libre et gratuit en attendant. Ça n’est pas incompatible. C'est le même principe féministe qui milite pour qu'une femme soit libre de faire ce qu'elle veut : s'épiler ou pas, porter un voile ou pas, des talons ou pas, etc. Il n'y a que comme ça que le patriarcat reculera. En attendant, je cite, “Miss T France s’inscrit dans une démarche active de visibilité, d’égalité et d’inclusion des femmes transgenres françaises dans la société”, et l’organisatrice m’a invitée à rencontrer les participantes et la tenante du titre.

    Venez voir les liens des participantes sur le site https://nosvoixtrans.fr



    Merci à vous Aëla, Dayna, Giovanna, Ines, Chrisna Léonie, Koriangelis, Laure, Lena, Lucie, Maëva, Peyton, et Sabrina d’avoir accepté de partager vos démarches et vos revendications, et merci Livia pour l’invitation ; le concours aura lieu du 28 juin au 7 juillet, si tout va bien, avec une diffusion en direct sur Youtube. En attendant prenez soin les unes des autres, et bon courage.

    Vous êtes dignes d’attention : si vous pensez être seul·e au monde, que tout le monde s’en fout, ou personne ne comprend, il y a une communauté prête à vous soutenir, et qui n’attend que vous.

    N’ayez pas peur d’appeler à l’aide.

    Que ce soit ici ou ailleurs, continuez à écouter Nos Voix Trans.


    ---

    Send in a voice message: https://anchor.fm/nosvoixtrans/message

    • 1h 3 min
    Hashtag MarcheLesbienne

    Hashtag MarcheLesbienne

    Le 26 avril, c’est la journée de la visibilité lesbienne, tous les ans ; Tous les ans, c’est l’occasion d’essayer de rappeler l’existence de celles qui tente de vivre en dehors de l’hétéropatriarcat, et de souligner la lesbophobie quotidienne. Cette année, la veille, un collectif militant a profité de l’occasion pour transformer le rassemblement annuel en une grande manifestation pour la PMA pour tous et toutes, qui a même eu lieu dans plusieurs villes. Celle de Paris m’a rappelé les grandes heures de la Bataille pour le Mariage en 2013, une des autres fois où un gouvernement nous a promis l’égalité et n’a pas eu le courage politique de tenir ses promesses. Je suppose qu’il a fallu attendre que cette manifestation soit organisée entre autres par une femme trans butch pour mieux tenir compte des minorités dans nos communautés, et s’assurer que les femmes trans et les personnes racisées y auraient leur place, sans remise en cause. Nous leur en sommes infiniment reconnaissantes. J’ai tendu mon micro aux personnes trans qui voulaient bien, pour nous faire revivre ce moment.
    Merci à vous tous et toutes, Adèle, Clemy, Kale, Mathilde, Marion, Maxime-Henri, Rosalind, Stella, et Vi-Vi, d’avoir accepté d’échanger quelques mots, et de partager l’ambiance festive de cette manifestation politique de nos revendications. N’oubliez pas de partager cet épisode, et tous les autres, autour de vous, mettez des likes, des étoiles et des pouces là où vous pouvez, tout ça aidera à la visibilité, et l’acceptation, de nos voix trans, une oreille à la fois.
    Vous êtes dignes d’attention : si vous pensez être seul·e au monde, que tout le monde s’en fout, ou personne ne comprend, il y a une communauté prête à vous soutenir, et qui n’attend que vous.
    N’ayez pas peur d’appeler à l’aide.
    Que ce soit ici ou ailleurs, continuez à écouter Nos Voix Trans.

    ---

    Send in a voice message: https://anchor.fm/nosvoixtrans/message

    • 11 min
    Blog et vie de famille, avec Daisy

    Blog et vie de famille, avec Daisy

    Bonjour, je m’appelle Jena, et vous écoutez Nos Voix Trans. Je suis heureuse d’accueillir Daisy. Elle est autrice, blogueuse, et vous l’entendrez tout à l’heure, militante sans vraiment l’admettre.
    Quand j’ai rencontré Daisy, elle tenait un blog, Le Mecxpliqueur, qui est une formidable traduction du mainsplaining, dont le but était d’essayer d’éduquer les hommes avec des mots simples, du point de vue de l’un d’entre eux. C’était une belle idée, forte, de celles qui font avancer les choses. De “Comment draguer une femme (sans être un relou)”, aux définitions des concepts de Nice Guy, de consentement, et de toutes ces choses que les mecs font semblant de ne pas comprendre, Daisy était finalement tellement misandre qu’elle transitionné. Un de moins.
    Ben quoi vous n’avez pas d’humour ?
    Le blog s’appelle maintenant La Mecxpliqueuse, et deviendra un livre, qui sort… bientôt ?
    Chapitres

    00:00 Intro
    01:14 Découverte de la transidentité
    09:14 Réinterprétation du passé
    13:38 Coming out
    18:16 Powerpoint de coming out au boulot 
    26:19 Transitions ; Trajectoires Trans
    34:08 Plus grande fierté ?
    36:03 Militante avant de transitionner ?
    42:00 Militante avant de transitionner !
    49:01 Est-ce que militer te rend heureuse ?
    51:03 Faire d’autres enfants
    52:24 Réseau de soutien
    53:10 Prendre soin de soi
    54:35 S’habiller en confinement
    57:11 Heureuse, fière, fatiguée, sereine ?
    1:02:59 Des conseils à donner ?
    1:05:58 Contacts et projets
    1:07:44 Outro

    Merci Daisy, c’était bon de te parler enfin, et de t’écouter raconter ta famille, ton histoire, et tes combats. Je suis presque aussi impatiente que toi que ce livre sorte enfin ! N’oubliez pas de partager cet épisode, et tous les autres, autour de vous, mettez des likes, des étoiles et des pouces là où vous pouvez, tout ça aidera à la visibilité, et l’acceptation, de nos voix trans, une oreille à la fois.
    Vous êtes dignes d’attention : si vous pensez être seul·e au monde, que tout le monde s’en fout, ou personne ne comprend, il y a une communauté prête à vous soutenir, et qui n’attend que vous. N’ayez pas peur d’appeler à l’aide.
    Que ce soit ici ou ailleurs, continuez à écouter Nos Voix Trans.


    Daisy sur Twitter et sur Instagram.
    Le Powerpoint de coming out au boulot sur Drive.
    Féminisme : le débat sur la place des femmes trans n’a pas lieu d’être, par le Collectif Toutes des Femmes.
    FAQ : Mythes et mensonges sur les personnes trans, par le Collectif Toutes des Femmes.
    Le blog La Mecxpliqueuse.
    Le projet Trajectoires Trans de l'asso Espace Santé Trans.
    Le site du podcast nosvoixtrans.fr.
    Notre grande sœur, Un Podcast Trans.
    Mon site perso.
    Le podcast Queersplaining, qui me fait du bien.

    ---

    Send in a voice message: https://anchor.fm/nosvoixtrans/message

    • 1h 8 min

Avis

5,0 sur 5
14 notes

14 notes

Enzo 01 ,

Un podcast important

Merci Jena de nous partager les travaux de toutes ces personnes, c’est si important et réalisé avec soin, j’aime le ton qui est donné et les questions posées et à chaque épisode j’aime encore plus les réponses qui y sont apportées!

mielou3558 ,

Génial !

Un super podcast, et qui promet beaucoup pour la suite !
J’ai particulièrement aimé les 2 derniers épisodes, parce que je connaissais déjà les personnes qui étaient interrogées, enfin tout du moins leur travail, et ça m’a fait énormément plaisir de les retrouver ici.
Mais le 1er épisode était génial aussi, bref j’ai hâte d’écouter les prochains épisodes ! (Sans aucune pression hein ! <3 )
Ah, et gros big up au générique, qui est génial !

Classement des podcasts dans Actualités

RTL
Anna Rvr
Hugo Décrypte
RTL
ARTE Radio
France Inter

D’autres se sont aussi abonnés à…

Un Podcast Trans
Gouinement Lundi
Binge Audio
Nouvelles Écoutes
Binge Audio
France Culture