359 episodes

Bienvenue sur Entreprendre dans la mode, le podcast des entrepreneurs et des acteurs de la mode. Je m'appelle Adrien Garcia, je suis designer et co-fondateur de RÉUNI et chaque semaine, je vais à la rencontre, des femmes et des hommes qui font la mode. Qu'ils soient créateurs, entrepreneurs, retailers, institutionnels, journalistes, attachés de presse, investisseurs ou influenceurs, je les interview pour comprendre leur parcours, leurs problématiques et leurs stratégies pour innover et se développer. Avec ce podcast je souhaite recueillir et partager des conseils pratiques et des idées neuves pour se lancer et réussir dans la mode. Mon ambition c’est qu'ensemble, acteurs de cette industrie, passionnés de créations, de mode, de beauté et d'entrepreneuriat, nous nous nourrissions de l’intelligence et de l’énergie extraordinaires des interviewés. C’est aussi le meilleur prétexte que j'ai trouvé pour rencontrer mes héros, alimenter ma curiosité et continuer d'apprendre. Le podcast est disponible sur toutes les plateformes, alors pensez à vous abonner. Bonne écoute!

Entreprendre dans la mode Adrien Garcia

    • Business
    • 5.0 • 34 Ratings

Bienvenue sur Entreprendre dans la mode, le podcast des entrepreneurs et des acteurs de la mode. Je m'appelle Adrien Garcia, je suis designer et co-fondateur de RÉUNI et chaque semaine, je vais à la rencontre, des femmes et des hommes qui font la mode. Qu'ils soient créateurs, entrepreneurs, retailers, institutionnels, journalistes, attachés de presse, investisseurs ou influenceurs, je les interview pour comprendre leur parcours, leurs problématiques et leurs stratégies pour innover et se développer. Avec ce podcast je souhaite recueillir et partager des conseils pratiques et des idées neuves pour se lancer et réussir dans la mode. Mon ambition c’est qu'ensemble, acteurs de cette industrie, passionnés de créations, de mode, de beauté et d'entrepreneuriat, nous nous nourrissions de l’intelligence et de l’énergie extraordinaires des interviewés. C’est aussi le meilleur prétexte que j'ai trouvé pour rencontrer mes héros, alimenter ma curiosité et continuer d'apprendre. Le podcast est disponible sur toutes les plateformes, alors pensez à vous abonner. Bonne écoute!

    Laurence, Gil et Pia — Co-fondatrices de Laurence Bras — Une aventure entrepreneuriale de famille nourrit par la confiance et l’envie de bien faire

    Laurence, Gil et Pia — Co-fondatrices de Laurence Bras — Une aventure entrepreneuriale de famille nourrit par la confiance et l’envie de bien faire

    Bercée depuis ses débuts par l’univers de la mode et de l'entrepreneuriat, Laurence Bras a imaginé il y a six ans un modèle de marque propre à son histoire et à sa famille.

    Avec sa marque éponyme, elle a su concilier ses envies créatives à son succès commercial. À l’image de ses moments inspirants ponctués de chic et d’élégance à Paris, ses idées prennent vie en Inde où elle passe une autre partie de son temps à créer ses collections.

    Si la proximité avec ses fabricants lui permet de contrôler la qualité des produits, le respect de la main-d’œuvre et de rester dans une dynamique créative, elle sait qu’un peu plus loin à Paris, le développement de la marque est entre de bonnes mains.

    Car derrière Laurence Bras se cache avant tout l’histoire d’une aventure familiale.

    Accompagnée par ses filles Gil Bonnaud, directrice générale France et Pia Doligé, responsable du digital et de l’influence, à trois elles concilient leurs regards issus de différentes générations pour faire grandir la marque.

    Dans cet épisode, on parle de contrat d’association, de stratégies retail, de création de contenu pour sa marque et d’influence.

    « Je préfère payer plus cher mais avoir de la qualité, savoir d’où viennent mes produits et qui les fabriquent.»

    Laurence Bras

    Ce que vous allez apprendre dans cet épisode :


    - Le parcours de Laurence
    - Ses premières expériences dans le textile
    - Savoir bien s’associer dans un business
    - Le parcours de Gil
    - Ses expériences à New York
    - Son expérience chez Chanel
    - Les 3 premières années de Laurence Bras
    - L’univers Laurence Bras
    - Les chiffres de la marque
    - Les enjeux du retail
    - La construction du e-shop
    - Gérer une entreprise en Inde
    - Le système de production
    - La cliente Laurence Bras
    - Les équipes
    - La fabrication
    - La gestion du contenu digital
    - L’accompagnement sur le digital et la finance
    - Travailler en famille
    - La suite pour Laurence Bras
    - Leurs conseils pour Réuni

    « J’estime que les agences avec qui on travaille devraient avoir la même taille que nous pour qu'elles puissent comprendre nos enjeux.»

    Gil Bonnaud

    « Avec le temps, on s’est rendu compte que la micro-influence avait plus d’impact.»

    Pia Doligé

    « Je pense qu’une boutique va devenir un club, c’est-à-dire un endroit où on entretient des relations avec notre communauté.»

    Laurence Bras

    N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de Entreprendre Dans La Mode, les industries créatives et l’art de vivre sur www.entreprendredanslamode.com

    Aussi, si vous souhaitez me contacter ou me suggérer de nouveaux invités, vous pouvez le faire sur Instagram sous le pseudonyme @entreprendredanslamode

    Enfin, le plus important : laissez-moi un avis sur Apple Podcast ou iTunes, 5 étoiles de préférence ; cela m’aide à faire connaître le podcast à plus de monde et me motive à faire de meilleures interviews !

    Merci de soutenir ce podcast et à bientôt pour un nouvel épisode !

    Références:

    Laurence Bras : https://laurencebras.com

    @laurencebras : https://www.instagram.com/laurencebras/?hl=fr

    PR Consulting : https://prconsulting.net

    CR Fashion Book : https://www.crfashionbook.com

    Magna Presse : https://magnapresse.fr

    Lefty : https://www.lefty.io

    Accélérateur BPI Mode & Luxe : https://evenements.bpifrance.fr/presentation-de-l-accelerateur-mode-luxe/

    • 1 hr 54 min
    Vanessa Bruno — « Je fais des vêtements pour sublimer le quotidien des femmes » (Rediffusion)

    Vanessa Bruno — « Je fais des vêtements pour sublimer le quotidien des femmes » (Rediffusion)

    Dans ce nouvel épisode, nous allons à la rencontre de Vanessa Bruno, elle est la fondatrice de sa marque éponyme. Dans cet épisode, Vanessa nous parle de son parcours, de ses débuts, de son processus créatif, des moments forts de la marque, de l’importance de la mode et du rêve et de beaucoup d’autres sujets. J’ai adoré interviewer Vanessa, j’espère que vous prendrez autant de plaisir à l’écouter !
     
    « Le plus important c’est le rêve puisque chaque saison, tu dois séduire cette femme : c’est ça la mode. »
     
    Ce que vous allez apprendre dans l’épisode :
    - L’enfance de Vanessa Bruno- Ses débuts en tant que mannequin puis créatrice chez Monoprix- L’environnement de la mode dans les années 90- Les débuts de Vanessa Bruno, le sac Cabas- L’ouverture de la première boutique, l’univers et le style de la marque - Les moments forts de la marque- Comment faire un vêtement qui aime les femmes- En quoi la mode est importante- La ligne bis Athé - Son entourage et la culture d’entreprise Vanessa Bruno - Le moment où la mode est passée à la vitesse supérieure- Comment ne pas se lasser de ce métier après 25 ans- Le processus créatif - Le développement du digital - Le sujet de l’écoresponsabilité- Comment trouver l'équilibre vie privée et personnelle 
    « Il faut considérer qu’aujourd’hui développer le digital c’est comme si tu avais ton propre magazine en ligne. Tu dois raconter ton histoire, avoir ta ligne éditoriale avec tes moments forts et montrer tes produits le mieux possible. »
      
    « La mode est un langage créatif incroyable parce qu’on part d’un croquis, d’un bout de tissus et à la fin, on est habillé et on arrive à se créer et s’incarner à travers ça et on arrive à se transformer et avoir son style. Bien sûr, il n’y a pas que le vêtement qui fait qu’on est quelqu’un mais ça aide à porter sa personnalité. »
     
    Références :
    Vanessa Bruno https://www.vanessabruno.fr
    Henri Sebaoun https://www.linkedin.com/in/henri-sebaoun-a1353a72/?originalSubdomain=fr
    Carven https://www.carven.com/fr_fr/
    Isabel Marant https://www.instagram.com/p/B4MqhnWI3yB/
    Episode Aurélien Arbet (Etudes) https://podcloud.fr/podcast/entreprendre-dans-la-mode/episode/numero-103-aurelien-arbet-etudes-1
    Episode Marie France Cohen (Merci) https://podcasts.apple.com/ie/podcast/13-marie-france-cohen-bonpoint-merci-démodé-aux-innocents/id1300541489?i=1000399960937
    Episode Ramdane Touhami (Bully) https://podcloud.fr/podcast/entreprendre-dans-la-mode/episode/numero-50-ramdane-touhami-officine-universelle-buly-1

    • 1 hr 14 min
    Gaëlle Lebrat Personnaz — Fondatrice de Manucurist — La clean beauty à portée de main

    Gaëlle Lebrat Personnaz — Fondatrice de Manucurist — La clean beauty à portée de main

    À ses débuts dans le monde du luxe, Gaëlle Lebrat Personnaz s’est d’abord passionnée par le visual merchandising. Chez Louis Vuitton, Prada ou encore Yves Saint Laurent, elle

    apprend la rigueur, le souci pour le détail propres à ce secteur, mais elle se rend aussi compte de certaines incohérences liées à ce milieu. Dans sa seconde vie, commencée une dizaine d'années plus tard aux côtés de sa mère, elle crée Manucurist, un concept qui se définit à l’origine par des instituts de manucure et qui deviendra un peu plus tard une des marques leader de la beauté green.

    Avec ses formulations de vernis clean, imaginées pour prendre soin de ses ongles comme de la planète, Gaëlle a révolutionné ce secteur autant au niveau B2B que B2C. Une beauté responsable qui change aussi les habitudes des addictes de la manucure en un geste simple, rapide et en un geste depuis chez soi comme en institut.

    Dans cet épisode, Gaëlle nous partage comment elle a développé un modèle entrepreneurial solide et innovant dans la clean beauty.

    « On met beaucoup d’énergie dans la communication, mais le début de n’importe quelle belle histoire qui va durer dans le temps, c’est le produit.»

    Ce que vous allez apprendre dans cet épisode :


    - Le parcours de Gaëlle
    - Ses premières expériences dans le luxe
    - Ce qu’elle retient de ses expériences
    - La genèse de Manucurist
    - Trouver le produit révolutionnaire
    - Les milestones
    - Le rebranding
    - Les éléments clés de son succès
    - Comment se structurer pendant la crise
    - B2B vs B2C
    - Le développement financier
    - L’acquisition en B2C
    - La future boutique
    - Concilier l’entrepreneuriat et la famille
    - L’avenir de Manucurist
    - Ses conseils pour Réuni

    «L’influence est le meilleur levier pour grandir. »

    «La notoriété auprès du grand public ouvre des portes au monde professionnel. »

    « On a un rôle pour faire bouger les lignes auprès des professionnels.»

    N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de Entreprendre Dans La Mode, les industries créatives et l’art de vivre sur www.entreprendredanslamode.com

    Aussi, si vous souhaitez me contacter ou me suggérer de nouveaux invités, vous pouvez le faire sur Instagram sous le pseudonyme @entreprendredanslamode

    Enfin, le plus important : laissez-moi un avis sur Apple Podcast ou iTunes, 5 étoiles de préférence ; cela m’aide à faire connaître le podcast à plus de monde et me motive à faire de meilleures interviews !

    Merci de soutenir ce podcast et à bientôt pour un nouvel épisode !

    Références:

    Manucurist : https://www.manucurist.com

    @manucurist : https://www.instagram.com/manucurist/

    @gaelle_lebratpersonnaz : https://www.instagram.com/gaelle_lebratpersonnaz/

    L’Institut Français de la Mode : https://www.ifmparis.fr

    Shopify : https://www.shopify.fr

    • 1 hr 44 min
    Alexandre Mattiussi — Fondateur de AMI Paris (Rediffusion)

    Alexandre Mattiussi — Fondateur de AMI Paris (Rediffusion)

    Rediffusion - Épisode sorti la première fois en Avril 2019

    Dans ce nouvel épisode, nous allons à la rencontre de Alexandre Mattiussi, le fondateur et directeur artistique de AMI. Alexandre revient sur son parcours, sur toute l’épopée de AMI, il nous parle de comment il a scénarisé le projet, il explique les raisons de son succès et que le talent c’est bien souvent d’avoir envie, il nous raconte sa rencontre avec Nicolas Santi-Weil, il nous parle de l’importance de se remettre en question et on parle de beaucoup d’autres sujet. J’ai adoré interviewer Alexandre, j'espère que vous prendrez autant de plaisir à l’écouter.



    SE RETROUVER DANS L’EPISODE

    01:35 Alexandre se présente et revient sur son parcours
    13:10 Alexandre nous parle du moment où il a compris qu’il était prêt pour lancer sa marque, est-ce qu’il ferait sa formation différemment, par quoi il commence, le postulat d’AMI, la première présentation
    24:00 Comment il finance AMI, les milestones d’AMI, la valorisation de l’entreprise, sa rencontre avec Nicolas Santi-Weil, le directeur général d’AMI
    35:05 Son processus créatif, comment se renouveler sur des bons basics, l’arrivée de la ligne féminine, la place du direct to customer, comment il ferait s’il devait recommencer aujourd’hui
    42:30 Son rapport au sustainability, sa façon de créer, qui souhaiterait-il entendre dans ce podcast

    KEYLEARNINGS

    Tu commences par réfléchir à ce que tu vas dire. J’ai imaginé qu’AMI devait s'écrire comme un scénario de film avec un début, un milieu et avec une fin aussi. Je pense que c'est important d'imaginer la fin qu'on choisit, ou la fin qu'on choisi pas, prévoir le meilleur et le pire. Donc dans ce scénario imaginé que tout est possible, avoir cette ambition là, l'ambition de la réussite, avoir l'humilité de l'échec, c'est pas un gros mot. Il y a des échecs qui sont vraiment nécessaires, qui sont constructifs, et j'en ai vécu moi même dans mon expériences passée, et j'en vie encore aujourd’hui, ça ne marche pas toujours comme on l'a imaginé. Construire AMI c’est construire un scénario avec des personnages, avec un décor, avec un propos, avec un fil conducteur.

    Le talent c’est d'avoir eu envie de le faire. #Jacques Brel

    Toute parole est singulière. Je ne crée pas la marque tant que toutes les pièces du puzzle ne sont pas réunies, ça c’est une règle de base je pense. Moi, j’avais besoin d’être certain que tout était là, pour mettre toutes les chances de son côté. Il fallait que j’ai le directeur commercial, il fallait que j’ai la bonne usine. J’ai des potes qui ont créé leurs marques, ils n’avaient pas de directeur commercial, leurs marques n’existent plus. A un moment donné, il faut se donner les moyens, il y a des outils. Il faut avoir un bureau de presse, il faut avoir quelqu’un qui va s’occuper de vendre ta collection, il faut un bon fabriquant, il faut être sûr que quelqu’un va pouvoir t’aider à bien livrer ton truc, quelqu’un qui va bien facturer.

    Je savais par expérience, quand on se présente au monde en disant « je crée ma marque », ils ont vu les acheteurs, la presse, ils ont vu tellement de monde, tellement de créateurs, il y a tellement de gens qui essayent de créer leur marque, que finalement peut être parfois plus que le talent, il y a un manque d’organisation derrière qui devient handicapant et puis du coup, les gens zappent ou se disent je ne vais pas investir dans cette histoire, elle n’a pas l’air solide.

    REFERENCES

    AMI
    Duperré
    Dior Video de Jacques Brel sur l’envie et le talent (⚠︎ disclaimer on ne cautionne pas la deuxième partie hyper misogyne 😱 à partir de 02:00)
    Givenchy
    Riccardo Tisci
    Marc Jacobs
    Joe McKenna
    Nicolas Santi-Weil
    Virgil Abloh
    Heidi Slimane

    • 50 min
    News & Analysis avec Viviane Lipskier de BrandAlchimy — Du streetwear au streetcare

    News & Analysis avec Viviane Lipskier de BrandAlchimy — Du streetwear au streetcare

    Aujourd’hui avec Viviane Lipskier, on s’intéresse au streetcare.

    Viviane est la fondatrice de Brandalchimy, elle est l’expert DNVB en France et accompagne les marques à repenser leur business model dans l’économie Direct to Consumer (D2C). Elle est l’auteure des « DNVB : les surdouées du commerce digital ».

    C’est peut-être un des points qui revient le plus souvent dernièrement dans les News & Analysis : aujourd’hui être une marque de mode pour vendre des produits ne suffit plus. Les changements sociétaux engagent un intérêt croissant chez les consommateurs à devenir acteurs dans leur quotidien. On le sait, nombre de marques ont commencé à s’impliquer pour le climat mais qu’en est-il de l’aspect social ? Dans une optique d’inclusion et de conscience des injustices sociales, une nouvelle notion émerge pour répondre à ces sujets : le streetcare.

    Entre initiatives sociales pour des communautés, aux médias qui mettent en lumière certaines causes en marge de la société, les actions de ces nouvelles plateformes se veulent comme une représentation plus importante de la diversité.

    À la frontière du militantisme, de la politique, des cultures et de la mode, Viviane expose divers exemples de plateformes à travers le monde qui ont réussi à faire de leurs voix des exercices de liberté d’expression.

    « Avoir une marque, c’est aussi avoir un média et être un porte-voix. »

    Ce que vous allez apprendre dans cet épisode :


    - La notion de streetcare
    - Kids of Immigrants
    - Adapt Climate Club
    - Free the Youth
    - Kultrab
    - La notion d’anti-publication
    - The Fat Zine
    - Club Sandwich
    - Another Lane
    - Re:sole
    - Made in Chinatown

    « Le streetwear était plutôt exclusif alors qu’aujourd’hui on parle plutôt d’inclusion et de construction de travail communautaire. »

    « Les anti-publications fonctionnent comme des exercices de liberté d’expression. »

    « Les consommateurs solidaires ont besoin que les marques les représentent et fassent le travail en profondeur pour améliorer la marge du monde. »

    N’oubliez pas de vous inscrire à la newsletter de Entreprendre Dans La Mode, les industries créatives et l’art de vivre sur www.entreprendredanslamode.com

    Aussi, si vous souhaitez me contacter ou me suggérer de nouveaux invités, vous pouvez le faire sur Instagram sous le pseudonyme @entreprendredanslamode

    Enfin, le plus important : laissez-moi un avis sur Apple Podcast ou iTunes, 5 étoiles de préférence ; cela m’aide à faire connaître le podcast à plus de monde et me motive à faire de meilleures interviews !

    Merci de soutenir ce podcast et à bientôt pour un nouvel épisode !

    Références:

    Viviane Lipskier sur Instagram : https://www.instagram.com/vilipsky/

    Hypebeast streetwear report : https://strategyand.hypebeast.com/streetwear-report

    Kids of Immigrants : ​​https://kidsofimmigrants.us

    @gengesports : https://www.instagram.com/gengesports/

    Adapt Climate Club : https://www.adapt-climate.world

    @adapt_______ : https://www.instagram.com/adapt_____/

    Free The Youth : https://freetheyouth.net

    DEPAfrica : https://www.depafrica.org/

    Kultrab : https://kultrab.com/en/

    Riot days : https://www.instagram.com/p/CAVS0Banh5v/

    The Fat Zine : https://www.instagram.com/thefatzine/

    Christopher Kane Platform : https://www.instagram.com/explore/tags/christopherkaneplatform/

    Club Sandwich : https://www.instagram.com/clubsandwichmagazine/

    Podcast France Inter, L’instant M, Disparition : https://www.franceinter.fr/emissions/l-instant-m/l-instant-m-du-mardi-28-decembre-2021

    Another Lane : https://anotherlane.com

    @resolecic : https://www.instagram.com/resolecic/?hl=fr

    Made In Chinatown : https://madeinchinatownny.com

    • 32 min
    Sarah Andelman — Fondatrice de Just An Idea & ex-cofondatrice de Colette (Rediffusion)

    Sarah Andelman — Fondatrice de Just An Idea & ex-cofondatrice de Colette (Rediffusion)

    Dans ce nouvel épisode, nous allons à la rencontre de Sarah Andelman, elle est la co-fondatrice de Colette et la fondatrice de l’agence Just an idea. Dans cet épisode, Sarah revient sur sa vie avant, pendant et après Colette, elle nous explique ce qui fait qu’un produit a de l’intérêt, comment elle travaille, son processus, on parle de communication de mode, du futur des multimarques, d’online shopping, de sustainability et on parle de beaucoup d’autres sujets. J’ai adoré interviewer Sarah, j’espère que vous prendrez autant de plaisir à l’écouter.



    SE RETROUVER DANS L’EPISODE

    01:16 Sarah se présente et revient sur son parcours

    5:27 Les débuts, les différents milestones de Colette et sa curiosité, qu’est ce qui fait qu’un produit a de l’intérêt, qu’est ce qui fait qu’il y en a qui reste et d’autres non

    13:08 Just an idea et son processus, comment définir son travail actuel, la voix royale pour faire ce travail, la communication dans la mode.

    22:05 Son rapport avec le retail, l’online, son rapport au sustainability

    30:28 Comment choisit-elle ses projets, ses outils pour ses projets, qu’est ce qui fait qu’une collaboration fonctionne

    38:32 Qu’est-ce qu’elle ferait différemment, qu’est ce la motive chaque jour, comment voit-elle le futur de la mode, qui souhaiterait-elle entendre dans ce podcast

    KEYLEARNINGS

    On se remettait en question en permanence, ce n’est pas parce que ça marchait, qu’on se disait « ça va marcher tout seul ». C’est sans arrêt des remises en question sur l’offre mais aussi sur le magasin lui-même, une réorganisation, un endroit où présenter les produits, une lumière, c’était sans arrêt revu et corrigé.

    Tout va beaucoup trop vite, on est submergé d’informations, tout va trop vite et c’est arrivé aussi bien dans le retail, le besoin de renouveler l’offre et évidemment dans la communication avec des supports comme Instagram où on scroll etc. Pour le futur, on n’a pas besoin de toutes ces informations, de tous ces produits, à un moment, on va se focaliser sur ce qui compte vraiment, ce qui a de la valeur pour soi, pour chacun.

    Je pense qu’évidemment pour les jeunes marques, les jeunes créateurs qui n’ont pas encore les moyens d’avoir leurs magasins physiques, c’est intéressant d’avoir cette proposition dans un multimarque mais j’ai envie de lui dire quand même de pousser son propre online, e-commerce, parce que dès qu’il va se faire connaître via les réseaux sociaux, les gens viennent à lui.

    Les projets authentiques, sincères, qui apportent quelque chose, et qui sont légitimes seront ceux qui resteront. C’est compliqué, il y a de la place pour tout, et heureusement qu’il n’y a pas non plus une uniformité dans les goûts, dans les désirs d’achats, il faut qu’on garde une grande diversité mais effectivement un frein à la consommation ça serait bien, entrepris par les acteurs eux-mêmes de ce développement. Tout ne peut pas passer que ce soit en information, en produit, il ne faut pas qu’il y ait de gâchis. Je pense qu’il va y avoir un épurement, un affinement de l’offre dans toutes ses expressions mais cela ne veut pas dire une uniformité, cela ne veut pas dire une offre unique.

    REFERENCES

    Sarah Andelman Instagram

    Just an idea

    SacaiPop-up Sacai24 sèvres

    LVMH PrizePalace x Ralph Lauren

    Virgil Ablog x Nike

    Maroussia Rebecq d’Andrea Crews

    • 43 min

Customer Reviews

5.0 out of 5
34 Ratings

34 Ratings

lnblonzie ,

Un merveilleux moment

J’adore ce podcast, j’aime son format long, la qualité des interviews, les détails sur les galères, c’est une source d’inspiration hebdomadaire ! Merci beaucoup pour ce travail génial

Magpoirier1 ,

merci pour ce podcast si inspirant

Je viens de terminer le podcast avec Frederic Biousse pour invité...un peu avant j'avais écouté Emma François et Sebastien Kopp . Les interviews sont menées avec simplicité, curiosité, intelligence et sincérité. On a l'impression de partager en toute intimité les secrets du succès de ces entrepreneurs incroyables. Ca donne envie de se lancer! Merci du partage!

MA Hejn ,

Keep it Up Adrien!

Je viens de réécouter l’entretien de Frédéric Biousse et c’est une incroyable leçon de vie et une source d’information extrêmement riche pour comprendre où va le secteur de la Mode!

Top Podcasts In Business

Ramsey Network
BiggerPockets
Andy Frisella #100to0
NPR
NPR
Jocko DEFCOR Network

You Might Also Like

Valérie Tribes
Pauline Laigneau
L'Etiquette
hortense leluc
Matthieu Stefani | Orso Media
Pauline Grisoni