6 épisodes

Le chef d’œuvre officiel qui leur tombe des mains ? L’écrivain avec lequel ils aimeraient passer une soirée ? Le livre qui les réconcilie avec l’existence ?... Pour Le Monde, en partenariat avec le Salon du livre du Mans "Faites Lire", 6 auteurs se prêtent au jeu du "Keskili", une sorte de questionnaire de Proust élaboré par Le Monde des Livres pour découvrir leur rapport à la littérature et à la lecture. A partir du 15 octobre, retrouvez tour à tour Olivier Adam, Augustin Trapenard, Ananda Devi, Jean-Baptiste Del Amo, Jakuta Alikavazovic et Thomas Reverdy. Un podcast diffusé tous les vendredi sur Le Monde.fr et sur toutes les plateformes d'écoute.
Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Keskili Le Monde

    • Arts
    • 4,8 • 6 notes

Le chef d’œuvre officiel qui leur tombe des mains ? L’écrivain avec lequel ils aimeraient passer une soirée ? Le livre qui les réconcilie avec l’existence ?... Pour Le Monde, en partenariat avec le Salon du livre du Mans "Faites Lire", 6 auteurs se prêtent au jeu du "Keskili", une sorte de questionnaire de Proust élaboré par Le Monde des Livres pour découvrir leur rapport à la littérature et à la lecture. A partir du 15 octobre, retrouvez tour à tour Olivier Adam, Augustin Trapenard, Ananda Devi, Jean-Baptiste Del Amo, Jakuta Alikavazovic et Thomas Reverdy. Un podcast diffusé tous les vendredi sur Le Monde.fr et sur toutes les plateformes d'écoute.
Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    Jean-Baptiste Del Amo : « “Harry Potter” est un livre formidable »

    Jean-Baptiste Del Amo : « “Harry Potter” est un livre formidable »

    Del Amo. C’est sous ce titre de plume que Jean-Baptiste, né Garcia, signe ces ouvrages. Prix du jeune écrivain de langue française, finaliste du Goncourt des Lycéens, prix Goncourt du premier roman, médaille d’argent du prix François Mauriac, et plus récemment prix du roman Fnac pour « Le Fils de l’homme » (Gallimard, 2021)… vous l’aurez compris, l’auteur que Le Monde reçoit dans ce podcast a su imposer son style et le faire reconnaître par ses pairs et par les lecteurs. Ses livres parlent de la quête identitaire, de la transmission familiale, du rapport à la nature et aux animaux. Jean-Baptiste Del Amo y tisse un univers à l’écriture sensible et aussi précise que puissante. Jean-Baptiste Del Amo était l’invité du Salon du livre du Mans Faites lire ! Pour Le Monde, la journaliste Judith Chetrit l’a interrogé sur son rapport à la littérature, à l’écriture. L’auteur nous livre ses conseils de lectures à travers le « Keskili » du « Monde des livres ».
    Chaque vendredi, retrouvez un podcast « Keskili » animé par Judith Chetrit, réalisé par Alexandre Ferreira, produit par Joséfa Lopez pour Le Monde. Editorial : Joséfa Lopez, Emmanuel Davidenkoff, Raphaëlle Leyris. Prise de son : Alexandre Ralha pour Eyeshot. Lectures : Joséfa Lopez. Illustration : Stefania Infante. Identité graphique : Mélina Zerbib, Yves Rospert. Partenariats : Sonia Jouneau, Victoire Bounine, Valérie de L’Hortet. Partenaire : Salon du livre du Mans Faites Lire !

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 25 min
    Ananda Devi : « La fiction est le moyen de parler de moi sans vraiment le faire »

    Ananda Devi : « La fiction est le moyen de parler de moi sans vraiment le faire »

    C’est au milieu des cannes à sucre, en plein cœur de l’océan Indien, qu’est née Ananda Devi. Une enfance à Maurice durant laquelle elle a découvert l’imbrication des identités et des langages. Français, créole, hindi. Autant de langues qu’on retrouve aujourd’hui dans ses livres. De cette enfance insulaire, elle a aussi découvert l’exclusion, la souffrance, la déviance. En écrivant sur son île natale, Ananda Devi offre aux lecteurs une plongée, loin des paysages idylliques des cartes postales touristiques. Avec un style incisif et lyrique, elle s’impose aujourd’hui – après une quarantaine d’ouvrages – comme l’une des figures centrales et prolifiques des auteurs de l’océan Indien. Ananda Devi était l’invitée de Faites lire!, le salon du Livre du Mans. Pour Le Monde, la journaliste Judith Chetrit l’a interrogée sur son rapport à la littérature, à l’écriture. L’autrice nous livre ses conseils de lecture à travers le « Keskili » du « Monde des livres ».
    Chaque vendredi, retrouvez un podcast « Keskili » animé par Judith Chetrit, réalisé par Alexandre Ferreira, produit par Joséfa Lopez pour Le Monde. Editorial : Joséfa Lopez, Emmanuel Davidenkoff, Raphaëlle Leyris. Prise de son : Alexandre Ralha pour Eyeshot. Lectures : Joséfa Lopez. Illustration : Stefania Infante. Identité graphique : Mélina Zerbib, Yves Rospert. Partenariats : Sonia Jouneau, Victoire Bounine, Valérie de L’Hortet. Partenaire : salon du livre du Mans Faites lire !.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 27 min
    Thomas Reverdy : « Au programme du bac, le livre le plus récent a plus de 100 ans ! »

    Thomas Reverdy : « Au programme du bac, le livre le plus récent a plus de 100 ans ! »

    « Mes élèves vont finir par savoir que je suis écrivain ! » C’est ce qu’il avait déclaré un jour à la presse. Professeur de lettres et écrivain, Thomas Reverdy a cette double casquette et ce sont deux quotidiens qu’il essaie de segmenter autant que possible. Agrégé de lettres modernes et marqué par la lecture d’Antonin Artaud, il a signé une dizaine d’ouvrages en vingt ans. Parmi eux, Les Evaporés (J’ai lu, 2015), Il était une ville (Flammarion, 2015), L’Hiver du mécontentement (Flammarion, 2018) ou Climax (Flammarion, 2021). Avec une plume qui puise tour à tour dans les traditions des récits de formation ou les romans noirs, il a pensé l’amitié, le souvenir, la disparition et le deuil. Avec souvent un pied dans le réel.
    Thomas Reverdy était l’invité du Salon du livre du Mans Faites lire !. Pour Le Monde, la journaliste Judith Chetrit l’a interrogé sur son rapport à la littérature, à l’écriture. L’auteur nous livre ses conseils de lecture à travers le « Keskili » du « Monde des livres ».
    Chaque vendredi, retrouvez un podcast « Keskili » animé par Judith Chetrit, réalisé par Alexandre Ferreira, produit par Joséfa Lopez pour Le Monde. Editorial : Joséfa Lopez, Emmanuel Davidenkoff, Raphaëlle Leyris. Prise de son : Alexandre Ralha pour Eyeshot. Lecture : Joséfa Lopez. Illustration : Stefania Infante. Identité graphique : Mélina Zerbib, Yves Rospert. Partenariats : Sonia Jouneau, Victoire Bounine, Valérie de L’Hortet. Partenaire : Salon du livre du Mans, Faites Lire !.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 19 min
    Jakuta Alikavazovic : « Un jour, j’ai rêvé que j’étais Eminem et c’était super ! »

    Jakuta Alikavazovic : « Un jour, j’ai rêvé que j’étais Eminem et c’était super ! »

    Jakuta Alikavazovic. Son nom a résonné lorsque le prix Médicis a distingué l’autrice pour son essai Comme un ciel en nous (Stock, 2021). Un ouvrage qui raconte une nuit au Louvre avec son père. Le Monde l’a rencontrée au salon du livre du Mans, Faites Lire !. L’occasion de se livrer sur ses lectures, son rapport à la littérature et ses influences dans notre podcast « Keskili ». Car l’œuvre de Jakuta Alikavazovic est pleine de souvenirs qui peinent à s’évanouir et de mots qui deviennent des refuges en soi. En 2007, elle publie Corps volatils (L’Olivier, 2007) qui remporte le prix Goncourt du premier roman. Trois ans plus tard, elle embarque le lecteur à bord de Londres-Louxor (L’Olivier, 2010). Suivent La Blonde et le Bunker (Points, 2013) et L’Avancée de la nuit (L’Olivier, 2017), inscrit dans la sélection du prix littéraire du Monde, du prix Medicis et du prix Femina. Cette agrégée d’anglais est également chroniqueuse à Libération et traductrice, notamment, de l’écrivain américain David Foster Wallace.
    Chaque vendredi, retrouvez le podcast « Keskili » animé par Judith Chetrit, réalisé par Alexandre Ferreira, produit par Joséfa Lopez pour Le Monde. Editorial : Joséfa Lopez, Emmanuel Davidenkoff, Raphaëlle Leyris. Prise de son : Alexandre Ralha pour Eyeshot. Illustration : Stefania Infante. Identité graphique : Mélina Zerbib, Yves Rospert. Partenariats : Sonia Jouneau, Victoire Bounine, Valérie de L’Hortet. Partenaire : salon du livre du Mans Faites Lire !.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 21 min
    Augustin Trapenard : « On m’a beaucoup conseillé “Le Petit Prince”, mais il m’agace »

    Augustin Trapenard : « On m’a beaucoup conseillé “Le Petit Prince”, mais il m’agace »

    Il est d’habitude celui… qui pose les questions – il a d’ailleurs reçu le prix du meilleur intervieweur de l’année en 2018 – mais cette fois, nous allons inverser les rôles. Une sorte d’arroseur arrosé pour partir à la rencontre… d’Augustin Trapenard. Alors pendant cette interview, on aurait pu parler « chevaux » – avec un père reconverti dans l’élevage d’équidés et des frères entraîneurs pour courses hippiques –, mais c’est plutôt de littérature anglaise et américaine qu’Augustin Trapenard est passionné. Depuis son passage à l’Ecole normale supérieure de Lyon, ce boulimique de travail – ce « quadrimoteur », comme le surnommait Michel Denisot – est sur tous les fronts. Prof, puis journaliste littéraire, chroniqueur, et même parfois acteur de son propre rôle, il est tour à tour sur France Inter, France Culture, France 24, Canal+ et dernièrement Brut X. Un touche-à-tout entouré de livres qui carbure au café-clope. Augustin Trapenard était l’invité du Salon du livre du Mans Faites Lire !. Pour Le Monde, la journaliste Judith Chétrit l’a interrogé sur son rapport à la littérature, à l’écriture. Il livre ses conseils de lecture à travers le « Keskili » du « Monde des livres ».
    Chaque vendredi, retrouvez le podcast « Keskili » animé par Judith Chétrit, réalisé par Alexandre Ferreira, produit par Joséfa Lopez pour Le Monde. Editorial : Joséfa Lopez, Emmanuel Davidenkoff, Raphaëlle Leyris. Prise de son : Alexandre Ralha pour Eyeshot. Illustration : Stefania Infante. Identité graphique : Mélina Zerbib, Yves Rospert. Partenariats : Sonia Jouneau, Victoire Bounine, Valérie de L’Hortet. Partenaire : Salon du livre du Mans Faites Lire !.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 26 min
    Olivier Adam : « C’est à la bibliothèque municipale que j’ai fait mon chemin de lecteur »

    Olivier Adam : « C’est à la bibliothèque municipale que j’ai fait mon chemin de lecteur »

    Pour découvrir l’univers d’Olivier Adam, cela se passe dans les livres et sur grand écran. En 2000, il publie « Je vais bien ne t’en fais pas » (éd. Dilettante). Un premier roman adapté au cinéma en 2006 par Philippe Lioret. Mais Olivier Adam ne s’arrête pas là. En 20 ans, il a signé une vingtaine de romans, dont « Passer l’hiver » (recueil de nouvelles, Prix Goncourt de la Nouvelle 2004 et Prix des Éditeurs 2004), « Falaises » (2005, sélectionné dans 13 prix littéraires sans obtenir aucune récompense), « À l’abri de rien » (2007, Prix du Premier prix 2007 et favori du Prix Goncourt 2007) ou « Le coeur régulier » (deuxième sélection du Prix Goncourt). Les romans d’Olivier Adam mettent en scène la douleur familiale, le manque, l’inadaptation sociale, la fuite et de la réinvention de soi. En parallèle, il écrit des ouvrages pour la jeunesse et anime des ateliers d’écriture en milieu scolaire. Le nouveau roman d’Olivier Adam, « Tout peut s’oublier » (Flammarion, 2021) transporte le public entre la Bretagne, Kyoto et la Baie d’Hiroshima, sur les traces d’une mère japonaise et de son fils. Olivier Adam était l’invité du Salon du Livre du Mans, « Faites Lire » ( les 9 et 10 octobre 2021). Pour Le Monde, il dévoile son rapport à la littérature et à l’écriture à travers le « Keskili » du Monde des livres.
    Chaque vendredi, retrouvez un podcast « Keskili » animé par Judith Chétrit, réalisé par Alexandre Ferreira, produit par Joséfa Lopez pour Le Monde. Editorial : Joséfa Lopez, Emmanuel Davidenkoff, Raphaëlle Leyris. Prise de son : Alexandre Ralha pour Eyeshot. Partenariats : Sonia Jouneau, Victoire Bounine, Valérie de L’Hortet. Partenaire : Salon du livre du Mans, Faites Lire !.

    Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

    • 29 min

Avis

4,8 sur 5
6 notes

6 notes

Classement des podcasts dans Arts

D’autres se sont aussi abonnés à…