106 episodes

Caroline Roux, du lundi au jeudi et Axel de Tarlé les vendredis et samedis rendent compte en direct, en compagnie d’experts, de ce qui fait l’actualité et donnent aux téléspectateurs les clés nécessaires pour la comprendre et l’appréhender dans sa globalité. En fin d’émission, ils répondent aux questions posées par les téléspectateurs par SMS, Internet ou via les réseaux sociaux.

Retrouvez C dans l’air en replay sur france.tv : http://bit.ly/c-dans-l-air-podcast

C dans l'air France Télévisions

    • News

Caroline Roux, du lundi au jeudi et Axel de Tarlé les vendredis et samedis rendent compte en direct, en compagnie d’experts, de ce qui fait l’actualité et donnent aux téléspectateurs les clés nécessaires pour la comprendre et l’appréhender dans sa globalité. En fin d’émission, ils répondent aux questions posées par les téléspectateurs par SMS, Internet ou via les réseaux sociaux.

Retrouvez C dans l’air en replay sur france.tv : http://bit.ly/c-dans-l-air-podcast

    INCENDIES : LA FRANCE SIDÉRÉE, L'EUROPE SOLIDAIRE – 11/08/22

    INCENDIES : LA FRANCE SIDÉRÉE, L'EUROPE SOLIDAIRE – 11/08/22

    INCENDIES : LA FRANCE SIDÉRÉE, L'EUROPE SOLIDAIRE – 11/08/22

    Invités

    ÉRIC BROCARDI
    Porte-parole de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France

    GAËL MUSQUET
    Météorologue, spécialiste de la prévision des catastrophes naturelles

    ÉGLANTINE GOUX-COTTIN
    Ingénieure forestière

    AMANDINE RICHAUD-CRAMBES
    Ingénieure environnement et urbaniste

    ADJUDAND-CHEF CHRISTOPE PEIGNE - En direct du Var
    Brigade de recherche des causes et circonstances des incendies de forêts (RCCI)

    Des incendies en série. En Gironde, mais aussi dans le Maine-et-Loire, l'Isère, la Drôme, la Charente, le Morbihan, partout en France, au nord comme au sud, les feux se multiplient. Au total, plus de 42.000 hectares de forêt ont déjà brûlé sur le territoire depuis le début de l'été, dont la moitié en Gironde et dans les Landes. En déplacement aujourd'hui dans à Hostens (Gironde) en compagnie de Gérald Darmanin, Elisabeth Borne a promis un « un nouveau plan national d'adaptation au dérèglement climatique » pour la rentrée. Face à l'avancée des flammes dans cette région, 10.000 personnes ont été évacuées et plus de 1 000 sapeurs-pompiers sont mobilisés.

    L'Union européenne a envoyé quatre avions de sa flotte depuis la Grèce et la Suède, a annoncé la Commission européenne à la mi-journée, confirmant une annonce d'Emmanuel Macron sur Twitter. L’Allemagne, la Pologne, la Roumanie et l’Autriche aussi vont aider les pompiers français. Et si les conditions climatiques sont extrêmement désavantageuses, la piste criminelle n'est pas omise par le ministre de l'Intérieur face à la multiplicité des départs de feu dans le département, quarante au total.

    Ailleurs dans le monde, les mêmes désastres. Espagne, Portugal, Grèce, Turquie, Etats-Unis, c'est toute la planète qui semble brûler. « Ce qui pouvait s’apparenter à l’exceptionnel est désormais régulier », estime Grégory Allione, président de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers. En Europe cette année, il y a déjà quatre fois plus de surface brûlée qu'une année ordinaire. En Californie, les gigantesques incendies ne laissent quant à eux aucun répit aux pompiers. Près du parc national de Yosémite, des milliers de personnes ont dû être évacuées.

    Chez nous, la police de l'environnement tente tant bien que mal de veiller au respect des réglementations prises par les préfets. Celles concernant les restrictions d'eau surtout. Dans le Lot, les particuliers n’ont plus le droit de pomper l’eau des ruisseaux pour irriguer leur culture depuis la fin juillet. La police de l’environnement traque les possibles infractions.

    Alors, comment les pompiers peuvent-ils arriver à bout de ces feux à répétitions ? Quel « adaptation » l'Etat peut-il prendre face à l'urgence ? Comment le monde peut-il se prévenir de ces catastrophes ? La police française de l'environnement est-elle efficace ?

    DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45

    FORMAT : 65 minutes

    PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé

    REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40

    RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son, Benoît Lemoine

    PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions

    Retrouvez C DANS L’AIR sur internet & les réseaux :

    INTERNET : francetv.fr

    FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5

    TWITTER : https://twitter.com/cdanslair

    INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

    • 1 hr 6 min
    SANTÉ : QUAND LES URGENCES FERMENT... – 10/08/22

    SANTÉ : QUAND LES URGENCES FERMENT... – 10/08/22

    SANTÉ : QUAND LES URGENCES FERMENT... – 10/08/22

    Invités

    Pr KARINE LACOMBE

    Infectiologue et cheffe du service des maladies infectieuses

    Hôpital Saint-Antoine

    Pr ENRIQUE CASALINO

    Infectiologue
    Chef du département des urgences – Hôpital Bichat

    Dr BENJAMIN ROSSI
    Infectiologue – Hôpital Robert Ballanger

    CAROLINE TOURBE

    Journaliste sciences et médecine - « Le Point »

    « Huit fermetures ». Par ces quelques mots ce matin, l'aveu du ministre de la Santé, François Braun, concernant les urgences forcées de baisser le rideau. Jusqu'à présent, le ministre réfutait toute fermeture, n'évoquant qu'un accès régulé des patients dans certains services. La saturation des hôpitaux est problématique en France depuis plusieurs années, et les pénuries de soignants, plus fortes encore depuis la crise covid, ne permettent plus aux établissements de tenir. Entre démissions et problèmes de recrutements, le manque est criant.

    Aux urgences d'Abbeville, dans la Somme, le personnel est au bord du craquage. Proche de la côte picarde, l'établissement reçoit un afflux de patients en cette période de vacances. Les lits s'accumulent dans les couloirs et les soignants présents, trop peu nombreux, courent pour répondre à la demande.

    Dans ce contexte, certains hôpitaux expérimentent de nouveaux fonctionnements. Dans la Sarthe, des unités mobiles vont directement soigner les patients directement sur le terrain. Une méthode qui permett au personnel de sortir de l'essoreuse hospitalière. Cette alternative est une des 41 recommandations de la « mission flash » remises à Elisabeth Borne pour que ces services passent l'été.

    Autre problème sanitaire en France depuis quelques semaines : la variole du singe, aussi appelée monkeypox. Avec plus de 2400 cas confirmés au 4 août, l'épidémie ne cesse de s’accélérer, touchant à majoritairement des gays, surtout en Ile-de-France. « Une épidémie, c’est une course de vitesse », alerte le directeur général de l’association AIDES, Marc Dixneuf, pour qui les pouvoirs publics ne prennent pas suffisamment la mesure de l'urgence vaccinale.

    Car les personnes à risques (la population LGBT+ et les travailleurs du sexe notamment) peinent à trouver des créneaux disponibles. Et entre le délai entre les doses qui s'allongent, les vaccins périmées à Brest ou la défaillance dans la chaîne du froid à Paris, les colères montent. La peur surtout, face à une maladie « qui se voit » et réputée extrêmement douloureuse. En attendant, certains choisissent l'abstinence sexuelle pour ne prendre aucun risque.

    Alors, que peut l'Etat pour soutenir au plus vite les urgences sous tension ? Les unités mobiles peuvent-elles soulager durablement les hôpitaux ? L'Etat a t-il pris au sérieux le danger de la variole du singe ?

    DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45

    FORMAT : 65 minutes

    PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé

    REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40

    RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son

    PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions

    Retrouvez C DANS L’AIR sur internet & les réseaux :

    INTERNET : francetv.fr

    FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5

    TWITTER : https://twitter.com/cdanslair

    INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

    • 1 hr 6 min
    UKRAINE : LE SPECTRE D'UNE CATASTROPHE NUCLÉAIRE – 09/08/22

    UKRAINE : LE SPECTRE D'UNE CATASTROPHE NUCLÉAIRE – 09/08/22

    UKRAINE : LE SPECTRE D'UNE CATASTROPHE NUCLÉAIRE – 09/08/22

    Invités

    BRUNO TERTRAIS

    Directeur adjoint de la Fondation pour la Recherche Stratégique

    MARIE DUMOULIN

    Directrice du programme « Europe élargie »

    ECFR (European Council on Foreign Relations)

    GALLAGHER FENWICK

    Grand reporter

    Auteur de « Volodymyr Zelensky : l’Ukraine dans le sang »

    V2 sans le livre of cououououourse ;)

    ANTHONY BELLANGER

    Éditorialiste, spécialiste des questions internationales

    « France Inter »

    BRUNO CHAREYRON (En duplex)

    Ingénieur en physique nucléaire

    Directeur du laboratoire de la CRIIRAD

    C'est l’inquiétude qui monte. Le risque, dans le sud de l'Ukraine, d'une catastrophe nucléaire à Zaporijia, la plus grande centrale d'Europe. Une possibilité clairement envisagée par l'Organisation des Nations Unies. En fin de semaine dernière, plusieurs frappes ont visé les secteurs proches des réacteurs. Une attaque « suicidaire », selon Antonio Guterres, secrétaire général de l'ONU.

    De leur côté, Moscou et Kiev se rejettent la responsabilité des bombardements et le flou règne sur la responsabilité des deux belligérants. Aucune source indépendante ne peut en effet confirmer qui des deux attaque la zone. Le spectre d'un nouveau Tchernobyl est lui clairement évoqué par le président Zelensky.

    Dans cette région toujours, les Russes préparent un référendum pour un potentiel rattachement à la Russie. Justifier l'annexion du territoire par ce moyen serait un scénario comparable à ce qui a été fait en Crimée en 2014. Pendant ce temps, sur le front, aucune trêve estivale. Les combats continuent de faire rage. À Kherson, au bord de la mer Noire, les autorités ukrainiennes ont même annoncé vouloir reprendre la ville d’ici septembre.

    Loin du front, en « seconde ligne », d'autres héros de guerre. Dans les trains du pays, qui ne se sont jamais arrêtés depuis le début du conflit, les conducteurs et membres du personnel permettent à la population de fuir le pays, d'y revenir aussi. Le rail ukrainien joue en somme un rôle vital dans l’évacuation des civils, dans le transport des troupes et le passage des marchandises aussi.

    Enfin, pour certains réfugiés installés en France, la proximité avec des touristes russes, de passage en France, peut être une difficulté psychologique supplémentaire pour ceux qui ont trouvé un travail dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration. Loin de leurs proches restés pour se battre, l’intégration, l’apprentissage de la langue sont toujours difficiles même après plusieurs mois passés en France.

    Alors, comment peut-on faire arrêter les attaques près de la centrale de Zaporijia ? Où en est-on réellement sur le front ? Quels risques encourent les héros de deuxième ligne ? Comment s'intègrent les réfugiés ukrainiens en France ?

    DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45

    FORMAT : 65 minutes

    PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé

    REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40

    RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son

    PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions

    Retrouvez C DANS L’AIR sur internet & les réseaux :

    INTERNET : francetv.fr

    FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5

    TWITTER : https://twitter.com/cdanslair

    INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

    • 1 hr 6 min
    SÉCHERESSE : COMMENT RÉPONDRE À L’URGENCE - 08/08/22

    SÉCHERESSE : COMMENT RÉPONDRE À L’URGENCE - 08/08/22

    SÉCHERESSE : COMMENT RÉPONDRE À L’URGENCE - 08/08/22

    Invités

    EMMA HAZIZA

    Hydrologue

    AMANDINE RICHAUD-CRAMBES

    Ingénieure urbaniste - Directrice de « La Fabrique des mobilités »

    PHILIPPE DESSERTINE

    Directeur de l’Institut de Haute Finance

    EMMANELLE SOUFFI
    Journaliste – « Le Journal du Dimanche »


    En direct d’Argences en Aubrac

    JEAN VALADIER
    Maire d’Argences en Aubrac – Président de la communauté de communes Aubrac Carladez et Viadène

    Jusqu'au 15 août. L'estimation de Météo France sur la durée de cette troisième vague de chaleur en France a de quoi inquiéter. Démarrée le 31 juillet, celle-ci est particulièrement longue et souligne la réalité du changement climatique. Un épisode de chaleur intense qui devrait atteindre un pic caniculaire ce vendredi dans la plus grande partie du pays. Et seules les régions situées le long de la Manche devraient rester sous les 30 degrés.

    Un épisode historique où, malgré les orages ici et là, la sécheresse se poursuit. Depuis la mi-juillet, l'indice d'humidité des sols est tombé au-dessous de celui enregistré lors de la grande sécheresse de 1976. Et avec des végétations aussi sèches, le risque d'incendie augmente partout, même en Bretagne où 300 hectares viennent de brûler ce week-end dans le Finistère et le Morbihan.

    Dans ce contexte, plus de cent communes sont déjà privées d'eau potable. Une situation préoccupante qui a pousser la Première ministre Elisabeth Borne d'activer une cellule de crise. Mais les solutions se cherchent aussi localement. Sur l'île de Molène, au large de Brest, on transforme l'eau de mer en eau potable grâce à un "osmoseur" qui filtre les minéraux indésirables. Si elle fonctionne, cette initiative est cependant coûteuse et énergivore. Elle abîmerait aussi les milieux marins, le rejet en mer du reliquat d'eau étant plus chaud et plus salé que l'eau récupérée.

    Enfin, en Ardèche, la forêt communale de Banne reprend vie après que 80 hectares sont partis en fumée en 2014. Si les traces de l'incendie ont disparus, il faudra attendre encore une vingtaine d'années pour retrouver des arbres d'une dizaine de mètres de hauteur. Le village de Banne a fait le choix de replanter partiellement, une décision qui n'était pas indispensable à la regénération naturelle de la forêt.

    Alors, comment se protéger de ces vagues de chaleur ? Quelles solutions l'Etat peut-il apporter aux territoires les plus touchés ? La pénurie d'eau potable peut-elle se généraliser à tout le pays ? Quelles sont nos capacités pour surmonter les dégâts de ces chocs environnementaux ?

    DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45

    FORMAT : 65 minutes

    PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé

    REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40

    RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son

    PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions

    Retrouvez C DANS L’AIR sur internet & les réseaux :

    INTERNET : francetv.fr

    FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5

    TWITTER : https://twitter.com/cdanslair

    INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

    • 1 hr 6 min
    TRAVAIL : "LA GRANDE DÉMISSION" - 06/08/2022

    TRAVAIL : "LA GRANDE DÉMISSION" - 06/08/2022

    Travail : "la Grande démission"

    LES INVITÉ.ES :

    - Bernard VIVIER - Directeur de l’Institut Supérieur du Travail, spécialiste du dialogue social

    - Monique DAGNAUD - Sociologue, directrice de recherche au CNRS

    - Sandra HOIBIAN - Directrice générale au CREDOC

    - Isabelle RAYMOND - Cheffe du service économie et social à « Franceinfo »



    42%. C'est le nombre, selon une étude Indeed/OpinionWay, de salariés français de moins de 35 ans envisageant de démissionner. Un chiffre révélateur des nouvelles priorités dans l'emploi. Entre le besoin d’espace, la nécessité de déconnecter et l'attachement à certaines valeurs, de plus en plus de Français semblent aller voir si le travail n’est pas plus épanouissant ailleurs. Ce phénomène de Grande démission frappe déjà les Etats-Unis, où 20 millions de personnes ont quitté leur emploi rien qu’au premier semestre 2022. Beaucoup de ces démissionnaires ont profité du rebond de l’économie américaine pour exiger de meilleurs salaires (+6% en moyenne).

    Si l’ampleur n’est pas la même en France, cela commence tout de même à inquiéter. Aides à domicile, serveurs, maçons ou encore infirmiers... plusieurs secteurs peinent à recruter. Au premier trimestre 2022, plus d'un million d'offres d'emploi étaient recensées sur le site de Pôle emploi. Bruno Le Maire a affirmé que le gouvernement souhaitait s'attaquer« dès la rentrée »à ce problème, « la deuxième urgence »après le pouvoir d'achat. « Il n'y a rien de plus révoltant que d'avoir encore autant de chômage et autant d'entreprises qui cherchent des salariés".

    Pour pallier ce manque, certaines entreprises rivalisent d'inventivité pour attirer les candidatures. Outre l'amélioration des salaires, la préservation la vie de famille et l'amélioration du quotidien est aussi au cœur du sujet. Semaines de 4 jours payées 5, télétravail à volonté ou vacances supplémentaires, les changements se multiplient dans certaines start-ups. Le salaire enfin, s'il ne suffit plus pour séduire, reste le problème majeur dans plusieurs secteurs en tension, tout comme celui des horaires. Dans la restauration notamment, le salaire médian n'est qu'à 107% du Smic.

    Chez nos voisins européens aussi, la revalorisation du travail est une préoccupation. En Espagne, une récente réforme du travail a permis la création en masse de CDI, qui représentent à présent 45% des nouveaux contrats signés, contre 10% il y a encore quelques mois.

    La difficulté à embaucher pousse certains patrons à réclamer la régularisation des sans-papiers pour leur faire des contrats de travail. C'est le cas dans l'hôtellerie-restauration, où le désintérêt des Français pour ces métiers ne cesse de croitre. 200.000 postes seraient actuellement à pourvoir en pleine saison estivale, obligeant de nombreux établissements à fermer certains jours de la semaine.

    Alors, comment analyser ce phénomène croissant de démissions en France ? Quelles moyens l'Etat a-t-il pour y faire face ? Comment les entreprises peuvent-elles attirer à nouveau ? La régularisation des sans-papiers peut-elle être une solution dans les secteurs en tension ?



    DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45

    FORMAT : 65 minutes

    PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé

    REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40

    RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son

    PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions

    Retrouvez C DANS L’AIR sur internet & les réseaux :

    INTERNET : francetv.fr

    FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5

    TWITTER : https://twitter.com/cdanslair

    INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

    • 1 hr 4 min
    TAÏWAN : LA CHINE VEUT-ELLE VRAIMENT LA GUERRE ? - 05/08/2022

    TAÏWAN : LA CHINE VEUT-ELLE VRAIMENT LA GUERRE ? - 05/08/2022

    Taïwan : la Chine veut-elle vraiment la guerre ?

    LES INVITÉ.ES :

    - François CLEMENCEAU - Rédacteur en chef international au Journal du Dimanche

    - Valérie NIQUET - Responsable du pôle Asie à la Fondation pour la Recherche Stratégique, auteure de La puissance chinoise en 100 questions

    - Frédéric ENCEL - Géopolitologue

    - Virginie ROBERT - Cheffe du service international des Echos



    Les tensions continuent de grimper dans la région de Taïwan. Depuis la fin de la visite de Nancy Pelosi sur l'île, la Chine s'emploie à d'importantes manœuvres militaires. Hier, onze missiles balistiques, tirés depuis le continent, ont survolé Taïwan. Des exercices suivis de près à Washington. La Chine a "choisi de surréagir" à la visite de la présidente de la Chambre des représentants a déclaré John Kirby, porte-parole de la Maison Blanche. Ce matin, la Chine a aussi annoncé mettre fin à la coopération avec les Etats-Unis sur plusieurs dossiers, dont celui du changement climatique.

    Le conflit entre Pékin et Taïpei dure depuis 70 ans. Si Taïwan a bien un gouvernement, l'Empire du Milieu considère l’île comme une de ses provinces. La visite de Pelosi a donc été perçue comme une grave provocation.La Chine a annoncé aujourd'hui vouloir « imposer des sanctions » à la cheffe des députés américains, ainsi qu'à sa « famille proche ». Depuis Tokyo, où elle termine sa tournée asiatique, Nancy Pelosi a voulu calmer le jeu :"cette tournée ne visait pas à changer le statu quo ici en Asie, ni à changer le statu quo à Taïwan".

    Pendant ce temps, les mauvaises nouvelles se succèdent pour la santé de l'économie chinoise. La croissance fait du surplace depuis la crise sanitaire et la politique « zéro-covid » de Xi Jinping. L'activité industrielle manufacturière aussi a enregistré une baisse en juillet. Enfin, la crise immobilière prend de l'ampleur. De plus en plus de petits propriétaires refusent de rembourser leurs crédits immobiliers pour protester contre des promoteurs multipliant les interruptions de chantiers. Un conflit avec Taiwan pourrait encore davantage plomber l'économie chnoise. L'île se distigue dans l'industrie électronique.

    Sur le plan géopolitique, la Chine peut compter sur un allié : la Russie . Les deux pays ont de plus en plus d'intérêts communs et la coopération économique et commerciale entre eux ne cesse de faire des progrès. D'où la résistance, chez l'un comme chez l'autre, à une hégémonie de l'hyperpuissance américaine. Un axe Pékin-Moscou qui inquiète l'Occident.

    Alors, devons-nous craindre une escalade des tensions dans la région de Taiwan ? Le scénario d'une invasion de l'île par la Chine est-il crédible? Comment l'économie chinoise peut-elle se redresser ? L'entente Russie-Chine est-elle une menace pour le monde ?



    DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45

    FORMAT : 65 minutes

    PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé

    REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40

    RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard, Corentin Son

    PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions

    Retrouvez C DANS L’AIR sur internet & les réseaux :

    INTERNET : francetv.fr

    FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5

    TWITTER : https://twitter.com/cdanslair

    INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

    • 1 hr 6 min

Top Podcasts In News

First Ring Daily
RTL
Al Jazeera Podcasts الجزيرة بودكاست
Medi1 Podcast
Al Jazeera Podcasts الجزيرة بودكاست
Financial Times

You Might Also Like

France Culture
France Inter
Slate.fr
France Culture
Les Echos
BFMTV

More by France Télévisions

France Télévisions
France Télévisions
France Télévisions
France Télévisions
François Beaudonnet
France Télévisions